La Rada enterre définitivement le Traité d’Amitié avec la Russie …

Mauvaise décision qu’a prise Porochenko pour l’avenir de l’Ukraine. Partagez ! Volti

******

Christelle Néant pour Donbass-Insider

Hier, 6 décembre 2018, la Rada (parlement ukrainien) a validé le décret présidentiel sur l’annulation du Traité d’Amitié, de Coopération et de Partenariat entre l’Ukraine et la Russie.

Ce fut un vote sans surprise, bien que l’on aurait pu espérer un sursaut d’intelligence chez les députés ukrainiens, et un rejet de ce décret qui va porter un coup sévère à l’Ukraine.

Pour rappel, le 17 septembre 2018, le président ukrainien, Petro Porochenko, signait un décret mettant en œuvre la recommandation du Conseil National de Sécurité de mettre fin au Traité d’Amitié entre l’Ukraine et la Russie.

Une semaine plus tard, le ministre ukrainien des Affaires étrangères informait officiellement son homologue russe de ce changement, interrompant ainsi le renouvellement automatique du traité pour 10 ans. Lire la suite

Rapport de situation hebdomadaire du Donbass (Vidéo)…

Parce qu’il faut garder un œil sur l’Ukraine, car, ça peut déraper à tout moment. Un second article posté par Erwan Castel est à la suite du sitrep. Comparez ! Partagez ! Volti

******

Christelle Néant pour Donbass-Insider

Chaque semaine, Christelle Néant de l’agence DONi Press, (en partenariat avec Thom Aldrin d’Éveil Français TV), vous propose une rétrospective (militaire, politique, économique et sociale) en vidéo et en français de la semaine écoulée concernant le Donbass, l’Ukraine et la Russie.

Voici les points abordés lors de ce dernier rapport de situation hebdomadaire effectué par vidéo-conférence le samedi 1er décembre 2018 :

SITUATION MILITAIRE
0121 » – Bilan des bombardements de l’armée ukrainienne lors de la semaine écoulée
02’48 » – La RPD et la RPL craignent une offensive et une attaque chimique de la part de l’Ukraine
06’20 » – Accumulation d’armes lourdes près de la ligne de front côté ukrainien  Lire la suite

Porochenko accuse Moscou de vouloir annexer l’Ukraine et appelle l’Otan à l’aide…

Mais il veut déclencher une guerre ce psychopathe ! Je vous conseille de lire : L’Ukraine va devenir une dictature terroriste ou se désintégrer. de Rostislav Ishchenko pour Ukraina.ru. Traduit par Christelle Néant. Nous devons refuser que nos gouvernements soutiennent ce fou furieux. Quand ils se plantent en mer d’Azov et restent bloqués, ils ont bien été contents d’avoir l’assistance des russes, qui n’ont fait qu’aider des marins en difficulté, puisque les accords pour traverser la mer d’Azov étaient respectés et, les russes au courant. Ce n’est pas le cas pour cette énième provocation, passer une frontière comme des conquérants en espérant quoi ? Et c’est l’Otan qui doit sortir ce triste sire du pétrin dans lequel il se met sciemment, pour attiser les braises déjà bien rougies. Merci ConscienceU12. Partagez ! Volti

******

Source Sputnik-News

Suite à la récente provocation ukrainienne dans le détroit de Kertch, le Président ukrainien appelle les États-Unis à prendre de nouvelles sanctions contre Moscou, accuse Vladimir Poutine de vouloir annexer l’Ukraine et invite des navires de l’Otan en mer d’Azov.

Le Président ukrainien Piotr Porochenko a appelé les pays membres de l’Otan à se tenir prêts à envoyer leurs navires en mer d’Azov (que le détroit de Kertch sépare de la mer Noire), dans une interview au quotidien allemand Bild accordée suite à l’incident entre les marines russe et ukrainienne dans le détroit de Kertch dimanche dernier.

«L’Allemagne est l’un de nos alliés les plus proches et nous espérons que l’Otan sera désormais prête à transférer des navires de guerre dans la mer d’Azov afin d’aider l’Ukraine à en assurer la sécurité», a-t-il déclaré.

«La chancelière Merkel est une grande amie de l’Ukraine», a encore affirmé M.Porochenko. «En 2015, elle a déjà sauvé notre pays», a-t-il ajouté.

Le Président a également accusé son homologue russe, Vladimir Poutine, de chercher à annexer l’Ukraine.

«Nous avons immédiatement besoin de nouvelles sanctions face à l’incroyable agression russe», a encore lancé le numéro un ukrainien.

