Le Règne de l’Esprit malin. David Rouzeau/La Nation

Source Liliane Held Khawam

Un soir d’été, dans les montagnes du Valais, un inconnu qui dit se nommer Branchu, arrive au village et s’installe comme cordonnier. Au début, il est bien accueilli mais, après trois ou quatre mois, les signes commencent à se montrer…un fusil qui éclate, Mudry qui tombe d’une paroi, deux bêtes qui crèvent dans la même étable, le croup de la fille du sonneur… Pour Luc, un crève-la-faim qui lit des gros livres, le règne du Malin est commencé, pour Lhôte dont Branchu a guéri la mère, c’est Jésus ! … (Wikipédia)

Avant-propos; David Rouzeau, enseignant et contributeur du bi-mensuel La Nation, m’a fait parvenir ce très joli texte dans lequel il commente un ouvrage de Ramuz: Le règne de l’esprit malin.

Je me suis dépêchée de lui demander l’autorisation de le reproduire ici tant son analyse est d’actualité. Il faut dire que le Malin ne se repose jamais. La Bible dit:

Soyez sobres, veillez. Votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera.

1 Pierre 5:8

Cet envoi était accompagné d’un petit message qui m’a beaucoup touchée:

Lire la suite

Humanisme et posthumanisme de Montaigne à Juli ZEH. UniverSCités

Par Liliane Held Khawam

Complément de lecture indispensable

« Corpus delicti. Un procès », de Juli Zeh : le théâtre gracieux et grinçant de Juli Zeh

L’auteure ne parvient pas toujours à échapper à la tentation de la démonstration. Mais, par une sorte de miracle, son roman reste un vrai roman, pas une thèse.

Par Raphaëlle Rérolle Publié le 30 septembre 2010

https://static.fnac-static.com/multimedia/FR/Images_Produits/FR/fnac.com/Visual_Principal_340/1/9/1/9782742792191/tsp20121011181703/Corpus-delicti-un-proces.jpg

Le DAM, ça ne vous dit rien ? « Droit à la maladie » : un mouvement excessivement dangereux. Ses membres, tous des hors-la-loi, réclament la liberté, pour un individu mal portant, de ne pas se faire soigner. Et pour les autres, ceux qui sont en bonne santé, le droit de se soustraire à toutes sortes d’obligations légales : ne pas accepter les tests de dépistage systématiques, ne pas transmettre aux autorités la « concentration de bactéries » dans leur appartement ni les données relatives à leur sommeil et à leur alimentation, pas plus que leurs performances sportives hebdomadaires.

Lire la suite

Asservissement, le nouveau livre de Vincent Held

Par Liliane Held Khawam

Le livre de Vincent Held est arrivé. Il y est question d’asservissement comme résultante de la déshumanisation de la société et de l’esclavage numérique.

Le nouveau livre de Vincent Held est arrivé.

Il traite du sujet brûlant du moment, à savoir de la réinitialisation de la société, ou reset social.

Nous découvrons dans ce livre à quel point non seulement la technologie remet en question les moindres recoins de notre vie – y compris la plus intime- mais aussi à quel point nos valeurs de fond qui définissaient autrefois la dignité et le respect de l’intégrité de l’humain ont été balayées.

Lire la suite

Le professeur Raoult au Défi de la vérité

Par Didier Raoult et Richard Boutry pour France-Soir via Mondialisation.ça

Le professeur Raoult a relevé le Défi.

Il publie un nouveau livre, « Carnets de guerre », aux éditions Michel Lafon. Verbatim de ses déclarations depuis maintenant un an, l’ouvrage sorti hier est déjà un succès de librairie.

Très sollicité, Didier Raoult ne renie rien, défend son action, ses propos, avec la sérénité de celui qui se place dans le temps long.

Il répond, avec le punch dont il est coutumier, aux questions de Richard Boutry.

