De la nanotechnologie dans les vaccins. Un journal grand public en parle. On progresse.

Par Liliane Held Khawam

Créé par Jeffrey Boyington, ce prototype de vaccin universel contre la grippe, est une nanoparticule formée d’une protéine échaffaudage (en bleu) et de 8 hémagglutinines de la grippe (en jaune) conçues pour générerdes anticorps communs à tous les sous-types de grippe humaine. 
National Institute of Allergy and Infectious Diseases, National Institutes of health/Science Photo Library/Keystone

Vous trouverez ci-dessous un entretien mené par un journaliste de 24 Heures. Deux professeurs de l’Université de Lausanne confirment que les nanotechnologies permettent une révolution vaccinale. Ils présentent une méthode révolutionnaire qui devrait immuniser les individus contre plusieurs virus à la fois. On nous parle d’une sorte de dé qui serait une prouesse technologique. On espère qu’elle sera plus efficace que le vaccin anti-covid du moment (cf l’exemple israélien tout en bas).

Lire la suite

Cet économiste balance tout : « Un plan d’austérité comme la France en a jamais vue depuis 1960 ! »

On risque de l’avoir cinq ans de plus le banquier, il fait dans la distribution d’argent « magique » tout azimut et, dans le ratissage des voix des harkis avec ses déclarations mielleuses. Marine Le Pen n’est plus assez rassembleuse de la colère des français, ils ont Zemmour pour la remplacer ? Le pire est à venir s’il est réélu. Cinq ans c’est trop court, il n’a pas fini son oeuvre destructrice……….

Source Le Dissident

Cette vidéo est extraite de l’émission « Les Experts » (BFM Business) du mercredi 22 septembre 2021. Christian Chavagneux, économiste et éditorialiste au mensuel Alternatives Économiques : « Tout le monde se focalise sur le budget 2022, mais le plus dangereux vient après. Le gouvernement envisage une réduction drastique des dépenses publiques, une cure d’austérité comme la France n’en a jamais connue. Les cibles : l’investissement public, les fonctionnaires et la protection sociale. ».

Lire la suite

Rapport de situation hebdomadaire du Donbass (Vidéo) – 25 septembre 2021

Par Christelle Néant pour Donbass-Insider

Chaque semaine, nous vous proposons un rapport de situation (militaire, politique, économique et sociale) en vidéo et en français de la semaine écoulée concernant le Donbass, l’Ukraine, et la Russie.

Cette semaine, le rapport de situation couvre principalement le bombardement par l’armée ukrainienne d’une école internat en RPD, le déroulement et les résultats des élections législatives russes, la tentative d’assassinat contre le premier assistant de Volodymyr Zelensky, Sergueï Chefir, le vote de la loi sur les oligarques en Ukraine, et la procédure lancée contre la chaîne TV ukrainienne Nach pour la censurer.

Lire la suite

« La BCE envisage désormais une inflation persistante ! » L’édito de Charles SANNAT

Par Charles Sannat pour Insolentiae

Mes chères impertinentes, chers impertinents,

Mazette.

Ca alors…

Bigre.

Diantre.

« La BCE envisage une inflation persistante, la fin de son programme d’urgence en question »

C’est le titre d’une dépêche Reuters du jour (source ici).

Enfin de la veille, du 23 septembre 2021 vu que vous lirez ces lignes demain le 24.

Normalement, à ce stade, vous, vous n’êtes pas surpris.

Il faut dire que vous avez l’habitude de lire une publication de haute volée ici présente, dont les travaux s’appuient sur des zexperts de grenier, conseillés par des chats, et l’avenir étant lu dans des poules de cristal sans pour autant avoir à les dépecer pour lire dans leurs entrailles.

Lire la suite

Selon les données du VAERS . No comment

Pour illustration

J’ai souvent évoqué le VAERS dans mes réponses. Mais les textes ne sont pas toujours aussi parlants que des graphiques. Je ne suis pas une pro de ce genre d’exercice, mais j’ai fait au mieux. J’ai délibérément ciblé l’intervalle de 0 à 14 jours qui est à mon sens le plus pertinent. Si on prend en compte toutes les données actuelles qui englobent jusqu’à une durée de 120 jours et plus, le nombre de décès est de 5539.

Évidemment, je ne suis pas statisticienne, je ne vois que ce qui est abordable de mon point de vue basique de béotienne, évidemment ce sont des chiffres bruts, mais le constat est sans appel…. quel qu’ait été par ailleurs le nombre de personnes vaccinées en regard de ces décès. Même s’il y a eu des millions de vaccinés (les infos parlent de 183 millions de vaccinés au USA), mourir, en bonne santé, de quelque chose qui aurait dû vous protéger n’est jamais acceptable.

Lire la suite

Budget 2022 : les robinets d’argent magique sont grands ouverts

Source H16

Entre le procès des attentats du 13 novembre, le contrat australien qui a pris l’eau et le débat pré-campagne entre des tribuns excités, l’information est passée quasiment inaperçue mais elle n’en est pas moins importante : le budget du gouvernement pour l’année 2022 vient de sortir des cartons, et il sent bon le caca de licornes.