Trois navires de la Marine ukrainienne ont violé le matin du 25 novembre la frontière russe de la côte de la mer Noire, près du détroit de Kertch. Selon le département du FSB pour la Crimée, ils effectuaient des manœuvres dangereuses et refusaient d’exécuter les ordres des garde-côtes. Vers 19h00 heure de Moscou (17h00 heure de Paris), les vaisseaux ont entrepris une nouvelle tentative d’effectuer des actions illégales dans les eaux territoriales russes. Les garde-côtes russes ont alors eu recours aux armes pour les arrêter. Trois militaires ukrainiens ont été blessés, puis ont reçu des soins médicaux, leurs jours ne sont pas en danger.

La Russie a qualifié l’incident de «provocation» et a ouvert une enquête pénale à la suite de la violation de sa frontière d’État. Moscou a demandé aux pays occidentaux soutenant Kiev d’influer sur les autorités ukrainiennes. Les autorités ukrainiennes ont décidé lundi d’introduire la loi martiale dans certaines régions de l’Ukraine, le long de la frontière avec la Russie ainsi que le long des côtes de la mer Noire et de la mer d’Azov, pendant 30 jours.

Après la provocation de la Marine ukrainienne dans le détroit de Kertch, la porte-parole du département d’État, Heather Nauert, a invité les pays européens à faire «davantage» pour soutenir Kiev face à Moscou.

SputnikNews

Voir:

Provocation de navires de guerre ukrainiens dans le détroit de Kertch

Tensions en mer Noire: la Russie déploie des missiles antinavires près de Kertch (vidéo)

Quand on veut sanctionner des États, on dit qu’ils sont « terroristes »…

Les sanctions ne visent qu’à prendre en otage les populations, avec l’espoir qu’elles se retournent contre leurs dirigeants. Il ne restera plus aux USA qu’à se présenter comme les « sauveurs » et à se servir. Partagez ! Volti

******

Thierry Meyssan pour Voltaire.net

Les nouvelles sanctions unilatérales des États-Unis contre l’Iran, la Russie et la Syrie s’ajoutent aux précédentes concernant ces trois mêmes cibles. Cet ensemble forme désormais le plus dur embargo de l’Histoire. La manière dont elles sont organisées est illégale au regard de la Charte des Nations unies : ce sont des armes de guerre conçues pour tuer.

***

Le secrétaire à la Défense, James Mattis, applaudi par le secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin.

En se rendant à Moscou, le 8 novembre, l’ambassadeur James Jeffrey avait pour mission d’expliquer la préoccupation US face à l’expansion de l’influence perse dans le monde arabe (Arabie saoudite, Bahrein, Iraq, Liban, Syrie, Yémen). Washington tient désormais à poser cette question en termes géostratégiques et non plus religieux (chiites/sunnites) alors même que Téhéran organise sa défense nationale autour d’avant-postes chiites arabes. Lire la suite

Poutine : Les gardes-côtes russes ont accompli leur devoir à Kertch …

Vous pouvez voir l’article de l’Express qui titre : Loi martiale en Ukraine: les soldats creusent des tranchées. Partagez! Volti

******

Christelle Néant pour Donbass-Insider

Le président russe, Vladimir Poutine a qualifié l’incident qui a eu lieu dans le détroit de Kertch de provocation organisée à la veille des élections en Ukraine, exprimé son soutien au travail des gardes-côtes et souligné une fois de plus le double standard de l’Occident qui tolère tout et n’importe quoi de la part de l’Ukraine.

Vladimir Poutine s’est exprimé à ce sujet alors qu’il assistait au forum d’investissement « La Russie appelle », qui se déroule actuellement à Moscou.

« Pour ce qui est de l’incident de la mer Noire, c’est une provocation, bien sûr. Une provocation, organisée par le gouvernement, je pense, et le président actuel à la veille des élections présidentielles en Ukraine en mars prochain. La cote de l’actuel président est quelque part en cinquième position, il a de bonnes chances de ne même pas arriver au deuxième tour, alors il faut faire quelque chose pour aggraver la situation et créer des obstacles insurmontables pour ses concurrents, principalement ceux de l’opposition, » a déclaré le président de la fédération de Russie. Lire la suite

The Economist: Le monde de 2019 Analyse de la couverture par Menthalo…

Voilà qui va faire cogiter, ceux qui aiment décrypter la une de « The Économist ». Menthalo s’est essayé à l’exercice et vous propose ses déductions. Vous pouvez donner les votre. Partagez ! Volti

******

Auteur Menthalo pour Analyses de Menthalo

The Economist: Le monde de 2019 Analyse de la couvertureThe Economist 2019:  les amateurs d’énigmes vont sûrement trouver de multiples codes cachés et autres messages subliminaux à décrypter.

La couverture est à lire dans un miroir pour décrypter les commentaires. Lire la suite

Rapport de situation hebdomadaire du Donbass (Vidéo)..