Lire la suite

Le virus et le président, interview des auteurs

« Le virus et le Président » de Jean-Loup IZAMBERT et Claude JANVIER
Après Trump face à l’Europe et 56, Jean-Loup Izambert revient avec un complice cette fois-ci pour un livre sur l’actualité brûlante, le coronavirus qui aura réussit l’exploit de faire se terrer le monde entier enfin surtout sa composante otanesque, étrangement ultra-sensible à cet ennemi invisible.
Il s’associe cette fois avec Claude Janvier, écrivain-polémiste pour faire un bilan de cette année extraordinaire, au sens littéral. Si le titre du livre donne l’impression qu’il ne va s’agir que de virus dans un contexte français, au fil des pages, les deux auteurs vont très largement déborder pour placer notre histoire de virus dans une perspective beaucoup plus large et riche d’enseignements.

Dans une 1ère partie sur la gestion française de la crise, les auteurs questionnent le déroulé de l’opération Macronavirus avec ses ratés de communication, ses retournements de vestes masques, l’inéluctabilité des choix politiques, sans que rien, ni personne ne puisse freiner la machine, ni à l’assemblé nationale, ni chez les magistrats et encore moins dans la presse, l’ancien 4ème pouvoir qui n’aura de cesse de devancer les désir de l’oligarchie dans un scénario qui semble écrit d’avance. Lire la suite

💥 SPARTE ET LES SUDISTES, MAURICE BARDÈCHE

Écrit en 1969, au cœur du tournant civilisationnel occidental, Sparte et les Sudistes est plus
qu’un essai de philosophie, c’est un manuel de guerre.

Lisez le livre dès maintenant ici.

Géopolitique Profonde

**La Tribune Libre est l’espace de libre expression des abonnés des ME. Son contenu n’engage pas le site des ME.**

Les commentaires et les articles sont signés du nom des auteurs et engagent leur seule responsabilité sans que « lesmoutonsenrages » ne prennent en rien à leur compte leur orientation.

Où sont passés les gens ?! Par Sylvain Rochex

Par Sylvain Rochex

Une vingtaine de modèles humains standardisés robotisés peuplent nos contrées. C’est comme si chacun avait eu accès à une costumerie de théâtre pour prendre un personnage autorisé, pour choisir un masque parmi un choix hyper restreint. Je vois des clones partout.

La singularité, qui faisait l’âme et la Lumière du monde, a disparu.

Je n’ai plus jamais de surprise, d’étonnement. C’est véritablement comme si les humains avaient disparu. Disparu dans le conformisme. Disparu dans l’argent, dans les maternités et paternités morbides, dans les quotidiens au service du « gros animal ». L’aventure est devenue voyage en Patagonie pour faire des photos pour Instagram.

L’originalité c’est un joli mot pour dire l’inverse du conformisme, mais ça n’existe plus. Chacun fait ce qu’il convient de faire, et dit ce qu’il convient de dire. Et chacun se laisse emporter par la chair et l’argent : divertissements, travail pour argent, tourisme, sexualité, maternité morbide, paternité morbide et consommation extrême assumée. Sur tous les visages, on lit constamment la peur de vivre, la peur de l’impromptu, de l’inconnu et de la nouveauté. Chaque existence constitue en une œuvre quotidienne pour boucher tous les trous où pourrait couler le fluide neuf, l’incroyable, l’improbable, … l’aventure…

Les humains qui n’en sont plus, sont obsédés au dernier degré par la sécurité et par le confort. Une culture de l’avachissement. Une méga-culture généralisée du chips-écran. La diversité des activités s’est éteinte au profit d’une seule sorte : le travail sur écran. La diversité des loisirs s’est également abîmée au profit du loisir sur écran. La liste des excuses concernant le fait d’avoir disparu, de ne plus être vivant, est devenue une sorte de liste officielle où chacun peut aller puiser en fonction du rôle standardisé qu’il a choisi dans la société ( » Nan mais parce qu’avec les gosses…« ).

Lire la suite

La révolution sociétale par la nutrition. Pourquoi les restaurateurs traditionnels doivent disparaître.

