Ne rien faire, c’est être complice !

 

Il est tombé par terre, c’est la faute à Voltaire, le nez dans le ruisseau, c’est la faute à Rousseau. Est-ce que la descente aux enfers de la France est la faute de nos gouvernants ? Dans une large mesure, oui, mais pas que. Loin s’en faut.

Excédé par le comportement laxiste d’une trop grande majorité de la population, catastrophé par le niveau du QI moyen, lassé d’entendre une multitude râler uniquement en privé – il ne faut surtout pas prendre de risques -, et fatigué de l’indifférence du plus grand nombre face à une oppression omniprésente visant à détruire l’humanité, voici quelques réflexions.

Récemment, sur Twitter, quelques chefs d’entreprises haussaient le ton face à l’augmentation infernale des factures de l’électricité. Légitime revendication, sauf qu’il a fallu que cela leur tombe dessus pour qu’ils s’affolent. Et ce n’est pas terminé, car Élisabeth Borne vient d’avertir qu’en 2023, il y aura une hausse des tarifs (comprise entre 10 et 20 %). Ce n’est bien évidemment pas la faute des Russes, mais bien de l’incurie des gouvernements à gérer – entre autres – le parc des centrales nucléaires. (1) (2)

Lire la suite

Le phénomène des incendies d’usines agro-alimentaires a commencé aussi en France

Ces incendies qui touchent les usines agro-alimentaires sont vraiment suspects. On sait que ça peut arriver mais là, c’est vraiment bizarre. Le dernier en date Spectaculaire incendie au marché de Rungis: un entrepôt détruit, pas de victime. Voici ce que disait P.Jovanovic en juillet 2022 à propos de ces incendies.

Source P.Jovanovic via l’échelle de Jacob

Les médias français sont devenus la honte absolue de ce que l’on appelle « journalisme ». Depuis le mois de janvier 2022 pratiquement 100 usines agro-alimentaires sont parties en fumée et, je le précise, que dans ce secteur ! Que 2 brûlent éventuellement, on va appeler cela une série noire, mais que 100 brûlent, là c’est une organisation qui a été spécialement mise en place pour empêcher des dizaines et des dizaines de millions de nourriture d’arriver dans le circuit de distribution.
Dans une interview, la semaine passée, avec les Mousquetaires de l’Info j’ai même annoncé que cela commencera en France à la rentrée.

Lire la suite

RI TV Zap du 20.09 : Si vous ne vous intéressez pas à la politique, elle s’intéressera a vous

Source Reseau International

« Le saccage à venir de vos retraites, de votre assurance chômage, la fin de votre pouvoir d’achat et les 20% d’augmentation sur vos courses, ce n’est que de la politique. Alors si vous lavez vos gosses à l’eau froide cet hiver, si vous n’avez plus d’électricité et que vous ne pouvez plus payer vos factures, plus honorer votre crédit ou votre loyer, que vous finissiez à pile ou face pour le dernier yahourt dans le frigo, ce sera de la politique ».

source : Odysee/Réseau International


Tous les articles, la tribune libre et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Les Moutons Enragés ne sauraient être tenus responsables de leur orientation.

Callac-sur-Kiev

Source Lediazec

Depuis le déclenchement du chaos avec l’opération Covid en 2020 et à l’approche d’une huitième vague aussi peu intimidante que les précédentes, mais suffisante pour le contrôle des populations, je me demande ce qu’il faut nous mettre dans l’fion pour obtenir ne serait-ce qu’un début de quelque chose qui ressemble à de la révolte. Un « ça suffit ! » suffirait presque à envisager l’avenir avec un brin d’optimisme !

Je note que les volets suivants de l’opération « On enferme, on vaccine et on épure », avec en prime la guerre d’Ukraine, la pénurie, la spéculation de l’industrie alimentaire et le déplacement des « réfugiés » vers la partie occidentale de cette Europe-Laboratoire qu’est devenue notre magnifique continent n’a pas laissé aux peuples le temps d’exercer la comprenette à bon escient.

Lire la suite

PÉTITION ! Rétrograde, corporatistes, opaque : Des soignants/es refusent de cotiser à l’ordre des médecins

Merci à Geneviève P.

Photo Contre Attaque

Source Contre Attaque (page Facebook)

– Quatre médecins convoqués au tribunal de Nantes : appel à soutien –

Ce sont quatre médecins généralistes qui étaient convoqués au Tribunal de Nantes ce vendredi 16 septembre 2022 matin.

