M……l nous voila!

Que dire de plus quand 73% des Français se disent favorables au couvre-feu.? Merci à Élysées. Partagez ! Volti

******

Par Anne Sophie Chazaud via Bruno Bertez

Observatrice attentive de la vie politique française, la philosophe Anne-Sophie Chazaud a réagi au discours présidentiel d’hier soir instaurant un couvre-feu dans certaines régions de France. Une tribune forte que nous avons tenu à relayer.

Nous y voilà. Tout doucement, nous y sommes venus. Il paraît qu’il ne faut pas parler de dictature sanitaire sous peine d’être assimilé à certains complotistes bas du front dont les grandes entreprises du numérique, épaulant désormais officiellement les gouvernants dans leur besogne, ont décidé de débarrasser l’Univers en faveur d’une Vérité officielle produite dans quelque laboratoire secret inconnu du vulgaire, inaccessible au citoyen lambda et soumise au régime exclusif d’une expertocratie douteuse.

Et effectivement, il est probablement illusoire de penser à une forme de volonté concertée, préméditée, dans l’exercice mondial de soumission des populations auquel nous assistons.

Lire la suite

Comment les supermarchés veulent vous rééduquer. Exemple projet Migros-Coop. Par Vincent Held

Tout le monde à des yeux pour voir ce qui se passe, bien peu réfléchissent aux conséquences. Comme suggéré par Vincent Held, il faudra pour éviter cet espionnage généralisé, se tourner vers les petits commerces de proximité et les circuits courts. Le monde orwellien dystopique n’est plus un cauchemar, il devient réalité. Partagez ! Volti

******

Par Vincent Held pour Antipresse via LHK

La conversion numérique de la grande distribution est peut-être l’une des manifestations précoces du grand «reset» économique qui s’annonce. De ce point de vue, la Suisse est un labo idéal: petit marché plutôt nanti et plutôt discipliné, largement au mains d’un cartel Migros-Coop qui annonce sa fusion!**
Adieu les caissières et bonjour le tracking! Bienvenue dans le supermarché de demain où la marchandise, ce sera vous! Nous espérons que cet article vous incitera à devenir très amis avec des maraîchers et des artisans de votre patelin. Une analyse troublante de Vincent Held.

Lire la suite

Le petit séparatisme de Macron

C’est beau la novlangue ! Partagez ! Volti

******

H16 pour Hashtable

Beaucoup attendaient les déclarations du chef de l’État sur les soubresauts communautaristes observés en République Française Une Et À Peu Près Indivisible. Vendredi dernier, Emmanuel Macron a donc fermement empoigné la question et un micro médiatique pour dire ce qu’il pense du séparatisme, ce qu’il entend faire afin de s’y opposer et qu’on va voir ce qu’on va voir scrogneugneu.

Egalité, Taxes, Bisous : République du Bisounoursland

Eh oui, il y a comme un petit souci en République du Bisounoursland ! Il semble que certains, au cœur même du pays, ne veulent plus trop « vivrensemble » et « faire société », selon les expressions simplettes à la mode : certains quartiers dérivent loin des lois du pays, certaines communautés ne veulent plus respecter les us et coutumes de l’habitant séculier.

Bref, il semble qu’il en soit fini de la distribution de petits bonbons républicains et de sucreries sociétales et qu’il faille enfin s’attaquer au problème qui, pour une fois, semble nommé : le séparatisme islamique.

Lire la suite

« Un avion passe le mur du son. Paris panique. La peur qui en dit long… » L’édito de Charles SANNAT

Et ça n’est pas près de se terminer, cette peur insidieuse distillée à l’envi, qui paralyse la majorité des gens. Partagez ! Volti

******

Charles Sannat pour Insolentiae

Mes chères impertinentes, mes chers impertinents,

Mercredi 30 septembre.

11h57.

Mon téléphone crépite dans tous les sens.

« Salut Charles, tu es au courant pour l’explosion à la Défense ? Le bruit était énorme ! Ils ont du faire péter la Grande arche »…

« Charles, tu as entendu l’explosion ? Je suis sur Versailles, ils ont du faire péter le château »…

Lire la suite

La France connaît une flambée de la pauvreté

Partagez ! Volti

******

Observateur-Continental

Le Secours populaire vient de publier une étude (Baromètre Ipsos / SPF) sur la situation de la pauvreté en France. Il y a le Covid-19 et maintenant la crise sanitaire qui «a plongé dans la précarité des millions de personnes, du jour au lendemain».

En France, la 2e puissance économique en Europe, de plus en plus de personnes ne peuvent pas s’acheter à manger. Pire encore, la pauvreté dans la patrie des droits de l’homme est comme institutionnalisée alors que Genève vient, à titre d’exemple, de voter l’instauration d’un Smic à 4 000 euros pour, comme le relate les Echos lutter contre la pauvreté et la précarité.

Lire la suite

Distribuer de la mal-bouffe aux pauvres tout en défiscalisant : les dérives de l’aide alimentaire

Jamais perdantes la grande distribution. Partagez ! Volti

******

Source Basta

123.RF

L’aide alimentaire, dont dépendent des millions de personnes en France, repose sur un vaste système de défiscalisation encourageant la surproduction. Pire, certaines grandes surfaces se débarrassent de denrées inutilisables auprès d’associations caritatives, tout en bénéficiant de réductions d’impôts.

