Ukraine – Premier soldat mort du coronavirus et confinement jusqu’en mai

Avec cet ennemi invisible Covid19, les armes continuent de faire entendre leurs sinistres voix en Ukraine. Si ce virus fait des victimes, elles seront sans communes mesures avec toutes celles qui ont perdu la vie depuis le début de cette guerre, il y a 6 ans. Partagez ! Volti

******

Christelle Néant pour Donbass-Insider

Alors qu’il y a désormais 1 668 cas de coronavirus en Ukraine, et 52 morts, dont le premier au sein de l’armée, le Premier ministre ukrainien a déclaré que le confinement ne pourra pas être allégé ou levé avant le mois de mai.

Confinement au moins jusqu’en mai en Ukraine pour lutter contre le coronavirus

Alors que l’épidémie de coronavirus continue de s’étendre en Ukraine, des rumeurs ont commencé à circuler sur la levée progressive des mesures strictes de confinement à partir de la mi-avril, obligeant le Premier ministre ukrainien, Denis Chmygal, à démentir ces informations.

Lire la suite

« Peuple contre l’Etat, cela va très mal finir, sauf si… !! » L’édito de Charles SANNAT

Souhaitons que tu aies raison Charles ! Partagez ! Volti

******

Charles Sannat pour Insolentiae

Mes chères impertinentes, chers impertinents,

Cela va très mal finir, et le mouvement des gilets jaunes, qui n’a en réalité jamais cessé depuis des dizaines de semaines, va resurgir puissance 10 à la libération !

Et oui.

Nous sommes en guerre a dit le président, qui est lui même notre chef de « guère ». Non il n’y a pas de faute !

Il n’est pas un chef de guerre avec une stratégie, une vision, des troupes et des moyens sans oublier la nécessaire adhésion des troupes.

Il est un chefaillon de guère !

Lire la suite

Contraventions pour non-respect du confinement : « La police n’a pas le droit de verbaliser parce qu’il manque l’heure sur l’attestation »

Si ce virus était extrêmement dangereux, voire mortel, le confinement serait drastique et une logistique serait mise en place pour assurer la survie du peuple et lui permettre d’avoir accès à la nourriture, ça aurait demandé une grande lucidité, de connaître la composition des foyers (Possible si le recensement a été bien fait) Mais quelle panique pour mettre en place une telle stratégie pour des millions de gens, puisque bien sûr, l’impréparation, le déni, et l’action au jour le jour a été préférée.. Au lieu de ça l’exécutif agit en dépit du bon sens, qui est contagieux ou pas, (sans tests on ne le saura jamais) il suffit d’être masqués pour être à peu près protégés. Déléguant des pouvoirs (dont certains abusent) à des fonctionnaires, pas toujours habités de la logique essentielle qui devrait primer dans ce contexte inhabituel. Les témoignages sont légions et n’incitent pas à la confiance, bien qu’il faille rechercher la raison exacte de ces interpellations, semblant pour beaucoup arbitraires. Il y en a trop pour que ce soit ignoré. Merci Biquette. Partagez ! Volti

******

Source Marianne via Profession-Gendarme

Depuis quelques jours, plusieurs témoignages font état de verbalisations pour des raisons absurdes par des policiers qui leur reprochent d’avoir enfreint les règles de confinement. Abus de pouvoir ? Nous avons posé la question à une pénaliste.

Lire la suite

Peut-on faire confiance à l’OMS ?

L’article de Liliane Held Khawam « La haute finance prend le contrôle de votre santé » ne vous a pas interpellé plus que ça. Pourtant, il est de plus en plus évident que d’énorme sommes d’argent sont en jeux, pour celui qui aura le monopole d’un vaccin. Ce coronavirus s’est « répandu » mondialement, à cause du déni et de la gestion déplorable des états occidentaux capitalo-mondialistes avant tout. Semant une terreur bien entretenue par les médias, il est le principal « ennemi », que tout les grands labos voudraient vaincre avec un vaccin hors de prix.

Comme il y a eu des précédents, nous sommes en droit de nous demander, si nous ne sommes pas les victimes d’une psy-op, visant à tester notre capacité d’acceptation d’un vaccin salvateur dont la composition sera à la discrétion du concepteur.

Lire la suite

L’OTAN en armes pour “combattre le coronavirus”

La lutte contre le coronavirus, toujours mis en avant pour des agissements, plus que suspects. Pour rappel, je vous signale que, le Vénézuela à une très grande réserve pétrolière qui ferait bien l’affaire des USA décadents et de ses valets. Le président Maduro dont la tête a été mise à prix sous prétexte de narcotrafic, a été élu démocratiquement par son peuple. Le coronavirus risque de servir d’excuse, pour s’accaparer les richesses de ce pays, pour « apporter la démoNcratie » mode US en mettant à la tête du pays un pantin corrompu. Partagez ! Volti

******

Par Manlio Dinucci pour ilmanifesto.it via Mondialisation.ca Traduit par Marie-Ange Patrizio

Les 30 ministres des Affaires étrangères de l’OTAN (pour l’Italie Luigi Di Maio), réunis le 2 avril en vidéoconférence, ont chargé le général étasunien Tod Wolters, Commandant Suprême Allié en Europe, de “coordonner l’appui militaire nécessaire pour combattre la crise du coronavirus”. C’est ce même général qui, au Sénat des États-Unis le 25 février, a déclaré que “les forces nucléaires soutiennent toute opération militaire USA en Europe” et que lui-même “soutient une politique flexible de la première utilisation “ des armes nucléaires, c’est-à-dire de l’attaque nucléaire par surprise (“Le Dr Folamour veille sur notre santé”, il manifesto, 24 mars).

