Une carte interactive pour acheter directement chez les producteurs…

Pour trouver de bons produits, pas facile selon notre lieu de résidence. Bienvenue à la ferme, propose une carte pour trouver les bons plans près de chez vous. Pour certains ce sera quelques kilomètres à faire mais, la qualité vaut bien un effort. Partagez ! Volti

******

Source Positivr

Illustration

Vouloir faire ses courses directement chez les producteurs, c’est bien. Savoir où les trouver, c’est mieux ! Présentation de « Bienvenue à la ferme ». Axel Leclerq.

Signe des temps, de plus en plus de gens aimeraient savoir d’où vient leur alimentation,  comment elle a été produite et par qui. Résultat : les candidats aux courses en direct producteur sont de plus en plus nombreux. Mais comment trouver la bonne adresse près de chez soi ? Comment court-circuiter les grandes surfaces par le biais des circuits-courts et ainsi, encourager les petits producteurs ? C’est pour répondre à toutes ces questions d’un simple clic qu’est née Bienvenue à la ferme, une carte interactive riche et très pratique qui vous éclaire en un clin d’œil. Lire la suite

Loi « Egalim » : le Conseil constitutionnel censure 23 articles sans faire de vague…

Voilà comment neuf individus non élus par le peuple, s’arrogent le droit de censurer 23 articles très importants, après avoir initié une consultation publique qui ne devait pas aller dans l’intérêt des lobbies (seuls décideurs de nos lois ??) et sur laquelle, ils se sont dédaigneusement assis. On nous prend pour des cons. Désobéir est un devoir pour tout homme qui aspire à un monde meilleur. L’article 35 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1793, rend la désobéissance civile légitime. Partagez !  Volti

« Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs. »

******

Source Mr Mondialisation

À quoi ressemble le Conseil constitutionnel de l’intérieur.

Passée de manière quasi inaperçue dans le spectre médiatique, la censure par le Conseil constitutionnel de 23 articles sur 98 de la loi agriculture et alimentation (loi #Egalim) interroge profondément le processus d’élaboration de la loi et interroge à propos de l’indépendance des « Sages », déjà suspectés d’être sous l’influence des lobbies. Mais voyons les articles qui furent censurés par les sages…

Près d’un quart du texte, soit 23 articles sur 98 de la loi #Egalim, vient d’être censuré par le Conseil constitutionnel, alors que le projet de loi avait été adopté en l’état définitivement par l’Assemblée nationale le 2 octobre 2018, après 9 mois de débats parlementaires. Lire la suite

Les 27 ressources US en ligne les plus populaires pour les survivalistes et les « preppers »

Pas besoin de fin du monde pour se préparer, les aléas climatiques, tremblements de terre, épidémie, black-out du système électrique, émeutes, tout ce qui est plus ou moins « imprévu », demande un peu/beaucoup de préparation. Vous savez que les américains sont un peu plus conscients que nous, sur un effondrement de tout ce qui permettait la vie de tous les jours. Un ami américain des ME, m’a envoyé voilà quelques temps, le lien vers un site qui propose, une série de liens vers des sites pour se préparer. Le souci c’est que ce sont des sites en anglais et pas tous, sommes capables de les apprécier. J’ai donc fait appel à « l’ami » Google et la traduction est assez correcte, mais je mets les noms des sites originaux, car là gogole est moins efficient,  il y a des documents sur un peu tout à consulter ou télécharger. Voici un petit échantillon! Partagez Volti

******

Source Ammo.comLa communauté des prévenus se tient fermement dans la tradition américaine d’autonomie et d’inventivité. La préparation à la survie met l’accent sur l’ingéniosité, la connectivité avec votre communauté et les solutions éprouvées à la maison, qui ont fait leurs preuves et qui renforcent la résilience tout en réduisant le recours à la consommation.

