Peut on effacer la dette d’un pays ?..

Comme il n’y a plus de sous pour tous les français, que les miettes accordées, ne seront pas pour tout le monde. Je cherche à comprendre où vont les milliards que nous payons en impôts, en intérêts de la « dette » et devinez ?… On ne sait pas qui sont les investisseurs, on ignore à qui on rembourse. Secret « des tas ». On a du la rembourser combien de fois cette « dette  » dont on ignore tout ? Le journaliste Allemand Harald Schumann, se penche sur la dette en Irlande et en Espagne. Il découvre avec stupéfaction que l’effacement d’une dette est possible sans que cela ne lèse personne. Vidéo de 2015 quand l’Irlande et l’Espagne étaient en grande difficulté et depuis ? Étonnant que cette vidéo ait été si peu visionnée. Il faut demander un audit détaillé pour savoir où passe tout cet argent, dans quelles poches il atterrit depuis le temps parce que, ce n’est pas fini. Partagez ! Volti

******

Investig Info

Lire la suite

Gros salaires, privilèges et gaspillages : enquête sur les milliards de l’Europe…

Combien de citoyens sont au courant de ce scandale ? Qu’il faille manifester pour plus de justice sociale, sans être au courant des milliards qui s’évaporent dans le luxe et les privilèges de ces élus censés nous représenter, ça laisse songeur. Sortir de cette pompe à fric devient urgent. Remplir le cahier de doléances qui doit être mis en place dans les mairies en connaissance de causes. Quand un homme politique n’a plus trop d’utilité, on le recase et, la paye est royale. Partagez ! Volti

******

Documentaire Société

« Gros salaires, privilèges et gaspillages : enquête sur les milliards de l’Europe », un document de Stéphane Girard diffusé le 21 février 2018.

Chaque année, la France verse 20 milliards d’euros à l’Union européenne. A l’heure où l’Europe traverse une passe difficile à cause du Brexit, « Pièces à conviction » a enquêté dans les coulisses, et a suivi des députés, des fonctionnaires, et même l’un de ses plus hauts dirigeants pour savoir comment ces milliards sont dépensés.

Comment fonctionne le Parlement européen ? La machine est gourmande, et les dépenses parfois ubuesques. Une fois par mois, et pour trois jours seulement, les 750 parlementaires et leurs assistants déménagent de Bruxelles à Strasbourg : cela coûte 110 millions d’euros, une dépense inutile juge la Cour des comptes européenne… Lire la suite

La Banque de France pointée du doigt pour l’achat d’un Rembrandt de 80 millions d’euros à la famille Rothschild…

Comme nous le savons tous, l’état n’a pas de quoi financer les revendications sociales et racle les fonds de tiroirs pour mettre cautères sur jambe de bois, en mentant effrontément sur les « mesures fortes » qui ont été prises par le « comédien élyséen ». Le 5 décembre, je vous avais proposé l’article de BastaMag « Les grandes entreprises pratiquent l’optimisation fiscale à grande échelle grâce au mécénat culturel« . La Cour des Comptes qui n’a qu’un rôle consultatif, pourra pointer du doigt toutes les dérives qu’elle veut, ça continuera de plus belle, tant que nous ne demanderons pas, le droit de regard et une transparence totale sur nos finances publiques. Suite à cet article et pour enfoncer le clou (ou le suppositoire), voilà que la Banque de France, qui ne bat plus monnaie depuis des lustres, a acheté un tableau de Rembrandt pour 80 millions d’euros. Depuis 2015/16 les années passent, sans que  les finances trépassent, question de temps ? Sinon c’est la preuve que l’argent ne manque que pour le peuple. Lire la suite

En finir avec la dictature policière française. ACTE VI

 

Macron et son gouvernement ont la comprenette difficile, mais ils vont bien être obligés d’abdiquer. Le mouvement s’amplifie. Place au RIC et ensuite à une vraie démocratie, sans politiciens véreux. 

Pourtant, Castaner, en bon petit soldat, redouble d’efforts pour assimiler les Gilets Jaunes à des terroristes. Les gentils CRS, les gentils policiers contre les méchants Gilets Jaunes. Mais, malgré les pièges tendus par l’usurpateur de la place Beauvau, les manifestations se déroulent dans le calme.

Ça se gâte quand les CRS obligent, sur ordre, les manifestants à être confinés. Tout ça pour rejeter ensuite la faute sur le mouvement. CQFD. Mais la mayonnaise ne prend plus. Le soufflé est plat comme une crêpe.

