Les militaires américaines veulent se déployer dans le monde entier

Source Observateur continental

Cinq mille soldats des forces spéciales américaines se trouvent dans 62 pays.

Début mars, à l’initiative de la Maison blanche, les Etats-Unis ont publié le Guide stratégique intérimaire de la sécurité nationale (Interim National Security Strategic Guidance).

Le général à la retraire Thomas Spoehr, directeur du Centre pour la défense nationale de la fondation Heritage, a pointé les divergences survenues quant à ce document, mais ces contradictions ne gênent pas le commandement militaro-politique américain. Il stipule notamment que les Etats-Unis réduisent le rôle de l’arme nucléaire dans leur système de sécurité, alors que le chef du Pentagone Lloyd Austin a déclaré au congrès: « La dissuasion nucléaire est l’une des priorités de la mission du ministère de la Défense. » Une autre contradiction est mise en évidence par les déclarations que les Etats-Unis éviteront des « guerres éternelles » en parallèle avec des frappes contre des sites en Syrie.

Lire la suite

Le front du Donbass, poubelle de l’Ukraine !

Ça ne se retrouvera pas dans les MMS, je ne mettrai que le texte déjà très explicite sur ce qui se passe en Ukraine. Les provocations à répétition de la part de ceux qui distribuent « leur démocratie » partout, sur fond de russophobie hystérique, risquent de nous précipiter dans un contexte ravageur. Nos gouvernements soumis à l’OTAN, soutiennent inconditionnellement cette escalade guerrière. Regardez l’idéologie défendue par Kiev et imaginez la suite si la Russie, lasse de ces provocations et n’ayant plus le choix, décide de réagir et, elle le fera pour défendre ses ressortissants du Donbass. Images et vidéos réservées aux plus de 18 ans. Merci à mon correspondant.

******

Groupe de combat du bataillon « Azov » (devenu régiment), positionné sur le front de Mariupol

Par Erwan Castel pour Alawata (clic pour voir l’article complet images et vidéos)

Depuis le Maïdan, on voit renaître l’idéologie nazie, essentiellement à partir de la Galicie, cette région géographiquement et identitairement occidentale de l’Ukraine, où les braises d’une idéologie bandériste ayant collaboré – avec un zélé criminel exceptionnel – au totalitarisme hitlérien.

Cette résurgence du nazisme ukrainien qui trouve de nombreux échos parmi les nationalismes occidentaux communautaro-centrés et surtout les officines étasuniennes et mondialistes qui considèrent (à juste titre) les paramilitaires nationalistes, bandéristes, hooligans et autres ukropithèques décérébrés, comme des idiots utiles parfaits pour agiter une russophobie hystérique et violente sur les frontières de la Russie.

Lire la suite

Adhésion de l’Ukraine à l’Otan: «Les Français sont-ils prêts à mourir pour Donetsk?»

Aucun risque, ils ont déjà trop peur de mourir du Covid. C’est grave ce qui est en train de se passer mais, c’est loin l’Ukraine….. Merci à mon correspondant

Source SputnikNews

Le Donbass connaît un regain de tensions. Se posant en victime, Kiev exhorte l’Otan à l’accueillir en son sein. Derrière cette série de provocations approuvées par Washington, Nikola Mirkovic voit un objectif: pousser les Russes à la faute afin de faire capoter le projet Nord Stream 2 et d’isoler définitivement Moscou du reste de l’Europe.

Volodymyr Zelensky, Président de l’Ukraine, a appelé le 6 avril l’Otan à accélérer le processus d’adhésion de l’Ukraine à l’Alliance. Et ce pour envoyer un «vrai signal» à la Russie. Pourtant, Moscou a répété à maintes reprises sa non-ingérence dans le conflit interne à l’Ukraine, se bornant à presser Kiev d’y mettre un terme. Quel «signal» donc? Une adhésion de Kiev à l’Otan est clairement perçue par Moscou comme une ligne rouge. Le porte-parole du Kremlin mettait en garde récemment contre la présence de militaires américains en Ukraine. Une intervention qui forcerait la Russie à prendre des mesures supplémentaires pour assurer sa sécurité. Un scénario donc qui n’aboutirait qu’à l’escalade près des frontières russes.

Lire la suite

RPD – L’ARMÉE UKRAINIENNE TUE UN ENFANT À L’AIDE D’UN DRONE À ALEXANDROVSKOYE

Qu’elle tristesse..

