Cash Investigation : « Razzia sur le bois, les promesses en kit des géants du meuble »…

Rétro sur un reportage de 2017 sur le bois et les dérives de la filière. Alors qu’on parle de déforestation partout, il faut être au courant. Pensez y quand vous achèterez votre salon de jardin imputrescible. Partagez !

L’émission : Le bois est omniprésent dans l’environnement de chacun : dans les parquets, les meubles, mais aussi dans le papier, le carton, la tapisserie ou les vêtements. Cette matière a la réputation d’être chaleureuse et écologique. Et pourtant, cette enquête sur l’industrie du bois montre que la réalité est tout autre. Exploitation illégale, sous-traitants douteux, labels verts usurpés, plantations transformées en bombes incendiaires : le commerce mondial du bois est un business sans foi ni loi. Lire la suite

La guerre des normes est celle livrée par les lobbies des grandes multinationales. LHK

Ce qui est extraordinaire dans ce pays, c’est l’incitation à être son propre patron, sortir du chômage, auto-entreprendre. Oui mais il y a un gros os, les normes!! Ce qui a pour conséquence pour ceux qui survivent, d’être obligés de mettre la clé sous la porte, faute de pouvoir financer la mise aux normes de leur production. C’est ce qui arrive à cet artisan, fabriquant de jouets en bois. Les lobbies eux, sont à l’abri de l’inquisition, sauf en cas de scandale, mais c’est vite étouffé.

Avant-propos:

La planète finance globalisée n’aime ni les PME, ni les paysans, ni les artisans. Tout ce qui lui échappe en matière de production doit être détruit. D’une manière ou d’une autre.

Nous avons vu l’exemple du malheureux producteur de pommes qui est pressuré pour compenser les marges de misère générées par la vente des produits de l’industrie agro-alimentaire. Lire la suite

Enquête : la presse mainstream gavée d’argent privé et public…

Alors que Médiapart dévoile les montants des aides publiques et privées astronomiques perçues par les médias dominants français détenus par une poignée de milliardaires, leur dépendance financière fait craindre le pire pour la liberté de la presse. D’autant que, certains journaux comme « Le Monde » ou « Libération », sont désormais tentés par des partenariats avec des multinationales comme Facebook…
Lire la suite

Quand la géo-ingénierie deviendra une bombe en puissance en cas de mauvaise exploitation… …

Alors que les alertes à la hausse des températures fleurissent. Voir ICI, ICI et ICI ou encore ICI. Rien n’est envisagé par les gouvernants, pour diminuer les émissions de GAS. Il nous faudrait revoir notre mode de vie et de consommation, ce qui pour beaucoup, est impensable et à part quelques lucides, ce n’est pas pour demain. Donc, on reparle des fumeux chemtrails, qui n’existent pas, puisque tous les gouvernements, nient d’une seule voix, y avoir recours. Pourtant, des scientifiques mettent en garde sur l’utilisation de la géo-ingénierie car, le “remède” pourrait être pire que le mal, si le processus était interrompu. S’il y a encore quelques choses à sauver, ce n’est pas avec des emplâtres sur des jambes de bois. Refroidir la planète artificiellement, avec un voile chimique et on continuera allègrement à consommer, rouler, exploiter, piller, déforester, pécher à outrance, tuer, éradiquer, bombarder, brûler etc etc.. Nous sommes dans un train fou, les freins ont lâchés et, le mur n’est plus très loin.

Les partisans de la géo-ingénierie solaire croient que recouvrir notre ciel d’aérosols sauvera la planète, réduira les niveaux de lumière solaire et stoppera le réchauffement qui a propulsé de nombreuses mises en garde du changement climatique dans une telle frénésie. Alors que le débat se poursuit sur les subtilités du réchauffement climatique, il y a une chose dont les scientifiques sont à peu près sûrs : refroidir artificiellement la planète en utilisant la géo-ingénierie solaire aurait de sérieuses répercussions sur notre planète si elle s’arrêtait soudainement. Lire la suite

La France signera un accord militaire avec l’Inde, entraînant l’Europe vers la guerre en Asie…

Souhaitons nous, que ce ne soit qu’une prophétie. Pendant qu’il détruit la France, le banquier mis au pouvoir se félicite et félicite aussi, les riches vampires, qui profitent de la main d’œuvre bon marché indienne! S’il se pense “grand stratège guerrier” le juvénile, espérons qu’il ne joue pas trop à la “bataille navale”.  Tous ceux et celles qui le trouvaient “mignon” ou voyaient “le gendre parfait”, les incultes au niveau politique, qui ne voient pas plus loin que l’apparence, ont participé à introduire le loup dans la bergerie et, il a les dents longues l’animal.

