Aide, Projets, idées, solutions….

Une page pour mettre au clair, des embryons de projets, des idées, des suggestions. Dans l’optique du partage et de solidarité. Ce qui n’est pas bien pour vous, peut être salvateur pour un autre. Rien n’est fait, tout est à faire! Je compte sur vous.

282 commentaires

  • logic

    Me voilà enfin un nouveau membre de la monnaie libre G1 !!!!! :)

  • Timon le Misanthrope

    Kamarades Ovis

    Vos quelques liens sont autant de baumes à mon cœur, bien que de nouvelles interrogations ne manquèrent pas de m’assaillir très vite. Mais avant, concédons un point : sans piécettes, nulle survie ici. Une de mes chimère qui se brise, et tant pis pour le feignant amoureux du troc que je suis.

    Commençons par la plus simple : de quel délai pensez vous que nous disposions, avant que tout cela ne nous explose en pleine figure ? Oh je me doute que nulle date n’a été arrêté par les marchands de l’apocalypse, mais il faut reconnaître que, depuis le temps qu’on nous prévient, l’échéance doit être avant longtemps. Cela me fait penser à une rencontre que j’ai eu il y a deux semaines :
    je marchais sur une nationale, partant de Nîmes direction Aix. Un type s’arrête et propose de m’aider. Bordel volontiers, je viens de fumer avec un surfeur suisse – étrange n’est ce pas – et mon sac est plus lourd que moi. Âme charitable, rencontre inespérée, je l’aime dès ses premiers mots, qui sont pour ces « connards de bourgeois ». Nous parlons bien vite de l’Etat, du pays, de l’état du pays. Naïf, j’aborde espoir et solutions, il m’arrête de suite : il faut quitter la France car, avec Macron-économie, « on va prendre tarif ». Difficile de nier que les signes ne sont pas là, mais une solution si radicale ? Surtout qu’il n’est pas sans attaches : femme, enfants, emploi, la cinquantaine passée, et il ne voit que la fuite devant le désastre à venir. C’est pire que ce que je craignais alors, et 2018 pourrait être une année charnière.

    Vous allez me dire, « Okay Timon, il n’y a que toi qui tombe des nues ». Non, ce qui me surprend, c’est l’illusion qu’on puisse penser faire son trou à l’abri de la tempête. Les contrôles arbitraires se multiplient, et en dehors de tout cadre juridique précis, tandis que le gouvernement appel à un recrutement massif d’auxiliaires de polices. Il ne s’agit plus seulement d’écorcher les moutons – alors qu’il eut fallu se contenter de les tondre ! – mais bien de les parquer, et de s’assurer que nul ne saura ni pourra proposer d’alternative. N’y a t-il pas eu ici même un article traitant de la traque aux RMIstes ? Alors se mettre au vert, dans son coin de paradis… Concilier l’écrasante machinerie capitalise pour gagner son pain et rester sous les radars, tout en cultivant son carré de patates ? Et où ? Je vois la carte de France du nucléaire page une, et je vois peu de zones à l’abri de radiations. Tout le monde est d’accord pour dire que rien de ce qu’Ils préparent n’est laissé au hasard ; si vous jouez votre partition, vous ne jouez pas la leur or, pour reprendre les mots de mon philosophe favori, « si tu n’es pas avec nous, tu es contre nous ». Je doute qu’Ils pensent autrement.

    Bon, peut être que je m’égare. Peut être. Cependant, je crois que nous tous ici sommes dans le même bateau, à notre grand regret. Et je doute qu’une émancipation locale soit une solution durable, envisageable. Ni l’autruche, ni le dos rond. Après tout, cette terre n’est elle pas autant la notre que la leur ? Davantage même. L’ont ils déjà travaillé de leurs mains frêles de bureaucrates ? Pardonnez moi, mais je ne crois pas avoir à leur céder quelque pouce de liberté que ce soit, et surtout pas pour l’espoir, bancale et friable, qu’Ils auront la bonté de me laisser en paix. Quant à abandonner nos con-citoyens à leur entêtement, leur aveuglement, je ne puis m’y résoudre ; croyez pourtant bien que je suis le premier à en souffrir.

