Gabriel, Dominique, ces paysans pris à la gorge par une administration aveugle…

Il faut bien se nourrir, de manière plus saine, de préférence bio et en circuit cours. Ce qui permet la maintenance des petits agriculteurs tout en protégeant notre santé, leur permet de vivre de leur travail, en plus d’éviter que des légumes et fruits « pesticidés » et récoltés verts pour supporter le voyage, fassent le tour du monde avant d’atterrir sur les étals, (trop de CO², mais non voyons). Ça c’est le vœu pieux et vertueux, déversé à l’envi par la pub bourre crânes et les politiques verdoyants, mangez cinq fruits et légumes par jours qu’ils nous serinent, OK! Mais quels fruits et légumes, ceux bourrés de glyphosate et autres, qui engraissent Monsanto/Bayer et consort et tuent nos sols, nos abeilles et insectes et tout ce qui en dépend ?  L’administration française, froide, impitoyable, ne connaissant que le règlement, les articles (et il y en a des tonnes) s’emploie avec ses agents robotisés, le manuel en bandoulière, sans aucun sentiment pour l’humain, ni l’animal à détruire le peu d’exploitation qui résistent à l’agrobusiness. Deux histoires de paysans hors normes, qui se battent pour ne pas mourir. Partagez ! Volti

******

Auteur Pierre-Étienne Rault pour Reporterre

Pierre-Étienne Rault avec ses vaches

Dans l’Eure, Gabriel, éleveur guidé par « un modèle de sobriété, d’efficience et de bon sens », a eu le malheur de croiser une administration « impitoyable », qui veut abattre des vaches saines, raconte l’auteur de cette tribune.

*****

GABRIEL DUFILS

Il était une fois une ferme paysanne dans le département de l’Eure. Une ferme où le temps semblait s’être arrêté. Cinq petits hectares où le culte des forces productives n’était pas parvenu à planter son dard pour y diffuser son poison.

Durant quarante ans, un homme, Gabriel Dufils, a élevé des vaches et cultivé soigneusement son lopin de terre, vendant les fruits de son labeur sur les marchés locaux. Pendant quarante ans, Gabriel, inspiré par un modèle de sobriété, d’efficience et de bon sens, a dessiné et façonné son micro-territoire. Lire la suite

Humour ! Enedis et moi…

Parce qu’il vaut mieux réagir avec humour, Jean Christophe m’a proposé une lettre qu’il aurait pu écrire à Énédis. Partagez ! Volti

******

Auteur Jean Christophe D

Img/Bickel

Cher Enedis
Je vous remercie pour votre lettre destinée à lever enfin le voile sur mon ignorance quant aux vertus insoupçonnées du compteur Linky.
Lettre sublime certes mais quand-même au style un peu ronflant car j’ai failli m’endormir en la lisant courageusement jusqu’au bout.
En tout cas, à une époque si pessimiste qu’est la nôtre, votre façon si positive et tellement altruiste à l’égard des abonnés de voir les choses, fait plaisir à voir.
Pourtant il semblerait que vos arguments ne déchaînent pas vraiment les passions pour votre linky.
Je dis « votre » puisqu’il est à vous comme vous insistez pour le dire et d’ailleurs de ce fait, cela permet à certains mauvais esprits de répondre que vous pouvez vous le garder.

Je passe ces 4 arguments en revue. Lire la suite

Un petit SMS ? Pamphlet nucléaire contre les Écrans, les SMS et la folie cataclysmique du moment ….

Sylvain Rochex, donne sa vision sur cet outil mis à la disposition de tous, pour permettre la discussion instantanée et, c’est pas brillant. Ça a le mérite de faire réfléchir. Partagez ! Volti

******

Sylvain Rochex pour Déscolarisation.org

Depuis le temps que j’écris des pamphlets et autres libelles, sachez que j’aimerais réussir à balancer la plus grande baffe que j’ai jamais mise. Une baffe dévastatrice, une baffe qui soit l’équivalent d’un cyclone qui rase tout ou d’un volcan qui réduit tout en cendre. Une baffe sûrement encore plus grande que celle que j’ai mise dans la gueule des profs. Une baffe définitive contre le mésusage qui est fait des SMS et autres petits messages (de merde) adressés à quelqu’un par voie numérique dans un but de soi-disant communication.

Mon enfoiré de frère, complètement addict à ces merdes de petits messages stupides me dit que je procède par de multiples sophismes… Lire la suite

Je ne voudrais pas vous affoler, mais on est mal barrés…

Toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire, aussi, quand tout est argumenté, disséqué et que l’évidence crève les yeux, on ne peut que s’interroger sur la passivité qui nous oblige à ignorer tous les signaux d’alerte. Pas très bien acceptées, les interventions de La Mite dans la Caverne ont tendance à disparaître. Censure ? Partagez ! Volti

******

Source La Mite dans la Caverne

Illustration :Mite des tapis

Le petit cours de langue de bois dont je parle : http://www.actufinance.fr/docs/langue… Et plus que jamais (une autre de mes vidéos vient d’être censurée : https://www.youtube.com/watch?v=Pkx2f….) ma chaîne pewtube au cas où celle-ci viendrait à disparaître : https://pew.tube/user/LaMiteDansLaCav… Lire la suite

Les nouvelles celibataires en France

Proposé par Madame, une opinion sur la condition des femmes célibataires. Vos avis sont attendus.