Par Christelle Néant pour Donbass-Insider

Le samedi 3 avril 2021, un drone de l’armée ukrainienne a largué ce qui semble être un engin explosif artisanal dans la cour d’une maison du village d’Alexandrovskoye, en RPD (République Populaire de Donetsk), tuant un enfant et blessant la grand-mère de ce dernier.

L’armée ukrainienne utilise un drone pour tuer un enfant

Samedi après-midi, le petit Vladislav, 4,5 ans, jouait dans la cour de la maison de ses grand-parents à Alexandrovskoye, une localité assez éloignée de la ligne de front (15 km) pour ne pas craindre que l’enfant risque quoi que ce soit à jouer dehors. Sa grand-mère le surveillait depuis l’entrée de la maison, lorsqu’une explosion a eu lieu dans la cour juste à côté de Vladislav.

L’enfant a été projeté et littéralement déchiqueté par les petites billes contenues dans l’engin explosif qu’un drone de l’armée ukrainienne vient de larguer dans la cour. Sa grand-mère a quant à elle été projetée en arrière et blessée par les éclats de verre provenant des fenêtres qui ont explosé.

Lire la suite

L’ex vice-président de Pfizer à l’AFLDS : » Il est tout à fait possible que ces vaccins soient utilisés pour une dépopulation à grande échelle « .

Effrayant cet article.. À votre avis ? Merci à mon correspondant.

Source COGIITO

Le 25 Mars 2021 : America’s Frontline Doctors
Exclusive: Former Pfizer VP to AFLDS: ‘Entirely possible this will be used for massive-scale depopulation’

L’ancien vice-président de Pfizer à l’AFLDS déclarait :

 » Il est tout à fait possible que ce vaccin soit utilisé pour une dépopulation à grande échelle « .

par Mordechai Sones

America’s Frontline Doctors (AFLDS) s’est entretenu avec l’ancien vice-président et directeur scientifique de Pfizer, le Dr Mike Yeadon, pour connaître son point de vue sur le vaccin COVID-19, l’hydroxychloroquine et l’ivermectine, les autorités réglementaires, etc.

D’emblée, le Dr Yeadon a déclaré :

Lire la suite

L’armée USA “défenseur” de l’Europe arrive

Pendant que la masse est abrutie par la peur et les mesures liberticides pour l’entretenir, les USA avancent leurs positions. Les « défenseurs » de la « démocratie », veulent des pions pour asseoir ou, tenter de retrouver leur hégémonie. Quoi de mieux que la néfaste OTAN, sous leur commandement ? À force de refuser de regarder la réalité, le réveil va être très difficile.

Merci pour l’image

*******

Par Manlio Dinucci pour ilmanifesto.it via Mondialisation.ca (traduction Marie Ange Patrizio)

Toute l’Europe n’est pas paralysée par les confinements anti-Covid : en effet s’est mis en marche le mastodonte exercice annuel de l’Armée USA, Defender-Europe, qui jusqu’à fin juin mobilise sur le territoire européen, et au-delà de celui-ci, des dizaines de milliers de militaires avec des milliers de blindés et autres véhicules. Le Defender-Europe 21 non seulement reprend le programme de celui de 2020, redimensionné à cause du Covid, mais l’amplifie.

Pourquoi le “Défenseur de l’Europe” arrive-t-il de l’autre rive de l’Atlantique ? C’est ce qu’ont expliqué les 30 ministres des Affaires étrangères de l’OTAN (pour l’Italie Luigi Di Maio), réunis physiquement à Bruxelles les 23-24 mars : “La Russie, avec son comportement agressif, mine et déstabilise ses voisins, et tente d’interférer dans la région des Balkans”. Scénario construit avec la technique du renversement de la réalité : par exemple en accusant la Russie de tenter d’interférer dans la région des Balkans où l’OTAN a “interféré” en 1999 en larguant sur la Yougoslavie, avec 1.100 avions, 23.000 bombes et missiles.

Face à l’appel au secours des alliés, arrive l’Armée USA pour “défendre l’Europe”. Le Defender-Europe 21, sous commandement de l’Armée USA en Europe et Afrique, mobilise 28.000 militaires des États-Unis et de 25 alliés et partenaires de l’OTAN : ils conduiront des opérations dans plus de 30 aires d’entraînement dans 12 pays, dont des exercices à feu et de missiles. Y participeront aussi l’Aéronautique et de la Marine USA.

