La suppression du cash, une étape vers le transhumanisme? Big Reset.

Une étape de plus vers l’esclavage numérique. Nous en parlons depuis longtemps et ça se met en place. Une des dernières libertés, celle de dépenser notre argent comme on veut, va disparaître. Bienvenus dans la dictature « technotronique ». Ils contrôlent déjà la santé, tout le reste va suivre. Voir! On retrouve toujours les mêmes aux commandes. Pour peu que ça vous intéresse….. Partagez ! Volti

******

Par Liliane Held Khawam

CognitiveTank hosted by Swisscom

Hébergée par Swisscom, SwissCognitive qui travaille à l’intégration de l’homme avec la machine compte parmi ses adhérents la Chancellerie fédérale/ Bundeskanzlei .SwissCognitive Chancellerie fédérale suisse

En 2017, Visa annonce une nouvelle initiative aux États-Unis dans le cadre d’un effort plus large visant à dissuader les consommateurs d’utiliser des espèces. La société de cartes de crédit prévoit de donner 500 000 $ à 50 restaurants et vendeurs d’aliments pour payer leurs coûts de technologie et de marketing, à condition que les entreprises s’engagent à refuser de l’argent.

https://cashessentials.org/is-visa-so-desperate-for-business-they-need-to-pay-merchants-to-go-cashless/
Lire la suite

« Les détails du Grand Reset dévoilé par l’Homme des hommes de Davos » L’édito de Charles SANNAT

Tout se rejoint dans les diverses analyses. La refonte totale de notre modèle sociétal, financier, santé, alimentaire, environnemental est en marche et si c’est décidé par ceux qui y ont un intérêt, nous, les « ceuss qui ne sont rien » nous devrons nous aligner. Les tests de soumission ayant eu lieu et ayant été prometteurs, les zélites, peuvent passer à la suite du programme, les râleurs sont nombreux, ceux prêts à résister beaucoup moins. Nos idées, valeurs, histoire et mode de vie doivent disparaître, d’après ces éminents milliardaires, nous n’en avons pas besoin et c’est toxique (pour qui ?), donc il y aura des « kits » de comment penser, comment vivre, comment se comporter. Quant aux couillus qui oseraient, ne pas être d’accord, on peut craindre des sanctions à la hauteur de l’impertinence… Nous vivons une époque formiDiable ! Partagez ! Volti

******

Par Charles Sannat pour Insolentiae

Mes chères impertinentes, mes chers impertinents,

Je voulais vous parler du Grand Reset avant de prendre quelques jours de congés pendant ce mois d’août. La lettre de juillet consacrée au « Grand Reset, à quoi s’attendre », est en ligne dans vos espaces lecteurs. Je souhaite donc mon traditionnel bonnes vacances à ceux qui partent et bon courage à ceux qui reviennent tenir la maison pendant le mois d’Août.

En effet, cela commence à faire longtemps que l’on nous parle du grand « Reset », cette grande réinitialisation.

Si je vous en parle depuis quelques semaines avec insistance c’est pour plusieurs raisons.

La première, c’est qu’évidemment, c’est une idée dans « l’air », une idée que l’on entend de plus en plus, portée par des autorités faisant autorité ce qui est le propre des autorités ! Quand la Directrice Générale du FMI parle du Grand Reset, il faut l’entendre. Lorsqu’au forum de Davos, on vous parle de Grand Reset, et que ce concept devient le sujet central de travail des « grands » de ce monde, alors il faut l’entendre.

Lire la suite

Remise en question de la société.

