Œufs : l’enfer des poules pondeuses…

Les œufs sont des aliments complets qui peuvent remplacer la viande, à condition qu’ils soient de bonne qualité. La demande augmente et, face au prix de la viande de qualité ça se comprend. Doit-on pour cela, accepter l’enfer concentrationnaire que vivent les poules pondeuses, avec la lumière 24h/24 pour assurer un rendement optimal, au milieu des cadavres, dans des cages exiguës, sans jamais voir la lumière du soleil ni un brin d’herbe ? Bourrées d’antibiotiques, déplumées, stressées, peuvent-elles dans ces conditions, donner de bons œufs ? L’œuf est le moins cher des aliment, le payer un peu plus cher (il sera toujours moins cher que la viande) en l’achetant Bio, c’est participer à la disparition de ces hangars de la mort. Partagez ! Volti

******

Partagé avec Aphadolie, Fawkes-News, Manger-Vivant, L214, 2012-Un-Nouveau-Paradigme

Titre original : Œufs : l’enfer des poules pondeuses. L’association L214 dévoile les images choquantes d’un élevage intensif (Vidéos)

Une association de défense de la cause animale rend publiques des images accablantes pour le groupe Avril, qui met en lumière les conditions d’élevage déplorables de ses poules pondeuses dans l’Essonne.

L’association L214 dévoile ce jeudi matin de nouvelles images choquantes de maltraitance animale tournées fin septembre dernier dans un élevage de 150.000 poules pondeuses du groupe Avril, premier producteur d’œufs français, près de Forges-les-Bains en Essonne.

L’enquête réalisée par l’association révèle un élevage intensif où des milliers de poules sont entassées dans des plusieurs centaines de cages grillagées. Les animaux n’y ont pas la possibilité d’étendre leurs ailes, ni de s’éloigner les uns des autres en raison de la densité des cages.

Serrées les unes aux autres, déplumées, les poules sont agressives à cause de leurs conditions de détention. Parmi elles, certaines ne survivent pas et leurs cadavres se décomposent au milieu des autres.

L’association L214, qui lance une campagne et une pétition contre les œufs de poules en cage, prévoit de se rendre ce jeudi, de 12h à 14h, en délégation au pied de la Tour Montparnasse, près des locaux du siège du groupe Avril, afin d’interpeller le groupe et de réclamer l’exclusion des œufs de poules en cage pour l’ensemble de ses activités.

L214/Poules pondeuses

Aucune traçabilité de ces œufs

L’association L214 explique que le groupe Avril s’était pourtant engagé à cesser de produire des œufs de poules élevées en cage, notamment à travers sa marque Matines, bien connue du grand public.

Or, cet engagement ne concerne pas les œufs transformés par ses autres entreprises, telles qu’Ovoteam. Pour ces œufs, le consommateur ne dispose donc d’aucune traçabilité, notamment quant au mode d’élevage, contrairement aux œufs coquille, qui eux sont marqués par un code. « Ces œufs se retrouvent ainsi dans nos biscuits, cantines scolaires, maisons de retraite ou encore restaurants d’entreprises. », rapporte L214.

« Si le groupe Avril prend en compte l’opinion des consommateurs comme il le prétend, il serait incohérent qu’il continue de commercialiser des œufs liquides provenant d’élevages en batterie. C’est pourquoi nous appelons le groupe Avril à lever cette ambiguïté en étendant son engagement à l’ensemble de sa production. », déclare Brigitte Gothière, cofondatrice de L214.

Img/L214

Pourquoi faut-il absolument manger des œufs BIO ?

Comment parler de l’œuf sans parler de la poule ?

Les conditions d’élevage et l’alimentation des poules ont un impact direct sur la qualité des œufs pondus.

En France, 80% des œufs proviennent de poules élevées en batterie…

A gauche, une poule “bio” élevée en plein air, ayant accès à un terrain herbé, libre de ses mouvements, pouvant courir, picorer et dormir à souhait, nourrie à 90% d’aliments biologiques, dont 40% devant être produits sur place.

