Biodiversité. Le conseil constitutionnel interdit la vente de semences paysannes…

C’est décidé par les « sages » du conseil constitutionnel, interdiction à la vente des semences anciennes. Place à l’uniformité et aux semences F1, et (OGM?) qui rempliront les poches des lobbies et appauvriront notre besoin en vitamines. On devrait mettre ce conseil constitutionnel au musée, ils n’ont aucune conscience des attentes des français, qui veulent avoir de vrais légumes, avec un vrai goût, et plus de ces modèles parfaits insipides, qui se liquéfient de l’intérieur en restant « roses », comme pour l’exemple, les tomates, on le voit avec la montée du bio. Ces vieux croûtons ont-ils le cerveau trop ramollo pour tenir tête à Monsanto, Dupont et autres Limagrain ?  Il ne va plus rester qu’une quantité infime de légumes autorisés, alors qu’il en existe des centaines. C’est la fin de la biodiversité, de la liberté de se nourrir comme on veut. On ne peut accepter ça, RÉSISTANCE. Merci Françoise.G. Partagez ! Volti

******

Auteur Eugénie Barbezat pour l’Humanité

Illustration

Le 2 octobre 2018 dernier, la loi Egalim avait été adoptée par l’Assemblée nationale, après plus de 9 mois de débats parlementaires intensifs. Cette loi Agriculture et Alimentation offrait d’encourageantes perspectives pour obtenir une agriculture plus respectueuse de l’environnement. Pourtant, 23 des 98 articles viennent d’êtres censurés par le Conseil Constitutionnel, mettant un coup d’arrêt aux avancées saluées par les défenseurs de la biodiversité. Lire la suite

1 heure de radio avec les gilets jaunes de Pontcharra…

Sylvain Rochex et Mathilde Anstett, nous font partager une belle et riche soirée parmi les Gilets Jaunes. Une bonne année à eux. Partagez ! Volti

******

Sylvain Rochex et Mathilde Anstett pour Déscolarisation.org

Émission radio « le monde allant vers… » du 27/12/2018 avec les Gilets Jaunes de Pontcharra et d’Aiton (dans des conditions d’enregistrement un peu particulières). 14 personnes autour de la table pour une belle discussion.

« Rencontre avec des « Gilets Jaunes », citoyens en désaccord avec la soupe que nous sert l’état, les injustice, et cet habit trop petit dans lequel on nous invite à rentrer tous les jours. Fort en humanité, en échanges et en sincérité, cet instant aura une suite le 10 Janvier 2019, sur les ondes de Radio Gresivaudan ou en streaming sur le site de la radio. Bonne écoute ! » Lire la suite

Les trois versions d’un conflit..

Une petite réflexion pour une grande prise de conscience. Partagez ! Volti.

******

Joseph pour Nouveau-Monde

Lorsqu’un individu ou un groupe est en conflit ou en crise avec un autre, leur nature subjective rend différentes (parfois radicalement) leurs perceptions de ce conflit ou de cette crise. Il y a la perception de celui qui s’en perçoit (à tort ou à raison) comme victime. Et il y a celle de celui qui en est responsable, et qui pense l’être ou au contraire se défend de l’être. Ces perspectives différentes dépendent des sens humains limités (et sujets à des illusions, voire à des hallucinations), de filtres psychologiques divers (religieux, culturels, éducatifs, sociaux…) et des points de vue ou des positionnements momentanés adoptés par rapport aux circonstances ou à la scène du conflit ou de la crise. Lire la suite

L’Insurrection est-elle venue ? Éric Hazan à propos des gilets jaunes..

Le temps passe mais l’esprit de l’écrivain reste clair et malicieux. Avec douceur Éric Hazan nous parle de ce mouvement citoyen. Écoutez le c’est très motivant et vous apprendrez des choses sur les différentes insurrections françaises. Partagez ! Volti

******

Le Média le 17 décembre 2018

Illustration

Dans l’Entretien Libre, Aude Lancelin reçoit l’écrivain Éric Hazan, qui nous parle du mouvement des gilets jaunes. Éric Hazan a aussi créé la maison d’édition « La Fabrique », qui a notamment édité « l’insurrection qui vient ». Lire la suite

Le capitalisme, un aller simple… sans retour possible…

Bonne réflexion que ce « sans retour possible » pour parler de re-nationalisation, alors qu’à l’inverse, les privatisations sont ultra simplifiées. Soyons clairs, c’est de ce pillage légalisé dont il n’est plus possible de sortir, d’après ceux qui l’ont autorisé ?  Les instigateurs complaisants de ces pratiques, privent le peuple de ce qui a été payé par lui et l’oblige, au nom de la « privatisation » et du profit, à repayer ce qu’il a déjà financé. Il serait temps de protéger les « bijoux de famille ». Partagez ! Volti

******

Auteur Fabrice AUBERT pour Le-Grand-Soir

Introduction : L’idée de ce papier est née d’un article lu sur un média classique  [1]. Mais avant que d’en parler, rappelons. Les humains de la « démocratie libérale » étaient confrontés à un système Stalinien dénommé URSS. La fin du « système soviétique  » devait ouvrir sur une période de paix et de prospérité partagée, du fait de la « mondialisation  » dite libérale…

De fait, pour la paix, depuis le 11 Septembre, c’est foutu, conséquence du système lui-même. Il fallait bien substituer à la « lutte contre le communisme », de fait dissous depuis 1989, la lutte contre le terrorisme, nouveau adversaire à présenter aux peuples en vue de justifier les financements militaires.

