Les caissières : hier « héroïnes », aujourd’hui flouées malgré les profits de la grande distribution..

Éviter la déshumanisation de ces temples de la consommation, en n’utilisant pas les caisses automatiques, ni les scanners portables (vous travaillez gratuitement pour la grande distribution en plus de payer). Gardons le lien social avec les caissières, il en va de leur emploi. Combien d’automates ont remplacé les humains ? Dans les stations services, les banques, les administrations avec le tout par internet, les livraisons par drone, les assistants vocaux de Google Assistant, Amazon avec Alexa et Siri d’Apple ? Bientôt les voitures autonomes sans chauffeur. L’ère techno va nous transformer en zombies bien obéissants et soumis. Investir dans des robots, c’est économiser les salaires et engraisser les actionnaires. Partagez ! Volti

******

Un reportage de Basta

Un supermarché Auchan à Paris / CC RamboXP via Flickr

La grande distribution affiche de confortables profits, réalisés en particulier grâce au dévouement de leurs employés de caisse. Certaines grandes enseignes ont cependant décidé d’accélérer leur remplacement par des caisses automatiques, et les promesses de primes à 1000 euros n’ont pas vraiment été tenues. Enquête.

Un peu partout en France, certains supermarchés ont fait un pas de plus vers l’automatisation pendant la crise du Covid-19. C’est le cas dans plusieurs magasins Casino parisiens, comme à Riquet ou à Ménilmontant, équipés de nouvelles caisses automatiques en plein confinement, en plus de celles qui avaient été installées avant. Au Géant Casino de Lannion, dans les Côtes-d’Armor, les clients ont également vu apparaître un nouveau mode de paiement. Ils ont désormais la possibilité de passer par un grand portique vert dont l’accès est réservé au « Scan Express » avec l’application Casino Max. Autrement dit : les acheteurs peuvent dorénavant scanner et payer les produits directement avec leur smartphone, en ayant préalablement téléchargé l’application et enregistré leur carte bancaire. Pour sortir, plus de passage en caisse, mais un portillon à ouvrir avec un code barre affiché sur son smartphone.

Lire la suite

Guide du Néo-Rural – Épisode 2

Cette crise sanitaire, nous a permis de nous poser des questions sur notre mode de vie, et pour beaucoup, de nous recentrer sur notre avenir et pourquoi pas, changer de direction. Pour cela, il faut des conseils, des astuces, Jean Baptiste et Nicolas sont là pour nous aider. Si vous avez apprécié le premier épisode, le second est en projet, mais il ne pourra pas se faire sans nous. C’est un projet d’utilité, pour donner des pistes à ceux qui voudraient franchir le pas de la décroissance, de la protection de la Nature et nous savons tous, qu’elle en a bien besoin. Pour cela il y a des obstacles à franchir pour s’installer, faire les bons choix, les conseils juridiques seront les bienvenus. Ça ne sera pas une super production hollywoodienne à coup de millions, l’équipe est minimale et le travail énorme mais, ils sont motivés. Lisez les grandes lignes du projet et, participez pour qu’il puisse se concrétiser. Merci pour ce projet qui réapprend le retour aux sources élémentaires. Dans notre société consumériste et pollueuse à outrance, ça fait du bien. Donnez votre avis ! Partagez ! Volti

******

Illustration/123.RF

Par Jean Baptiste et Nicolas

Bonjour à toi « graine de permaculteur » !

Si tu as trouvé le chemin de cette page ulule, c’est soit que tu as la main verte, soit que tu as apprécié les réflexions d’un certain néo-rural du nom de Nicolas Pezeril.

Bonne nouvelle pour toi, féru de bons plans et astuces, nous préparons un deuxième épisode tout aussi ludique, qui risque bien de réjouir tes petites pupilles !!

Lire la suite

Quatre nuits au cœur de la ZAD anti-GCO !