Avec tout ce qui se passe à tous les niveaux, rien n’est du au hasard. Nous sommes entrain de vivre un gigantesque hold-up planétaire, sur tout ce qui fait notre existence. On pourrait comparer avec l’époque des soldes où, « tout doit disparaître » pour renouveler les stocks. Sauf qu’il ne s’agit pas de marchandises, mais de nos vies et valeurs, de nos habitudes, de nos rapports familiaux et sociétaux, de nos libertés. C’est la refonte totale d’un « système jugé obsolète », pour ceux qui désirent diriger un troupeau qui n’aura plus de repères autres, que ceux imposés par ce Nouvel Ordre Mondial, dont un président français a dit et a même insisté sur : « Personne ! Je dis bien personne ! Ne pourra y échapper ». Tout sera liquidé, l’argent, le travail, la famille, la santé, la nourriture tels que nous les connaissons. Vous pensiez que le Grand Reset concernait la remise à plat de la finance folle ? Bienvenus dans l’ère « technotronique ». Ils ont déjà tout, il leur manque nos corps, nos esprits et ils seront fin prêts pour le dernier acte. Quid des « inutiles », des rebelles dans leur équation ? Bienvenus à Gattaca !!

Lire la suite

Notre santé livrée aux ingénieurs?

Plus on avance dans la recherche du pourquoi le monde est à ce point hystérique avec ce virus, et plus on apprend que rien n’est fortuit. Tout est déjà calculé depuis des années, pour recombiner l’humain dans sa structure fondamentale, pour en faire une espèce de machine qui produira, selon les projections des « sorciers technocrates », les médicaments qui lui permettront de se soigner tout seul. Je ne sais pas si tout le monde, prend la mesure du danger. Ces irresponsables, ne savent absolument pas ce que leurs manipulations vont engendrer sur les générations suivantes, ils ne s’occupent pas des sentiments humains, du caractère de chacun, c’est de la folie pure financée par les gouvernements sous prétextes d’avancées médicales. En clair, c’est la fin de l’humanité telle que nous la connaissons, au profit d’une masse de zombies, surveillés et contrôlés jusque dans leurs assiettes, puisqu’il est aussi question d’une alimentation contrôlée par l’industrie. La boucle est bouclée, le cauchemar pour vaincre la mort, est en marche. Merci à Liliane Held Khawam, qui fait un travail exceptionnel pour nous permettre de comprendre l’horreur qui nous attend. Partagez ! Volti

******

Par Liliane Held Khawam

Au-delà des vraies fausses deuxième vague, la crise du Covid-19 pourrait servir à mettre fin à la médecine classique au profit d’une ingénierie de la santé. Il s’agit là de l’élément central de cette année 2020!

Pour une raison ou une autre, le processus d’ingénierie sanitaire semble avoir démarré avec la crise du SIDA. Étonnamment, le financeur en chef de l’OMS insiste sur les liens entre les deux épidémies, alors que pour le citoyen moyen, il ne devrait pas y en avoir.

Lire la suite

Le forçage génétique : Ne laissons pas les multinationales décider seules de l’avenir du vivant !

Il y a vraiment de quoi s’inquiéter. Action Pollinis pour l’application du principe de précaution et l’organisation d’un débat citoyen sur le forçage génétique. Partagez ! Volti

******

Source Pollinis via Aphadolie

Attendu que les nouvelles techniques d’édition du génome permettent désormais de modifier facilement et à moindre coût le patrimoine génétique de n’importe quel être vivant sexué, et de s’assurer de la transmission de ces modifications à toute sa descendance, dotant ainsi les laboratoires industriels d’un droit de vie ou de mort sur l’ensemble des organismes vivants, sur des critères commerciaux, productifs, économiques, qui ne représentent pas nécessairement l’intérêt général.

Lire la suite

Le combat fait rage, mais il ne se voit pas encore…

Après l’homo domesticus, un peu d’optimisme. Rien n’est perdu, il suffit de dire Non pour que tout s’arrête ! Partagez ! Volti

******

Par Philippe Guillemant via Échelle de Jacob

Dans le passé, j’ai été de nombreuses fois conspirationniste, sauf que facebook n’existait pas encore pour que ça puisse se voir.
A chaque fois j’ai été un relais, en tant que très petit joueur toutefois à coté des médias dominants, d’une conspiration contre l’humain pendant approximativement 2 ans :


En 1991 par exemple, si facebook avait existé j’aurais posté ceci au sujet des médecins ORL: « ILS ne vont plus examiner eux-mêmes vos troubles d’équilibre, ILS vont laisser ce travail à des caméras intelligentes ». « Purée mec ça craint, t’es un conspi », m’aurait-on répondu. Sauf que 2 ans plus tard, j’avais développé les examens en question avec ces nouvelles caméras et co-créé la société qui allait avec.

