Le texte le plus mystérieux du monde aurait enfin été déchiffré..

Allons-y doucement ! Le mystérieux manuscrit de Voynich aurait été déchiffré. Ce n’est pas l’avis de tous. Partagez ! Volti

******

Par Caurentin Courtois pour Le Huffington-Post

Nous n’avions aucune information sur le contenu de ce texte vieux de près de 600 ans avant cette étude.

LINGUISTIQUE – Le manuscrit de Voynich était l’un des textes les plus indéchiffrable du monde, mais un expert en linguistique affirme avoir -enfin- réussi à le décrypter. 

Ce texte est rédigé dans une écriture inconnue, dont la première mention remonte à 1912, lorsqu’un antiquaire nommé Wilfrid Voynich en a fait l’acquisition. 

Depuis, de nombreux spécialistes avaient essayé de le décoder, sans succès. Très peu d’informations étaient donc disponibles à son sujet. En 2011, une datation au carbone 14 a permis de déterminer que le papier aurait été fabriqué entre 1404 et 1438, mais le contenu du texte et son auteur n’ont jamais été identifiés.

Lire la suite

Le Glyphosate provoque des maladies sur plusieurs générations selon une nouvelle étude..

On en fini plus avec ce poison de Monsanto, alors qu’il existe une alternative non toxique et française au glyphosate. On ne reviendra pas sur les déclarations polémiques du sénateur Pierre Médevielle, pour qui le glyphosate est moins cancérogène que la charcuterie ou la viande rouge. Partagez ! Volti

******

Source Mr Mondialisation

Une nouvelle étude sur le glyphosate offre un regard inédit, à contre-courant de la littérature scientifique actuelle, sur le pesticide polémique. La recherche indique que le glyphosate peut provoquer des maladies au niveau des deuxièmes et troisièmes générations de rats exposés. Publiée dans Scientific Reports, l’étude est un nouveau revers pour la molécule de synthèse.

Lire la suite

Tchernobyl : une observation inédite de la Forêt rouge révèle d’importants hotspots radioactifs, par TrustMyScience..

Observation inédite sans doute mais, il était sûr et certain d’y repérer des points chauds, qui le resteront pour des milliers d’années. 2600 km², toute une partie d’un pays inhabitable à cause des radiations. Ça fait réfléchir quand on sait que nos vieilles centrales sont prolongées, pleines « d’incidents » et pour le nouvel EPR plein de défauts et de malfaçons qui vont forcément augmenter le coût déjà conséquent. Certains se réjouissent que la Nature ait repris ses droits dans certaines zones, des animaux y vivent, se reproduisent, quand est-il de leur état ? Ils sont contaminés, mangent contaminés, ils doivent être étudiés pour savoir comment leur organisme réagit, leurs descendances est-elle saine, sans mutation ? Un vrai laboratoire à ciel ouvert que Tchernobyl. Partagez ! Volti

******

Source TrustMyScience via  Université de Bristol

Trente-trois ans après la catastrophe de Tchernobyl en 1986, la zone d’exclusion autour des ruines de l’ancienne centrale nucléaire est toujours l’une des zones les plus radioactives de la planète. Pour la première fois, une mission scientifique de grande envergure impliquant des drones a permis d’étudier la Forêt rouge autour du site, et les données ont mis en évidence d’importants points chauds (hotspots) radioactifs persistants.

Lire la suite

Un physicien nucléaire dépose un brevet sur une nouvelle machine pour « brûler » des tumeurs en une seconde..

Un espoir pour les malades avec cette machine. Souhaitons qu’elle soit généralisée partout et qu’on en entende parler rapidement. Partagez ! Volti

******

Source Curioctopus

Le cancer peut sans aucun doute être considéré comme la maladie de notre siècle : il est vraiment difficile de trouver aujourd’hui une famille qui n’a pas eu à y faire face, avec des épilogues généralement peu positifs… La science est constamment à la recherche de nouvelles techniques de traitement, et grâce à elles, de plus en plus de personnes sont capables de surmonter cette phase difficile de la vie et de revenir à une existence normale.

Aujourd’hui, nous voulons vous parler d’un nouvel objectif fixé par la médecine et la technologie : une technique de « bombardement » des masses tumorales à laquelle a également participé un jeune physicien nucléaire italien.

Lire la suite

Expérience controversée : des chercheurs chinois ont implanté des gènes humains (de l’intelligence) dans les cerveaux de singes

Bientôt « La Planète des Singes » ne sera plus une fiction ? Les Frankenstein s’en donne à cœur joie avec « CRISP » en mélangeant les gênes humains/animaux. Ils ont créé des animaux fluorescents, moutons, chien, chats, ils les ont empêché de vieillir, ils ont injecté des gênes d’araignées à des chèvres, ils ont joué avec les gênes humains et ceux des porcs. Il va falloir créer une « île du Dr Moreau » pour ces « chimères ». Science sans conscience…..etc.. Partagez ! Volti

******

Yohann Demeure pour SciencePost

Pixabay

Des chercheurs chinois ont affirmé avoir isolé et copié des gènes humains impliqués dans l’intelligence humaine, afin de les tester sur des singes. Selon les meneurs de l’étude, ces singes transgéniques pourraient un jour être plus intelligents que l’Homme.

