La diminution de la pollution va augmenter les vagues de chaleur..

Un paradoxe ? Pas vraiment, car en rendant l’air plus pur, le rayonnement solaire est plus important. Va-t-il falloir recourir à la dispersion de « produits » dans l’atmosphère pour amenuiser la chaleur ? Ce qui se fait déjà ? Partagez ! Volti

******

Par Céline Deluzarche pour Futura-Sciences

Les aérosols, issus de la pollution automobile et industrielle, contribuent paradoxalement à refroidir l’atmosphère. Leur diminution pourrait entraîner une dramatique accélération du nombre, de la durée et de l’intensité des canicules en addition du réchauffement climatique seul. Faudra-il choisir entre air pur et air tempéré ?

Devant les niveaux de pollution dramatiques atteints dans certaines villes, les autorités prennent des mesures de plus en plus drastiques pour limiter les émissions d’aérosols (particules fines, suie, dioxyde de soufre…). Et cela commence déjà à produire des effets. En Europe, par exemple, les émissions de la plupart des polluants suivis par l’Agence européenne de l’environnement (AEE) ont fortement diminué par rapport à leurs niveaux de 2000, grâce notamment à la directive Qualité de l’air ambiant (2008).

Les aérosols, une puissante protection solaire
Lire la suite

Sur les escrocs du climat. Par Frédéric Wolff..

On entend tout et n’importe quoi de la bouche de nos chers, même très chers politiques. Que ne diraient-ils pas pour rester ou entrer dans le saint des saint parlement européen. Je n’ai jamais autant vu d’écolos, ni de défenseurs de la planète. Ils font des promesses, encore et toujours des promesses, quant à les tenir, au delà du cynisme des actes plus générateurs de profits et anti-écolos dont sont coupables certains, on peut toujours rêver…. Partagez ! Volti

******

Proposé par Liliane Held Khawam

Les escrocs du climat offrent des visages versatiles. Les climato-sceptiques n’ont certes pas disparu mais ils se font plus discrets, au moins en France. Ces tristes sires méritent assurément notre dédain, mais au moins, ils affichaient la couleur. Nous savions clairement à quoi nous en tenir. Avec les imposteurs du climat, les frontières se brouillent, les ennemis avancent masqués.

Lire la suite

Sites classés : le gouvernement veut ouvrir la voie au béton..

Comment croire en Macron « l’écolo » qui dit une chose et fait son contraire ? Partagez ! Volti

******

Par Marie Astier pour Reporterre

Un projet de décret pourrait faciliter grandement les travaux dans les « sites classés », les zones parmi les plus protégées et riches en biodiversité du territoire français. Une nouvelle contradiction entre les actions du gouvernement et les annonces faites lundi 6 mai par Emmanuel Macron en faveur de la protection de la biodiversité.

Dans le Finistère, non loin de la pointe du Raz. Flickr (Massimo Frasson/CC BY-SA 2.0)

En même temps qu’Emmanuel Macron annonçait lundi dernier des mesures en faveur de la biodiversité, son gouvernement préparait un décret qui pourrait laisser libre cours aux appétits des bétonneurs dans les sites les plus préservés de France.

Ces « sites classés » sont par exemple la dune du Pilat, les calanques de Marseille, le massif du Mont-Blanc, les gorges du Tarn, les plages du Débarquement, etc. Ces lieux exceptionnels doivent présenter « un intérêt général au point de vue artistique, historique, scientifique, légendaire ou pittoresque » pour être ajoutés à la liste des sites classés. Il y en a désormais 2.700, couvrant environ 2 % du territoire national.

Lire la suite

« Aviation. Vers la suppression des vols intra-européens !!» L’édito de Charles SANNAT..

Vous y croyez à la suppression des vols d’avions en Europe ? Partagez ! Volti.

******

Charles Sannat pour Insolentiae

Ça ne se recycle pas les épaves ?

Mes chères impertinentes, mes chers impertinents,

Voici une nouvelle qui me réjouit. Enfin écologiquement parlant s’entend, en termes économiques c’est une nouvelle qui va faire couiner dans les chaumières des avionneurs et de façon générale dans tout le secteur aérien au sens large. Pour ceux qui l’auraient loupé, l’édito d’hier consacré au climat est disponible ici.

Et si nous allions vers l’interdiction des vols en Europe?

Passé le premier éclat de rire qui pourrait être une réaction normale tant l’avion nous semble une évidence, aller vers une cessation progressive et je dis bien progressive de l’utilisation de l’avion en Europe est d’une logique absolue.