A droite, une poule élevée en cage (batterie), se voyant imposer plus de 16h d’éclairage artificiel par jour pour plus de ponte mais qui n’a jamais vu et ne verra jamais la lumière du jour.

Pour survivre : vaccins, antiseptiques et antibiotiques à gogo…

Son alimentation est industrielle et de médiocre qualité.

Et les œufs dans tout ça ?

Entre les œufs de poule de batterie et les œufs biologiques, la composition en macronutriments est quasi similaire (protéines, lipides) mais il ne faut pas s’arrêter là !

Voici quelques exemples d’avantages des œufs biologique issus de poules saines :

  • Acides gras de meilleure qualité (le double d’oméga 3, moins d’oméga 6).
  • 60% de vitamine A en plus.
  • 3 fois plus de vitamine E !
  • 7 fois plus de bêta-carotène !

Comment déterminer facilement l’origine et donc la qualité d’un œuf :

Regardez le premier numéro du code sur la coquille, il nous donne ces informations :

  • 0” : œuf certifié biologique de poule élevée en plein air [vous pouvez y aller !]
  • 1” : œuf non-biologique de poule élevée en plein air (dont label Rouge) [de temps en temps]
  • 2” : œuf non-biologique de poule élevée en intérieur au sol [à bannir !]
  • 3” : œuf non-biologique de poule élevée en intérieur en cage ou en batterie [à bannir !]

Le prix des œufs biologiques reste abordable, selon votre lieu de résidence vous pouvez même trouver des fermiers qui vous fourniront des œufs d’excellente qualité au même prix que les œufs de batterie !

Pour ceux d’entre vous qui achètent des produits déjà préparés (pâtisserie, gâteau, plat préparé) contenant des œufs, à moins d’avoir un label “bio” ou “label rouge”‘ vous pouvez être certains qu’il s’agit d’œufs de batterie…  Une raison supplémentaire de ne pas acheter ce type d’aliments.

Le groupe Avril, c’est la marque Lessieur, Puget et Matines pour les plus connues.

Comme d’habitude, si l’on regarde leurs spots publicitaires, on y voit des « œufs choyés par des mères poules » au milieu des champs en liberté…

La qualité de vie des animaux se ressent sur le prix de l’œuf : environ 12 centimes l’œuf élevé en cage contre 22 pour celui élevé en plein air et 28 pour le label rouge et bio. Cependant, choisir les œufs de poules élevées en cage, c’est faire le choix de la souffrance animale pour le plus grand profit de l’industrie agroalimentaire. Dans la mesure où ce n’est pas un produit cher à la base, on peut bien payer quelques centimes de plus à mon avis.

Img/L214

Sources:

https://www.l214.com/

https://groupe-avril.stopcruaute.com/

http://www.fawkes-news.com/2018/10/l214-denonce-un-elevage-de-poules.html

https://www.mangervivant.fr/pourquoi-faut-il-absolument-manger-des-oeufs-bio/

http://www.2012un-nouveau-paradigme.com/2018/10/l214-devoile-les-images-choquantes-d-un-elevage-intensif-de-poules-pondeuses.html

https://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/l214-dévoile-les-images-choquantes-d’un-élevage-intensif-de-poules-pondeuses/ar-BBOx4iY?li=BBoJIji

Vidéo L214

Ne vous laissez pas manipuler par la publicité

« Comment Trump vient de sauver le monde du krach boursier ! » L’édito de Charles SANNAT …

À quoi servent les bourses si ce n’est à mettre la panique ? Si on supprimait ces usines « casinos » qui jouent sur l’économie des pays, au profit d’actionnaires déjà bien à l’abri du besoin ? Que ce passerait-il ? Partagez ! Volti

******

Charles Sannat pour Insolentiae

Bon, Trump c’est un superhéros avec sa cape rouge et son slip bleu mis par-dessus son pantalon !

Il est le Hulk de l’économie, le Captain America des marchés, et quand la Bourse s’effondre, quand il n’y a plus d’espoir, du fin fond de la galaxie on appelle le Capitaine Flamme… Trump, pardon.

Oui, je sais, je force le trait et je me moque gentiment de cet article d’Atlantico qui érige Trump en héros moderne des marchés.

