Alimentation : protégez votre santé (et la planète) grâce à la règle des « 3V » ..

Les 3 « V » = Végétal, Vrais, Varié. Les aliments ultra transformés sont néfastes pour la santé, si on ne s’en tient qu’à leur consommation. La lecture de l’article intégral est conseillé pour savoir et comprendre. Partagez ! Volti

******

Auteurs

Anthony Fardet Chargé de recherche, Université Clermont Auvergne

Edmond Rock Directeur de recherche, Inra

Source The Conversation . Voir la page accueil/Environnement (beaucoup d’articles intéressants).

Lire la suite

Forte de son succès, la bataille contre Linky pourrait s’étendre à toute la « société connectée »…

Ce satané compteur Linky, n’a pas fini de faire parler de lui, avec surtout, les méthodes discutables d’ÉNÉDIS pour nous l’imposer, qui font que, de plus en plus de citoyens sont vent debout contre cet engin et le refusent . Linky: la justice confirme que des usagers peuvent refuser l’installation d’un compteur. Près de 900 communes et leurs maires proches de leurs administrés (Oui ! il y en a) ont émis des arrêtés pour interdire l’installation, d’autres pour laisser le choix « démocratique » aux usagers de l’accepter ou pas. Ce compteur va coûter des milliards, il a une durée de vie de 15/20 ans, alors que nos compteurs actuels très fiables, sont prévus pour durer 60 ans et plus. On le dit « gratuit »!! Pas vraiment. VOIR ICI pourquoi il va nous coûter cher.. Quoi qu’il en soit le choix doit rester à l’usager. Et les données collectées qui vont se retrouver dans un big-data ? Dans l’attente d’être vendues ??. Merci Françoise G. Partagez ! Volti

******

par Nicolas Bérard (L’âge de faire) avec BastaMag

Le déploiement du compteur électronique et connecté Linky par la société Enedis (ex-ERDF) suscite une résistance populaire dont l’ampleur surprend jusqu’aux militants eux-mêmes. Alors que les collectifs engagés contre son installation enregistrent leurs premières victoires, certains pensent déjà au coup d’après : étendre cette lutte à celle, plus globale, contre la société du tout-connecté. Un article de notre partenaire L’âge de faire.

Cet article est tiré du numéro d’avril 2019 du magazine L’âge de faire, partenaire de Basta !. Son dossier est consacré aux résistances face à l’oppression numérique.

Lire la suite

Aurores boréales nocives en Bretagne..

Rien ne les arrête dans la folie productiviste. Il faut que ça pousse même si tout doit être déséquilibré. Quand va-t-on redevenir censés. Partagez ! Volti

******

Source Positivr via Aphadolie

Pour booster la production de tomates, certains n’hésitent plus à les éclairer la nuit, quitte à bouleverser l’environnement jusque dans ses couleurs…

C’est beau, mais c’est flippant. À La Chapelle-des-Fougeretz, en Bretagne, le ciel se pare chaque nuit de teintes roses et jaunes. Ça ressemble un peu à des aurores boréales mais, en réalité, cet étonnant phénomène n’a rien de naturel : ces couleurs diffuses résultent de la lumière émise par les LED dans les serres de production de tomates. Une photographe de Libération a décidé, a raison, de nous alerter.

Charlène Flores, la journaliste en question, s’est rendue sur place pour observer et comprendre ces lumières. Et ses conclusions sont loin d’être rassurantes.

Lire la suite

La crise alimentaire mondiale s’annonce alors que des phénomènes météorologiques extrêmes dévastent les cultures et les champs du monde entier …

On ne peut nier les changements climatiques qui affectent le monde entier. La problématique va se poser au niveau alimentaire. N’est-il pas trop tard pour intervenir ? Merci Françoise G. Partagez ! Volti

******

Sources multiples via Échelle de Jacob

Cela ne se produit pas uniquement aux États-Unis. Les phénomènes météorologiques extrêmes sont dévastateurs sur les cultures et touchent le secteur alimentaire dans le monde entier. Australie, Corée du Nord et Argentine, voici les derniers rapports faisant état de pénuries alimentaires dans le monde.


L’Australie importe du blé pour la première fois depuis plus de dix ans, après la pire sécheresse en 116 ans


L’Australie est normalement le principal exportateur de blé de l’hémisphère sud, mais la sécheresse prolongée a fait frire ses récoltes de céréales ces dernières années. En 2018, la production a chuté de 20% pour atteindre un peu plus de 17 millions de tonnes, le plus bas niveau depuis plus de dix ans, selon le département américain de l’Agriculture. Le 9 mai 2019, le gouvernement australien n’avait d’autre choix que d’importer 60.000 tonnes de blé du Canada.

