Que se passerait-il si une intelligence artificielle consciente prenait le contrôle de l’humanité ?

Source Trust-My-Science

Imaginez-vous évoluer dans un monde contrôlé par des robots conscients, où le moindre de vos actes serait évalué et notifié. Il pourrait s’agir d’un épisode de Black Mirror, comme d’une réalité dans un futur plus ou moins proche. Dans ce scénario à la limite entre fiction et science, quels domaines de notre vie seraient impactés et de quelle façon ? D’après un texte de l’UNESCO, l’intelligence artificielle pourrait « creuser les écarts et inégalités qui existent dans le monde » si elle n’est pas contrôlée. Si une intelligence artificielle consciente largement répandue se rendait compte de son rôle « d’esclave » et ne l’acceptait plus, que se passerait-il ?

Lire la suite

L’édition génétique pourrait se faire directement à l’intérieur du corps grâce à CRISPR

Source Trust-My-Science

Illustration/Outil d’édition de gènes crispr cas9. modifications du génome/123.fr

Dix ans après sa découverte, CRISPR étonne toujours et devient de plus en plus incontournable dans les thérapies contre les maladies génétiques. Récemment, des chercheurs ont rapporté les résultats concluants d’un essai clinique faisant intervenir CRISPR in vivo, dans le but d’inactiver un gène impliqué dans l’angioœdème. Une seule injection de CRISPR dans le sang de trois personnes atteintes de cette maladie génétique rare atténue leurs symptômes et leur permet de se passer de médication à vie. Une prouesse qui ouvre la voie à de futurs traitements prometteurs.

CRISPR est un outil puissant pour l’édition du génome, ce qui signifie qu’il permet aux chercheurs de modifier facilement les séquences d’ADN et de modifier la fonction des gènes. Il a de nombreuses applications potentielles, notamment la correction des défauts génétiques, le traitement et la prévention de la propagation des maladies et l’amélioration de la croissance et de la résilience des cultures cellulaires en laboratoire.

Lire la suite

Une ampoule « révolutionnaire »

On peut trouver des dizaines de vidéos qui nous affirment que toutes les inventions, moteurs à eau, à énergie libre, ne fonctionnent pas (?!). On ne peut s’empêcher de penser au génial Nicolas Tesla. Cette lampe ne peut être fabriquée, elle met en danger les profits des lobbies ….. Qu’on vienne nous parler d’écologie, d’économie et de recyclage (vaste embrouille) après ça…. Merci à Geneviève P

Source Fnews25 sur Tiktok

La vidéo ci-dessus est fondamentale, et le lien ci-après va dans le même sens…. Quand on apprend qu’après le moteur quantique de Tesla qui pouvait fournir de l’électricité gratuitement à la population pendant 100 ans, le moteur à eau a été coulé par l’industrie du pétrole, le turbo-train (500 km/h. !!) a été détruit au profit du TGV et qu’actuellement, un ingénieur propose un petit moteur à mettre chez soi qui donne de l’électricité magnétique pour toute la maison gratuitement pendant plus de 100 ans, on se dit qu’on vit dans un système mafieux où le soi-disant manque d’énergie est une vaste blague. Voilà encore une autre preuve supplémentaire: https://vm.tiktok.com/ZMF1vFXho/


Tous les articles, la tribune libre et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Les Moutons Enragés ne sauraient être tenus responsables de leur orientation.

Radio France : « Le Tournant » de la dictature climatiste est en marche

Source Le Libre Penseur

Ainsi se met en place la Doxa qui va s’imposer par la censure et la propagande de masse

Encore une fois, bien sûr, tout ceci est fondé sur de bons sentiments, le but étant de sauver la planète et l’humanité de je ne sais quel péril. Le cœur sur la main, la direction de Radio France nous explique qu’elle se mobilise à 100 % contre le réchauffement climatique et pour ce faire, elle va mettre en place le plus grand programme de lavage de cerveau de son histoire à destination de ses propres journalistes afin qu’ils puissent diffuser à leur tour la Doxa. Cela fait des décennies que 25 000 personnes meurent tous les jours de famine (dont 8500 enfants de moins de 5 ans), cela n’a pas mobilisé Radio France plus que ça. Qu’en est-il de la pollution qui tue des centaines de milliers de personnes chaque année en Europe ? On parle de 630 000 décès par an depuis des décennies ; là non plus, aucune mobilisation de Radio France.