Des nouvelles de l’Ukraine où c’est loin de s’arranger avec trois navires militaires ukrainiens arraisonnés par la Russie en Mer d’Azov. Partagez ! Volti

******

Christelle Néant pour Dombass-Insider

Chaque semaine, Christelle Néant de l’agence DONi Press, (en partenariat avec Thom Aldrin d’Éveil Français TV), vous propose une rétrospective (militaire, politique, économique et sociale) en vidéo et en français de la semaine écoulée concernant le Donbass, l’Ukraine et la Russie. Lire la suite

Le nombre de morts au Yémen est cinq fois plus élevé que nous le pensons…

Comment ne pas être en colère quand des milliers d’enfants, de femmes sont soumis à la faim ? Les « spots » de pub montrant la grosseur d’un bras d’enfant dénutri par rapport à un enfant « normal », est une triste réalité, pour faire des appels aux dons, qui n’arriveront pour la plupart jamais à destination de ces populations malgré le bon vouloir des ONG. Tout ça à cause de l’Arabie saoudite et de ses complices, qui se livrent à un véritable massacre de civils. Pourquoi ce conflit, c’est expliqué ICI. Cette guerre est un imbroglio pour le pouvoir, le Yémen est le pays le plus pauvre, avec une démographie galopante et des ressources plus que limitées. C’est un conflit dont on parle peu et, il n’y a pas de quoi être fier d’y participer. Partagez ! Volti

******

Auteur via Investig’action

L’absence de chiffres fiables concernant le nombre de morts au Yémen a permis jusqu’à présent aux puissances étrangères de rejeter plus facilement les accusations portées contre elles de complicité dans ce désastre humanitaire.  


Une des raisons pour laquelle l’Arabie saoudite et ses alliés ont pu éviter un tollé général concernant leur intervention au Yémen tient au fait que le nombre de victimes est largement sous-estimé. Le chiffre communément rapporté parle de 10 000 morts en trois ans et demi de conflit, un chiffre étrangement bas à la vue de la férocité des combats. Lire la suite

Berlin réclame la fermeture du site Mirotvorets – Il était temps ! …

Tant que ça n’a « touché » que les dissidents ukrainiens dont certains ont été assassinés, leurs noms et adresses ayant été publiés, déclarés comme ennemis de l’Ukraine par ce site néo-nazi, personne n’a rien dit. Surtout pas les USA, la France et l’Allemagne qui soutiennent ce régime. Quand ce sont des journalistes de médias occidentaux qui sont visés, c’est le cri de colère. La goutte d’eau qui a fait déborder le vase, c’est que l’ancien chancelier allemand, Gerhard Schröder, a été déclaré ennemi de l’Ukraine, alors là, branle-bas de combat, inacceptable. Deux poids deux mesures, que ce site néo-nazi soit mis hors d’état de nuire, à la demande de l’Allemagne, est un pas, l’Ukraine dépendante du soutien occidental va on l’espère, certainement s’exécuter, il était temps. À fricoter avec le diable, gare au retour de bâton. Partagez. Volti

******

Christelle Néant pour Donbass-Insider

Se réveillant avec trois guerres de retard, l’Allemagne vient de demander à Kiev de supprimer le site Mirotvorets, qui liste depuis plusieurs années les « ennemis » de l’Ukraine et divulgue leurs informations personnelles, les exposant aux violences et assassinats (comme Oles Bouzina).

Jusqu’ici, Berlin se faisait remarquer par son silence assourdissant sur l’existence même de ce site de délation néo-nazi, qui est soutenu ouvertement par certains députés du parlement ukrainien, comme Anton Gueratchenko. Lire la suite

Dettes de gaz en Ukraine : Plusieurs grandes villes sans chauffage …

Situation très difficile en Ukraine avec les températures négatives et le manque de chauffage, l’hiver va être très long pour la population. Partagez ! Volti

******

Christelle Néant pour Donbass-Insider

Caricature : Vitali Podvitski

Alors que l’hiver a commencé, et que les premières chutes de neige sont arrivées en Ukraine, les dettes de gaz accumulées ces dernières années ont provoqué des coupures de chauffage un peu partout dans le pays.

D’après le député néo-nazi de la Rada, Igor Mossiytchouk, dix grandes villes sont concernées par le manque de chauffage, dont Kherson, Krivoï Rog, Severodonetsk et Smela. Résultat : les vacances scolaires ont dû être prolongées dans certaines régions, les écoles n’étant pas chauffées, il est impossible d’accueillir les élèves dans ces conditions.

La situation est telle qu’à Smela, les autorités seraient prêtes à déclarer l’état d’urgence, alors que 68 000 habitants sont laissés sans chauffage et que les températures descendent en dessous de zéro la nuit. À Kherson, 13 écoles sont toujours sans chauffage et les élèves doivent rester chez eux encore cette semaine. Lire la suite

1 2 3 4 337