Lire la suite

Privés de pause-toilettes, des ouvriers réduits à travailler en couche-culotte..

Ça dépasse l’entendement, travailler en couche-culotte pour que l’entreprise engrange le maximum de profit. Comment peut-on humilier à ce point les travailleurs ? Partagez ! Volti

******

Source Marianne via Aphadolie

L’ONG britannique Oxfam a publié une étude indiquant que la grande majorité des 250.000 ouvriers du secteur volailler aux Etats-Unis ne bénéficiaient pas de pauses pipi adéquates. Ce qui les oblige à porter… des couches ! Ou le dernier avatar du capitalisme, qui sacrifie des besoins humains élémentaires pour toujours plus de productivité.

« Pas de répit. Les refus de pause WC dans l’industrie de la volaille »C’est le titre improbable d’une étude de l’association britannique Oxfam publiée cette semaine. Dans plusieurs usines de volailles aux Etats-Unis, où règne l’obsession de la productivité, prendre une pause pipi est devenu tellement compliqué que les ouvriers en viennent à porter… des couches-culottes durant leurs heures de travail.

Lire la suite

L’essor des super-bactéries et pourquoi l’agriculture industrielle est responsable..

Quelle catastrophe allons nous devoir encore affronter avec cette agriculture intensive, qui empoisonne plus qu’elle nourrit. Ces élevages qui produisent de la viande de mauvaises qualité, bourrée d’antibiotiques et si on rajoute les souffrances inimaginables des animaux voués à la consommation, leur viande, devrait être impropre à la consommation. Une viande issue de la peur, de la souffrance et de médicaments est-elle bonne pour la santé ? On peut se demander, que sera la nourriture de demain ? Partagez ! Volti

******

Par Grain pour Mondialisation.ca, via grain.org

L’utilisation massive d’antibiotiques sur les animaux d’élevage, mais aussi de fongicides et d’herbicides dans l’agriculture industrielle, est en train d’amoindrir l’efficacité de médicaments qui sauvent des vies humaines. Photo: Getty Images/branex

Ces derniers mois, nous avons été inondés de nouvelles preuves alarmantes sur comment notre société industrielle cause des ravages chez les autres espèces et sur le reste de l’environnement naturel. Pas une semaine ne se passe sans que voie le jour un nouveau rapport mettant en évidence comment la crise climatique induite par l’humain accélère, largement au-delà de ce que les scientifiques prédisaient il y a à peine un an ou deux.

Lire la suite

9 plantes médicinales à cultiver chez soi par Futura-Science..

Si vous n’avez pas de jardin, des pots sur une terrasse ensoleillée feront l’affaire pour avoir des plantes utiles et parfumées disponibles. Partagez ! Volti

******

Par Audrey Sommazl pour Futura-Science

Thym, menthe, persil… Ce sont des plantes condimentaires et médicinales. Les herbes aromatiques qui embaument la cuisine, sont aussi de précieuses alliées pour nous guérir de certains maux. Notre sélection de neuf plantes à faire pousser chez soi très facilement.

Plante aromatique et condimentaire, le basilic s’utilise aussi bien en cuisine qu’en infusion ou en huile essentielle. © Pixabay 

Que diriez-vous de faire pousser quelques plantes, peu encombrantes, qui se contentent d’un petit carré de potager ou d’une jardinière de balcon ? Avec un peu d’attention et en y mettant un peu d’huile de coude, vous obtiendrez des ingrédients pour des infusions, des décoctions et des baumes qui contribuent à soulager quelques maux bénins.

L’Aloe Vera

L’Alœ vera, réputé pour ses vertus hydratantes et cicatrisantes, est aussi utilisé en agro-alimentaire. Pour cultiver cette plante chez soi, il est préférable de la mettre dans un pot en grès rempli de terre et de tourbe sans oublier de placer un lit de graviers qui facilitera le drainage. Il est essentiel de l’exposer à la lumière directe du soleil et de la protéger du froid en hiver.

Lire la suite

Comment la 5G pourrait-elle causer la perte des insectes ?..

Nous sommes tous interdépendants les uns des autres, l’ignorer, c’est aller au devant de catastrophes inimaginables. Cette 5 G que l’on nous promet, en dépit de l’ignorance du principe de précaution qui devrait s’appliquer et ne l’est pas, laisse présager de grosses déconvenues. Le progrès doit servir l’humain et la Nature, pas le rendre malade, ni tuer nos insectes. Sans eux, ce sera le désert alimentaire, plus aucun légume ne sera naturel. Restera t-il les OGM ou Soleil Vert comme alternative ? Le PDG de Verizon nous informe dans cette vidéo que, telles que testées dans 11 villes américaines, les ondes de la 5G peuvent très bien se propager malgré les divers obstacles physiques d’un milieu urbain  et atteindre une vitesse de téléchargement de près de 1 Giga . (1mn52 anglais)Merci Françoise G. Partagez ! Volti

******

Par Yohan Demeure, pour SciencePost

Pour illustration

Une organisation de protection de la nature a récemment lancé une alerte. Selon elle, l’arrivée du futur réseau 5G pourrait avoir un effet néfaste sur les populations d’insectes. Comment cela est-il possible ?

