Bill Gates, promoteur du confinement, finance tranquillement un plan pour diminuer les rayons du soleil

C’est l’avènement des « Dieux » fous. Merci Françoise G.

******

Par Rusty Weiss pour The Mental Recession via Le Saker Francophone

Un projet mené par des scientifiques de l’université de Harvard et financé en grande partie par le fondateur de Microsoft, Bill Gates, pour tester la technologie de réduction de l’ensoleillement afin de refroidir le réchauffement climatique, avance tranquillement en Suède.

Nous savons ce que vous pensez – cela ne peut pas être réel.

Eh bien, mes amis, c’est pourtant bien le cas.

Reuters rapporte que le projet de Harvard « prévoit de tester une théorie controversée selon laquelle le réchauffement climatique peut être stoppé en pulvérisant dans l’atmosphère des particules qui réfléchiraient les rayons du soleil ».

Lire la suite

L’Union européenne veut vous faire manger des vers et des insectes pour sauver la planète

Le changement va être radical. Bon appétit ! Volti

*******

Source Aube Digitale via Olivier Demeulenaère

“Des réactions allergiques sont susceptibles de se produire”.

N.B. Ils nous considèrent comme de la merde – du « bétail », par conséquent nous sommes bons pour manger de la merde, littéralement… OD

L’UE a officiellement approuvé la vente de vers comme aliments destinés à la consommation humaine.

L’annonce, faite mercredi par l’Agence européenne pour la sécurité alimentaire, indique spécifiquement que les vers de farine séchés, les larves de coléoptères, peuvent être consommés sans danger par les humains, bien que le rapport note également que “des réactions allergiques sont susceptibles de se produire”.

Lire la suite

Selon la Deutsche Bank le « Green Deal » européen est synonyme de dictature …

Enrobé de « belles paroles et de bons sentiments » pour justifier le tout, c’est à une dictature à laquelle nous aurons droit. Bonne analyse de Mr Jacques Henry. Volti

********

Par Jacques Henry

Eric Heymann, économiste principal à la Deutsche Bank Research, avertit que le Green Deal européen et son objectif de neutralité climatique d’ici 2050 risquent de créer une méga-crise européenne, conduisant à « une perte notoire de bien-être et d’emplois ». Et il prévient : cela ne fonctionnera pas sans « un certain degré d’éco-dictature ».

L’analyste considère comme frauduleux que le Green Deal soit présenté dans tous les domaines comme « une nouvelle stratégie de croissance » qui permettrait à l’UE de devenir une «société juste et prospère ». Bien que cela puisse paraître bon sur le papier, écrit Heymann, pour atteindre la neutralité carbone d’ici 2050, l’économie européenne et l’ensemble de ses systèmes politiques et juridiques devront être fondamentalement modifiés.

Lire la suite

Injecter du soufre dans la stratosphère. Les millions des Gates en action. Compilation

Ça risque de faire comme pour les médicaments, un pour camoufler les symptômes, et dix pour contrecarrer les effets secondaires du premier. (j’exagère à peine). D’autant que c’est irréversible, une fois entamé le processus doit continuer. Pourquoi ne pas agir sur les causes au lieu des conséquences et ce, « quoi qu’il en coûte » comme dirait l’autre? Décroissance, résilience, moins de superflue pour le bien de tous. Ça ne fera pas les affaires des mondialo-capitalistes, qui préfèreront les emplâtres sur jambe de bois, plutôt que de perdre de juteux marchés. D’autant que, les con-somateurs acharnés sont demandeurs.. C’est l’Ouroboros, le serpent qui se mord la queue. Partagez ! Volti

******

Par Liliane Held Khawam

« La notion de développement durable implique certes des limites. Il ne s’agit pourtant pas de limites absolues mais de celles qu’imposent l’état actuel de nos techniques et de l’organisation sociale ainsi que de la capacité de la biosphère de supporter les effets de l’activité humaine.»

Rapport Brudtland sur le développement durable (1987)

Note LHK: Cette publication est composée de 3 articles. Un de Futura-Science (2021), un autre de Nature, et le 3ème de The Guardian de 2012 (en anglais, il suffit d’activer la traduction en bas à droite. merci). Ne ratez pas la vidé de CNBC. (**Je vous mets les trad Google des articles. Volti**)

Ce projet d’injection de particules dans l’atmosphère est copieusement financé par Bill Gates dans le cadre de programmes hébergés par l’Université de Harvard nous est subitement vendu comme étant made in China. La réalité est qu’il est privé, commercial et en développement depuis de nombreuses années. La Chine est peut-être un client de M Gates…?