Lire la suite

Me Lackner et Me Despontin : un jugement historique en Belgique

Victoire pour les belges qui ont vu leur état condamné à lever les mesures anti-covid sous 30 jours. Le fera t-il ? Il y aura sûrement appel et ça prendra du temps. Merci à Monique C, Françoise G, Alain N, Christine G.

******

Source FranceSoir

Debriefing avec Me Audrey Lackner et Audrey Despontin qui viennent juste d’obtenir un jugement historique en Belgique.FranceSoir

« L’Etat belge condamné par le tribunal de première instance à lever toutes les mesures Covid d’ici 30 jours.»

Me Audrey Despontin et Me Audrey Lackner reviennent sur les origines de cette la procédure contre l’Etat Belge, l’association demanderesse la Ligue des Droits Humains et la portée de ce jugement. 

Lire la suite

Ukraine – Zelensky, la guerre et le piège de la propagande

Par Rostislav Ichtchenko pour Ukraina.ru (Traduction Christelle Néant pour Donbass Insider)

Encore récemment, il y a six mois tout au plus, aucun expert n’aurait jugé significatif le danger que représente l’intensification de l’action militaire de l’Ukraine dans le Donbass. Aujourd’hui, il ne fait guère de doute que Kiev va provoquer une guerre. Le seul débat est de savoir si cela se produira dès le printemps ou plus tard, et si le Donbass peut être considéré comme le seul lieu de provocation possible, ou si la Crimée, la Transnistrie, la frontière ukraino-biélorusse, ainsi que la section de la frontière ukraino-russe dans les régions de Kharkov, Soumy et Tchernigov doivent également être considérées comme telles.

Que s’est-il passé pour que les évaluations de la perspective d’un passage de la crise ukrainienne à une phase chaude changent autant ?

Lire la suite

La mort qui vient du ciel

 

 

 

Vers un scénario militaire type Haut Karabagh ?

Le 15 mars dernier, dans un compte rendu relatif à une liaison logistique aérienne entre Ankara et Kiev, j’évoquais la possibilité d’une nouvelle livraison de drones d’attaques turcs Bayraktar TB2 à l’armée ukrainienne.

N’en déplaise aux arrivistes français prétendus « prorusses » qui depuis leurs salons et leurs bars à Moscou ou Donetsk dénigrent depuis 6 mois mon travail, cette hypothèse était encore juste, car une information de ce 18 mars confirme qu’il s’agirait bien d’un lot important de ces drones d’attaque TB2 qui ont joué une part décisive dans la victoire récente des forces azeris dans leur offensive d’automne contre l’Artsakh.

Quelques tirs de Bayraktar TB2 turcs  dans la dernière offensive azérie contre Le Haut Karabagh à l’automne 2020.

Depuis 2 ans l’année ukrainienne dispose de 12 drones d’attaque Bayraktar TB2 (3 stations de combat) livrés avec formation en novembre 2018. Ankara assure depuis la formation des techniciens pilotes au sol et futurs formateurs ukrainiens de ces armes typiques de nos guerres post modernes.

Lire la suite

Infos CAPJPO-EuroPalestine du 18 mars 2021

Source Euro-Palestine

Chères amies, Chers amis, 

Nous avons été très touchés par l’extraordinaire mobilisation en France et à l’étranger concernant le procès intenté par TEVA contre Olivia Zémor.

Ci-dessous un compte-rendu de ce procès qui s’est déroulé mardi à Lyon et s’est terminé à 22 H. Le tribunal rendra son jugement le 18 mai prochain.

« Nos deux avocats, Me Dominique Cochain, et Me Grégory Thuan, ainsi que nos trois témoins ont pu exprimer de manière détaillée nos positions et arguments, malgré la présence, en force, des officines pro-israéliennes (BNVCA, Avocats sans Frontières, Association France-Israël) qui se sont constituées en dernière minute parties civiles contre nous, en appui du laboratoire Teva, le plaignant initial. La présidente du Tribunal a réussi à boucler en 7 H le procès, et en donnant la parole à chacun(e), ce qui n’était pas évident ! », a déclaré Olivia Zémor.

Lire la suite
1 2 3 379