Lire la suite

L’Otan se refonde avec le consentement de Macron sous les ordres allemands

Covid19 par ici, covid19 par là et « en même temps » il se passe des choses. Partagez ! Volti

******

Par Olivier Renault pour Observateur-Continental

La phrase d’Emmanuel Macron du 7 novembre publiée dans The Economist, «ce que nous vivons actuellement, c’est la mort cérébrale de l’Otan»,ne semble avoir été qu’une annonce en faveur de Berlin et de la politique de l’Otan et non un changement de cap militaire. Pendant que tout le monde est bombardé d’informations morbides sur le Covid-19, l’entreprise Otan continue de s’améliorer avec l’aval du président français sous la tutelle allemande.

Lire la suite

Interdit d’interdire : Franck Lepage sur «Covid-19 : l’ami des dominants» ?

On ne présente plus, l’excellent Franck Lepage. Si vous ne connaissez pas, ses « conférences gesticulées » sont à voir. Partagez ! Volti

******

Source RT France

Frédéric Taddeï reçoit Franck Lepage, militant de l’éducation populaire

Lire la suite

La santé, une affaire de gros sous et de…pouvoir!

Pour avoir des réponses, il faut poser les bonnes questions et revenir un peu (beaucoup) en arrière ! À faire connaître pour les plus jeunes. Partagez ! Volti

******

Liliane Held Khawam

Titre original : La santé, une affaire de gros sous et de…pouvoir! Les dessous de l’affaire du sang contaminé. Le Monde Diplomatique 1999

Offert aux moutons enragés par Geneviève P. Merci !

Au gré de mes recherches, je suis tombée sur l’article ci-dessous qui traite de l’affaire du sang contaminé. Pour mémoire, l’affaire du sang contaminé est un « scandale sanitaire, politiques et financier ayant touché plusieurs pays dans les années 1980 et 1990 à la suite d’infections par transfusion sanguine et plus particulièrement la France par l’ampleur du scandale et des révélations qui y furent faites sur le comportement des décideurs médicaux, administratifs et politiques. En raison de l’absence de prise de mesures de sécurité inexistantes ou inefficaces, de retard dans la prise de décisions préventives de protection et ou curatives, de défaillances médicales, industrielles et administratives, de nombreuses hémophiles et patients hospitaliers ont été contaminées par le VIH ou de l’hépatite C à la suite d’une transfusion sanguine.

Lire la suite

L’Ukraine perd ses terres, Zelensky perd le pouvoir

Pauvre Ukraine et son besoin d’argent, qui lui fait accepter de se dépouiller de ses terres, pour le mirage Occidental. Partagez ! Volti

******

Traduit par : Christelle Néant pour Donbass-Insider

Dur d’avoir le pouvoir et le garder ?

Espérant recevoir une autre tranche du FMI, fin mars 2020, les « serviteurs du peuple » de Zelensky, en alliance avec M. Porochenko, ont vendu les terres de l’Ukraine. Mais ils ne les ont pas vendues tout à fait correctement. En tout cas, du point de vue de l’Occident.

Ainsi, la Banque Mondiale a déclaré que le gouvernement ukrainien devrait réviser la loi sur le marché foncier. C’est ce qu’a annoncé le chef du parti Plate-forme d’Opposition – Pour la Vie (POPV), Viktor Medvedtchouk.

Lire la suite

Coronavirus – L’homme nouveau : domestiqué, digitalisé, au-delà même de l’humain (Pierre Le Vigan)

Comment les français ont-ils pu accepter d’être en résidence surveillée ? À cause de La Peur, cette peur qui les conduit à la servitude volontaire. Pour asseoir l’autorité suprême, il fallait un premier pas, allègrement franchi. Ce sont les français eux mêmes, qui se donnent l’autorisation de sortir, avec une attestation qui a connu plusieurs versions. Ils sont devenus, leurs propres geôliers, dénonçant leurs voisins. ostracisant ceux qui luttent pour eux. Ce virus « inconnu » a réussi à débarrasser les rues de tous les Gilets Jaunes, et autres contestataires. Le rêve de la macronie devenu réalité. « Allez vivre en dictature » qu’il nous disait le locataire élyséen! Inutile, nous y sommes! Il n’y a qu’à voir comment ils cogitent pour déconfiner les gens, par âge ou, par quartier ou, par test d’immunité, ou ? ? Il ne faudrait pas qu’ils soient trop nombreux à demander des comptes les « ceux qui ne sont rien ». Partagez ! Volti

Par Pierre le Vigan via Olivier Demeulenaere

« En vérité, il est sidérant de voir à quel point des privations essentielles de libertés sont passées avec fort peu de résistances. Dans une « société » (à défaut de dire une nation, car sommes-nous encore une nation ?) dans laquelle le libéralisme a voulu nous libérer de toute contrainte, quand une certaine discipline est nécessaire – et elle l’est avec ce virus – il n’y a plus d’autre solution que la privation des libertés les plus élémentaires. Que beaucoup se résignent à une telle privation de libertés est très inquiétant. D’autant que cela s’accompagne d’un contrôle social, d’un traçage des faits, gestes et déplacement qui est tout simplement un totalitarisme accompli. Quel Albert Camus nous en dira le haut le cœur ressenti par tout honnête homme ?

Lire la suite
1 2 3 736