Avec Codex Alimentarius, on a le complet…. Partagez ! Volti

******

Par Liliane Held Khawam

Le World Economic Forum lie la santé & bien-être au vieillissement, au développement durable , aux services de soins, à la santé globale, mais aussi à la fameuse 4ème révolution (le tout-connecté et monitoré en temps réel) et à l’avenir de l’alimentation.

Fondue, raclette, choucroute, et autre charcuterie pourraient bien passer à la trappe dans le cadre du voyage vers le Nouveau Monde.

Lire la suite

Lettre ouverte aux journalistes de France et d’ailleurs

Proposé par Le Passeur que je remercie. Partagez ! Volti

******

Auteur Le Passeur pour Urantia-Gaïa-Info

Je m’adresse à vous tous journalistes des médias de masse de France et d’ailleurs, mais surtout à celles et ceux d’entre vous qui se sentent très mal à l’aise dans leur métier depuis quelques mois. Je sais que vous êtes nombreux à vous reconnaître ainsi.

Vous êtes aujourd’hui en dissonance, comme le sont de nombreux agents de ce que l’on appelle aujourd’hui les « forces de l’ordre » et qu’on appelait il n’y a pas si longtemps les « gardiens de la paix ». Tout comme eux vous avez doucement glissé ces dernières années vers des valeurs contraires à ce qui vous animait et vit encore en vous. Vous avez lentement dérivé du statut de journaliste à celui de propagandiste, de l’information à la désinformation, par dissimulation, mais aussi par le mensonge brut.

Cette année 2020, la pente s’est accrue et tout s’est précipité. Le plan annoncé par les lanceurs d’alerte depuis des années, ceux-là-même que vous appeliez complotistes, est lancé et vous entraîne à une vitesse vertigineuse, bousculant rudement vos ultimes inhibitions s’il en reste. Vous voilà aujourd’hui acteurs d’un sinistre canular, pris dans une spirale folle parce que ces dernières années vous avez progressivement accepté l’inacceptable au regard de votre déontologie professionnelle piétinée.

Vous ne dites rien sur la réalité de cette fausse pandémie, dont les chiffres officiels (voyez ceux de l’INSEE) montrent qu’il n’y a eu aucune surmortalité en 2020 par rapport aux décennies précédentes. Elle est pourtant le mensonge que vous nourrissez avec grand zèle chaque jour et sur lequel repose la mise en place accélérée de la dictature du nouvel ordre mondial.

Lire la suite

Le virus et le président. Enquête sur l’une des plus grandes tromperies de l’Histoire

On se souvient de l’excellent ouvrage en deux tomes de Jean Loup Izambert « 56 », que nous avions présenté grâce à Crashdebug (Voir ICI et ICI). Jean Loup Izambert en collaboration avec Claude Janvier a écrit un nouvel ouvrage à paraître le 11 décembre 2020 : « Le Virus et Le Président » . Dans la lignée des grands journalistes d’investigations, nous y apprendrons, comment les dirigeant de cette Union Européenne qui est tout, sauf unie, manipulent les peuples avec une « crise sanitaire » qui cache bien autre chose. Partagez ! Volti

******

Résumé (Extrait du livre feuilletable sur notre librairie):

Début 2020, le virus de la Covid-19 se propage rapidement dans tous les pays du monde. Mais pas partout de la même façon…Il semble exister une exception « Française d’Origine Contrôlée par l’Union Européenne », dont l’acronyme laisse entrevoir la façon dont le gouvernement traite cette pandémie. Dans les couloirs de l’Élysée et de Matignon, les dirigeants de groupes terroristes ont ainsi cédé la place au virus. Nostalgie de son ancien boulot à la Rothschild & Compagnie, dans lequel Emmanuel Macron s’efforçait, selon son propos, de « séduire un peu comme une prostituée » ? Toujours est-il que le président s’entiche de ce nouveau tueur qui paralyse pourtant l’économie de son pays.. Mais que cache ce racolage médiatique ?

Lire la suite
1 2 3 8