Partagez ! Volti

******

Par Mr Mondialisation

Crédit image : Framboise et Kiwi

Framboise et Kiwi, deux journalistes écolos, se sentent perdus et inquiets dans une société capitaliste et prédatrice. Face à ces questionnements, ils décident de sillonner l’Europe deux mois en auto-stop, de la Suède à l’Espagne, en quête de modes de vie alternatifs. De ZADs en écovillages, ils partent à la recherche de lieux autonomes et écoresponsables, où ils pourraient s’installer, vivre sans détruire, se sentir libres et à leur place. Leur première étape les emmène à Kolbsheim, où quelques militants résistent à un grand projet autoroutier.

Lire la suite

Étienne Chouard convoqué pour « Contestation de crime contre l’Humanité ».

Depuis que Denis Robert a piégé Etienne Chouard, rien ne lui sera épargné pour le décrédibiliser aux yeux de tous. Quand le message est incontestable on s’en prend au messager. Voilà ce que devient la France avec la généralisation de la Police de la Pensée. Il mérite d’être soutenu, avec tous ce qu’il a fait pour l’émancipation citoyenne du peuple depuis tant d’années! Courage à Étienne et, si vous êtes sur place, vous pouvez le soutenir ce vendredi 3 juillet à 15h30 devant le tribunal de Paris, au 36 rue du Bastion dans le 17ème arrondissement de Paris. Partagez ! Volti

******

Source Le Média Pour Tous

Illustration/Etienne Chouard

Nous apprenons sur la page Le-message.org que le défenseur et théoricien du RIC, Etienne Chouard, a été convoqué par la justice pour répondre au motif ahurissant de « contestation de crime contre l’humanité ». Après la cabale médiatique, voici la cabale judiciaire ?

Victime d’une véritable chasse aux sorcières, Etienne Chouard est aujourd’hui convoqué par la justice pour avoir déclaré « ne rien y connaître » au sujet des chambres gaz. Il avait également dénoncé la criminalisation de la pensée sur le fait de douter à ce propos. Un appel a d’ores et déjà été lancé pour le soutenir ce vendredi 3 juillet à 15h30 devant le tribunal de Paris, au 36 rue du Bastion dans le 17ème arrondissement de Paris.

Lire la suite

Après avoir sauvé des habitants d’un incendie, un agent d’entretien menacé de licenciement.

Voilà un jeune homme qui mérite le soutien de tout le monde. Merci Kryptokrom. Partagez ! Volti

******

Source Basta

Illustration/Solidaririté/123.RF

L’acte courageux, le 11 juin, d’un agent d’entretien, prestataire de la ville de Paris, a été médiatisé. Son employeur, par peur qu’on découvre que le « héros » et plusieurs de ses collègues sont sans-papiers, menace de les licencier « par peur des contrôles ».

[Mise à jour le 24 juin 2020, à 20h : La régie immobilière de la ville de Paris indique à Basta ! qu’un CDD vient d’être signé avec Djalega Léon Gnahore comme employé d’immeubles.] Lire la suite

ENDGAME 2050 | Full Documentary [Officiel]

Le grand réveil pour la survie, où la disparition des humains et, il n’y a pas d’autres choix… Partagez ! Volti

******

Déforestation/destruction de la biodiversité

Endgame 2050

À quoi ressemblera l’avenir en 2050? À seulement trois décennies de là, la plupart d’entre nous espèrent être encore là. Alors, dans quel genre d’avenir nous dirigeons-nous? ENDGAME 2050 nous donne un aperçu de cet avenir, et il ne semble pas bon. L’humanité s’est repliée dans une phase finale écologique à l’approche du milieu du siècle. Avec le musicien Moby et des scientifiques de renom, ENDGAME 2050 montre qu’à moins que nous n’agissions de toute urgence maintenant, nous accélérons notre propre destruction.