Alors que certains se préparent aux scénarios les plus extrêmes possibles (hiver nucléaire, un PEM supprimant l’ensemble du réseau électrique, un effondrement social total ou des catastrophes naturelles extrêmes), d’autres se préparent à des catastrophes plus modestes. Par exemple, que feriez-vous si le courant était coupé pendant un mois, voire une semaine? Ou s’il y avait une ruée sur l’approvisionnement en nourriture à l’épicerie locale? Tous les deux sont des situations où les survivalistes sont bien préparés, même si ce n’est pas l’apocalypse zombie. Lire la suite

Gabriel, Dominique, ces paysans pris à la gorge par une administration aveugle…

Il faut bien se nourrir, de manière plus saine, de préférence bio et en circuit cours. Ce qui permet la maintenance des petits agriculteurs tout en protégeant notre santé, leur permet de vivre de leur travail, en plus d’éviter que des légumes et fruits « pesticidés » et récoltés verts pour supporter le voyage, fassent le tour du monde avant d’atterrir sur les étals, (trop de CO², mais non voyons). Ça c’est le vœu pieux et vertueux, déversé à l’envi par la pub bourre crânes et les politiques verdoyants, mangez cinq fruits et légumes par jours qu’ils nous serinent, OK! Mais quels fruits et légumes, ceux bourrés de glyphosate et autres, qui engraissent Monsanto/Bayer et consort et tuent nos sols, nos abeilles et insectes et tout ce qui en dépend ?  L’administration française, froide, impitoyable, ne connaissant que le règlement, les articles (et il y en a des tonnes) s’emploie avec ses agents robotisés, le manuel en bandoulière, sans aucun sentiment pour l’humain, ni l’animal à détruire le peu d’exploitation qui résistent à l’agrobusiness. Deux histoires de paysans hors normes, qui se battent pour ne pas mourir. Partagez ! Volti

******

Auteur Pierre-Étienne Rault pour Reporterre

Pierre-Étienne Rault avec ses vaches

Dans l’Eure, Gabriel, éleveur guidé par « un modèle de sobriété, d’efficience et de bon sens », a eu le malheur de croiser une administration « impitoyable », qui veut abattre des vaches saines, raconte l’auteur de cette tribune.

*****

GABRIEL DUFILS

Il était une fois une ferme paysanne dans le département de l’Eure. Une ferme où le temps semblait s’être arrêté. Cinq petits hectares où le culte des forces productives n’était pas parvenu à planter son dard pour y diffuser son poison.

Durant quarante ans, un homme, Gabriel Dufils, a élevé des vaches et cultivé soigneusement son lopin de terre, vendant les fruits de son labeur sur les marchés locaux. Pendant quarante ans, Gabriel, inspiré par un modèle de sobriété, d’efficience et de bon sens, a dessiné et façonné son micro-territoire. Lire la suite

CORSICOIN – Le bitcoin corse pour l’indépendance économique de la Corse …

Une nouvelle monnaie numérique pour la Corse, qui permet d’acheter et vendre des biens ou des services sans Euros et sans banques. C’est le projet de Corsicoin. Donnez votre avis à nos amis corses. Partagez ! Volti

******

Communiqué de presse http://corsicoin.com/

Corsicoin est un projet ambitieux de moyen de paiement numérique pour la Corse, au service de son économie. Il s’agit d’une monnaie décentralisée épaulée d’une application mobile permettant de s’échanger des Corsicoins très facilement – et ainsi d’acheter et vendre des biens ou des services sans Euros et sans banques.

Corsicoin pourrait être le premier cas réel d’adoption massive d’une crypto-monnaie par la population.