Tous-tes refusent de payer leur cotisation à l’Ordre des médecins. Adhérant au Syndicat de la Médecine Générale, ces soignant.e.s contestent le fonctionnement de l’Ordre dont «l’action va à l’encontre de la santé publique et des droits des habitant.es». Cet article est corédigé par les médecins convoqués par la justice.

Mais qu’est-ce que l’Ordre des médecins ? Organisme privé qui a en charge une mission de service public, il a été créé sous Vichy par une loi de 1940. À la libération, une ordonnance a posé un principe selon lequel les syndicats se doivent de défendre les intérêts des professionnels pendant que l’Ordre est chargé d’assurer la discipline de la profession. C’est-à-dire le maintien des principes de moralité, de probité, de compétence et de dévouement indispensables à l’exercice de la médecine, ainsi que des règles édictées par le code de déontologie.

Lire la suite

Scolaricide

Pour illustration/123.fr

Dans les années 50, dans les grandes écoles,  30 % étaient des fils ou des filles de paysans et d’ouvriers.
Or, en 2022, je lis « qu’un élève issu de milieu défavorisé présente cinq fois plus de risques d’être en difficulté en compréhension de l’écrit qu’un camarade issu d’un milieu favorisé (…). Seuls 2% des jeunes socialement défavorisés se trouvent parmi les élèves les plus performants…/… Si l’on ajoute à cela que moins de 5% des élèves des Grandes Écoles et des étudiants de troisième cycle universitaire sont issus de milieux ouvriers…/… Lire la suite

La démocratie en danger dans le monde

Pour illustration/123.fr

Source STATISTA

Chaque année, l’Economist Intelligence Unit publie son indice de démocratie qui évalue les pays (ou territoires) en fonction de soixante indicateurs couvrant plusieurs domaines, tels que les processus électoraux, le fonctionnement du gouvernement, les libertés civiles, ou encore la participation et la culture politique.

Lire la suite

Radio France : « Le Tournant » de la dictature climatiste est en marche

Source Le Libre Penseur

Ainsi se met en place la Doxa qui va s’imposer par la censure et la propagande de masse

Encore une fois, bien sûr, tout ceci est fondé sur de bons sentiments, le but étant de sauver la planète et l’humanité de je ne sais quel péril. Le cœur sur la main, la direction de Radio France nous explique qu’elle se mobilise à 100 % contre le réchauffement climatique et pour ce faire, elle va mettre en place le plus grand programme de lavage de cerveau de son histoire à destination de ses propres journalistes afin qu’ils puissent diffuser à leur tour la Doxa. Cela fait des décennies que 25 000 personnes meurent tous les jours de famine (dont 8500 enfants de moins de 5 ans), cela n’a pas mobilisé Radio France plus que ça. Qu’en est-il de la pollution qui tue des centaines de milliers de personnes chaque année en Europe ? On parle de 630 000 décès par an depuis des décennies ; là non plus, aucune mobilisation de Radio France.

Vous remarquerez également la construction de ce communiqué. Le chapeau ainsi que l’article numéro un mettent en place la doctrine : le consensus scientifique international est solide, il n’est pas possible de le contredire, de discuter, Radio France est du côté de la science, la science = la Vérité Suprême. Rien de ce qui est écrit n’est vrai, c’est une pure fake niouze car le GIEC ne représente pas du tout la communauté scientifique mondiale mais un très petit groupe de personnes financées par les mêmes délinquants globalistes. Du coup, toute personne qui s’aviserait à poser une question se verrait taxée d’obscurantiste et de négationniste antiscience, la même stratégie qui a été utilisée pour le Covid-19. Ensuite, au point numéro 3, on nous explique que le but de Radio France est de donner à chacun les clés pour comprendre, débattre et agir. En réalité tout ceci est totalement faux puisque le but est de débattre à l’intérieur du cadre de la Doxa et de la doctrine officielle, jamais contre cette dernière. mais il fallait quand même inclure le terme débattre dans ce communiqué afin de faire croire que tout ceci est démocratique et fait dans le respect de l’échange des idées…

Encore une fois, ceci est la démonstration claire et définitive de la mise en place d’une propagande très lourde qui aura pour conséquence l’imposition d’un pass climatique d’ici peu. Dans quelques temps nous observerons la criminalisation de tous ceux qui ne seront pas d’accord avec les mensonges officiels, et la censure va se mettre en place sur les réseaux sociaux via la complicité des GAFAM.