Lire la suite

Scientifiques : Les arbres génétiquement modifiés pourraient lutter contre le changement climatique

Et si au lieu d’aller trifouiller dans le gène des arbres, on faisait une vraie lutte contre la déforestation ? Des centaines d’hectares pour ne pas dire des milliers, disparaissent chaque jours pour que des « écolos » en carton pâte, puissent avoir un salon de jardin en teck imputrescible, pour la marqueterie d’art, l’ébénisterie ou pire, pour faire pousser des palmiers à huile. Pourquoi aller trafiquer les arbres, alors qu’ils sont reconnu indispensables pour absorber le carbone et dispenser de l’oxygène ? Le changement climatique intéresse surtout les gouvernements pour les taxes et impôts générés, censés lutter contre ce « fléau » mais ils ne font rien pour l’empêcher. Au lieu d’accords d’importation, avec toutes les magouilles et corruption qui tournent autour du commerce du bois, il suffit d’interdire l’utilisation de ces bois rare et précieux**. Il faut des dizaines d’années pour qu’un arbre pousse, c’est criminel de les couper et complètement inconscient de vouloir les « augmenter » pour accélérer leur croissance. Qu’ont-ils donc dans le crâne ces Dr Moreau, pour vouloir re-façonner le vivant ? Ils ne sauveront pas la planète, qui n’a pas besoin de ces stupides bipèdes égoïstes, profiteurs et destructeurs. Elle a survécu à des milliers de cataclysmes, refroidissements, et chamboulements depuis des milliards d’années. Et, si c’est pour sauver « une partie » de l’espèce humaine, vu ce qu’ils sont entrain de faire avec leurs manipulations génétiques, dont ils ignorent les conséquences, en vaut-elle la peine ? Merci Confucius ! Partagez ! Volti

******

Source Aube-Digitale

Accélération de la croissance

Afin de lutter contre la menace croissante du changement climatique mondial, les scientifiques suggèrent maintenant de modifier génétiquement les arbres afin qu’ils puissent rapidement aspirer plus de carbone de l’atmosphère.

Cette idée, rapporte la CBC, repose sur l’idée fondamentale que plus d’arbres signifie moins de dioxyde de carbone atmosphérique et une planète plus saine. Mais pour cela, il faut des forêts anciennes et massives qui pourraient mettre des siècles à pousser – c’est pourquoi Armand Séguin, scientifique du Service canadien des forêts, suggère d’accélérer le rythme en taillant les gènes des arbres pour qu’ils poussent plus vite et survivent mieux à une avalanche de nouveaux défis, comme de nouvelles maladies et de nouveaux parasites.

Lire la suite

Fake référendum, fake démocratie

C’est celui qui dit qui l’est… Partagez Volti

******

Depuis il y a eu pire et ça n’est pas fini…

Par Anne-Sophie Chazaud pour RT-France

Selon Anne-Sophie Chazaud, philosophe et essayiste, plus le temps passe et plus les mesures du pouvoir semblent relever du «fake» tant dénoncé par ses propres prometteurs, du simulacre de démocratie dans la gouvernance de l’extrême centre macronien.

Les institutions ont été vidées de leur substance les unes après les autres, le Parlement n’est plus qu’une chambre d’enregistrement, la justice ne veille plus que dans un lointain souvenir à la protection des libertés des citoyens, les contre-pouvoirs n’existent plus et, lorsque c’est le cas, comme par exemple avec les réseaux sociaux ou les médias indépendants, l’on s’empresse d’essayer de les étouffer. C’est à présent au tour du référendum de faire l’objet de sa réduction au statut de simulacre, de gadget masquant à grand-peine la dérive anti-démocratique du régime.