    Pour conclure, que léguerons nous à nos enfants ? Une chaumière dans les montagnes, avec un terrain toujours plus restreint et pollué, qu’ils auront à défendre bec et ongles ? Nos Pères ont renoncés à lutter, et nous le payons amèrement. Qu’en sera t-il des générations après nous, si tant est que tout n’ai pas brûlé avant ?

    Puissiez vous avoir une réponse, ou êtres parvenus à jeter au loin ces questions.

    • verisheep

      Salut.
      En effet sans un minimum de brozouf rien n’est possible.
      Et en effet vu la législation actuelle et à venir en france il faut partir. Très loin. Il y a encore des régions de ce globe relativement épargnées par l’idéologie dominante, et il est probable qu’elles le resteront un moment car les populations locales n’ont pas été lobotomisées. Mais à terme ça viendra.

      Et à ceux qui me reprocheront de fuir, il est bon de rappeler qu’en territoire occupé la résistance se construit aussi et surtout depuis l’extérieur.

      Sur ta question « de quel délai disposons-nous avant que ça nous pète à la figure? »: aucun, ça a déjà pété depuis longtemps; mais ce n’est pas une explosion comme tu l’imagines: ça se fissure, ça se craquelle et ça fuit, progressivement mais de plus en plus. Un empire ne s’écroule pas d’un coup, il agonise.
      Il faut prendre les devants au plus vite, donc.

    • logic

      à te lire, on a le sentiment que les moutons alternatifs sont traqués par le système! perso, je ne me sens pas traqué!
      Ce n’est pas parce que le système ne nous convient pas qu’il nous traque….au pire, il nous demande de remplir un formulaire pour percevoir le RSA ou les Alloc!, c’est tout….il faut tout de même relativiser, nous sommes très très loin d’être en dictature!
      On peut très bien faire sa vie (autonome si possible) en parallèle du système, il faut juste arrêter de lui donner de l’importance!

      Construire sa vie est le plus important, peu importe l’endroit, tout est possible tant qu’on est en bonne santé!

  • logic

    pour changer de vie, pour changer ta vie, il ne faut pas être contre le système :

    explication à la 45ème minute :
    https://www.youtube.com/watch?v=dkQp89S0KsE

    je crois que je ne me lasserai jamais de cette video, cet homme est un Jedi !

  • logic

    une idée pour le Blog…

    Le blog denonce jours après jours les derives du système, c’est une bonne chose, mais ne serait-il pas intéressant de lui donner réponses par les multiples alternatives existantes permettant justement de ne pas subir ces dérives??

    – un onglet « alternatives au système »
    – un lien dans chaque article « denonciateur » vers une alternative correspondante de l’onglet « alternatives au système »
    – réédition trimestrielle programmée des alternatives
    ….. et autres

  • dubois20

    BONJOUR

    jai un lieu à partager ( je n y habite pas )
    , relativement protégé des nuisances , altitude 500M
    eau de source
    bois de chauffage à disposition
    terres de 1 A 4 HA en plusieurs parcelles , car une partie est louee, donc difficile à récupérer
    chalet habitable pour démarrer disponible
    1 HA DISPONIBLE DE SUITE
    accessibilite assez bonne, route et train a 5KM
    vehicule sur place
    lieu entre VIRIEU et CHABONS, colline face chateau de PUPETIERES entre GRENOBLE ET LYON

    formule de mise à disposition à trouver

  • Se réapproprier la technologie dont nous avons besoin. Cela demande des efforts et apparemment les moutons ne sont pas disposés a en faire.
    La technologie, la technicité aussi, et l’inventivité. La mise en commun également des connaissances.
    Il y a des multitudes de choses qui sont réalisables par vous meme mais il y en a tres peu disposés a faire le premier pas.

  • Je regarde si la récupération des batteries usagées d’ordinateurs portable est valable.
    Vue les test que j’ai fait c’est extrêmement valable. Cela demande un peu de temps, de fil et de soudure. Le plus dur est de trouver les vieilles batteries de portables.
    A volume égal 3 x plus de courant qu’une batterie de voiture.