Quant à la prospérité des peuples, là encore, depuis le Krach de 2008, c’est aussi foutu… D’où la question suivante : « Dans une démocratie de marché », le retour est-il possible ? ou s’agit-il d’un « aller simple » sans aucun retour possible ? Lire la suite

Gilets Jaunes acte VII par Alexandre Salama..

Paris, 29 décembre 2018. Retour en images sur l’acte VII de la manifestation des GILETS JAUNES. Avec des potes on est monté sur Paris ce week-end pour soutenir le mouvement des gilets jaunes et on en a profité pour se faire encore une fois un avis un peu plus réaliste de la situation. Grosse expérience de solidarité, de fraternité et de désobéissance civile.  Partagez un maximum pour montrer aux gens la réalité de ces manifestations et contrer les médias traditionnels qui ne véhiculent pour la plupart que des images déformées de la réalité. Merci à Johan Tavernier pour m’avoir filmé lors de mes prises de parole. Et je crois qu’on peut tous se remercier 1000x pour tous ces évènements. Alexandre Salama.

Ajoutée le 1 janv. 2019

Comment Macron nous entube : ISF, Flate Taxe, APL…

Je vous propose une vidéo de « Trouble Fait » de décembre 2017, qui détaille les « bienfaits » des mesures macronistes.  J’ai eu l’occasion de discuter avec des gilets jaunes et c’était assez incroyable de voir cette motivation à ne rien lâcher mais, si la priorité donnée au RIC est louable, il s’avère que, beaucoup de revendications sont économiques, en restant dans l’Europe, je ne pense pas qu’il y ait la moindre chance pour que le RIC soit validé tel que demandé, c’est à dire « en toutes matières ». ( à moins que je n’ai pas tout compris)

La raison en est simple, Macron n’est que l’exécutant des directives économiques européennes, il ne décide de rien, il obéit à ceux qui l’ont installé pour mettre en place leur « nouvel ordre mondial », qui sera financier et ultralibéral à outrance, tirant toujours plus vers le bas, les peuples européens asservis. C’est une des raisons, mis à part son incommensurable mépris pour les français et sa suffisance, de « son désir » de garder le cap, parce qu’il ne peut pas faire autrement, même sachant que ces déclarations, vont attiser les braises de la colère. Nous ne sommes plus souverains. Castaner est là pour répondre violemment aux Gilets Jaunes et servir de paravent avec ses « forces du désordre », parce que Macron est incapable d’une réponse politique immédiate et satisfaisante, il faut qu’il demande des « conseils » à ses « amis », il lui faut donc jouer la montre et promettre un « grand » débat national etc.. etc.., qui videra de sa substance le RIC s’il est discuté et aussi,  avec l’espoir que le mouvement s’éteigne… Lire la suite

François Asselineau présente ses vœux aux Français pour l’année 2019…

Bilan de l’année 2018 et espoir pour 2019 ? On ne pouvait pas faire l’impasse sur les vœux de F. Asselineau. On pourra comparer avec d’autres leaders politiques, si toutefois ils présentent eux aussi, leur vision et projets pour 2019. Partagez ! Volti

******

Union Populaire Républicaine Officiel

Lire la suite

Vers la Démocratie et la fin de la Mondialisation ?..

Dire à ces « zélites » que le peuple en a plein le dos de les voir, ne suffira pas à les contraindre à prendre une retraite anticipée. Par contre, envisager l’après est indispensable. Le youtubeur « Trouble Fait » a fait une excellente vidéo bien détaillée sur les problèmes actuels et propose une solution, avec le mérite de pouvoir engager le débat en discutant de ces propositions ou d’en trouver d’autres. L’intro est imparable. Si vous avez un compte facebook ou tweeter, faire tourner. Merci pour le lien. Partagez ! Volti

******

Trouble Fait

Depuis le 17 novembre 2018, les Français se payent le luxe de vouloir se faire entendre du gouvernement sans le filtre habituel des syndicats et des partis. Le train des appels au calme et des insultes lancé par des éditocrates déboussolés, roulent sur les rails de l’indifférence des Gilets Jaunes, rendu allergique aux « institutions classiques » et aux médias, par des décennies de mensonges et de trahisons. Lire la suite

« Comment rebondir avec seulement 500 euros en poche ? » L’édito de Charles SANNAT

Il y a les problèmes, mais aussi des solutions. Charles Sannat vous dévoile une partie de la solution, pour en savoir plus voyez sa lettre Stratégies. Partagez ! Volti

******

Charles Sannat pour Insolentiae

La lettre STRATEGIES du mois de décembre est en ligne dans vos espaces lecteurs.

Pourquoi choisir cette thématique aujourd’hui ?
Les raisons sont multiples.
Le mouvement des Gilets Jaunes montre sans l’ombre d’un doute que le quotidien est de plus en difficile pour la plus grande majorité des gueux que nous sommes, puisque là-haut, au sommet, c’est ainsi que les mamamouchis nous considèrent.

Quand le quotidien est difficile, il est important de nourrir la réflexion du plus grand nombre, et d’ouvrir des « portes », ouvrir des « possibilités ».

Il n’y a pas pire que de se sentir prisonnier d’un métier ou d’un travail par exemple.

Lorsque j’enseignais en école de commerce, j’ai toujours voulu commencer par apprendre à mes jeunes étudiants à ne pas avoir peur.

Ne pas avoir peur de manquer en termes matériels.

Pour ne pas avoir peur, peur de manquer, peur de perdre son travail, son poste, il faut se sentir suffisamment sûr de soi pour être certain de savoir se débrouiller. Lire la suite

1 2 3 4 5 183