Des dégâts importants ont été découverts dans les arbres près des antenne-relais de téléphonie mobile.

Partagez ! Volti

******

Sources : PubMed, ResearchGate, ScienceDirect – Par Anguille sous roche

Un thème fort parmi les citoyens du monde qui ne reçoit pas l’attention des grands médias est la question des antenne-relais de téléphonie mobile et des menaces qu’elles représentent pour la santé et l’environnement.

Il existe des milliers de publications évaluées par des pairs in vivo et in vitro qui montrent clairement que les radiations électromagnétiques de nos gadgets préférés, des appareils sans fil, ainsi que des antenne-relais de téléphonie mobile partout dans le monde ont un impact biologique très préoccupant, ou du moins justifient des tests de sécurité appropriés avant que nous ne poursuivions dans cette voie. C’est une chose qui n’a pas encore été faite.

Lire la suite

Smart Cities : adieu voitures privées, bonjour navettes autonomes connectées à la 5G ! Vincent Held

Quelle « belle vie » ce sera, avec tout ce « progrès »…. Tous connectés, géolocalisés grâce à la 5G. pucés, traqués. C’est inquiétant et quoi que l’on nous dise, très énergivore. Les geeks apprécieront, quand à ceux qui aiment musarder, ils ont intérêt à avoir des yeux tout autour de la tête, car ces « charmants » engins feront des choix en cas d’impact imminent et, ce ne sera peut être pas en leur faveur. Pour les réfractaires à ces villes « intelligentes », il n’y aura plus guère de choix. Il faudra en sus, construire des centrales nucléaires pour nourrir tous ces tas de ferraille et la technologie associée. Donc, récapitulons ! Reconnaissance faciale, traçage via téléphone ou bracelet électronique, espionnage via les compteurs Linky et les appareils connectés, télés, frigos, bidules comme « Alexa » qui répond à toutes les questions, maison connectée via la domotique, des bébés sur commande, toutes nos infos médicales (et autres ?) sur puces injectées, .. Ce sera vraiment un monde génial pour les uns, cauchemardesque pour les autres…. Orwell et Huxley l’avaient imaginé, « ILS » nous le préparent. Souriez ! vous êtes filmés, comme dans la série « Person of interest« .. Partagez ! Volti

*****

Par Vincent Held via LHK

VW - Autonomous vehicle
En 2016, Volkswagen a démarré le développement de ses futures navettes autonomes en partenariat avec Aurora, un spin-off issu de Google, toujours à la pointe de la conduite autonome.

Alors que les microbes semblent enfin perdre du terrain, voilà qu’une nouvelle épidémie s’abat sur l’Europe : celle de l’élargissement des pistes cyclables ! Une évolution qui semble parfois plus viser à gêner le trafic automobile qu’à encourager l’usage du vélo…

Lire la suite

Compteur Linky : UFC-Que-Choisir perd ses trois procès lancés contre Stéphane Lhomme

Partagez ! Volti

******

Source : StopLinky-France

Accusée de faire jeu d’Enedis en prétendant que l’on ne peut pas refuser le compteur Linky, l’UFC-Que Choisir a lancé et perdu 3 procès

Stéphane Lhomme a aussi montré comment l’UFC-Que Choisir avait mis en place « une nouvelle forme de corruption » la liant aux entreprises

En lançant à son encontre trois procès simultanés, la direction de l’UFC-Que Choisir visait clairement à briser Stéphane Lhomme financièrement pour le faire taire. Mais, dans un triple jugement rendu le 5 mars 2020, la 17ème chambre correctionnelle de Paris a débouté l’UFC et ses séides (un chargé de mission et une journaliste de Que Choisir) qui exigeaient des insertions ruineuses dans la presse, une pénalité de 8100 euros ainsi que les frais de justice.

Lire la suite

Coronavirus – se soumettre ou se mettre debout – Conversation du lundi #33 par J.J Crèvecœur

Un discours à l’encontre de la pensée dominante. Merci à tous pour le lien. Partagez ! Volti

******

Source Jean-Jacques Crèvecœur

Lire la suite

Tracking contre le coronavirus: Castaner estime que cela pourrait être « soutenu par les Français »

Orwell l’a imaginé avec son roman 1984, la macronie veut le mettre en pratique. Big-Brother, va devenir une réalité du régime policier et totalitaire avec ses drones, la société de la surveillance de tous, avec la réduction des libertés associé à un tel régime. Pour enfoncer le clou dans le cercueil de feue la Démocratie, avec les plaintes qui s’accumulent contre l’exécutif, Macron veut supprimer la Cour de Justice de la République tout en protégeant les ministres. Il pourrait rester la justice du peuple, qui serait bien moins complaisante, le principal intéressé étant intouchable, protégé par sa fonction. (pour le moment)

Le ministre de l’intérieur pense même, que les français soutiendraient cette mise sous surveillance des individus. On pourrait facilement le penser tant la peur, et pour certains la terreur d’une maladie « inconnue », les fait agir de la plus pitoyable des manières en dénonçant, menaçant, insultant, les corps de métier qui sont en première ligne, pour porter aide et assistance à tous ceux qui sont atteint par l’ennemi public n°1 du moment, le coronavirus. On ne peut ignorer les témoignages des pompiers, « Connard de pompier, dégage d’ici » et infirmières qui reçoivent des lettres de menaces de leurs voisins et, qui ont été « invités » à déménager pour protéger les habitants d’un immeuble. Ou sont agressées « Deux agressions à main armée contre des infirmières près de Marseille ». La nouvelle attestation numérique sera disponible dès 8h ce lundi matin

Lire la suite

Au nom du coronavirus, l’État libéralise l’installation des antennes-relais

Il a vraiment bon dos ce coronavirus. Et nous savons qu’en France le « provisoire » ou « temporaire » dure au moins 40 ans, comme la vignette pour les vieux. Vu ce que coûte l’installation de ces antennes, il est peut probable qu’elle soient destinées à faire face à l’accroissement de l’usage du numérique dû au confinement. La question sanitaire inquiète les associations. Partagez ! Volti

******

Source REPORTERRE

Pixabay

Les ordonnances prises en application de la loi d’état d’urgence sanitaire autorisent les opérateurs téléphoniques à de nouvelles « installations radioélectriques » pour faire face à l’accroissement de l’usage du numérique. Cette dérégulation temporaire inquiète les associations de lutte contre les ondes.

***

Des antennes relais vont-elles pousser aux quatre coins de la France pendant le confinement ? Telle est la crainte de plusieurs associations de lutte contre les ondes à la lecture des ordonnances de la loi d’état d’urgence sanitaire.

Lire la suite