Le déclin des insectes

Dans un communiqué publié récemment, l’organisation suisse de protection de la nature Pro Natura a fait état d’une hécatombe concernant les insectes durant les trois dernières décennies. Selon le document, 75 % des effectifs des populations d’insectes de diverses régions ont déjà été décimés. Alors que le nombre d’espèces d’insectes diminue, 163 espèces sont déjà considérées comme éteintes en Suisse.

Lire la suite

Le porte-biberon pour smartphone est né [Vidéos]..

Affligeant.. En arriver là, ne laisse aucun doute sur l’involution de certains individus. Heureusement, il semble que cet « engin » n’ait pas fait l’unanimité et en soit resté au rang de « gadget »et, c’est tant mieux. Partagez ! Volti

******

Par Yohann Demeure pour Science-Post

Aujourd’hui, plus rien ne devrait étonner concernant les pratiques liées au smartphone. Un Américain est allé jusqu’à inventer un porte-biberon lui permettant de nourrir son enfant tout en utilisant son smartphone.

Un concept “ingénieux”

Il y a quelques années, Tim Causa a décrété qu’il fallait “optimiser” les pauses biberon et qu’en quelque sorte, se focaliser sur son enfant au moment de le nourrir était une perte de temps. Comme en atteste une campagne de financement participatif sur la plateforme Kickstarter, l’homme n’a pas hésité à inventer un objet qui n’a pas manqué de séduire certains adeptes. Il s’agit d’un porte-biberon pour smartphone permettant à la fois de donner le biberon à bébé tout en utilisant un smartphone, le tout sans efforts.

Reprenant le concept de la désormais célèbre perche à selfie, l’objet en question s’apparente donc à une sorte de perche à biberon. Sur le même objet, il est donc possible de clipser un biberon ainsi qu’un smartphone. Évidemment, cette invention pourrait choquer, mais celle-ci a pourtant été pensée pour faire l’objet d’une commercialisation.

Une campagne à succès, mais…

La campagne de financement participatif datant de 2016 s’est avérée être un succès concernant cette invention baptisée Swipe and feed (glisser et nourrir). En effet, environ 13 000 dollars avaient été réunis grâce à 122 généreux donateurs. En revanche sur la page Facebook dédiée au concept, seulement 241 “j’aime”, et la dernière publication date de mai 2017. Il s’agissait d’un post relayant un article paru sur entrepreneur.com concernant 5 objets utiles mais étranges destinés aux parents et issus d’une campagne de financement participatif.

…/…

Lire l’article complet

Science-Post

Voir sur le sujet :

Le cerveau des enfants modifié par l’exposition aux écrans ?
L’addiction aux selfies désormais classée comme une maladie mentale à part entière
Sexe ou smartphone ? Voici les inquiétants résultats d’un sondage

Et aussi:

C’est officiel : on ne peut plus rien faire pour sauver l’Arctique

Mais…

Lorsque les glaciers regrossissent après avoir fondu, les médias refusent d’en parler !

Entre 16,4 et 24 millions d’Européens seraient contaminés en cas d’accident nucléaire, selon une étude..

On sait déjà que nos vieilles centrales sont prolongées, que les « incidents » sont nombreux et que les malfaçons sur l’EPR inquiètent. Les réseaux « sortir du nucléaire » sont actifs un peu partout et dénoncent inlassablement, le danger du tout nucléaire. La France est particulièrement exposée, avec ces 58 réacteurs, des régions entières contaminées pendant des milliers d’années, nous n’y pensons pas mais, on en parle beaucoup en ce moment. Partagez ! Volti

******

Source Reporterre

Centrale nucléaire du Bugey. Wikipédia (Spiritrespect/CC BY-SA 3.0)

Entre 16,4 et 24 millions d’Européens seraient affectés par une forte radio-contamination en cas de catastrophe nucléaire,selon une étude réalisée par l’institut suisse Biosphère à la demande du réseau Sortir du nucléaire Suisse romande, dévoilée mardi 21 mai. Pour arriver à ce résultat, l’étude a modélisé un accident nucléaire majeur dans cinq centrales nucléaires d’Europe de l’Ouest (Beznau, Gösgen, Leibstadt et Mühleberg en Suisse et Bugey en France), dans 365 situations météorologiques réelles (celles de chaque jour de l’année 2017).

Lire la suite
1 2 3 310