Une monnaie locale entièrement dématérialisée

Corsicoin permettra aux clients comme aux commerçants d’utiliser leurs smartphones pour envoyer et recevoir de l’argent, et donc s’échanger des biens et des services, sans banques ni autres intermédiaires financiers. 0 frais de tenue de compte, 0 commission sur les transactions du réseau. Lire la suite

Un appel de députés européens pour arrêter le massacre au Yémen…

Cette guerre qui est plus ou moins médiatisée, fait des victimes civiles à chaque minute qui passe. Ne plus livrer d’armes aux saoudiens et consort, qui mènent une politique de la terre brûlée, beaucoup de pays l’ont promis. Quant à Macron, il n’a pas prévu d’arrêter les livraisons. Il a même reçu la « majesté sanglante » MBS à l’Élysée. Espérons, que les députés européens en général et français en particulier, qui demandent la fin de ce massacre soient entendus. On pourrait peut-être écrire à nos députés pour appuyer la démarche, la majorité des français ne cautionnent pas cette politique sanglante et meurtrière, du locataire de l’Élysée, qui déclame à qui mieux-mieux « vouloir la paix ». Drôle de façon de le montrer. Partagez ! Volti

******

Auteur Anne Sophie Sempere pour BastaMag

A l’issue d’une conférence inter-parlementaire inédite sur le Yémen qui s’est tenue ce 8 novembre à Paris, des députés français, britanniques, italiens, allemands et néerlandais ont lancé un « Appel de Paris » pour le Yémen, demandant un cessez-le-feu immédiat dans le pays, l’accès à l’aide humanitaire pour les 22 millions de Yéménites qui en dépendent, et une suspension des livraisons d’armes aux belligérants. Lire la suite

« Et si tout s’effondrait ? » Le magazine Socialter met les pieds dans le plat…

Un petit coup d’effondrement pour conscientiser les moutons, qui consomment, gaspillent, rachètent, jettent, polluent, et se gaussent du tiers comme du quart, des conséquences de leurs actes. Je généralise volontairement car, même si nous sommes nombreux à prôner une décroissance volontaire, un mode de vie respectueux de notre environnement, consommer durable, réparable, la prise de conscience de la majorité se fait attendre et, les fêtes approchant, personne ne pourra contredire ce fait.  Ça va encore être la course aux « mets délicats« , « aux entrées de la mer-« diques, aux « volailles chaponnées » qui n’ont qu’un laps de temps très court pour être vendues, on passera sur les chocolats et autres friandises dont la teneur en « palmate » et colorants n’est plus qu’un détail. Il est loin le temps où la joie d’être en famille, suffisait à notre bonheur. Je parle d’un temps (que les moins de 20 ans… etc) où on connaissait la valeur des choses. Quand tout est en abondance, qui se soucie du lendemain? En panne d’idée pour un cadeau, offrez le magazine « Et si tout s’effondrait? » Il est moins pessimiste que le titre le laisse envisager, il y a des solutions. Partagez ! Volti

******

Source Mr Mondialisation en collaboration avec Socialter

Le prochain hors-série de Socialter, dont Mr Mondialisation est l’heureux partenaire, explore les débats les plus récents à propos de la perspective d’un effondrement des sociétés thermo-industrielles. Le magazine, contenant également un édito de notre plume, est en pré-vente sur Ulule.

L’ambition du prochain hors-série de Socialter intitulé « Et si tout s’effondrait ? », disponible début décembre, est non seulement de réunir au sein d’une même publication les principaux chercheurs et auteurs s’étant récemment intéressés à la question de l’effondrement, mais aussi d’essayer de comprendre les raisons de leurs craintes. Après tout, le sujet de l’avenir même de l’espèce humaine n’est pas anecdotique. Il convient donc d’en comprendre urgemment les tenants et aboutissants. Lire la suite

Délocaliser l’agriculture, la Commission européenne est pour! LHK …

C’est vraiment scandaleux. Plus d’agriculture, c’est acheter au prix fort ce qui viendra d’ailleurs, non compris la pollution liée au transport. Et on vient nous parler de protection du climat. Soumettre les européens aux desiderata des lobbies pour se nourrir, ça paraît impossible et pourtant, c’est ce que compte imposer la commission européenne. Quant à la qualité, ce sera le rendement d’abord, pour le goût et la fiabilité sanitaire (avec moins de pesticides) on repassera. On ne s’étonnera plus des persécutions, dont sont victimes nos petits agriculteurs. Le piège de la mondialisation se referme. C’est encore un article qui nous met face à notre aveuglement. Nous avons accepté en silence, tous ces « changements » à petites doses, pondus par la dictature européenne. Il faut bien convenir que si c’est au conditionnel aujourd’hui, dans peu de temps se sera au présent.. Partagez ! Volti

