De la nanotechnologie dans les vaccins. Un journal grand public en parle. On progresse.

Par Liliane Held Khawam

Créé par Jeffrey Boyington, ce prototype de vaccin universel contre la grippe, est une nanoparticule formée d’une protéine échaffaudage (en bleu) et de 8 hémagglutinines de la grippe (en jaune) conçues pour générerdes anticorps communs à tous les sous-types de grippe humaine. 
National Institute of Allergy and Infectious Diseases, National Institutes of health/Science Photo Library/Keystone

Vous trouverez ci-dessous un entretien mené par un journaliste de 24 Heures. Deux professeurs de l’Université de Lausanne confirment que les nanotechnologies permettent une révolution vaccinale. Ils présentent une méthode révolutionnaire qui devrait immuniser les individus contre plusieurs virus à la fois. On nous parle d’une sorte de dé qui serait une prouesse technologique. On espère qu’elle sera plus efficace que le vaccin anti-covid du moment (cf l’exemple israélien tout en bas).

Lire la suite

[MàJ] Aldous Huxley en 1958 : La pharmacologie et la propagande feront que les masses adoreront leur esclavage

Mise à jour de la vidéo qui est sous-titrée en français par Mr Aphadolie que je remercie.

Source Anguille sous roche

Alors que le monde est contraint d’accepter des niveaux de contrôle gouvernemental de plus en plus importants dans tous les domaines de la vie, rappelez-vous que rien en politique n’arrive par hasard. La création d’empires est une science. Des ouvrages ont été écrits sur les techniques de contrôle des masses populaires.

Trois axiomes importants ressortent : les gens sont beaucoup plus faciles à contrôler lorsqu’ils aiment leur esclavage, les gens dans la peur sont très faciles à contrôler et l’individualisme est dangereux pour l’État.

Lors d’une interview prophétique avec le journaliste Bill Wallace en 1958, Aldous Huxley a commenté ce qu’il prévoyait comme un avenir potentiel pour les États-Unis et le monde.

Lire la suite

2 ANNÉES D’ÉPREUVES INITIATIQUES

Par Erwan Castel

Le 23 septembre 2019 matin, lors d’une énième rotation sur le front du Donbass, j’étais fauché par une mine bondissante ukrainienne de type OZM 3 posée durant la nuit précédente au bout d’une de nos tranchées d’observation dans le secteur de Sasnovka (front de Novoazovsk)…

Je me souviens de chacune des secondes qui vont s’écouler ce jour là de la tranchée à l’hôpital de traumatologie de Donetsk, en passant par les urgences de Novoazovsk. Grâce à la promptitude fraternelle et professionnelle de mes camarades de combat, des équipes médicales, la Camarde, et malgré une longue danse « collé serré » comme on dit en créole, n’a pas réussi à me ramener chez Elle.

Depuis 2 ans j’ai traversé un tunnel chirurgical (11 opérations) dont je commence à entrapercevoir la fin des douleurs et surtout de l’inaction qui m’est encore plus insupportable. Aujourd’hui les jambes, le dos, les reins, le ventre, les poumons sont de nouveau opérationnels, et il ne reste plus que ce putain d’avant bras gauche toujours détruit et qui pèse le poids physique et moral d’un boulet de bagnard….

Lire la suite

Otan-OCS-AUKUS: «Un monde en recomposition mais surtout en cours de bascule»

Le point de vue du Général français Dominique Delawarde.

Source Observateur-Continental

Dans le brouhaha de la querelle entre la France et l’Australie sur le marché des  sous-marins,  un événement majeur  est survenu qui pourrait bien être interprété comme une riposte immédiate sino-russe à la constitution du nouveau pacte de sécurité trilatéral anglo-saxon AUKUS (Australie-UK- USA) ouvertement dirigé contre la Chine.

En effet, l’annonce du pacte AUKUS a été faite le 15 Septembre. Mais trois jours plus tard, au 21e sommet de l’Organisation de coopération de Shangai (OCS) qui se tenait à Douchanbé (Tadjikistan), on apprenait que l’Iran, qui attendait ce jour depuis 13 ans, devenait membre à part entière de l’OCS. Il y a, donc, eu, en l’espace de trois jours, une recomposition considérable des pactes de sécurité et de défense au sein de la coalition occidentale d’une part, et dans le camp eurasiatique d’autre part.

