Clap de fin pour la démocratie suisse…

Le clap de fin est aussi pour tous les états nations, condamnés à n’être plus que des régions de cette Europe de la finance, dirigés selon les intérêts des lobbies. Il suffit de regarder ce qui se passe en France avec la vente de tous ce qui faisait notre force économique et sociale. Tout s’en va vers le privé, alors que tout a été construit grâce à l’argent public et aux sacrifices du peuple, ce sont tous les pays qui sont détruits, pour le profit. Les peuples n’ayant que l’illusion, d’une démocratie enterrée depuis longtemps. Partagez ! Volti

******

Par Liliane Held Khawam

Suite à une indiscrétion qui a éventé un projet d’adhésion à l’EEE, mené en secret par le Conseil fédéral, le peuple suisse fut invité à se prononcer sur le sujet.

Ce décembre 1992, les Suisses ont refusé l’adhésion à l’EEE, l’Espace Economique Européen. A partir de cet instant, une organisation parallèle aux institutions fédérales a été montée. Elle sera construite sur une double base:

Lire la suite

Des soldes éco-responsables : c’est pour quand ?..

Résumé : Vous êtes-vous déjà demandé combien les vêtements de votre garde-robe étaient polluants ? Des habits, on en porte tous les jours, et on en achète de plus en plus. Mais cette consommation croissante de vêtements a un véritable coût pour l’environnement. C’est l’heure de la troisième démarque des soldes dans nos magasins favoris… Et pourquoi pas l’heure de consommer mieux ? Partagez ! Volti

******

Par alicep pour Fournisseur d’énergie

Quand nos vêtements deviennent toxiques

Depuis le 26 juin 2019, les soldes battent leur plein. Plus les jours avancent, plus les vêtements sont bradés, encourageant les consommateurs à acheter toujours plus de vêtements dont ils n’auront, pour la plupart, certainement pas une très grande utilité ! Et pour cause : chaque français jette environ 10 kilos de vêtements par an, quand en Europe, c’est 4 millions de tonnes d’habits qui sont jetés en tout par année. Parmi eux, uniquement 10% de ces vêtements seront recyclés ou réutilisés.

Lire la suite

Repérage de la souffrance psychique : l’enfant dit étrange…

Françoise G partage cette info assez inquiétante. Le ministère de l’éducation nationale donne des directives au personnel enseignant, pour détecter la souffrance psychique chez les enfants. Sauf qu’il n’y a aucune base scientifique, un enfant agité, « renfermé », trop sage, rêveur, pourra être orienté vers des structures censées pallier à ses soi-disant souffrances psychiques. Certains de ces enfants dits « étranges » ne sont que des enfants autistes à des degrés divers. Le danger est qu’il y a possibilité certaine, si ces directives sont appliquées à la lettre, que beaucoup d’enfants qui présentent des « troubles de comportements » sans pour autant souffrir d’autisme, soient dirigés vers ces structures.

Comment en est-on arrivé là ? Le culte de l’enfant roi, qui en a fait des « petits tyrans » capricieux, les difficultés familiales, la précarité, des abus sexuels, le harcèlement scolaire, peuvent influencer le comportement des enfants. Le rôle de l’éducation nationale n’est pas de se substituer aux psychiatres. La vidéo associée à ce sujet même partant d’un bon sentiment, est très mal faite pour défendre « l’étrangeté » de certains enfants, la musique mal appropriée, la voix off synthétique est horripilante. Complètement à côté de la plaque, les E.T et autres Scully et Mulder qui imagent la vidéo. Ce sujet sérieux est décrédibilisé par des références inopportunes. Vos avis sont les bienvenus. Partagez ! Volti

******

Pour une approche plus sérieuse voir l’article de l’Express : Vademecum sur la souffrance psychique des élèves : vers un flicage intégral ?

Le ministère de l’Education Nationale a publié en mai 2019 un vademecum Repérer et orienter les élèves en situation de souffrance psychique.

Lire la suite

Twitter supprime le compte de l’organisation de défense de Julian Assange..

Un cran de plus vers la censure ! On ne peut déjà plus rien dire sur certains sujets sous peine de sanctions. Tout le monde s’en plaint mais, personne ne boycotte ces « majors » qui veulent nous imposer quoi penser, quoi dire, quoi faire en appliquant les directives des gouvernements totalitaires. La dictature c’est maintenant ! Et ce n’est que le début. Aujourd’hui les journalistes, demain c’est nous tous qui seront des cibles potentielles. Partagez ! Volti

******

Par Mike Head pour WSWS

Jeudi dernier, sans préavis ni explication, Twitter a arbitrairement suspendu le compte de @Unity4J, une plateforme dédiée à la diffusion d’informations et au plaidoyer pour le fondateur de WikiLeaks Julian Assange. Au moment d’écrire ces lignes, le compte a disparu depuis deux jours.

Les opérateurs du compte ont indiqué que le personnel de Twitter ne leur avait donné aucune raison de le supprimer et qu’ils n’avaient reçu aucune réponse à leurs demandes de rétablissement. Assange, journaliste et éditeur, est resté incarcéré dans la célèbre prison de Belmarsh, à Londres. Il risque d’être extradé vers les États-Unis, où il pourrait être emprisonné à vie ou exécuté sur la base d’accusations sans précédent en vertu de la loi américaine sur l’espionnage.

Lire la suite

Contre le G7, arme de séduction massive pour imposer le capitalisme..