*******

Img/https://lerenia22.skyrock.com/3145885748-vive-le-celibat.html

Avec du recul on constate que la vie d’une femme en France n’a pas toujours été sous de meilleurs auspices vivant sous un régime totalement masculin et machiste.

De 1790 aux années 2000 des lois diverses et variées sont sorties avec l’avantage de favoriser la condition de la femme, ce qui laissait sous entendre que son statut a toujours été moindre que celle de l’homme, et la positionnait dans le rôle de femme et mère au foyer. Lire la suite

Brûlot du jour : Dégradation, Présidence et Doigt d’Honneur….

On peut dire de Macron banquier jupitérien qu’il a tout raté. Le bilan de sa « prestation » en tant que représentant de La France et des Français, n’est vraiment pas à la hauteur de ses prétentions. Taper de ses petits poings hystériques à la tribune de l’ONU, ne le grandit pas, pas plus que ses « appréciations » sur les français qui, d’après son « analyse » hautement réductrice sont, ivrognes, illettrés, gaulois irréformables, fainéants, qui coûtent un pognon de dingue, qui n’ont qu’à traverser la rue pour trouver un boulot, ce doit être ce qu’il a fait, il y a une banque Rothschild juste en face de l’Élysée (humour grinçant), qui doivent bosser pour s’acheter un costard sur mesure à XXX milliers d’euros. Il cumule et accumule les maladresses diront les uns, les insultes diront les autres; envers le peuple de France qui n’est juste bon, qu’à payer pour assurer le train de vie de cet état fantoche. On passera délicatement sur la gabegie de la « fête à Macron » à l’Élysée, et son impact pitoyable  à l’international. la France, irrémédiablement abîmée, par celui qui est censé en défendre ses valeurs. La France à la traîne pour les exportations ? En détruisant les entreprises comment exporter ce que l’on ne fabrique plus? Nos fleurons bradés à l’étranger comme Alstom entre autres. On le dit souvent qu’il détruit notre pays, et si cet individu pratiquement inconnu, parachuté à grand renfort médiatique président, avait été choisit justement pour son incompétence, ses mauvais choix et sa capacité de nuire à la France, à cause de son idéologie européiste, ultralibérale et mondialiste ?? Claude Janvier, à réfléchi sur ses dernières frasques, c’est pas brillant.. Partagez ! Volti

**************

Auteur Claude Janvier

Dégradation, Présidence et Doigt d’Honneur.

DPDH : Ca sonne comme un nouvel acronyme émanant de Bercy créé pour opérer des ponctions dans votre porte-monnaie.

Rassurez-vous, car pour une fois, ce n’est pas le cas.

Le je-m’en-foutisme général s’amplifie de jour en jour. Mais quand il atteint le sommet de l’état, nous avons de quoi nous inquiéter.

Très mauvais signe pour le devenir de notre société. Le vernis social de notre Président vient de craquer pour faire place à une situation inconvenante et totalement déplacée. Atomisation des bonnes manières, de la politesse, du respect d’autrui et des valeurs morales. Lire la suite

La mort de Maurice Audin : Emmanuel Macron avoue

Vos avis sont les bienvenus. Partagez !

***********

D’après un article du Gardian (translate) arrangements Pierre Clément
Des militants du parti communiste algérien emprisonnés pendant la guerre d’indépendance. Photo: UIG via Getty Images

L’aveu par Emmanuel Macron, dans une banlieue de Paris, qu’un jeune Français du nom de Maurice Audin a été torturé et tué par l’Etat français à Alger il y a plus de 60 ans, pourrait bien s’avérer être l’un des événements les plus significatifs de sa présidence. Lire la suite

Les vacances de Monsieur Hulot …

Avec sa démission, l’ex-ministre de la transition écologiste N.Hulot semble avoir fait un pied de nez à Macron, l’obligeant à un remaniement ministériel, qui n’était sans doute pas prévu si tôt. Qui va remplacer le démissionnaire ? Gageons qu’il sera aussi inefficace, n’ayant pas les coudées franches, les lobbies sont en embuscade.  Notre ami Claude Janvier a un avis sur cette démission impromptue et nous le fait partager. Partagez ! Volti

***********

Auteur Claude Janvier – Tribune libre

Patatras ! Hulot démissionne et les rêves bobo/écolo volent en éclats. Pas d’Hulogie, pas d’écologie. Mieux qu’un slogan, une ligne directrice. Par dépit, je retourne cautionner Monsanto…

Il suffit de lire les déclarations dithyrambiques des médias pour se rendre compte qu’Hulot entre presque dans la légende. C’est un peu comme le dessus de l’iceberg, la majorité ne regarde pas dessous. Et pourtant, les braves gens feraient mieux de jeter un œil. Sponsorisé par EDF (donc par le nucléaire), Hulot fait sa renommée grâce à ses émissions « séquence frisson » et développe ensuite toute une gamme de produits Ushuaia. Produits controversés puisque Greenpeace montre du doigt que la composition de certains peut entraîner des problèmes de santé. *

« Les vacances de Monsieur Hulot ». La démission de ce dernier est bien moins drôle que le film de Tati. Lamentable fuite ou coup de pub pour son futur ? Je pencherai pour la première proposition. Quand on assume une position, on s’y tient. C’était son rôle de Ministre de faire fléchir le gouvernement et l’état.

Hulot devait s’imaginer que le rôle de Ministre était cantonné à boire des flûtes de champagne et à savourer des petits fours. Lire la suite