La vérité est que Castaner a du sang sur les mains. Qui est vraiment responsable des morts et des mutilations ? Qui est complice de tous ces blessés ? Macron et son gouvernement, aidés par une police répressive.

Police qui est au service d’une minorité de bobos bien nourris et sur-gavés,  qui est largement complice. Lire la suite

Répression macroniste contre le peuple des Gilets jaunes : un état d’urgence qui ne dit pas son nom…

Au lieu d’une réponse politique, le gouvernement s’acharne à déployer le bouclier policier qui, soit dit en passant : Les policiers se doivent de protéger le peuple et d’être au service du peuple dont ils sont issus, et non le bras armé des politiciens contre celui-ci. France Police – Policiers en colère demande au gouvernement d’apporter des réponses politiques à la crise. L’usage des LBD et les tirs de grenades de désencerclement ne peuvent pas être l’unique réponse du gouvernement au peuple en colère. 95 interpellations pour 63 gardes à vue. Encore une fois, des interpellations préventives rendent le placement en garde à vue impossible, car illégal.. Alors que des  fichés « S » se baladent en liberté, sans qu’ils ne fassent l’objet d’une interpellation préventive. On connaît la suite. Nous sommes face à une dictature qui se cache sous le fallacieux prétexte du « maintien de l’ordre public ». Cet ordre public que ce gouvernement méprisant a été le premier à transgresser, par sa volonté de laisser pourrir le mouvement civique des gilets jaunes, au lieu de prendre ses responsabilités et d’apporter des réponses à la colère légitime du peuple. Partagez ! Volti

******

Jérôme DUVAL pour CADTM via Le-Grand-Soir

Illustration/Pixabay

D’après Vincent Brengarth, avocat au Barreau de Paris, nous assistons à une dérive inquiétante en matière de répression policière en France ces dernières années, plus précisément depuis novembre 2015 lorsque l’état d’urgence est prononcé, et prolongé à de multiples reprises, avant d’être intégré dans le droit commun. Nous serions donc désormais sous le coup « d’un état d’urgence qui ne dit pas son nom », avec des interpellations préventives sur la simple base du soupçon, sans élément concret d’une infraction[1].

Lire la suite

[MàJ] Des Généraux s’engagent contre le Pacte mondial des Migrations

J’avoue que j’ai hésité avant de mettre en ligne cette information, postée sur le site en anglais NewsPunch, à cause de ce paragraphe :Infowars.com reports: A letter written by General Antoine Martinez and signed by ten other generals, an admiral and a colonel, as well as former French Minister of Defense Charles Millon, warns Macron that the move strips France of more sovereignty and provides an additional reason for “an already battered people” to “revolt”. Si ça vient du site d’Alex Jones, conspirationniste notoire, c’est à prendre avec des pincettes, ai-je pensé mais depuis,  L’UPR et RT-France reprennent cette info le 15/12 publiée le 10/12 par Volontaires-France . NewsPunch le 14/12 et Infowars le 13/12. Il semble que c’est Volontaires-France la source initiale. Depuis, il n’y a pas de démenti des sus-nommés militaires signataires. Vous avez demandé la publication de cette lettre sans précédent, qui mérite effectivement un débat sur la suite à donner, puisque ce « pacte » a été signé par délégation du président  Macron, par le secrétaire d’état aux affaires étrangères Jean-Baptiste Lemoyne. Ce pacte doit encore faire l’objet d’un ultime vote de ratification, le 19 décembre à l’Assemblée générale des Nations unies à New York. Partagez ! Volti

Mise à jour: J’ai du changer le titre qui n’était pas le bon. Les généraux dont il est question, pourraient accuser Macron si… Même en prenant des  précautions, je me suis trompée. Toutes mes excuses et merci à Thibaultraa

******

Source Volontaires-France

Monsieur le Président,

Vous vous apprêtez à approuver le 19 décembre prochain le “pacte mondial sur les migrations sûres, ordonnées et régulières” qui institue un véritable droit à la migration. Il pourra s’imposer à notre législation nationale par le biais de traités préexistants ou du principe de responsabilité commune fixé dans ce pacte.