Lire la suite

Pourquoi il faut faire son contrôle technique avant le 1er juillet ..

Les propriétaires de véhicules avec moteur diesel, verront le contrôle anti pollution renforcé. Jadis promu par le gouvernement, plus cher à l’achat mais, plus économique et solide, le voilà honni et pestiféré. Sans compter le prix du gazole qui frise les sommets. Faites le contrôle technique avant le 1er juillet, au delà il sera plus sévère. Partagez ! Volti

******

Source Le Dauphiné

Photo d’illustration Wolfgang Claussen/Pixabay/domaine public
Après avoir été renforcé une première fois le 20 mai 2018, le contrôle technique des véhicules deviendra une nouvelle fois plus sévère à partir du 1er juillet. Il vous reste donc moins de deux mois si vous voulez le passer avant l’entrée en vigueur de la réforme.

Il vous reste donc moins de deux mois si vous voulez le passer avant l’entrée en vigueur de la réforme, qui avait été repoussée en raison de la crise des gilets jaunes. 

Lire la suite

Que deviendrait la terre sans les humains ?..

Ça remet les pendules à l’heure pour l’humain qui se croit si supérieur, ce ne sont que spéculations mais, nous y avons tous pensé un jour. Est-ce comme cela que ça se passera à votre avis ? Partagez ! Volti

******

Source Sud-Ouest via Aphadolie

Si les êtres humains disparaissaient de la surface de la Terre, la nature reprendrait ses droits et notre planète, visiblement, ne s’en porterait pas plus mal…

Lire la suite

Comment des entreprises européennes sont liées à la déforestation illégale de l’Amazonie..

À quoi ça servira ces réunions entre chefs de gouvernement et scientifiques, puisque comme d’habitude, ils ne feront rien ? Partagez ! Volti

******

Auteur Mathilde Dorcadie pour BastaMag

La déforestation de la forêt amazonienne s’intensifie, comme les violations contre les droits des peuples autochtones qui y vivent, cibles du gouvernement d’extrême droite brésilien. Un rapport publié le 25 avril par l’organisation Amazon Watch accuse des entreprises européennes et nord-américaines de participer indirectement à la destruction de la forêt amazonienne, milieu de vie des communautés autochtones et indispensable à l’équilibre climatique planétaire. En cause : les rapports commerciaux que ces compagnies et investisseurs continuent d’entretenir avec des entreprises brésiliennes pourtant condamnées pour déforestation illégale.

Lire la suite

Un plan à 100 milliards de dollars par an pour sauver la Terre. Par SciencePost..

C’est la Terre ou l’humanité qu’il faut sauver ? Nous en sommes à la sixième extinction et la Terre est toujours là. Par contre, pour les humains et la biodiversité, il y a du souci a se faire. L’ère industrielle a permis de mieux vivre ( pas pour tous ), mais à quel prix quand on voit le « progrès » exporté vers des pays, dont les populations ne sont pas éduquées à le gérer. Comment mettre en place « ce plan » ? Il faudra que tous les acteurs, multinationales, industries, gouvernements, etc.. soient partie prenante dans ce projet mondial et donc oublier le profit et le mercantilisme. On peut douter. Partagez ! Volti

******

par Brice Louvet, rédacteur scientifique pour SciencePost

Pixabay

l y a eu cinq extinctions de masse dans l’histoire de la Terre. Mais nous sommes confrontés à la sixième, dont les principaux responsables sont les humains. Pour sauver la planète, une stratégie doit être mise en place. Un plan à 100 milliards de dollars par an ?

Un plan pour sauver la Terre

Cette étude a impliqué du monde, notamment des leaders internationaux des mondes universitaire, sociétal, philanthropique et industriel. Parmi eux, des chercheurs de la National Geographic Society, de plusieurs grandes universités américaines, de Fondation Leonardo DiCaprio, de l’Académie chinoise des sciences, ou encore de Google et Microsoft. L’objectif : réparer les pots cassés par l’Homme depuis le début de l’ère industrielle. La proposition – A Global Deal for Nature – est audacieuse, mais semble nécessaire pour espérer inverser la tendance : préserver la diversité et l’abondance de la vie sur Terre, pour un coût de 100 milliards de dollars par an.

« Ce n’est pas un prix énorme, assure Greg Asner, l’un des co-auteur de cette étude publiée dans Science Advances. Ce n’est pas un chiffre inespéré, mais nous devions nous rencontrer et nous mettre d’accord. Je sais que ces chiffres ne sont pas farfelus ». L’idée serait de mettre en place des accords sur le climat et la nature à l’échelle mondiale. L’accord de Paris sur le climat de 2015 était un premier pas, notent les chercheurs, mais un premier pas insuffisant.

