Ukraine – Extraction illégale d’ambre : Catastrophe environnementale en vue..

Incendies partout, extractions sauvages d’ambre en Ukraine ou d’or en Guyane, pétrole bitumineux en Alberta, terres rares en Chine, déforestation en Indonésie pour l’huile de palme. Avec la fonte des glaces qui libère le passage dans l’Arctique, c’est la course pour s’approprier le pétrole avec les conséquences sur l’environnement dans ces lieux difficiles à protéger. S’indigner des incendies en Amazonie, c’est bien mais, faire la somme des destructions en cours ou à venir ce serait mieux. Focaliser sur un évènement, permet de faire oublier pour un temps, tous les autres saccages et dissimuler les vrais problèmes. Qui voudra renoncer à sa voiture, son smartphone, sa tablette, son steak et son confort ? Il serait temps d’y penser avant que ça ne devienne une obligation, et qu’il y ait restriction pour tous. Partagez ! Volti

******

Christelle Néant pour Donbass-Insider

L’extraction illégale d’ambre dans trois régions du nord de l’Ukraine (Jitomir, Rovno et Volyn) pourrait transformer ce territoire en une zone de catastrophe environnementale. C’est ce qu’a déclaré lundi le chef de la police nationale ukrainienne Sergueï Kniazev à Jitomir lors d’une réunion sur la lutte contre l’extraction illégale d’ambre.

« Il y a des conséquences catastrophiques pour l’environnement – plus de 6 200 hectares de terres forestières et plus de 1 000 hectares de terres agricoles ont été endommagées », a-t-il déclaré.

Lire la suite

Indonésie : les ravages de l’huile de palme..

Alors que les « grands » décideurs se réunissent pour de multiples G xxx, rien n’est fait pour la Planète. Les désastres environnementaux s’enchaînent, les animaux disparaissent en masse et, on nous culpabilise. Nous avons notre part de torts dans cette situation, incités que nous sommes, à toujours plus consommer et, même sil y a une prise de conscience, c’est encore loin d’être le fait de la majorité. L’huile de palme est partout, dans la nourriture, les produits d’hygiène, etc.. Moins chère et très demandée par l’industrie, c’est encore les peuples, l’environnement et les animaux qui en font les frais. Partagez ! Volti

******

Source RT-France

Déforestation avant plantation des palmiers à huile

Découvrez la lutte des villageois indonésiens contre les géants de l’industrie de l’huile de palme pour protéger les forêts tropicales.

Le quotidien, dans le village indonésien de Semunying Jaya, sur l’île de Kalimantan, était agréable. Ses habitants, les Dayak Iban, vivaient confortablement des forêts environnantes, cultivant des légumes et du riz, et récoltant bois, rotin, et caoutchouc. Les ruisseaux et rivières étaient si propres qu’on pouvait en voir le fond et les poissons y prospéraient. Quand la crise financière a frappé l’Indonésie en 1997, les habitants n’ont pas été touchés, car ils pouvaient survivre grâce à la forêt. Mais il y a quelques années, tout a changé…

Lire la suite

La croissance mondiale des plantes diminue drastiquement à cause de l’insuffisance de vapeur d’eau atmosphérique..

Encore des conséquences du changement climatique. Je n’ai jamais tant vu d’arbres morts dans ma région, dont les chênes et les arbres en général sont couvert de plaques de lichen « orange foncé », est-ce que quelqu’un sait ce que sont ces plaques ? Même les oliviers sont touchés. Partagez ! Volti

******

Par Thomas Boisson pour Trustmyscience

CC/Domaine public

La dynamique biologique des écosystèmes végétaux est intimement corrélée à la dynamique atmosphérique planétaire. Parmi les changements dus au réchauffement climatique se trouve le taux de vapeur d’eau atmosphérique. Lorsque ce dernier varie, la pression de cette vapeur varie également, entraînant des conséquences directes sur les végétaux. Et ces dernières années, le déficit de vapeur d’eau atmosphérique a eu pour conséquence une drastique diminution de la croissance végétale à l’échelle globale.

Lire la suite

Le rapport du GIEC et les experts ressuscitent les remèdes de grand-mère pour sauver l’agriculture..

On serait tenté de dire « tout ça pour ça!! ». Revenir au bon sens de nos anciens en matière d’agriculture n’est plus aussi stupide qu’il a été dit, puisqu’il en va de notre santé et celle de notre maison la Terre. De toute évidence les perdants seront les multinationales agro-chimiques qui, si une forte et vraie volonté politique était mise en place, verraient leur profits dégringoler. Mais avec les valets, tous acquits à ces monstres destructeurs et empoisonneurs, elles n’ont rien à craindre sauf, si agriculteurs et consommateurs marchent ensembles, en ignorant et boycottant tout ce qui n’est pas produit de façon naturelle et pérenne. Si on achète pas, ils ne peuvent pas vendre!!

Pixabay/Illustration

C’est le GIEC qui a fini (z’en ont mis du temps!) par en conclure que l’on va droit dans le mur, avec des pratiques mortifères pour les sols. Avec les monocultures et agricultures intensives, s’il n’y avait pas la chimie, rien ne pousserait sur des sols stérilisés par des années d’agro-industrie. Nos vrais paysans disparaissent au profit des exploitants agricoles qui s’y connaissent autant en agriculture, que pour chanter la messe en breton, seuls les rendements les intéressent, qu’importent les moyens de production. La solution ne peut venir que du peuple et des vrais paysans. Laissons le factice et l’illusoire aux adorateurs de Mammon et, prenons en charge notre bien commun. 2mn15′ pour comprendre. Il va de soi que la solidarité est de mise sinon, « bonnes maladies » à tous ! Partagez ! Volti

******

Source Chaîne Youtube du LeHuffPost

Lire la suite

[Réflexion] Que mange t-on ?..