Radio France engage un tournant environnemental

La crise climatique fait l’objet d’un consensus scientifique international solide depuis plus de vingt ans, documenté par le GIEC dans ses rapports successifs. Plus personne ne peut en ignorer les conséquences graves et concrètes sur l’environnement, l’économie et la vie humaine. Beaucoup a été fait pour parler des enjeux environnementaux sur nos antennes et faire de Radio France un média de service public écologiquement responsable. Pourtant, face à l’ampleur de l’urgence climatique, nous sommes résolus à aller plus loin. Radio France engage un tournant environnemental.

En tant que média :

1-    Nous nous tenons résolument du côté de la science, en sortant du champ du débat la crise climatique, son existence comme son origine humaine. Elle est un fait scientifique établi, pas une opinion parmi d’autres.

2-    Nous fournirons une information de confiance sur les effets de la crise climatique en France et dans le monde, en nous fondant sur des données vérifiées et en utilisant un vocabulaire qui reflète la réalité de cette crise, sans la minorer.

3-    Nous éclairerons la transition écologique. Nous ferons vivre sur nos antennes un espace public contradictoire et civilisé sur les choix auxquels nous sommes confrontés. Nous contribuerons à faire connaître les innovations et les solutions, des comportements individuels les plus quotidiens aux changements économiques les plus structurants, veillant ainsi à ne pas nourrir un découragement climatique mais à donner à chacun les clés pour comprendre, débattre et agir.

Pour cela :

4-    Les antennes de Radio France font de la crise climatique un axe éditorial majeur. Il se déclinera dans nos programmes et nos tranches d’information, au quotidien et dans des spéciales. Nous maintiendrons également un volume conséquent d’émissions et de chroniques dédiées. Un accès thématique facile à ces programmes sera disponible en permanence sur le site et l’application Radio France.

5-    Radio France lance le plus grand plan de formation de son histoire à destination de ses journalistes, ses producteurs et équipes de production, et ses animateurs, sur les questions climatiques et scientifiques. Nous changeons de philosophie : l’environnement et la science ne seront pas l’affaire des seuls journalistes spécialisés, ils constitueront le socle de connaissances indispensables mobilisables par toutes nos équipes éditoriales.

6-    Nous accélérons notre transition vers une publicité plus responsable en visant l’exclusion progressive des produits et services les plus polluants. Nous augmenterons de 15 % par an le volume de publicités consacrées aux produits, services et entreprises responsables, mesuré par un organisme extérieur. Nous élargissons notamment le nombre d’espaces publicitaires offerts aux organisations engagées dans la transition (+ 20 % d’espaces « transitions en commun »).

7-    Nous faisons de notre sobriété numérique une priorité. La radio est un média par construction sobre, nous avons néanmoins conscience du défi que présentent les usages numériques. Une équipe dédiée à la sobriété énergétique optimise le code de nos produits et leurs utilisations. Nous nouerons un dialogue avec les acteurs du numérique pour réduire le bilan carbone lié au stockage et à la diffusion de nos contenus.

En tant qu’entreprise :

8-    Nous adoptons un plan de sobriété énergétique immédiat (notamment : limitation des températures de chauffage et de climatisation suivant les recommandations officielles, extinction des éclairages non indispensables, etc.).

9-    Nous nous engageons à baisser de 40 % notre bilan carbone d’ici 2030.

10- Nous serons transparents sur nos progrès en rendant régulièrement compte de l’avancement de nos objectifs.

Source: Radio-France

Le-Libre-Penseur


Tous les articles, la tribune libre et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Les Moutons Enragés ne sauraient être tenus responsables de leur orientation.

« La crise énergétique, une crise à la Lehman Brothers ! » L’édito de Charles SANNAT

Source Insolentiae

Mes chères impertinentes, chers impertinents,

« La hausse du prix du gaz et les interventions de divers gouvernements pour soutenir les entreprises énergétiques pourraient déclencher une crise sans précédent dans le secteur européen de l’énergie, semblable à ce qui s’est passé avec Lehman Brothers en 2008.

Le ministre finlandais des finances, Mika Lintila, et le ministre allemand de l’économie, Robert Habeck, ont donné ces sombres prévisions pour l’industrie européenne, après que les deux pays ont accordé des dizaines de milliards d’euros d’aide aux entreprises énergétiques de leurs pays respectifs.

Lire la suite
1 2 3 70