Qu’il est doux de ne rien faire quand tout s’agite autour de vous. Disait il y a quelques années une émission de France-Inter. Pour ces G1/2/3…. etc…idem, réunion, parlotte, promesses non tenues, mais, agitation et promotion pour toujours plus de capitalisme. Partagez ! Volti

******

Source ONG et organisations / Cette tribune est signé par de nombreuses organisations, dont la liste est ici. Via REPORTERRE

Un milliers de personnes ont manifesté le 13 juillet 2019 à Biarritz pour dire non au G7. © Chloë Rébillard/Reporterre

Alors que la France accueillera le G7 à Biarritz à la fin du mois d’août, les signataires de cette tribune appellent à un contre-sommet pour dénoncer ce rendez-vous, « arme de séduction massive pour imposer idéologiquement un capitalisme de plus en plus brutal ».

Lire la suite

Série de l’été : « L’effondrement a déjà commencé. L’insoutenabilité ! » L’édito de Charles SANNAT..

Dernier épisode de la série sur l’effondrement par Ch.Sannat, que faut-il en retenir si ce n’est un changement dans nos pensées et comportements ? Au moins la dessus, il y a unanimité ! Y a plus qu’à… La vidéo est à voir, (surtout à écouter) absolument. Pour les atrabilaires, on ne peut rien pour eux. Partagez ! Volti

******

par Charles Sannat pour Insolentiae

Mes chères impertinentes, mes chers impertinents,

Voilà, ma série de l’été touche à sa fin, pour sa partie publique et gratuite consacrée à l’effondrement et je vais consacrer ces prochains jours à la fin de la rédaction de la lettre STRATEGIES du mois de juillet dans laquelle j’irai plus loin en vous proposant aussi bien quelques scénarii d’effondrement, qu’un calendrier indicatif évidemment, il ne s’agit pas de dire que tout s’effondrera le 32 juin deux mille trente-douze à 15h29. Je partagerai aussi les contours des conséquences et bien évidemment les solutions que l’on peut mettre en place.

Bref, c’est un sujet passionnant, et la dernière réflexion que je voulais partager avec vous tous est autour de l’idée « d’insoutenabilité ».

Lire la suite

[Réflexion] L’Homme programmé ou l’Homme libre ?..

Réagissez à ce texte de notre ami Joseph du site Nouveau-Monde qui partage avec nous ses réflexions. Partagez ! Volti

******

Par Joseph pour Nouveau-Monde

Certains théoriciens pensent que le libre arbitre humain n’existe pas, parce que l’Homme serait programmé et ne réagirait qu’en fonction de sa programmation. Quelles sont les principales implications et la plausibilité d’une telle hypothèse ? Avec quel type de création universelle serait-elle compatible ? Nous verrons comment la notion de chaos peut être déterminante dans la tentative d’apporter des réponses, puisqu’il semble que l’univers soit né du chaos et destiné à y retourner.

Lire la suite

La location de vaches : un placement « rémunérateur » pour les investisseurs qui risque d’appauvrir les éleveurs… Par BastaMag..

La fausse bonne idée du moment. Tout est bon pour faire de l’argent et, ce qui paraît attractif financièrement au départ pour les éleveurs, leur fait à terme, perdre de l’argent, sans compter le danger de l’appauvrissement génétique et, quand il est question d’argent, la prudence s’impose, l’altruisme n’existe pas pour les fonds d’investissement. Partagez ! Volti

******

Par Lucile Leclair pour BastaMag

Photo : CC Anick-Marie

Comment moins s’endetter lorsque l’on est éleveur laitier ? Des sociétés de gestion vous proposent une solution : louer vos vaches au lieu d’emprunter à des banques pour agrandir votre troupeau. Le placement est vendu comme bien plus « rémunérateur » que des livrets d’épargne classique et aussi « peu risqué » pour les investisseurs. Mais qu’en est-il pour l’agriculteur qui paiera donc un loyer pour des vaches qui ne lui appartiennent plus ?

Lire la suite

Une bonne fois pour toutes : il y a de la terre libre à perte de vue !! Par Sylvain Rochex..

Un petit « remontage » de bretelles pour ceux qui se désespèrent et, abandonnent avant d’avoir essayer de trouver leur Paradis. Partagez ! Volti

******

Sylvain Rochex pour www.descolarisation.org

C’est bien simple, à chaque fois que ré-apparaît sur le blog des Moutons Enragés l’invitation à aller vivre dans la nature pour prendre soin de soi et du vivant et pour retrouver l’autonomie, une armée se soulève pour dire qu’il n’y aurait pas de terres disponibles, que tout est accaparé et inaccessible !

Lire la suite

Série de l’été « L’effondrement a déjà commencé. Il ne faut pas tuer l’espoir ! » L’édito de Charles SANNAT..

À ce stade de la série, avec une image qui illustre l’avenir, on fait durer le sursis à défaut de faire durer le plaisir. Partagez ! Volti

******

Charles Sannat pour Insolentiae

Mes chères impertinentes, mes chers impertinents,

Je suis un éternel optimiste, vraiment, simplement je refuse d’être un optimiste béat et velléitaire du type…:

« La science nous sauvera ».

« C’est le progrès depuis 2 siècles il n’y a aucune raison que cela s’arrête ».

Ou encore « il ne faut pas paniquer les gens ».

« Les professionnels qui nous dirigent savent ce qu’ils font » etc, etc…

Et si rien ne s’effondrait ?

Lire la suite
1 2 3 83