Vous remarquerez également la construction de ce communiqué. Le chapeau ainsi que l’article numéro un mettent en place la doctrine : le consensus scientifique international est solide, il n’est pas possible de le contredire, de discuter, Radio France est du côté de la science, la science = la Vérité Suprême. Rien de ce qui est écrit n’est vrai, c’est une pure fake niouze car le GIEC ne représente pas du tout la communauté scientifique mondiale mais un très petit groupe de personnes financées par les mêmes délinquants globalistes. Du coup, toute personne qui s’aviserait à poser une question se verrait taxée d’obscurantiste et de négationniste antiscience, la même stratégie qui a été utilisée pour le Covid-19. Ensuite, au point numéro 3, on nous explique que le but de Radio France est de donner à chacun les clés pour comprendre, débattre et agir. En réalité tout ceci est totalement faux puisque le but est de débattre à l’intérieur du cadre de la Doxa et de la doctrine officielle, jamais contre cette dernière. mais il fallait quand même inclure le terme débattre dans ce communiqué afin de faire croire que tout ceci est démocratique et fait dans le respect de l’échange des idées…

Encore une fois, ceci est la démonstration claire et définitive de la mise en place d’une propagande très lourde qui aura pour conséquence l’imposition d’un pass climatique d’ici peu. Dans quelques temps nous observerons la criminalisation de tous ceux qui ne seront pas d’accord avec les mensonges officiels, et la censure va se mettre en place sur les réseaux sociaux via la complicité des GAFAM.

Radio France engage un tournant environnemental

La crise climatique fait l’objet d’un consensus scientifique international solide depuis plus de vingt ans, documenté par le GIEC dans ses rapports successifs. Plus personne ne peut en ignorer les conséquences graves et concrètes sur l’environnement, l’économie et la vie humaine. Beaucoup a été fait pour parler des enjeux environnementaux sur nos antennes et faire de Radio France un média de service public écologiquement responsable. Pourtant, face à l’ampleur de l’urgence climatique, nous sommes résolus à aller plus loin. Radio France engage un tournant environnemental.

En tant que média :

1-    Nous nous tenons résolument du côté de la science, en sortant du champ du débat la crise climatique, son existence comme son origine humaine. Elle est un fait scientifique établi, pas une opinion parmi d’autres.

2-    Nous fournirons une information de confiance sur les effets de la crise climatique en France et dans le monde, en nous fondant sur des données vérifiées et en utilisant un vocabulaire qui reflète la réalité de cette crise, sans la minorer.

3-    Nous éclairerons la transition écologique. Nous ferons vivre sur nos antennes un espace public contradictoire et civilisé sur les choix auxquels nous sommes confrontés. Nous contribuerons à faire connaître les innovations et les solutions, des comportements individuels les plus quotidiens aux changements économiques les plus structurants, veillant ainsi à ne pas nourrir un découragement climatique mais à donner à chacun les clés pour comprendre, débattre et agir.

Pour cela :

4-    Les antennes de Radio France font de la crise climatique un axe éditorial majeur. Il se déclinera dans nos programmes et nos tranches d’information, au quotidien et dans des spéciales. Nous maintiendrons également un volume conséquent d’émissions et de chroniques dédiées. Un accès thématique facile à ces programmes sera disponible en permanence sur le site et l’application Radio France.

5-    Radio France lance le plus grand plan de formation de son histoire à destination de ses journalistes, ses producteurs et équipes de production, et ses animateurs, sur les questions climatiques et scientifiques. Nous changeons de philosophie : l’environnement et la science ne seront pas l’affaire des seuls journalistes spécialisés, ils constitueront le socle de connaissances indispensables mobilisables par toutes nos équipes éditoriales.

6-    Nous accélérons notre transition vers une publicité plus responsable en visant l’exclusion progressive des produits et services les plus polluants. Nous augmenterons de 15 % par an le volume de publicités consacrées aux produits, services et entreprises responsables, mesuré par un organisme extérieur. Nous élargissons notamment le nombre d’espaces publicitaires offerts aux organisations engagées dans la transition (+ 20 % d’espaces « transitions en commun »).

7-    Nous faisons de notre sobriété numérique une priorité. La radio est un média par construction sobre, nous avons néanmoins conscience du défi que présentent les usages numériques. Une équipe dédiée à la sobriété énergétique optimise le code de nos produits et leurs utilisations. Nous nouerons un dialogue avec les acteurs du numérique pour réduire le bilan carbone lié au stockage et à la diffusion de nos contenus.

En tant qu’entreprise :

8-    Nous adoptons un plan de sobriété énergétique immédiat (notamment : limitation des températures de chauffage et de climatisation suivant les recommandations officielles, extinction des éclairages non indispensables, etc.).

9-    Nous nous engageons à baisser de 40 % notre bilan carbone d’ici 2030.

