Pétition : Non à l’expulsion d’un couple de forestiers retraités.

Ils sont bien mal récompensés pour leurs bons et loyaux services. La froideur et l’inhumanité administrative dans toute sa splendeur! Partagez ! Volti

******

Auteur : Geneviève Coupé

Destinataire(s) : Elisabeth Borne (Ministre de la Transition écologique et solidaire)
Didier Guillaume (Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation)
Monsieur Bertrand Munch, Directeur Général de l’ONF

L’ONF vient d’obtenir par la justice la décision d’expulser un forestier à la retraite et son épouse, Raymond et Véronique Vasseur, habitant depuis 45 ans la Maison Forestière de la Croix Morel en Forêt de Retz (forêt de Villers-Cotterêts, dans l’Aisne).

Pour mieux comprendre l’injustice qui les frappe aujourd’hui, il me paraît important de retracer  l’histoire de ce couple de forestiers dans sa Maison Forestière :

Lire la suite

Les Français consomment des endives génétiquement modifiées sans le savoir

Encore une nouvelle alerte qui touche à la nourriture. Les endives sont sur la sellette. Elles sont croisées avec des gênes de tournesol (OGM) pour résister aux pesticides. Partagez ! Volti

******

Source Basta

Img/Basta

Les endives garnissent les étals de légumes durant tout l’hiver. Rien n’indique pourtant sur l’étiquetage qu’une partie d’entre elles sont génétiquement modifiées (OGM). C’est ce qui a poussé le syndicat Confédération paysanne à interpeller, le 14 janvier, des représentants des firmes de semences présentes au salon des productions végétales dans le Maine-et-Loire. Parmi elles, le groupe français Limagrain-Vilmorin se présente comme le numéro un mondial de l’endive. Sur dix variétés d’endives cultivées dans le monde, huit portent la griffe de ce groupe. Selon la Confédération paysanne, Limagrain-Vilmorin « introduit à notre insu des endives OGM sur le marché, y compris en agriculture biologique ».

Lire la suite

Vous épargnez vous… polluez ! Ecologie épuisante.

Cette nouvelle religion verdoyante où, la plupart adhèrent dans une course en avant moutonneuse, à des actions ridiculement improductives si on ne s’attaque pas aux causes du problème. Le problème n’est pas petit, il est énorme et demande une refonte totale de notre façon de vivre et de consommer. On ne fabrique pas, ce qui ne s’achète pas. Pour nos amis belges, une rencontre aura lieu le jeudi 13 février à 18 h 30 au Mundo N, rue Nanon 98 à Namur, avec Romain Gelin, auteur de Des limites de la transition : pour une décroissance délibérée. À l’initiative du Mouvement politique des objecteurs de croissance. Partagez ! Volti

******

Charles Sannat pour Insolentiae

Trier c’est donner comme vous le rabâche le slogan de propagande du recyclage qui a pour vocation à asseoir une « industrie du recyclage », et ces termes même devraient vous faire sursauter et bondir.

Si nous voulons une industrie du recyclage c’est qu’elle est la conséquence d’une industrie du déchet et du gâchis. Il n’y a pas de bons déchets, il n’y a pas de bon recyclage. Le recyclage est un échec quand il existe car bien raisonner implique de dire que le meilleur déchet est celui qui n’est pas produit.

Lire la suite

Les communautés aborigènes face à la crise des méga-feux..

Voilà où mène le colonialisme pour s’approprier les richesses. Les aborigènes ont su depuis toujours, gérer la nature dans laquelle ils vivent et dont ils font partie intégrante. On nous parle des drames humains, animal et matériels subits, mais pas des aborigènes encore plus concernés. Le résultat de cette spoliation de leurs terres, doublé de la mauvaise gestion d’un environnement « inconnu », ce sont ces feux gigantesques qui dévorent la mémoire ancestrale des habitants légitimes du bush australien. Comment se remettront-ils d’un tel traumatisme ? Partagez ! Volti

******

Auteurs Bhiamie Williamson, Jessica Weir, Vanessa Cavanagh pour The Conversation

Repousse un mois après les incendies de Colo Heights, en Nouvelle-Galles du Sud. Vanessa Cavanagh, Author provided

Comment venir en aide à des populations attachées depuis toujours à un paysage, lorsque leur territoire se consume sous leurs yeux, décimant des sources de nourriture, réduisant en cendres des arbres ancestraux et détruisant des plantes et animaux totémiques ?

L’expérience à laquelle sont confrontés les peuples aborigènes face à ces méga-feux dévorant de grands pans de l’Australie est bel et bien différente de celle que connaissent les peuples non-indigènes.

Lire la suite

Gouvernance mondiale: facture de 1000 milliards d’euros sera adressée aux Européens

Comment « verdir » l’escroquerie planétaire du réchauffement/changement climatique, et du « développement durable » en soutenant le pillage des ressources et, toujours plus de croâââssance et de profits, alors que les désastres écologiques s’amoncellent, que la disparition des espèces animales et végétales culminent. Ils sont devenus cinglés. Tous bienvenus dans le meilleurs des mondes où l’humain sera (est déjà) considéré « ressource utile » juste bon à être taxé, ou pas. À noter que, seuls ceux qui sont réellement impliqués pour la préservation de la planète ont des ennuis, les pollueurs et massacreurs en tous genres eux, ont la paix. Merci Liliane HK. Partagez ! Volti

******

Liliane Held Khawam

Network global democracy, Building a people’s governance structure on a planetary scale, Germà Pelayo

L’Europe veut mobiliser 1.000 milliards d’euros sur 10 ans pour financer la transition écologique. Elle souhaite aussi la création d’un »mécanisme pour une transition juste »

https://www.latribune.fr/entreprises-finance/transitions-ecologiques/comment-l-union-europeenne-veut-financer-sa-transition-ecologique-837035.html

Dans cette information 4 données nous intéressent: la somme folle d’un trillion d’euros, la période des 10 ans qui nous amène à 2030, la notion de transition, et de justesse ou justice.