Disons-le tout de suite, le terme de « budget » pour l’exercice qui a été rendu par le gouvernement pour ventiler les dépenses (et les maigres recettes) de l’État français est un terme vraiment trop généreux pour ce qui s’apparente bien plus à une distribution qu’autre chose : les observateurs un tant soit peu sérieux s’accordent tous en effet pour dire que le résultat est franchement déséquilibré, voire baroque comme le dit Le Monde.

Lire la suite

Après la crise des sous-marins, l’Inde cherche à ménager la France

D’après l’article des Echos du 22/09/2021.

Drapeau Inde pour illustration

La thèse selon laquelle l’opération AUKUS ait plus comme cible New Dehli que Pékin semble ne pas être si stupide que ça aux vues de cette information.

La raison de cette mise à l’écart de l’Inde pourrait être relative à son comportement parfaitement rebelle dans le traitement de la crise du Covid-19. Rebelle dans le sens où elle a officiellement, mis à part un de ses Etats, reconnu l’efficacité de l’Ivermectine tout en attaquant en justice l’OMS et plus précisément une de ses scientifiques s’étant obstinément opposée à la mise en place d’essais de cette thérapie ambulatoire pour crime contre l’humanité.

Lire la suite

Traçage, contrôle, contrainte : la « science » suggère d’appliquer au climat la tactique du Covid

Source France-Soir

Le futur nous a à l’oeil/©Dreamstime

Le « passe sanitaire » et les diverses technologies de contrôle social représentent un tel accomplissement dans la gestion de la crise sanitaire qu’il serait dommage de ne pas faire appel à ces outils pour d’autres crises, et notamment celle associée au climat.

C’est en tout cas ce que suggèrent quatre chercheurs dans un article paru le 16 août dans la « prestigieuse » revue Nature : s’inspirer des outils de lutte contre l’épidémie du Covid et les appliquer à la lutte contre la « crise climatique. » L’idée (qui date des années 90) est la suivante : allouer à chaque personne un « quota carbone individuel » et (nouveauté) faire appel aux évolutions technologiques pour contrôler et imposer ce quota.

Premier constat de l’article, que personne ne contestera : « des restrictions imposées aux individus au nom de la santé publique […] qui étaient impensables il y a seulement un an ont été adoptées par des millions de personnes. » Déduction logique : « les gens pourraient être plus disposés à accepter le suivi et les contraintes liés aux quotas carbone individuels pour favoriser un climat plus sûr » ou d’autres « bénéfices » comme la « réduction de la pollution atmosphérique et l’amélioration de la santé publique. »

Tracé comme jamais !

C’est cette acceptation par le public « d’une surveillance et d’un contrôle supplémentaires en échange d’une plus grande sécurité » qui semble inspirer le plus nos chercheurs : les « avancées technologiques » portées par les applications mobiles de traçage leur donnent plein d’idées « pour la conception de futures applications de suivi des émissions personnelles. »

Lire l’article complet sur  FranceSoir

Les commentaires et les articles y compris ceux en « tribune libre » sont signés du nom des auteurs et engagent leur seule responsabilité sans que « lesmoutonsenrages » ne prennent en rien à leur compte leur orientation

EXTENSION DU PASS : DEUX BANQUIERS POUR LIQUIDER PARIS ET ROME

Mario Draghi et Emmanuel Macron, les deux valets de l’oligarchie en Europe continentale, ont-ils pour mission de liquider la France et l’Italie avant un éventuel cataclysme financier dès cet automne-hiver 2021/2022 ?

Vaccination quasi obligatoire

Nous pouvons légitimement nous poser la question quand on observe l’agenda politique de ces derniers jours dans ces deux grands pays latins.

En effet, il y a quelques jours le 16 septembre 2021 le gouvernement italien sous la férule de l’ancien directeur de la BCE Mario Draghi, a annoncé l’extension « finale » du green Pass (pass sanitaire) à l’ensemble des salariés italiens.

Ainsi, afin de se protéger d’une éventuelle nouvelle vague dans les prochaines semaines, l’Italie par cette mesure, espère vacciner « tout le capital humain du pays ». Et pour y parvenir, ce « green Pass » (tout est dans ce nom anglophone et vert) va devenir obligatoire sur l’ensemble des lieux de travail à compter du 15 octobre. Lire la suite

Macron; Mc Fly et Carlito : Des faits troublants derrière l’opération de propagande

Pour illustration/123.RF

À quelques mois des présidentielles, il est indispensable de décoder la stratégie de Macron et de ses équipes pour occuper l’espace médiatique en vue de sa réélection. La démocratie, qui n’existe plus depuis longtemps, si tant est qu’elle ait existé un jour, est carrément bafouée au profit du locataire de l’Élysée. Alors que d’autres candidats sont éliminés du paysage médiatiques. Même si nous n’oublions pas le piège tendu par Denis Robert à Étienne Chouard, on ne peut que saluer le travail de recherche et d’information de l’équipe de Blast. Aurons nous enfin un vrai contre pouvoir avec ce média ? Il semblerait que oui, avec les « affaires » qu’il met en lumière. Pour mémoire, Denis Robert (responsable éditorial) est celui qui a mis au jour l’affaire Clearstream.

Source BLAST – Le souffle de l’info (vidéo de mars 2021)

La collaboration entre McFly et Carlito et Emmanuel Macron pour « promouvoir les gestes barrières » s’inscrit dans la campagne du président pour briguer un deuxième mandat en 2022.

Lire la suite
1 2 3 115