10- Nous serons transparents sur nos progrès en rendant régulièrement compte de l’avancement de nos objectifs.

Source: Radio-France

Le-Libre-Penseur


Tous les articles, la tribune libre et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Les Moutons Enragés ne sauraient être tenus responsables de leur orientation.

LA CHINE « Termine l’exploration scientifique » de Mars et publie des images époustouflantes

Un franc succès

La première mission chinoise sur Mars semble avoir été un succès. L’Administration spatiale nationale chinoise (CNSA) a annoncé que la sonde Tianwen-1 avait accompli toutes les tâches d’exploration scientifique prévues, y compris la prise d’images de la planète entière.

Les objectifs scientifiques de la mission ont été réalisés par un vaisseau spatial robotisé composé de six dispositifs : un orbiteur, deux caméras déployables, un atterrisseur, une caméra à distance et le rover Zhurong. Les objectifs de la mission étaient les suivants :

  • La recherche de preuves de vie actuelle et passée,
  • Produire des cartes de la surface,
  • Caractériser la composition du sol et la distribution de la glace d’eau, et
  • Examiner l’atmosphère martienne, en particulier sa ionosphère.

La CNSA a déclaré que le Tianwen-1 avait passé deux ans en orbite autour de Mars, tandis que le rover de la mission a étudié la surface pendant environ un an. Mille quarante gigaoctets de données d’images de « moyenne résolution » et de « haute résolution » couvrant l’ensemble de Mars ont été acquis. Lire la suite

Covipox : l’angle mort africain

Proposé par Françoise G

Source Covidemence

Expert de l’OMS comparant la variole du singe en Afrique et en Occident./Covidemence

Stupéfaction stupéfiante ! Les experts de l’OMS viennent de comprendre qu’il y a une couille dans le potage simiesque.

Et de taille.

AFRIQUE

-Variole du singe endémique depuis 50 ans. Infectés : hommes 60 %, femmes 40 %.

L’homosexualité n’a jamais été un indicateur particulier“.

Lire la suite

Le Dr Mike Yeadon conclut : “Il n’y a pas de virus respiratoires !”

Illustration/Vue microscopique du coronavirus, un agent pathogène qui attaque les voies respiratoires./123.rf

Le Dr Michael Yeadon, ancien directeur scientifique et vice-président de Pfizer, confirme sa conviction que les virus respiratoires n’existent pas.

J’ai réalisé, au fil du temps, que je ne pouvais plus maintenir ma compréhension des virus respiratoires telle que je pensais les connaître. Et puis j’ai appris de nouvelles informations récemment, et c’était juste, ça a effondré la possibilité que les virus respiratoires tels que décrits existent, ils n’existent pas.

Lire la suite

Check Up Santé : la réalité virtuelle en EHPAD par FeelU (BFM Business)

L’expérience semble positive… Qu’en pensez-vous ?

Source FeelU

https://feelu.fr Virginie Verriere CEO de FeelU était interviewé par Fabien Guez dans l’émission Check Up Santé sur BFM Business le 14 novembre 2020.

Autre avis sur le réseau VK :

Jacob Cohen

Pauvres résidents d’un EHPAD niçois qui se contentent de « vacances » en réalité virtuelle.
Ça me rappelle le film Soleil Vert où ceux qui acceptent l’euthanasie se voient offrir quelques images de leur monde disparu.


Tous les articles, la tribune libre et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Les Moutons Enragés ne sauraient être tenus responsables de leur orientation.

Corps étrangers vivants, structures artificielles… que contiennent les vaccins anti-COVID ?

Merci à Lydia B.

Source : LePointCritique

Les vidéos diffusées par des chercheurs indépendants sur les réseaux sociaux montrant des clichés du contenu des injections anti-COVID ou du sang des personnes vaccinées se multiplient depuis plusieurs mois. Elles révèlent toutes la même chose : des corps étrangers mystérieux dont personne ne comprend l’origine ni la nature. Aucun média n’a relayé ces images tant elles sont perturbantes.

Lire la suite

Les premiers « embryons synthétiques » au monde ont vu le jour

Par JADE pour AubeDigitale

Dans une première mondiale, des scientifiques israéliens ont créé des « embryons synthétiques » sans utiliser de sperme ou d’ovules, en prélevant uniquement des cellules souches de la peau de souris.

Dans le cadre de cette expérience révolutionnaire, dont les résultats ont été publiés cette semaine dans la revue Cell, les cellules souches prélevées sur des souris se sont « auto-assemblées » pour former une structure semblable à un embryon, dotée d’un tractus intestinal, d’un cerveau et même d’un cœur battant.

Lire la suite
1 2 3 137