Vous Allez Perdre Votre Emploi Et Vous Serez Seul ».. et plus…

Proposé par Confucius.

*******

Draw my economy

C’est officiel. L’INSEE vient de montrer que le chômage au quatrième trimestre 2020 est quasi stable (‒0,1 point) par rapport à son niveau d’avant-crise sanitaire (quatrième trimestre 2019). La crise que nous traversons n’a donc aucun impact sur l’emploi. Le croyez-vous réellement ? Et pourtant, l’INSEE n’est pas un organisme de charlatans. En réalité, la crise du Covid-19 a un effet dévastateur sur l’emploi, mais l’INSEE ne peut pas le voir. Je vous l’explique dans cette vidéo.

Lire la suite

Aude Lancelin : Emmanuel Macron incarne le terminus de cette classe politique française décadente !

Merci Christine G.

******

Source Sud Radio

Les commentaires sont signés du nom des auteurs et engagent leur seule responsabilité sans que « lesmoutonsenrages » ne prennent en rien à leur compte leur orientation.

Londres : Le maquillage camouflage devient une arme anti-surveillance

Source Aphadolie

Shadia Edwards Dashti de RT UK rencontre « The Dazzle Club », des activistes qui utilisent un maquillage anti-reconnaissance faciale pour défier le système.

Lire la suite

Déclic ou déclin ?

Par Dominique Muselet pour Mondialisation.ca

« Déclic ou déclin » voilà le choix qui s’offre à nous, insiste Arthur Keller, dans une vidéo saisissante intitulée « L’ancien monde doit mourir », une vidéo qui compile en quelques minutes quelques-unes des déclarations les plus alarmistes de ces dernières années. « Nous avons déclaré la guerre au vivant et si nous la gagnons, nous mourrons » explique-t-il dans cet extrait. Il faut donc de toute urgence « se réveiller » et entrer en résistance.

En résistance contre qui ? Pablo Sévigné nous donne sa réponse dans la même vidéo : « Nous sommes en guerre et l’ennemi est partout. Il est aussi bien au G7, dans les multinationales, dans l’administration et aussi dans les foyers et il est en nous, il est en nous. » Il cite ensuite quelques mouvements qui incarnent, selon lui, cette résistance, la Marche pour le climat, les Gilets jaunes, Extinction rebellion et appelle à leur convergence. En somme, il compte sur la société civile pour enrayer la machine et changer le cours du monde.

Lire la suite

Crise sanitaire : vers une explosion de la pauvreté ?

Merci Confucius

Source Sud Radio

Henriette Steinberg était l’invitée de l’œil de L’Expert dans le 10Heures-Midi.

Les commentaires sont signés du nom des auteurs et engagent leur seule responsabilité sans que « lesmoutonsenrages » ne prennent en rien à leur compte leur orientation.

David Guyon et Louis Fouché : Click’n Requête (Boite à outils Réinfo)

Merci Françoise G.

*******

REINFO COVID 2021

Click’n Requête : https://clicknrequete.com

Les commentaires sont signés du nom des auteurs et engagent leur seule responsabilité sans que « lesmoutonsenrages » ne prennent en rien à leur compte leur orientation.

Entre sentiment d’être « bâillonné » et peur de la prison, les interdictions de manifester étouffent le mouvement social

Pourtant, le droit à manifester est inscrit dans la constitution (ou ce qu’il en reste). Mais, les lois ont été détournées, pour assimiler les manifestants à des délinquants. La peur à fait le reste, pour des citoyens n’ayant jamais été confrontés à la « justice ». Les yeux s’ouvrent sur la dérive totalitaire d’un état qui craint son peuple, et ne peut régner que par la peur, la contrainte, les amendes, les sanctions iniques, la mise en résidence surveillée et autres interdictions liberticides. Ces « décideurs » oublient que, quand il s’agit de survivre, la peur peut largement être dépassée. Volti

******

Source Basta

Illustration/Pixabay

Depuis le mouvement des Gilets jaunes, les peines d’interdiction de manifester se sont multipliées. Le dispositif s’ajoute à un arsenal de plus en plus fourni pour empêcher les rassemblements et la contestation sociale. Témoignages.