Lire la suite

Une hausse des prix de la viande est à prévoir… avant sa complète disparition ? Bienvenue dans l’Ère du Covid et de l’écologie totalitaire qui se prétend « vertueuse »

Depuis des années je vous en parle. Intéressez vous au Codex Alimentarius, ça n’est que la mise en application de l’union entre la pharmaco-chimie et l’alimentation qui nous sera proposée, si nous adhérons à ce nouveau terrorisme vert qui va régir nos vie, jusque dans nos assiettes. À l’époque c’était pure conspiration que d’aborder ce sujet, maintenant vous l’avez sous le nez. Elle est bien présente la lutte contre le « réchauffement climatique » dans les projets développés par le forum de Davos….. Partagez ! Volti

******

Par M.K. Scarlett pour SOTT

Vache de Salers/ © Inconnu

Ce n’est pas la première fois que les êtres humains carnivores-méchants sont pointés du doigt, mais ils le sont de plus en plus. Une nouvelle étude comparant l’empreinte environnementale des viandes Bio et des viandes dites « conventionnelles » — pour les scientifiques, ce terme est plus « acceptable » pour les masses que celui pas-beau-pas-ragoûtant « d’élevage industriel » — a récemment été publiée dans Nature Communications, et il s’avère — comme c’est « bien commode pour certains » comme nous le verrons plus loin — que selon cette étude, l’empreinte environnementale des viandes Bio ne serait pas moins élevée que les autres. La viande biologique est donc aujourd’hui attaquée pour sa soi-disant empreinte environnementale. Le grand cirque continue…

Lire la suite

Assemblée : François Ruffin encore mis à l’amende !

Décidément à l’Assemblée Nationale, qui semble avoir de nationale que le nom, tant le projeeeeet macroniste est omniprésent, il n’est pas de bon aloi de poser les bonnes questions. Un des derniers de nos fleurons nationaux EDF, va être découpé en tranche sous le prétexte de la convention climat (?). Qui dit découpe, dit actionnaires, chômage de masse, attendons nous à une flambée des prix de l’énergie pour engraisser les actionnaires de tous bords. Étant entendu que les charges d’entretien de la part nucléaire restant française, seront financées par ces bons mougeons de payants que sont les français.. Notre pays est déjà à l’agonie, et dans 18 mois ??…. Partagez ! Volti

******

Dans 18 mois ??

« Votre cas sera évoqué devant le Bureau de l’Assemblée », menace le président Ferrand. Avec 1500€ d’amende à la clé. Pourquoi ? Parce que je demande au gouvernement de répondre sur la Convention climat et le démantèlement d’EDF…

Lire la suite

Le lobby anti-climatique toujours financé par les géants du pétrole

Le profit avant la planète, c’est pas nouveau malheureusement. Partagez ! Volti

******

Par Mr Mondialisation

Img/123RF

Début 2020, la Royal Dutch Shell et BP, parmi les cinq plus grands compagnies pétrolières au monde, ont publiquement renoncé à soutenir les groupes de pressions qui tentent de saper les réglementations visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre. Annoncée en grandes pompes dans le cadre d’un engagement pour plus de transparence, cette décision s’inscrivait dans la volonté affichée par les groupes pétroliers de diminuer leur impact sur l’environnement. Neuf mois plus tard, une enquête de Unearthed et du HuffPost révèle que la réalité est bien éloignée de ces discours engagés. BP et Shell continuent en effet de soutenir au moins huit groupes de pression qui se vantent d’annuler les politiques de réduction de l’empreinte carbone en Australie et aux Etats-Unis.

Lire la suite

Les normes : tueurs en série d’une puissance

Ce gouvernement (et les autres avant lui) de « taxeurs » congénitaux, ont besoin de conseils, pour que la France ne meure pas du terrorisme écologiste qui est désormais « la norme « , comme s’il n’y en avait pas assez. La résolution des « problèmes » par les instances concernées est simplissime, on subventionnera le manque à gagner comme d’habitude. C’est fou ce que l’on peut faire avec l’argent magique. On marche à côté de nos pompes, avec la tête sous le bras dans ce pays. Partagez ! Volti

******

Par l’Institut des Libertés via Paul

Quelle que soit la profession que l’on rencontre, quel que soit le sujet abordé, on en arrive toujours assez rapidement au même constat : il y a trop de normes et elles tuent. Elles tuent des métiers, des professions, des savoir-faire, des hommes aussi, soit qu’ils se consument dans le travail pour les compenser soit qu’ils se suicident, comme c’est le cas d’un grand nombre d’agriculteurs. L’ajout de toutes ces normes, la surimposition folle de ces couches administratives, détruit la puissance du pays et l’empêchent de rayonner sur la scène mondiale.

Lire la suite
1 2 3 20