Lire la suite

Forçage génétique, comment la fondation Gates a manipulé l’ONU pour éviter le moratoire. Quid de la technologie utilisée au niveau du vaccin?

On continue dans le « bricolage » du vivant, avec le forçage génétique. Scientifiques et écologistes sont inquiets sur les effets à long terme pour la biodiversité en cas de mutation. Sous des prétextes humanistes, on va toujours plus loin dans la transformation du vivant. Plus besoin d’églises, les « dieux » sont dans les laboratoires. Ce forçage génétique peut-il être employé pour l’élaboration d’un vaccin ? Quelle technique est mise en œuvre pour cette course aux vaccins. Des questions importantes pour l’Humanité. Pour peu que les moutons cessent de brouter, et demandent des comptes. Ces bricoleurs du vivant, doivent être hyper contrôlés par des instances indépendantes, et le peuple doit être informé sans langue de bois. Nous défendons nos libertés, mises à mal par les mesures sanitaires ? Il va nous falloir défendre LA VIE, personne ne peut s’arroger le droit de transformer le vivant, en passant sous silence ce qu’il adviendra pour les générations futures. On bricole les insectes, les petits mammifères et déjà les fœtus humains. Le cauchemar ne fait que commencer.. Partagez ! Volti

******

Par Liliane Held Khawam

Toutes nos dernières publications tournent autour du bricolage du vivant sur fond d’idéologie transhumaniste. Il existe une volonté clairement affichée de mettre fin à l’état « naturel » des organismes vivants, rebaptisés « sauvages » par les bricoleurs.

Ces individus, puissamment financés par la micro-élite de la planète finance, se parent de vertueuses intentions. Nous connaissons celles de Bill Gates qui veut sauver la planète, les Africains, les pauvres et les malades du monde. Un bienfaiteur hors du commun si l’on en croit les médias. Et pour atteindre cet ambitieux objectif, il faut s’attaquer aux petites bêtes allant des bactéries et autres virus, sans oublier ces moustiques responsables du paludisme. Voici ce qu’en disait le Journal du Dimanche en 2018:

Lire la suite

La supercherie coronavirus devient toujours plus évidente

Et les infos s’ajoutent aux infos pour dénoncer cette mascarade. Partagez ! Volti

******

Par Jean-Yves Jézéquel pour Mondialisation.ca

1 – Le dimanche 19 juillet 2020, le Dr. Carrie Madej publiait une vidéo pour expliquer ce qui va se passer avec les vaccins : je renvoie les anglophones à cette vidéo éloquente (ci-bas).

Dans la vidéo suivante, la Dr Carrie Madej s’interroge sur ce que « c’est que d’être humain ». Pourquoi ? Parce que les vaccins dits [antis-] « COVID » utilisent la technologie de l’ADN/ARN qui « recompose » le code génétique tout comme Monsanto, par exemple, recompose le code génétique de nombreuses semences (y compris les tomates, le maïs, etc.), sans parler de l’application de la biotechnologie génétique aux animaux. (Mark Taliano, « Vaccins contre la COVID » et « Humains génétiquement modifiés », juillet 2020. Ce texte résume la vidéo.)

Lire la suite

Des humains génétiquement modifiés? Bientôt possible grâce à la révision de la loi bioéthique.