Chaque année, l’État consacre près de 500 millions d’euros pour l’aide alimentaire, permettant aux familles les plus démunies de ne pas rester le ventre vide. 75 % de ces aides publiques sont des ristournes fiscales, qui bénéficient en premier lieu aux grandes surfaces. Celles-ci sont ainsi subventionnées pour faire des dons. Elles ont en plus la mauvaise habitude de distribuer aux organisations caritatives des denrées proches de leurs dates de péremption.

Lire la suite

Maffesoli : le port du masque et la domestication des masses par l’oligarchie

Proposé par Luis O. « Pour Michel Maffesoli, la généralisation du port du masque est l’une des illustrations qui permettent de témoigner de la stratégie totalitaire que l’oligarchie déploie pour mettre la société civile en coupe réglée et sous contrôle. Il analyse pour nous cette obsession de la propagation de l’affect entre les individus pour mieux les surveiller et les faire soumettre.  » . Partagez ! Volti

******

© Inconnu

Par Michel Maffesoli (Professeur Émérite en Sorbonne) publié par Le Blog à Lupus via SOTT

Un monde entièrement stérilisé, promouvoir une vie sans microbe, ce qui, bien entendu, induit la nécessité de se laver les mains le plus souvent possible, de développer les gestes barrière et la distanciation sociale, le tout selon l’injonction connue : « pour votre protection » voilà bien l’objectif de l’oligarchie au pouvoir !

Répétées sur un ton macabre et ad nauseam, de telles recommandations et autres impératifs catégoriques de la même eau, soulignent bien ce qu’est, en vérité, la société de contrôle qui risque de s’imposer à tous et à tout un chacun. Qui risque, car à l’encontre de ce que croient les esprits chagrins, le pire n’est pas certain.

Vers une société de contrôle

Lire la suite

Un laxisme républicain de plus en plus visible

Analyse par H16 de notre société de covidés, et de ses « bergers » indécis qui planent dans le marigot du deux poids deux mesures. Les conséquences sont là, les causes par contre, sont subrepticement écartées. Pourtant c’est l’état qui est garant de la sécurité des citoyens et de la paix publique. Paix qui est de plus en plus menacée, par des « éléments » dont la sauvagerie n’a d’égale, que leur « jem’enfoutisme » des lois de la République. République et justice qui semblent plus les protéger que les punir. Ce que l’état n’est plus capable de faire, les citoyens pourraient le faire à sa place, pour le meilleur ou pour le pire. Va-t-on voir la France basculer dans Orange Mécanique ? Partagez ! Volti

******

Par H16 pour Hashtable

Dans le quartier des Champs-Élysées, la stupéfaction est énorme et la sidération totale : la défaite du PSG en Ligue des Champions aurait déclenché une nouvelle vague de pillages et de destruction touchant voitures, mobilier urbain, boutiques et appartements du quartier. Vraiment, c’est sidérant et stupéfiant, si si.

Pendant ce temps, on a assisté à une véritable bataille d’euphémismes de la presse véritablement au taquet ces deux derniers mois pour trouver les bonnes phrases, les belles circonlocutions évasives et autres ellipses narratives atténuantes pour ne surtout pas décrire la situation générale du pays : « incivilités » de « groupes d’individus » qui vont parfois jusqu’à être des « bandes de jeunes », « différends » qui « s’enveniment », « problèmes de voisinage » et « tracas du quotidien », nos folliculaires n’auront reculé devant aucune tournure hardie pour ne pas parler de racailles, de meutes de délinquants ou de criminels, de dangereux récidivistes et autres crapules qui écument les villes et harcèlent leurs habitants sous le regard trop souvent passif de forces de l’ordre dont on a copieusement ligoté les mains.

Lire la suite

L’image du jour…

C’est dit avec un peu d’humour mais, c’est tellement vrai ! Partagez ! Volti

******

Merci pour l’image

Les commentaires publiés sont signés du nom des auteurs et engagent leur seule responsabilité sans que « lesmoutonsenrages » ne prennent en rien à leur compte leur orientation.

Les opinions exprimées par les analystes ne peuvent être considérées comme émanant des moutonsenragés. Elles n’engagent que la responsabilité des auteurs.

Les eaux toxiques d’Indonésie

Voilà les conséquences du capitalisme, de l’exploitation, de la mondialisation, de la société de consommation, c’est ça le progrès, la démocratie ? Ce peuple qui subit sans alternative pour recycler ses propres déchets, qui s’ajoutent à la pollution, rejetée par les centaines d’usines au bord du fleuve. Ils faut regarder d’où viennent les vêtements vendu pas cher, on contribue à cette catastrophe. Partagez ! Volti

******

Le Citarum/Illustration

Un reportage de RT France (il y a d’autres bons reportages sur https://francais.rt.com/documentaires)

Le Citarum, fleuve principal dans l’île de Java en Indonésie, n’est plus qu’une immense fosse septique. Les habitants viennent ici y pêcher non des poissons mais des déchets. «Nous n’avons qu’un fleuve, et c’est le fleuve le plus pollué du monde». 280 tonnes de déchets toxiques sont versés dans le fleuve Citarum tous les jours par des entreprises, et les riverains l’utilisent eux-mêmes comme décharge. Pourtant, ces mêmes gens s’y approvisionnent en eau pour leurs tâches ménagères et l’irrigation des cultures. La situation s’aggrave chaque année, sous le regard préoccupé des écologistes de la région.

Lire la suite
1 2 3 47