Une expérience controversée
Lire la suite

ÉNERGIE : Une avancée capitale ! (Jean Goychman)

Si on peut à l’avenir, traiter les déchets nucléaires, il est à craindre la prolifération de ces « cocottes minute », avec l’éventualité d’un accident majeur. Nous en avons eu un aperçu avec Tchernobyl et Fukushima qui, même si on en parle moins, continue à polluer pour des milliers d’années. Si la solution est trouvée pour le traitement des déchets, elle sera inutile pour l’environnement. Il faut voir d’autres pistes que cette énergie, pour l’instant indispensable mais, terriblement dangereuse. La piste de l’hydrogène pour les véhicules est prometteuse mais, trop chère pour le moment. Partagez ! Volti

Auteur : Marc Le Stahler pour Minurne

Un savant français, Gérard Mourou, professeur émérite à l’école polytechnique, s’est vu co-décerner avec sa collègue Donna Strickland, d’origine canadienne, le prix Nobel de physique en octobre 2018. Hormis le milieu scientifique et les quelques articles publiés sur ce sujet, l’événement est passé quasi inaperçu.

Dire que le sort de notre pays en dépend serait un peu exagéré, mais il peut néanmoins porter de grandes espérances pour le futur.

Le problème du stockage des déchets radio-actifs
Lire la suite

Solar Foods, la startup finlandaise qui veut nourrir les Hommes avec de la poudre de bactéries [Vidéo] Publié par Aphadolie

Rien que le nom « Solein », m’a fait penser à Soylent Green, le film Soleil Vert. Si ça tient la route, c’est la fin de la faim dans le monde ? Non malheureusement. Quelles économies! Plus de cuisine, de vaisselle, plus de marché, plus besoin de frigo, plus d’abattoirs, plus de pesticides et l’environnement préservé, etc etc…. En route pour tous végan ? J’ai comme un doute sur ce moyen de se nourrir. Partagez ! Volti

******

Sources multiples via Aphadolie

Solar Food n’utilise pas de produits agricoles, ce qui lui permet de « faire de la nourriture dans l’espace, le désert ou l’Arctique. » Image : Solar Foods

L’étude fait partie du projet de recherche conjoint Neo-Carbon Energy mené par des scientifiques de l’Université de technologie de Lappeenranta et du Centre de recherche technique VTT de Finlande. Le système de création d’aliments utilise un bioréacteur contenant de l’eau, des microbes et des nutriments tels que l’azote, le soufre et le phosphore.

Lire la suite

Des hybrides mouton-humain ont été développés en laboratoire. Michael Greshko. National Geographic

Au point de vue humaniste, nous pouvons concevoir que tout soit fait pour sauver un malade mais, au point de vue éthique, ça pose un certain nombre de problèmes. « Cultiver » des organes en manipulant les gènes, en les associant avec ceux d’animaux est-ce bien raisonnable ? Selon un rapport de l’OMS 2018,  » 821 millions de personnes souffrent à présent de la faim et plus de 150 millions d’enfants accusent des retards de croissance, menaçant ainsi l’objectif Faim Zéro ». (ICI) Ne méritent t-elles pas de vivre ces populations ? Partagez ! Volti

******

Source National Géographic via Liliane Held Khawam

Une société pervertie évolue sous nos yeux ébahis et impuissants. LHK

Hybride humain/Porc

Cette avancée significative rapproche les chercheurs de la culture d’organes humains qui pourront servir la greffe d’organes. Des cellules humaines ont été implanté dans cet embryon de porc au début de son développement, qui a duré quatre semaines. L’expérience avait déjà fait les gros titres en 2017 ; la science va aujourd’hui plus loin dans l’espoir d’apporter une alternative aux dons d’organes.

Lire la suite

Selon certains scientifiques, l’humanité pourrait en fait se situer dans un zoo galactique tenu par des extraterrestres..

Question légitime que nous sommes en droit de nous poser, compte tenu des milliards de planètes qu’il y a dans l’Univers. Ça reste une « possibilité », ce n’est pas une certitude et ça permet aux scientifiques d’extrapoler divers scénarii . Souvenons nous de Stephen Hawking qui nous conseillait « d’arrêter de chercher des extraterrestres avant qu’il ne soit trop tard« . Ça peut prêter à sourire, mais l’humain est toujours à la recherche de ses racines, donc rien d’exceptionnel à ce que de grands cerveaux entres autres, s’interrogent. Et vous quel est votre avis ? Partagez ! Volti

******

Auteur Stéphanie Schmidt d’après Science Direct, MIT/John Ball pour TrusMyScience

Img/SETI

Tandis que certaines personnes pensent que nous vivons dans une vaste simulation informatique conçue par une intelligence extraterrestre avancée, d’autres personnes, soit notamment des scientifiques du METI, pensent que la réalité peut être tout autre. Et bien plus simple que cela.

Lire la suite

Quand un scandale sanitaire est trop gros pour éclater

J’enquête depuis presque 2 ans, sur une substance chimique qui a littéralement envahi nos vies, en particulier celles des nourrissons. Pour le pire.

Il y a des produits toxiques qui ont un statut particulier : ceux dont la rentabilité financière est si importante qu’ils échappent à toutes les règles, à toutes les lois en vigueur, en particulier en matière de sécurité. Pendant près d’un siècle, l’Industrie a ainsi dissimulé les méfaits du plomb dans l’essence, de la cigarette ou de l’amiante. Toujours avec les mêmes arguments :

  1. Ce toxique s’élimine facilement
  2. Ce toxique est « naturellement » omniprésent
  3. Ce toxique n’est utilisé qu’à faibles doses
  4. Ce toxique est utilisé depuis longtemps : RAS
  5. Ce toxique est indispensable

Pour défendre ces poules aux œufs d’or, l’Industrie est capable d’absolument tout, y compris d’avoir recours à une « science du faux » : la science dite « défensive », dont le seul but est de produire de fausses informations, d’attaquer les chercheurs indépendants, de faire croire que le toxique n’est pas toxique. L’important est de gagner du temps, un temps précieux pour les profits au détriment de la santé publique (voire de l’écosystème mondial dans le cas du glyphosate). Lire la suite

1 2 3 112