« Toutes les nations (ou presque) ont signé cet accord, relève Eric Dinerstein, de l’organisation non gouvernementale Resolve, basée à Washington. Mais l’accord de Paris n’est qu’un demi-accord qui ne sauvera pas à lui seul la diversité de la vie sur Terre. Le Global Deal for Nature, dit-il, est un plan scientifique, planifié dans le temps. Sans lui, les objectifs de l’accord de Paris sur le climat sont inaccessibles. L’atteinte des objectifs du Global Deal for Nature serait le plus beau cadeau que nous puissions offrir aux générations futures – une restauration de l’environnement, une voie menant à un Eden 2.0. Nous devons saisir cette voie prometteuse ».

Restaurer la biodiversité terrestre

Pour ce plan, trois objectifs généraux ont été présentés.

– Protégez la biodiversité en conservant au moins 30 % de la surface de la Terre d’ici 2030.

– Atténuer le changement climatique en préservant les réserves de carbone naturelles de la Terre.

– Réduire les principales menaces auxquelles doit actuellement faire face l’humanité.

Par baisser ces menaces, les chercheurs entendent par exemple de mettre en œuvre des moyens de satisfaire la demande alimentaire mondiale à l’horizon 2050. De limiter – autre exemple – la pêche industrielle, la chasse et le braconnage. Et bien évidemment de réduire l’utilisation de plastiques ou de toxines écologiques. …/….

Lire l’article complet

Source originale Phys.org via Sciencepost

Voir aussi sur SciencePost :

Le changement climatique a transformé certains Néandertaliens en cannibales

Les voitures électriques ne permettraient pas de réduire les émissions de CO2 selon une étude !

Un robot pour trier les déchets à la place des humains ?

États-Unis : les ordures des personnes riches génèrent une véritable économie parallèle !

Voici l’ancêtre de l’iPhone qui n’est jamais sorti !

Voici Bicar, la micro-voiture électrique bientôt produite en série !

Écologisme par Patrick Aulnas : la nouvelle tentation totalitaire. Contrepoints..

Peu de chance que cet article paraisse dans un média subventionné. Alors que les jeunes et moins jeunes prônent la désobéissance face au danger du « réchauffement climatique », d’autres y voient par le biais de l’idéologie écologiste, une menace pire que le marxisme. Qui tire profit de cet engouement pour la protection de la planète, alors que c’était le dernier de leurs soucis dans les années passées ? Proposé par Confucius. Partagez ! Volti

*******

Auteur Patrick Aulnas pour ContrePoints

La campagne pour les élections européennes du 26 mai 2017 en France a déjà commencé et elle offre l’occasion de faire le point sur l’état de la politique. Dans les périodes pré-électorales, les propositions sont en effet formalisées et vulgarisées par les partis de manière à séduire les électeurs. Il s’agit toujours de recueillir des voix pour obtenir des postes en prétendant améliorer le sort du vulgum pecus.

Lire la suite

L’essor considérable du trafic aérien en Europe augmente nettement les émissions de polluants..

On nous culpabilise sans arrêt mais, les très gros émetteurs de polluants continuent d’en déverser les tonnes.. Trafic aérien pour cet article, mais, et le trafic maritime avec les porte-containers qui naviguent au fioul lourd ? On m’a dit un jour « si tous les passagers prenaient leurs voitures….« . C’est sûr qu’une calèche ne pollue pas. C’est plutôt encombré là-haut. Partagez ! Volti

******

Source Notre-Planète-Info

Malgré les améliorations technologiques, la croissance soutenue du trafic aérien augmente sa contribution aux émissions de polluants, gaz à effet de serre et aux nuisances comme le bruit. L’Europe n’échappe à cette règle qui devient un véritable défi pour des déplacements plus vertueux.

Au niveau mondial, le trafic aérien représente environ 3 % des émissions de gaz à effet de serre, en augmentation constante. Pourtant, les technologies s’améliorent, les aéroports diminuent leurs émission de carbone mais rien n’y fait : les voyages en avion connaissent un essor considérable et entraînent mécaniquement la multiplication des appareils mais aussi des aéroports toujours plus nombreux et gigantesques. Par exemple, en Europe, il existe 82 grands aéroports (plus de 50 000 mouvements d’aéronefs par an), ils devraient être 110 en 2040.

Lire la suite
1 2 3 4 5 10