  • Ricodusud

    Hello

    Les crocs des moutons enragés ont disparu ou quoi ?
    Nous lançons un projet, enfin des projets en Franche-Comté mais c’est difficile de trouver du monde lol Malgré des prix bas ! Je suis sur le cul des villages ou hameaux en Espagne, à acheter pas squatter car une fois rénovés on pourrait t’exproprier de ta non propriété un comble.
    Bon comment ont te joint par talky :p Je vais partir en Espagne je crois
    Bon sang je tournerai en rond ? Bon faut un peu de sous quand même pour tenir jusqu’à la récolte :p espérée.

    Et même à 500m d’altitude c’est certainement pas le climat Franc-Comtois

    Pour le projet en France ça ressemble aux colibris mais en plus modeste

    Au plaisir de vous lire

  • Des idées de réalisations déjà pour aider a l’autonomie.
    Des projets un tant soi peu réalisables par beaucoup. Cela existe, mais personne ne mets rien en avant?
    J’ai l’impression que cette page est comme les autres. des lettres mortes pour des zombies. Même a distance les uns des autres vous pouvez faire des choses pour aider d’autres moutons.
    Des moutons ont aidé au niveau informatique par téléphone en aidant d’autres moutons a installer linux.
    Certains peuvent aider par des conseils et il y a des sites de partage de vidéo, comme talky.io ou de l’aide et des explications sur des tours de mains en direct peuvent se faire. Mais qui y pense?
    J’en ai parlé plusieurs fois, mais a part deux personnes, je n’en vois guere qui utilisent ce moyen qui reste anonyme pour big brother.
    C’est a desesperer.

  • RaphM

    Une vie en communauté sur un terrain pour y faire pousser des fruits et légumes seul, c’est difficile mais à plusieurs c’est plus simple et agréable! Rassembler un groupe ayant la volonté de changer le mode actuel de vie que nous avons et de faire pousser des aliments de qualité pour nous et la planète.

    Je propose des rencontres à Montpellier pour échanger et voir si le contact passe bien.

    Vous pouvez me contacter à l’adresse mail : raph.dize@outlook.fr

    Namaste

  • verisheep

    Electrique solaire photovoltaïque autonome : Comprendre et concevoir

    https://www.youtube.com/watch?time_continue=932&v=KYysz_As6hg

  • verisheep

    Installation d’un système de filtration d’eau low-cost pour usage domestique
    Nécessaire uniquement pour l’eau potable: boisson et cuisson des aliments.

    NB: Plutôt pour une utilisation sur un système de collecte d’eau de pluie (de rivière, de source) dans des réservoirs surélevés (circuit fonctionnant par gravité); si on utilise une pompe (citerne enterrée) ou si on est branché en direct sur le réseau d’eau courante, utiliser la vanne (juste entrouverte) pour limiter la pression, sinon le filtre ne va pas aimer…

    Le système de filtration complet coûtera entre 60 et 100€ suivant les éléments choisis.

    – On utilisera une filtre Sawyer Mini (normalement destiné à la randonnée) coûtant moins de 30€.
    Ils remplissent exactement la même fonction que les chandelles en céramique type Berkey, avec une filtration équivalente (0,1 micron), une durée de vie bien supérieure (49 ans à raison de 21l/j ) et un débit plus important (1l en moins d’une minute).

    – Ce type de filtre doit être rincer régulièrement, on doit donc pouvoir le démonter facilement.
    Prévoir des raccords rapides en entrée et sortie de filtre pour faciliter ce rinçage hebdomadaire – bien sûr fermer la vanne avant l’opération.

    – Eventuellement on ajoutera un filtre à charbon actif fait maison à la suite du filtre Sawyer.

    – Il faudra bricoler une cuve (les bacs gastro inox de 17l se trouvent à moins de 30€ + 7€ pour le couvercle + robinet).
    Un seau en plastique alimentaire (bof…) ou une cuve de chasse d’eau en céramique modifiée (récup) peuvent aussi faire l’affaire.
    Eventuellement ajouter une pièce en argent pur dans la cuve.

    – Le flotteur de chasse d’eau (environ 10€) permet d’avoir un système type “eau courante”, c’est à dire que le remplissage se fait automatiquement au fur et à mesure qu’on prélève l’eau filtrée (plus pratique que les systèmes à gravité type Berkey).

Laisser un commentaire