******

Source Liliane Held Khawam

Mégaferme de 32’000 vaches répondant aux normes, contrairement à l’élevage de 12 génisses menées au licol vers des champs par des paysans vaudois dévoués! Image: http://colette214.blogspot.ch/2013/02/32000-vaches-chez-eux-bientot-1000-chez.html

La Commission européenne ne veut plus de l’agriculture (cf le texte ci-dessous)

Nous avons l’explication du pourquoi du harcèlement de nos agriculteurs.

https://lilianeheldkhawam.com/2017/07/13/nos-agriculteurs-sont-harceles-soutenons-les-lhk/

Les raisons invoquées sont évidemment celles qui arrangent les lobbies omniprésents dans la vie de l’organisation supranationale, elle-même dotée de sa propre personnalité juridique, qui signifie que la Commission européenne est un organe autonome inscrit au Registre du Commerce belge.

https://lilianeheldkhawam.com/2013/12/15/la-democratie-suisse-a-lepreuve-de-la-mondialisation/
https://lilianeheldkhawam.com/2018/05/11/les-paysans-locaux-ont-le-choix-entre-vendre-ou-se-pendre-liliane-held-khawam/

Si l’essentiel de l’agriculture devait être livré aux firmes transnationales, partenaires de la Commission européenne, Lire la suite

« La grève de la consommation. Épargner pour protester ! » L’édito de Charles SANNAT….

Il est l’Or Monseign’Or… Sauf que l’or est passablement indigeste pour les estomacs vides, quand les porte-monnaie et les comptes en banque le sont tout autant, pour ceux qui n’ont pas la possibilité de « prévoir ». Et il me semble avoir lu que, pour ceux qui achètent du métal précieux, c’est payable par chèque et avec les coordonnées de l’acheteur. C’est à partir d’une certaine quantité ou pour tous les achats ? Si oui, c’est un bon moyen pour l’état, de retrouver le « pactole ». Qui peut en dire plus ? Partagez ! Volti

******

Charles Sannat pour Insolentiae

L’État est un ogre qu’il faut sans cesse nourrir. Il lui faut de l’argent. Toujours plus.
Chaque année, tout progresse. Les dépenses ne diminuent jamais.
La pression fiscale augmente constamment.

L’État veut donc de l’argent.

Il y a des façons obligatoires de lui donner.

C’est l’impôt.

Il y a aussi des manières optionnelles, à travers les taxes payées sur notre consommation, en particulier la très célèbre TVA. Lire la suite

« Déjà dans nos assiettes » : la vidéo de cuisine qui ne fera pas le Buzz…

Une petite vidéo coupe faim, pour motiver tout le monde sur le désastre du plastique dans notre environnement et nos océans. Si on éduquait les gens aux bonnes pratiques, ce ne serait pas un vrai problème. Mais l’humain est dégueulasse, il se fiche de tout ce qui n’est pas sa « petite personne ». Les efforts c’est pour tout le monde, sinon nos enfants nous jugeront pour avoir pourri leur « héritage » (s’ils peuvent encore en profiter, rien n’est moins sûr!). Partagez ! Volti

******

Source et voir toutes les images Mr Mondialisation

Crédit image : François Balthazard

Dans sa nouvelle vidéo choc intitulée « Déjà dans nos assiettes », le réalisateur François Balthazard nous interpelle à propos de cette récente découverte inquiétante : la chaîne alimentaire humaine, en particulier les aliments qui proviennent des océans, est contaminée par le plastique. Mr Mondialisation et l’association Expédition 7ème continent sont partenaires officiels de cette production originale. Lire la suite

1 2 3 175