De la nanotechnologie dans les vaccins. Un journal grand public en parle. On progresse.

Par Liliane Held Khawam

Créé par Jeffrey Boyington, ce prototype de vaccin universel contre la grippe, est une nanoparticule formée d’une protéine échaffaudage (en bleu) et de 8 hémagglutinines de la grippe (en jaune) conçues pour générerdes anticorps communs à tous les sous-types de grippe humaine. 
National Institute of Allergy and Infectious Diseases, National Institutes of health/Science Photo Library/Keystone

Vous trouverez ci-dessous un entretien mené par un journaliste de 24 Heures. Deux professeurs de l’Université de Lausanne confirment que les nanotechnologies permettent une révolution vaccinale. Ils présentent une méthode révolutionnaire qui devrait immuniser les individus contre plusieurs virus à la fois. On nous parle d’une sorte de dé qui serait une prouesse technologique. On espère qu’elle sera plus efficace que le vaccin anti-covid du moment (cf l’exemple israélien tout en bas).

Lire la suite

Traçage, contrôle, contrainte : la « science » suggère d’appliquer au climat la tactique du Covid

Source France-Soir

Le futur nous a à l’oeil/©Dreamstime

Le « passe sanitaire » et les diverses technologies de contrôle social représentent un tel accomplissement dans la gestion de la crise sanitaire qu’il serait dommage de ne pas faire appel à ces outils pour d’autres crises, et notamment celle associée au climat.

C’est en tout cas ce que suggèrent quatre chercheurs dans un article paru le 16 août dans la « prestigieuse » revue Nature : s’inspirer des outils de lutte contre l’épidémie du Covid et les appliquer à la lutte contre la « crise climatique. » L’idée (qui date des années 90) est la suivante : allouer à chaque personne un « quota carbone individuel » et (nouveauté) faire appel aux évolutions technologiques pour contrôler et imposer ce quota.

Premier constat de l’article, que personne ne contestera : « des restrictions imposées aux individus au nom de la santé publique […] qui étaient impensables il y a seulement un an ont été adoptées par des millions de personnes. » Déduction logique : « les gens pourraient être plus disposés à accepter le suivi et les contraintes liés aux quotas carbone individuels pour favoriser un climat plus sûr » ou d’autres « bénéfices » comme la « réduction de la pollution atmosphérique et l’amélioration de la santé publique. »

Tracé comme jamais !

C’est cette acceptation par le public « d’une surveillance et d’un contrôle supplémentaires en échange d’une plus grande sécurité » qui semble inspirer le plus nos chercheurs : les « avancées technologiques » portées par les applications mobiles de traçage leur donnent plein d’idées « pour la conception de futures applications de suivi des émissions personnelles. »

Lire l’article complet sur  FranceSoir

Les commentaires et les articles y compris ceux en « tribune libre » sont signés du nom des auteurs et engagent leur seule responsabilité sans que « lesmoutonsenrages » ne prennent en rien à leur compte leur orientation

La face cachée de l’alliance américano-australienne AUKUS

Source Observateur-Continental

La France a rappelé ses ambassadeurs des États-Unis et d’Australie pour des consultations suite à l’abandon d’un projet de construction de sous-marins et à la création de l’alliance AUKUS. Le rappel des ambassadeurs a été annoncé par le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian. « Cette décision exceptionnelle est justifiée par la gravité exceptionnelle des annonces effectuées le 15 septembre par l’Australie et les États-Unis », a expliqué le ministre.

Ce dernier a rappelé qu’il s’agissait de la rupture par l’Australie d’un contrat pour livrer des sous-marins français de classe océanique et de la formation d’un nouveau partenariat avec les États-Unis pour construire des sous-marins à propulsion nucléaire.

C’est la première fois dans l’histoire que la France a rappelé ses ambassadeurs des États-Unis et d’Australie.

Lire la suite

COVID : un test d’anticorps bon marché révèle si vous êtes immunisé en 5 minutes

Reste plus qu’à obtenir l’AMM..

Source Science Advances via TrustMyScience

| Fujita Health University/Feng Yan et al.

Des chercheurs de l’université polytechnique de Hong Kong ont conçu un capteur permettant de détecter les anticorps SARS-CoV-2 en seulement 5 minutes. Bon marché et portable, le dispositif est très prometteur pour l’évaluation rapide du pronostic en cas de COVID-19 ultérieure. En analysant la salive ou le sang, il permet non seulement de savoir rapidement si une personne a contracté le coronavirus dans le passé, mais également d’évaluer le taux d’anticorps (et donc l’immunité probable) généré par l’infection ou la vaccination.

Lire la suite

La pollution radio-électrique est un fait reconnu par la science

Pour illustration/123RF
Voici quelques exemples, parmi tant d’autres, qui illustrent le fait que la pollution électro-magnétique est un FAIT reconnu par la science. (Bien-sur, comme pour tant d’autres questions, on trouvera également des études commanditées dans le seul but de noyer le poisson au sujet de ce fait.) Nous sommes malheureusement par rapports à ça dans le même déni que nos prédécesseurs l’étaient par rapport aux produits chimiques, à la radio-activité ou au tabac. « Comme ça ne se voit pas, alors ça ne compte pas ? »
 
2011 – L’objectif de l’étude était d’évaluer les lésions de l’ADN dans les cellules rénales, hépatiques et cérébrales de rats après une exposition in vivo à des rayonnements de radiofréquence/micro-ondes de la gamme de fréquences des téléphones cellulaires. Les animaux ont été irradiés pendant une heure par jour, sept jours par semaine pendant deux semaines. Les résultats de cette étude suggèrent que, dans les conditions expérimentales appliquées, l’irradiation répétée pourrait être une cause de cassures de l’ADN dans les cellules rénales et hépatiques.