Il nous apparaît que la seule souveraineté qui restera à la France consistera à fixer librement la façon dont les objectifs du pacte devront être mis en œuvre. Vous ne pouvez pas céder ce nouveau pan de la souveraineté nationale sans un débat public alors que 80% de la population française considère qu’il faut stopper ou réguler drastiquement l’immigration. En décidant seul de signer ce pacte, vous ajouteriez un motif de révolte supplémentaire à la colère d’un peuple déjà malmené. Vous vous rendriez coupable d’un déni de démocratie, voire de trahison à l’égard de la nation. Lire la suite

Le pouvoir aux abois…

Le fanatique banquier européiste qui siège à l’Élysée, reste toujours dans sa bulle ultralibérale du toujours plus d’Europe, alors que le peuple est dans la rue pour se réapproprier ses droits. Castaner qui appelle au calme pour raison économique et pour « reposer les forces de l’ordre », ça pourrait être comique si ce n’était affligeant de stupidité et d’indécence, alors que c’est le « pouvoir » qui a ouvert les hostilités. Vous croyez qu’ils ont compris pourquoi nous sommes dans la rue ? NON! Ce qui les intéresse, c’est que le système continue, que nous soyons de bons con-sommateurs, endettés, sans emploi, miséreux, SDF, que la précarité fasse de nous des galériens du système. Mais c’est fini, terminé la fiesta, la dilapidation de notre argent, les millions aux plus riches et les centimes aux « gueux ». Ceux « qui ne sont rien », n’ont droit qu’à un misérable os à ronger mais,  « sans dents » c’est indigeste et ces imposteurs, vont se rendre compte que, ventre affamé n’a plus de maître. Partagez ! Volti

******

Source Michel OnfrayLe pouvoir a usé et abusé de plusieurs stratégies pour disqualifier le mouvement des gilets-jaunes. Il y a d’abord eu le traitement par le mépris: « Ça leur passera, c’est un genre d’éruption cutanée, ils finiront par rejoindre le rang! Il suffit de laisser pourrir, d’attendre, de tabler sur la fatigue. » Un genre de variations sur le thème du: « Salauds de pauvres! » Mais ça n’a pas suffi. Ce petit peuple qui dit n’en plus pouvoir d’être étranglé par le pouvoir de l’État maastrichtien n’a plus rien à perdre: strangulé depuis des années, fatigué, épuisé, exsangue, harassé, éreinté, qu’a-t-il désormais à perdre? Plus rien… Lire la suite

Gilets jaunes: pouvoir d’achat, les 440€ de la colère…

Le calcul des chiffres de l’Insee analysé par Xavier Timbeau, économiste, directeur principal de l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE) et co-auteur de l’étude, et Philippe Herlin, économiste indépendant et essayiste, qui publie « Pouvoir d’achat : le grand mensonge » (Eyrolles, 2018). Partagez ! Volti

******

Les Chroniques de Jacques Sapir pour Sputnik

Confirmant le sentiment exprimé par les Gilets jaunes, une étude de l’OFCE publiée en novembre par l’Insee conclut à une baisse du niveau de vie entre 2008 et 2016: le revenu disponible des ménages aurait en moyenne diminué de 440 euros sur cette période. Quelles causes? Quelles solutions? Lire la suite

Monsanto, L’Oréal, Amazon, BNP, Auchan : les gilets jaunes multiplient les actions contre des multinationales…

Le profit est la pierre angulaire des multinationales. Ce qui ne s’achète pas, ne se fabrique pas. Partagez ! Volti

******

par Sophie Chapelle, Thomas Clerget pour BastaMag

Dénonçant les « dérives de l’économie de marché » ou les grandes entreprises qui essaient d’échapper à l’impôt, des gilets jaunes mènent depuis plusieurs jours des actions de blocage ciblant des enseignes de la grande distribution – comme celles de la famille Mulliez – des géants de l’industrie comme Monsanto, des agences bancaires ou des entreprises appartenant à de grandes fortunes. Ils y revendiquent « une meilleure justice sociale », une véritable lutte contre l’évasion fiscale, la « taxation des produits financiers », ou encore un financement de la transition écologique « non par les pauvres », mais « par les entreprises multinationales ».

Lire la suite

Phénomène des gilets jaunes

Le mouvement des « gilets jaunes » qui a commencé comme une grève ordinaire française, s’est déjà transformé en un affrontement total entre le peuple et le pouvoir.

Ce qui se passe aujourd’hui est comparable aux manifestations étudiantes de 1968.
Toutefois, la situation actuelle est plus difficile. En général, c’étaient les étudiants qui ont commencé les événements de mai 1968. Tout le monde sait que les étudiants ont l’esprit rebelle.

Aujourd’hui, il y a des représentants de générations, classes et groupes sociaux différents parmi les participants du mouvement de 2018. Les gauches et les droites se sont réunis. Les « gilets jaunes » ont réuni des conservateurs et extrémistes ainsi que des migrants et nationalistes, avec, des individus qui défendent systématiquement leur position et d’autres qui semblent avoir un caractère apolitique. Lire la suite

1 2 3 23