Lire la suite

Nicolas Pezeril – Guide du Néo Rural – et Permaculture

Si ça peut motiver les indécis. C’était en 2016 ! Merci pour le lien. Dédicace spéciale à Sylvain Rochex ! Tu n’es pas tout seul Sylvain ;) Partagez ! Volti

******

Par jbeofilms le 7 sept. 2016

Lire la suite

Des milliards de Saints Thomas ! Par Sylvain Rochex

Partagez ! Volti

******

Par Sylvain Rochex (son site : Déscolarisation.org

Illustration/123RF

Me voilà entouré par des milliards de Saints Thomas, qui veulent d’abord voir pour croire.

Permaculture, autonomie, retour à la terre, monde sans argent, changer de vie,… Okay, nous le voulons mille milliards de fois, mais d’abord, ON VEUT VOIR. Voir pour croire. D’abord, on voit, et ensuite, on ira. D’abord, on vérifie que c’est faisable, et puis c’est parti ! Tu comprends ?

Montre-nous, Sylvain, le paradis parfait, montre-nous ta petite maison dans la nature, 400 % légale, avec la p’tite source d’eau pure, le ruisseau pur poissonneux, toutes les plantes comestibles, tous les arbres fruitiers (sans trop d’entretien), tous les animaux qui sont heureux et qu’on tue sans s’en rendre compte et qui ne demandent aucun travail (avec possibilité de partir en vacance quand on veut).

Lire la suite

[Rappel!] Les moyens d’action individuels..

Ces « conseils » ont été donnés il y a des années et pourtant.. Peut-être qu’un petit rappel… « Nous sommes à la veille d’une transformation globale. Tout ce dont nous avons besoin est la bonne crise majeure, et les nations vont accepter le Nouvel Ordre Mondial. » David Rockefeller. Partagez ! Volti

******

Source SYTI

Pratiquer une consommation intelligente

Achetez des produits qui respectent l’homme et l’environnement.

Pratiquez le boycott systématique des entreprises qui détruisent l’environnement, qui utilisent le travail de quasi-esclaves dans les pays du Tiers Monde, ou qui appliquent des méthodes de production contraires au développement durable.

Boycottez les marques de produits alimentaires qui utilisent à outrance les additifs chimiques, les pesticides, les OGM, et qui font passer leur profit avant la santé du consommateur.

Lire la suite

Les enfants du Donbass ne connaissent pas la vie sans le bruit de la guerre

Combien d’enfants dans le monde, souffrent des conflits déclenchés par les adultes ? Quel avenir pour ces jeunes qui n’ont connu que la guerre ? Quels traumatismes devront-ils supporter, au retour à la normalité? C’est loin l’Ukraine, le Sahel, le Yémen, le Mali, la Libye, la Syrie, La Palestine etc.. c’est plein d’enfants qui subissent la folie des hommes. Une journée internationale de l’enfance dans ces conditions, est une vaste hypocrisie. Les enfants sont l’avenir de l’humanité, pour peu que nous le leur construisions dans le partage, la solidarité. Ça n’est pas encore à l’ordre du jour. Partagez ! Volti

******

Par Anna Reviakina pour Ukraina.ru traduction par Christelle Néant pour Donbass Insider

Il s’appelle Savely Smagar. C’est un enfant de la guerre. Pas le genre de guerre lointaine dont nous sommes fiers encore aujourd’hui. Mais une nouvelle guerre, celle qui a commencé au printemps 2014 dans le Donbass. Celle qui dure depuis sept ans maintenant. Celle qui ne semble pas vouloir s’arrêter…

Savely est le premier-né de sa famille, né le 10 février 2014. Je connais bien ses parents, Anna et Sergueï, ils ont vécu mariés longtemps avant de décider de donner naissance à un enfant. Et il se trouve que le bébé était à peine né qu’il s’est trouvé à l’épicentre même des combats. La famille vit près de Staromikhaïlovka. Les gens qui vivent dans la zone de guerre ont un concept de « jours tranquilles », similaire aux « bons jours » des personnes âgées. Et ces « jours tranquilles » ont été moins nombreux que d’habitude au printemps 2020.

Lire la suite
1 2 3 67