Ce sujet pose un grave problème, il est certainement trop compliqué pour beaucoup qui préfèrent l’ignorer. Il en va du devenir de l’humanité, ce n’est tout de même pas anodin et mériterait une interpellation citoyenne envers des décideurs qui n’y comprennent peut-être pas plus que nous, et se fient aux « experts » pour voter des lois sur des abominations, dont on ignore ce qu’elles vont induire sur les générations suivantes tant humain qu’environnemental. Il devrait être impératif que chacun réfléchisse sur les conséquences inimaginables de ces technologies, qui sont en passe d’être approuvées. C’est la marchandisation de l’humain en pièces détachées disponibles. Ce n’est pas de la science, c’est la manipulation la dégradation et la mise sous brevet du vivant, de tout le vivant. On ne doit pas accepter. Et comme par hasard, ça se vote pendant les vacances. Continuez à brouter, les Frankenstein s’occupent de vous et de votre avenir qui s’annonce bien sombre. Faites l’effort intellectuel de vous informer et de comprendre, avant qu’il ne soit trop tard, ce qui se prépare est assez terrifiant, n’attendez pas d’être devant le fait accompli. Écoutez les explications données dans les vidéos. Partagez ! Volti

******

Par Liliane Held Khawam

Crispr-Cas9 permet de couper et remplacer des gènes dans l’ADN de tout être vivant. La généticienne Catherine Bourgain, chargée de recherche à l’Inserm et impliquée dans la Fondation Sciences Citoyennes, nous offre un panorama des vertigineuses questions éthiques que cette méthode soulève : OGM, thérapies géniques, expérience sur les animaux ou les embryons humains…

Rupture sur l’humanité. Clonage humain. Chimère homme-animal. Marchandisation du corps humain. Une loi qui traite de cela risque d’être votée en urgence aujourd’hui par le parlement français. Si les parlementaires acceptent cette révision introduite en juillet 2019 par Agnès Buzyn, la porte s’ouvrira à la légalisation de l’eugénisme, aux fœtus OGM, et à bien d’autres abominations dont certains scientifiques ainsi que leurs financeurs ont le secret.

Lire la suite

CRISPR-Cas 9, ou le bricolage du vivant, Vidéo du WE. + Article avec Bill Gates promoteur de CRISPR

La manipulation génétique est un sujet qui devrait inquiéter, et pas seulement à cause des OGM dans l’alimentation. Les recherches vont très vite et, le cap de la manipulation sur les humains va être franchi. Vouloir éradiquer des maladies est louable, à la condition que ça ne dérape pas. Des chercheurs sans étiques, ne s’embarrasseront pas de morale, pour tenter des expériences « interdites » qui ouvriront la voie à l’eugénisme. C’est à ça que pourra servir CRISPR-CAS 9, si un débat public n’est pas ouvert avec une information sérieuse des citoyens. À partir du 27 juillet, le texte de loi sur la bioéthique sera discuté en seconde lecture à l’assemblée, il y sera question entre autre de la PMA, Aurore Bergé estime qu’«une loi de bioéthique n’est pas une loi d’égalité : elle doit poser un cadre et fixer des limites aux avancées scientifiques». Donc attendons nous à un débat houleux. (Voir l’article) Voir aussi l’avis de Xavier Breton. Partagez ! Volti

******

Par Liliane Held Khawam

Faire des manipulations génétiques facilement et pour pas cher ? C’est devenu possible grâce à une nouvelle technique qui s’est développée en quelques années : CRISRP/Cas9. Une technique d’une grande puissance, mais qui implique de grandes responsabilités… par David Louapre pour ScienceEtonnante

Voir https://lilianeheldkhawam.com/2020/07/24/important-introduction-a-crispr–la-methode-qui-pourrait-modifier-le-genome-humain-transhumanisme/

Bill Gates dit que ce serait une «  tragédie  » de laisser passer une technologie révolutionnaire et controversée d’édition de gènes. Business Insider

12/04/2018

  • Bill Gates préconise l’utilisation d’outils d’édition génétique comme CRISPR .
  • CRISPR permet aux scientifiques de modifier l’ADN, en éliminant les gènes indésirables et en échangeant potentiellement des alternatives préférables.
  • Gates pense que nous pourrions utiliser l’édition génétique pour rendre le bétail et les cultures plus durables et pour éliminer les moustiques responsables du paludisme.

La capacité de réécrire le code génétique pour la vie est puissante .

Lire la suite
1 2