Dans cette phrase, vous trouvez de manière sommaire la stratégie mise en place par les dirigeants politiques et les lobbies de la haute finance.

Lire la suite

Le gouvernement a créé une cellule militaire pour surveiller les opposants à l’agro-industrie

On entend de plus en plus parler de dictature « molle », quand il s’agit du gouvernement Macron. Est-elle si « molle » que ça ? S’il a tant d’opposants, qu’attendent-ils pour signer l’appel à sa destitution et de fait, celle de ses sbires? Violer impunément la constitution, c’est de la haute trahison. Il ne peut plus gouverner sans l’aval du peuple. Il faut un référendum pour demander l’avis des citoyens, puisque le parlement et le sénat qui ne bougent pas, trahissent la confiance du peuple qu’ils sont censés représenter ! Au moment où, tout le monde aspire à une nourriture plus saine, on constate que ce sont encore les lobbys qui commandent ! Merci Françoise G. Partagez ! Volti

******

Source Reporterre à partir d’un courriel reçu par la rédaction.

Le gouvernement veut « faire taire tous ceux qui mènent des actions symboliques contre le système de l’agriculture industrielle », dénoncent de multiples défenseurs de l’agriculture paysanne et biologique, réunis dans cette tribune. Ils s’inquiètent fortement de la création de la cellule de renseignement Demeter, lancée fin octobre, soi-disant destinée à lutter contre l’« agribashing ».

Lire la suite

Apocalypse 5G : L’extermination (un film de Sacha Stone)..

« L’âge de la 5G ou plutôt « L’apocalypse 5G » arrive. C’est du moins ainsi que l’appelle Sacha Stone dans son documentaire particulièrement émouvant et angoissant « Apocalypse 5G ». La technologie 5G était déjà utilisée comme arme militaire pendant la Seconde Guerre mondiale. Est-ce qu‘on nous dit la vérité sur la 5G ? » Partagez ! Volti

******

Source Kla.Tv

123.fr
Lire la suite

La « cathédrale du vivant » brûle aussi, pourquoi ne faisons-nous rien ?

Cet article ne parle pas des incendies australiens qui n’avaient pas encore démarrés lors de son écriture en 2019. Il s’agit d’une réflexion pertinente sur notre relation émotionnelle sur un évènement instantanée, alors qu’insidieusement, la faune et la flore disparaissent en masse, et nous compatissons sans vraiment agir malgré les alertes. Il y a bien des pétitions mais, bien peu aboutissent. Ceux qui pourraient intervenir car ils en ont les moyens, se déculpabilisent en donnant beaucoup d’argent pour sauver un monument, certes emblématique mais qui pourra être reconstruit, à l’inverse de toute la bio-diversité qui elle, une fois disparue, le sera pour toujours.. Partagez ! Volti

******

Auteur Franck Courchamp Directeur de recherche CNRS, Université Paris Sud – Université Paris-Saclay pour The Conversation

123.fr

Je suis né et j’ai grandi à Paris. Je suis ce qu’on appelle un véritable « titi parisien » : l’odeur du métro, les façades des immeubles, le mobilier urbain et les monuments… Tout cela fait partie de mon ADN, tout cela résonne en moi plus que ce qu’aucun touriste, tout appréciateur de la capitale qu’il soit, ne peut comprendre. Bien que j’aie beaucoup vécu à l’étranger, que j’aie visité de nombreux pays sur les cinq continents, Paris reste pour moi la plus belle cité du monde.

Lire la suite

Exploitation du sable : jusqu’à 90% des plages sont menacées de disparition

L’alerte est lancée depuis longtemps et pourtant le saccage continue.. Partagez ! Volti

******

Source : trademachines.fr via Mr Mondialisation

On n’y pense peu mais le sable marin est la ressource naturelle la plus utilisée dans notre monde contemporain après l’eau. Les médias se font régulièrement l’écho du manque d’eau potable dans un futur proche, un problème qui sera sans doute générateur de guerres mais le manque de sable constitue une problématique importante qui devrait également nous alerter, tant nos économies modernes sont fondées sur le secteur de la construction.

Lire la suite

Les matériaux dans les équipements terminaux.

Faisant suite aux propos de Guillaume Pitron, sur la transition énergétique qui n’est qu’un leurre car, on va avec les nouvelles technologies, avoir besoin de plus de mines pour fournir les métaux plus ou moins rares pour, l’aéronautique, les énergies renouvelables, les véhicules hybrides etc.. Partagez ! Volti

******

Source ÉcoInfo (url: https://ecoinfo.cnrs.fr/2014/04/11/les-materiaux-dans-les-equipements-terminaux/ )

123.fr

Dans un ordinateur fixe

La première étude sur laquelle nous nous arrêtons émane de l’UNEP (United Nations Environment Programme) en 2013 et présente les principaux matériaux utilisés dans un ordinateur fixe [[(UNEP, 2013) Metal Recycling Opportunities, Limits, Infrastructure. Table 35 p. 217].

Lire la suite
1 2 3 546