Le raisonnement n’est pas faux. Il est même juste, mais il risque d’être de courte durée et de ne pas nous permettre d’échapper, dans un premier temps, à une grande purge financière.

Voici l’essentiel. Lire la suite

Dépossession, le Venezuela exsangue vend son or. LHK …

La guerre économique contre les plus faibles continue. Partagez ! Volti

******

Source Liliane Held Khawam

Les défenseurs de monnaie faible font mine de ne pas comprendre le poids des importations dans l’élaboration d’une politique monétaire….

Eh bien voici un des pays les plus exsangues de la planète et pourtant 10ème sur la liste des plus riches en détention de richesses naturelles: 14,3 trillions de dollars!

La restructuration de ce pays, autrefois florissant en production agricole, est devenu dépendant de manière vitale de l’importation de ces produits de base. La population en a cruellement besoin. Lire la suite

«Totalement avilissant» : des agences Pôle emploi singent les jeux télévisés pour embaucher…

Nouvelle formule pour décrocher un emploi. Accepter de s’humilier face à des « juges » qui « buzzeront » pour approuver la pertinence des réponses aux questions posées. On touche le fond et on creuse encore..  Partagez ! Volti

******

Source Streetpress via RT-France

Capture d’écran du site Streetpress

Selon une enquête du site Streetpress, les agences Pôle emploi proposent désormais aux employeurs de se livrer à des jeux inspirés par des émissions de télévision telles que The Voice. «C’est vraiment humiliant !», déplore un agent lanceur d’alerte.

«Les candidats de The Voice font le choix de participer à l’émission. Là, on parle de personnes qui sont au chômage, parfois depuis longtemps. Trouver un travail c’est une nécessité. Pas un jeu», un des employés de l’agence Pôle emploi interrogés par le site Streetpress semble atterré par la nouvelle tendance de son employeur : utiliser des mises en scène reprenant les codes d’émissions de télé-crochet et d’aventure telles que The Voice, Pékin express, Top chef et La Chasse au trésor. «Totalement avilissant», ajoute-t-il. Lire la suite

France Inter : Fabrice Drouelle, émission santé incomplète, spectateurs indignés

Le Jeudi 20 septembre 2018, Fabrice Drouelle, présentait dans son émission « Affaires sensibles » les travaux du Professeur Beljanski titrés « L’Étrange cas du Professeur Beljanski ». La Fondation Beljanski, qui poursuit actuellement les recherches scientifiques initiées par le Professeur Beljanski, étonnée de ne pas avoir été consultée dans le cadre de cette émission souhaite apporter un complément d’information.

L’émission en quelques lignes

Mirko Beljanski est bien présenté en tant que chercheur à l’institut Pasteur puis au CNRS et enfin en tant que chercheur indépendant. Fabrice Drouelle fait un focus sur « L’affaire Beljanski » avec beaucoup de suspens et mises en doute. Puis, le Dr Dominique Dupagne médecin généraliste, propriétaire du magazine en ligne Atout Santé, actionnaire et administrateur de Vygon, fournisseur de matériel médical, et intervenant sur plusieurs émissions sur France Inter, donne son avis personnel en trois points: chercheur cupide, effet placebo et aucune étude scientifique sérieuse. Lire la suite

De la démocratie à l’intelligence de l’essaim : Une petite leçon de démocratie …

Bien comprendre cette « démocratie » dont tous les politiques vantent les mérites, surtout pour le pouvoir et leurs privilèges. Partagez ! Volti

******

Source KlaTv

Alors que la Suisse dispose d’une démocratie directe dans laquelle les citoyens peuvent potentiellement intervenir directement dans les processus et les décisions du gouvernement, la démocratie indirecte prévaut dans tous les pays voisins. Cela signifie que le peuple élit ses dirigeants et n’a plus rien à dire. Lire la suite

La fin du cash : Un débat passé par pertes et profits …

On en parle et si vous avez lu l’édito de Charles Sannat vous savez ce qu’il faut faire. Partagez ! Volti

******

Analyse Amaelle Guiton  pour Libération

Si elle permet de lutter contre la corruption, la fin du cash risque d’exclure les plus fragiles et de rapporter beaucoup aux acteurs financiers.