La France, 9e investisseur en Inde, investit des milliards de dollars dans des projets indiens d’armement, d’aérospatiale, d’énergie nucléaire, de transport ferroviaire, d’énergie renouvelable et de développement urbain. Environ 750 entreprises françaises et 39 des 40 plus grandes sociétés de la bourse française, les CAC-40, dont Areva, Eurocopter, Dassault, Thales, Alstom, Safrane, Renault et SolaireDirect, exploitent la main-d’œuvre bon marché disponible en Inde.

Lire la suite

Démantèlement de la SNCF : avec 30 ans de retard, Macron va-t-il répéter les mêmes erreurs que les Britanniques ?…

Ça profitera aux sociétés privées et aux actionnaires et, on la sauvera avec de l’argent public, comme d’habitude. Le démantèlement de notre pays continue..

Le gouvernement envisage d’accélérer la libéralisation du rail et la transformation, sinon le démantèlement, de la SNCF. Les recettes proposées sont les mêmes que celles qui ont été appliquées aux autres entreprises publiques, de France Télécom à EDF, et qui n’ont bénéficié ni aux salariés ni aux usagers. L’exemple de la libéralisation des chemins de fer britanniques, initiée dans les années 1990 et marquée par une succession de faillites et de scandales, devrait pourtant inciter à la prudence. Au Royaume-Uni, un mouvement pour la ré-appropriation de ce service public par les usagers et les salariés prend de l’ampleur. Lire la suite

« Chronique d’un massacre annoncé ? 200 000 salariés vont perdre la protection de leur mandat syndical !! » L’édito de Charles SANNAT…

Comme on le dit souvent, le diable se cache dans les détails, et les conséquences des ordonnances Macron se font sentir chaque jour un peu plus au fur et mesure de leurs applications concrètes.

On en parlait depuis longtemps de la fusion des IRP. Lire la suite

Qui peut croire que la propagande de guerre qui bat son plein depuis des mois débouchera un jour sur la paix?…

S’inventer un ennemi, ça ressemble à de la politique extérieure mais c’est en réalité de la politique intérieure. C’est imposer la politique de la bourgeoisie à la masse crédule qu’elle domine et exploite, c’est obliger toutes les forces de la nation à se ligoter autour du projet bourgeois et c’est, last but not least, faciliter le transfert de l’argent public vers les coffres-forts des grosses fortunes privées. Lire la suite

Sept ans de guerre en Syrie – Réveillons-nous, ils sont devenus fous!…

Photo : Le Lion de Palmyre, datant du 1er siècle avant Jésus-Christ, a été détruit par Daech à la pelle mécanique en 2015. Désormais restaurée, cette pièce maîtresse du musée de Palmyre est exposée dans les jardins du musée de Damas. (Photo IVERIS)

Depuis maintenant sept ans, la Syrie est en guerre. Ce pays aimable, tolérant, hautement civilisé que même ses détracteurs ne pouvaient s’empêcher de trouver beau et attachant est d’ores et déjà confronté à un formidable défi, celui de l’après-guerre. Les assaillants barbares venus de cent pays, atlantistes comme islamistes, se sont acharnés à vouloir en détruire les richesses, les infrastructures, les capacités, les monuments, les beautés naturelles afin de le rayer de la carte. Ils ont aussi et surtout tenté de broyer le peuple syrien, d’effacer sa mémoire et son identité afin de l’anéantir. Lire la suite

Des milliers de cours d’eau sont rayés de la carte de France, et s’ouvrent aux pesticides…

En l’absence d’un cadre juridique clair, de nombreux cours d’eau sont déclassés sous l’influence de la FNSEA, qui cherche à contourner la loi sur l’eau. Des milliers de ruisseaux sont ainsi en train d’être purement et simplement rayés de la carte de France.

L’eau potable, une denrée bientôt rare. À l’automne dernier, l’UFC Que choisir se faisait le héraut de nos rivières : « Les pesticides sont désormais massivement présents et dépassent la norme définie pour l’eau potable, dans la moitié des cours d’eau et dans le tiers des nappes phréatiques. » Résultat : près de deux millions de Français ont été exposés à une eau polluée. « L’accès à une eau de qualité pour la majorité des Français se fait au prix de coûteuses dépollutions », conclut l’association. Lire la suite

1 2 3 523