Lire la suite

Une étude révèle que le regard mutuel avec un robot affecte l’activité neuronale humaine

La dame qui a fait l’étude n’a apparemment jamais joué au poker, jeu de bluff par excellence, où la prise de décision ne doit pas être influencée par les regards entre partenaires. C’est au plus à même de dissimuler, « faire croire » qu’ira le « pot » ou au plus chanceux ;)

Par Quentin Claudel pour la Robolution

Voici une étude mêlant psychologie et robotique que je trouve fort intéressante et nous permet de savoir à quel point les robots peuvent influencer nos décision ainsi que notre comportement juste avec le regard.

Le regard est un signal extrêmement puissant et important lors de la communication et de l’interaction entre humains, car il transmet les intentions et informe sur les décisions des autres. Que se passe-t-il lorsqu’un robot et un humain interagissent en se regardant l’un l’autre ?

Des chercheurs de l’IIT-Istituto Italiano di Tecnologia (Institut italien de technologie) ont cherché à savoir si le regard d’un robot humanoïde influençait la façon dont les gens raisonnent dans un contexte de prise de décision sociale. Ils ont découvert qu’un regard mutuel avec un robot affecte l’activité neuronale humaine, influençant les processus de décision, en particulier en les retardant.

Lire la suite

Nouvel hôpital: audit permanent. Collecte et traitement des données en continu.

Par Liliane Held khawam

Cette expérience se passe à Marseille en collaboration avec le Prof Philippe BROUQUI, Chef des équipes des Approches innovantes dans la lutte contre la contagion

Note:

Le service du professeur Brouqui a pour mission:

1. Stratégie Scientifique et Projets

Les infection associées aux soins ( IAS ) détiennent toujours un triste record de plusieurs milliers de cas et de décès par an en France. L’avance technologique de ce millénaire doit servir à lutter contre ces infections. Le défaut d’hygiène des mains est l’une des principales causes de la transmission des infections nosocomiales, l’excès de pose de cathéter veineux et urinaire sont responsables de bactériémies fatales et enfin l’isolement des patients joue un rôle majeur dans la transmission au sein de hôpitaux.

Lire la suite

La médecine financiarisée est numérique. Elle n’a que faire d’un Raoult ou d’un Fouché.

Source Liliane Held Khawam

La crise Covid a mis deux noms de médecins sur le devant de la scène. Leur premier dénominateur commun est leur lieu de travail: Marseille, et le 2ème concerne leur profil personnel qui refuse les décisions consensuelles si celles-ci ne correspondent pas à leur éthique, ou qui mettrait en danger la qualité de leur intervention médicale.

Ces deux médecins n’ont cessé d’émettre des informations qui ont eu le chic d’agacer les politiques, rhabillés depuis 18 mois en responsables en chef de santé publique. Et ces politiques dont la compétence première est de s’adapter aux desiderata des marchands de la haute finance internationale ne tolèrent plus les voix dissonantes, qui pourraient amener les non-sachants à se faire des idées alternatives à celles des sachants grassement sponsorisés par les financeurs.

Lire la suite

« Alors que les écrans rendent idiots vos enfants, la Chine les interdit pour les mineurs !! » L’édito de Charles SANNAT

Charles Sannat pour Insolentiae

Mes chères impertinentes, chers impertinents,

Les ravages des écrans sont évidents sur nos enfants et ce n’est pas faute de régulièrement m’en faire écho dans ces colonnes, mais nous sommes peu nombreux à vouloir le voir, à accepter d’en parler, et encore moins nombreux à avoir le courage d’expliquer aux enfants et de façon générale aux plus jeunes, que les écrans c’est comme l’alcool, ce n’est pas pour les enfants !

Vous allez me dire mais il n’y a rien d’économique là-dedans mon cher Charles !

Et bien détrompez-vous mes amis, et lourdement même.

C’est totalement économique.

Pourquoi ?

Lire la suite

La menace technologique qui pèse sur les peuples se concrétise

Dossier sur la combinaison de la menace radioélectrique et nanométrique.

1. La vague du graphène

En guise d’introduction un article qui résume les plans officiels de l’élite mondialiste par rapport à l’industrie du graphène :

lesmoutonsenrages.fr/2021/08/09/le-graphene-et-le-renouveau-de-la-machine-industrielle-planetaire

Voir également à ce sujet : « Graphene Flagship »

« Doté d’un budget d’un milliard d’euros, le programme Graphene Flagship a pour mission de faire passer le graphène du domaine des laboratoires universitaires à la société européenne dans dix ans – générant ainsi de la croissance économique, de nouveaux emplois et de nouvelles opportunités pour les Européens en tant qu’investisseurs et employés. Lire la suite

1 2 3 57