Le manque de moyen justifie t-il de se nourrir n’importe comment, quitte à mettre notre santé en danger ? On connaît les dérives des industriels qui optimisent à l’extrême leurs bénéfices en faisant l’impasse sur la souffrance animale, et en rajoutant moult ingrédients dans leurs produits au détriment de la santé publique.

Les-réalités-de-lélevage-industriel-très-difficile-à-regarder

À l’heure où l’on nous demande (encore) de faire des efforts pour diminuer notre consommation de viande, de privilégier les légumes, la proximité, etc.. pour sauver la Planète. Il serait bon de rappeler que les industriels y sont pour beaucoup. Ce qui ne se fabrique pas, ne se vend pas. S’il y a urgence, tout le monde doit s’y mettre pour changer ensemble. Il ne sert à rien de demander de réduire la consommation de viande si les rayons regorgent de toujours plus de viande de qualité médiocre, à des prix « compétitifs ».

Lire la suite

Feux de forêt en Sibérie : La situation est en grande partie hors de contrôle [Vidéos]..

Gigantesques feux en Sibérie.. Partagez ! Volti

******

Source Aphadolie

Les incendies continuent de ravager la Sibérie. Vladimir Poutine a finalement décidé d’envoyer l’armée pour lutter contre les flammes. Mais pour Andrey Allakhverdov de Greenpeace, cette intervention arrive beaucoup trop tard pour les écosystèmes.

Illustration
Lire la suite

1 milliard d’euros pour alimenter le doute sur le réchauffement climatique…

Verts à l’extérieur, de l’argent à gogo pour manipuler le con-sommateur, les compagnies pétrolières polluent sans vergogne. C’est le consommateur qui est culpabilisé, et les taxes pour incitation à moins consommer ne sont qu’emplâtres sur jambes de bois. Partagez ! Volti

******

Source Mr Mondialisation

Depuis 2015 et la COP21 de Paris, les plus grandes compagnies pétrolières auraient dépensé 1 milliard d’euros pour empêcher des mesures fortes en faveur de la protection de l’environnement, dénonçait il y a peu l’ONG InfluenceMap dans son dernier rapport. Polluer outrageusement ne suffit donc pas, des sommes colossales sont toujours dépensées pour s’assurer que la transition soit la plus lente possible tout en prétendant, à travers des campagnes médiatiques, faire l’inverse…

Lire la suite

Le GIEC se réunit à Genève. Coup de projecteur sur une structure controversée..

Ce groupe de réflexion qui n’a rien de scientifique, continue a faire parler de lui. Entre les « experts » qui annoncent l’apocalypse et certains scientifiques qui contestent leurs conclusions, on a pas fini de se poser des questions. Partagez ! Volti

******

Par Mathilde Damgé et Gary Dagorn pour Le Monde via Liliane Held Khawam

ean-Claude Pont ne croit pas à une catastrophe climatique à venir d’origine humaine. L’historien des sciences tire à boulets rouges sur le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC). (Le Nouvelliste)
(Commander le livre ICI)

Avant-propos:

Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat se réunit ce vendredi 2 août 2019 pour réfléchir aux conséquences du dérèglement climatique.

Ci-dessous 2 textes qui présentent 2 analyses sur cette structure controversée, 2 positions qui s’opposent.

Je remets aussi la vidéo sur le réchauffement de la planète. A partir de 52 minutes, interview de Emmanuel Le Roy Ladurie. Les apports majeurs de ce dernier ses apports majeurs dans le champ de la connaissance historique concernent l’histoire économique et sociale du monde rural et l’histoire de l’environnement, notamment à travers ses travaux précurseurs sur l’histoire du climat. Ils lui ont conféré un grand prestige international1.

M Le Roy Ladurie fut titulaire de la chaire d’histoire de la civilisation moderne au Collège de France et disciple de Fernand Braudel (Wikipédia)

Lire la suite

Greta Thunberg : L’hystérie a remplacé le débat..

Les gens se laissent « attendrir » en applaudissant. Je rappelle que le même jour où la demoiselle a fait son speech, les députés ont signé le CETA, le traité de libre échange avec le Canada, sur lequel Greta Thunberg n’a rien à dire ! C’est en totale contradiction non? Cette jeune personne ne parle pas des pollutions qu’engendreront ces échanges, entres autres calamités, la disparition des espèces, des océans moribonds, de la déforestation, se contentant de réciter les « rapports » du GIEC, dont on connaît la fiabilité. Merci à ConscienceU12. Partagez ! Volti

******

Source Tatiana Ventôse

Pour faire bonne mesure et pour rester objectifs, deux articles proposés par Laurence.

Lire la suite

EUROPACITY : Un désastre écologique pour servir le grand capital..

Toujours des projets gigantesques pour amuser et consommer. La destruction de terres agricoles ne pose pas de souci à ces multinationales, pourvu que le profit soit au rendez-vous. Au fait ! Auchan en avril 2019, c’est 21 magasins mis en vente et 700 licenciements prévus. C’est aussi les « aides » via le CICE, Auchan touche 500 millions et menace de licencier 723 salariés. Panem et circenses ! Merci à mon contact. Partagez ! Volti

******

Source Le Média

EuropaCity, un complexe estimé à 3,1 milliards d’euros, qui pourrait accueillir chaque année 30 millions de personnes. La population se mobilise face à la menace d’un désastre écologique.

Lire la suite
1 2 3 4 14