Lire la suite

La face cachée de l’alliance américano-australienne AUKUS

Source Observateur-Continental

La France a rappelé ses ambassadeurs des États-Unis et d’Australie pour des consultations suite à l’abandon d’un projet de construction de sous-marins et à la création de l’alliance AUKUS. Le rappel des ambassadeurs a été annoncé par le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian. « Cette décision exceptionnelle est justifiée par la gravité exceptionnelle des annonces effectuées le 15 septembre par l’Australie et les États-Unis », a expliqué le ministre.

Ce dernier a rappelé qu’il s’agissait de la rupture par l’Australie d’un contrat pour livrer des sous-marins français de classe océanique et de la formation d’un nouveau partenariat avec les États-Unis pour construire des sous-marins à propulsion nucléaire.

C’est la première fois dans l’histoire que la France a rappelé ses ambassadeurs des États-Unis et d’Australie.

Lire la suite

« Indécrottable pays ! Faillite des usines de masques françaises… On recommence. » L’édito de Charles SANNAT

Par Charles Sannat pour Insolentiae

Mes chères impertinentes, chers impertinents,

Bossuet disait que « Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes. »

Ce pays devient une vaste blague même pas drôle.

Ce pays devient affligeant. Parfois pathétique. Souvent minable. Presque toujours surréaliste, oscillant entre le pays d’Ubu et les villages « Potemkine ». Nous nous cachons les réalités, nous étouffons sous l’impossibilité de désigner les réalités pour ce qu’elles sont, nous nous mentons sur tout. De l’immigration à l’économie, des résultats scolaires de nos gosses à nos incapacités géopolitiques, de l’Europe à nos amitiés franco-allemandes ou américaines.

Il faut être « optimiste », il ne « faut pas dire ça », il ne faut pas mettre les mots sur les maux, il faut rester hypocrites, culculgnangnan et gentil con-con.

Lire la suite

Historien américain : des dossiers confidentiels de la CIA révèlent des attaques bactériologiques américaines pendant la guerre de Corée

Source Xinhuanet via l’échelle de Jacob

Des dossiers déclassifiés par la Central Intelligence Agency (CIA) relèvent que les États-Unis ont fait usage d’armes biologiques pendant la guerre de Corée, et l’empreinte de l’Unité 731 y est « partout », a déclaré, lors d’une interview récemment accordée à Xinhua, l’historien américain Jeffrey Kaye, qui appelle à une enquête internationale.

Kaye, ancien psychologue clinicien à San Francisco, a exposé l’usage de la torture à Guantanamo dans un livre sorti en 2017. Il s’est intéressé par la suite à la guerre biologique américaine pendant la guerre de Corée, dont les documents étaient systématiquement censurés et détruits pendant la période du maccarthysme.

Lire la suite

Mali: les autorités insistent sur la souveraineté nationale

Source Observateur-Continental

Paris ne cache pas sa vive colère sur les choix stratégiques en cours de l’Etat malien. En oubliant comme à son habitude que dans le monde contemporain, le dernier mot reviendra au peuple souverain et aux autorités qui sont à l’écoute de ce peuple.

Les raisons de la colère de l’Elysée et du Quai d’Orsay sont d’une certaine façon compréhensibles. Après tout, comme nous le disions précédemment – l’exemple centrafricain est devenu fortement inspirant pour d’autres nations africaines, notamment d’Afrique francophone.

Lire la suite

LA GESTE DU DONBASS

LA GESTE DU DONBASS

Depuis 7 années les volontaires du Donbass tiennent une ligne de front meurtrière soumise à une guerre d’attrition ukrainienne cherchant à saigner les corps et les esprits.

Depuis 7 années la brigade internationale Piatnashka, que j’ai l’honneur de servir, défend la cité libre et rebelle de Donetsk et depuis des positions ressemblant aujourd’hui aux récifs de l’île monde sur lesquels se brisent les vagues brunes d’une thalassocratie occidentale enragée.

Lire la suite

La France prive le Liban de ses soignants

Macron le destructeur de la France, continue ses méfaits.

Source Volteirenet

À l’issue d’une visite à Beyrouth, le directeur général et le directeur régional de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) ont déploré que 40 % des médecins et 30 % des infirmiers aient quitté le Liban en quelques semaines.

Tedros Adhanom Ghebreyesus et Ahmed Al-Mandhari ont dénoncé la responsabilité d’un État étranger dans cet « exode des cerveaux ». Ils ont pris l’engagement d’aider autant qu’ils le peuvent le pays à traverser cette crise supplémentaire.

Lire la suite
1 2 3 18