Fraude, corruption, blanchiment d’argent… Le liquide, coupable de toutes les dérives ? Alors que la dématérialisation des transactions s’accélère au Nord et galope au Sud, semble se profiler l’horizon d’une société «zéro cash». Mais à quel prix ? Lire la suite

François Ruffin : «Avec Sanofi, le scandale est sous nos yeux»…

Comme nous n’avons aucun doute sur la politique collabo de l’exécutif avec les lobbies, quels qu’ils soient, on ne sera pas trop étonnés. Il y a un insoumis François Ruffin, qui hurle sa colère, et tente de mettre ce même exécutif devant ses responsabilités. Peine perdue ? Le Premier ministre, Edouard Philippe, lui a rétorqué : «On ne doit pas dénigrer une entreprise qui fonctionne bien». On pourrait être cynique et rajouter on gratifie un empoisonneur de plus, pourvu que ça lui rapporte un maximum, tant pis pour la santé des citoyens. Partagez ! Volti

******

Laure Equy et Rachid Laïreche, envoyés spéciaux à Amiens, ont réalisé l’interview pour le journal Libération

Révolté par l’affaire de la Dépakine, le député de La France insoumise accuse le laboratoire de privilégier la logique financière au détriment de la santé publique. Et l’exécutif de cautionner ces pratiques. Il entend déposer une proposition de loi.

Ces derniers jours, on l’a vu aux prises avec les députés La République en marche qui ne décolèrent pas contre le coup de gueule qu’il a poussé jeudi dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale. Le député (La France insoumise) de la Somme, François Ruffin, avait passé un savon à la majorité qui avait rejeté, sans la discuter, une proposition de loi LR sur «l’inclusion des élèves en situation de handicap», et fait circuler sur les réseaux sociaux les noms de ceux qui avaient voté «pour empêcher le débat» : «J’espère que le pays ne vous pardonnera pas», a-t-il balancé. «Cynisme», «instrumentalisation», «grosses ficelles de la démagogie», ont rétorqué ses collègues macronistes. Lire la suite

« La guerre contre le cash n’est pas perdue ! Nous pouvons même la gagner ! » L’édito de Charles SANNAT…

La monnaie fiduciaire tient bon, malgré la multiplication des transactions numériques et la réticence des banques, à nous laisser disposer librement de notre argent. Il y a une explication, c’est Charles Sannat qui nous la donne. Il faut utiliser le cash aussi souvent que possible, même si sa valeur n’est due qu’à la confiance que nous lui accordons, puisqu’il n’est adossé qu’à du vent. Tant que ça dure… Partagez ! Volti

******

Charles Sannat pour Insolentiae

J’écrivais hier que l’économie française était en urgence absolue. C’est une évidence tant les indicateurs sont mauvais.

Une économie, ou plus précisément les dirigeants d’un pays doivent accepter, pour une efficacité économique réelle, qu’il y a ait deux secteurs économiques. En fait, quatre.

Il y a ce que l’on appelle le secteur public et le secteur privé.
Il y a aussi le secteur formel (tout ce qui est officiellement déclaré) et les secteurs informels (tout ce qui est officieux et plus ou moins illégal). Lire la suite

Controverse autour des fruits et du sucre.

Plus personne ne conteste aujourd’hui que les sucres consommés en excès font des ravages. Actuellement, le sucre est tellement décrié que l’on va jusqu’à critiquer la consommation de fruits.(RB) Partagez ! Volti

******

Auteur René Bickel

Les fruits frais et mûrs représentent la meilleure des nourritures pour l’homme

Cependant, cueilli avant maturité pour être mis en chambre froide, le fruit n’atteint pas ses qualités nutritives et gustatives.

Les fruits non mûrs sont impropres à la consommation. Ils sont néfastes pour la santé. Souvent, il en résulte un inconfort digestif et, suite à cela, on conseille de ne pas consommer trop de fruits. Lire la suite

1 2 3 592