« Je vis à la campagne, où on est isolé les uns des autres ici. Quand on est en manif, on voit qu’on est là ensemble. Étant privée de manifestation, je suis aussi privée de cette euphorie. » Maria, boulangère, habitante de la région de Die (Drôme) est interdite de manifestation depuis le 26 décembre 2018, pour trois ans. Elle aurait pourtant aimé participer aux rassemblements pour la sauvegarde de la ligne ferroviaire de la vallée de la Drôme et contre la fermeture de la maternité de Die. « Cela me révolte, je ne peux pas rester inactive face à cette injustice. Mais je ne peux plus m’exprimer dans la rue aux côtés des autres habitants. »

Le 8 décembre 2018, Maria s’était rendue à un rassemblement des Gilets jaunes, devant un centre commercial de la périphérie de Valence, pour participer dans la foulée à la marche pour le climat. Mais une bagarre éclate entre deux personnes au début de l’événement. Maria s’interpose dans ce qu’elle pense être une rixe. Sauf que l’une des deux personnes n’est autre que le directeur départemental de la sécurité publique de la Drôme. Maria est interpellée, placée en garde à vue puis mise en examen pour violence en réunion sur personne dépositaire de l’autorité publique. Refusant la comparution immédiate, elle est placée, comme ses trois coprévenus, en détention préventive, malgré son casier judiciaire vierge.

Lire la suite

Un discours extraordinaire en des temps extraordinaires

Merci Monique C.

Source Kla.Tv

Le 8 novembre 2020, le vice-président bolivien David Choquehuanca a prononcé un discours inaugural extraordinaire qui donne le frisson. Entendez par vous-même quelles valeurs il représente et quelle vision il a non seulement pour son propre pays, mais aussi pour tous les humains et pour toute la création.

Les commentaires sont signés du nom des auteurs et engagent leur seule responsabilité sans que « lesmoutonsenrages » ne prennent en rien à leur compte leur orientation.

«La France a bradé son industrie électrique à l’Allemagne»

Les fonctionnaires d’EDF se battent contre le projet « Hercule » du gouvernement. Le démantèlement de la filière EDF est « en marche », on va devoir se restreindre et payer plus cher, parce que le mauvais « gérant » de la France, a décidé de privatiser le secteur. Les prétextes sont légions, et ce sont les injonctions « verdoyantes » d’acteurs bien loin des préoccupations citoyennes, qui mènent le bal. Le peuple souverain a bradé son pouvoir, à des individus qui œuvrent contre les intérêts de la France. Les décisions sont prisent unilatéralement par l’exécutif, sans concertation. Les moutons et autres moutruches se satisferont sans doute, d’avoir un pays sous tutelle étrangère. Remettre les centrales à gaz et à charbon en route, va polluer beaucoup plus et le prix sera à la mesure. On voit déjà depuis le début de l’année des augmentations de l’électricité (hors celles de l’an passé) Notre pays est en danger de disparition pure et simple. Reste-t-il un pilote dans l’avion pour éviter le crash ? Au delà du corporatisme, c’est l’union de TOUS qui fera la différence.. Enfin !! …… Si nous sommes assez lucides et motivés pour empêcher ce désastre. Merci à Philippe L pour le rappel. Volti

******

Énergie « verte » ? On est pas prêts !

Source FigaroVox

Les possibles coupures de courant d’énergie sont la conséquence du fait que nous avons pris la décisions de délaisser le secteur nucléaire, analyse Jean-Louis Butré. Selon le membre du groupe d’experts «Énergie et Vérité», l’éolien et les énergies renouvelables sont bien moins fiables en comparaison. Jean-Louis Butré est membre du groupe d’experts «Energie et vérité».

De renégociations en reculades avec la commission européenne, la France a bradé son industrie électrique à l’Allemagne. Elle pouvait se battre avec son industrie nucléaire, elle s’est placée sur le terrain des Energies Renouvelables (EnR) intermittentes et surtout celui de l’éolien dont elle ne possède aucun atout industriel.

Lire la suite

Oser quitte la ville ! L’autonomie en question.

Faisant suite à de précédents écrits sur la nécessité de recouvrir une certaine autonomie alimentaire, force est de remarquer qu’en cette période de crise, nombreux sont les citadins qui remettent en question leur mode de vie et veulent fuir la promiscuité des villes aux profits de grands espaces verts.

Mais pourquoi vouloir quitter la ville pour nos campagnes ? Certains rétorqueront-ils ?
Serait-ce un nouvel eldorado pour ceux ne s’y retrouvant plus dans les zones très urbanisées ou une vision romancée sans lendemain ?

Je peux prendre ici l’exemple (et même les!) de Brian, un ami, se nommant lui-même néo-autonomiste, ayant quitté sa vie de citadin il y a trois ans, pour tendre vers un mode de vie plus autonome, s’étant pris de passion pour le sujet et partageant régulièrement ses expériences, rencontres, et reportages, sur ces ex-citadins en chemin vers la ré-acquisition d’une certaine autonomie à l’ancienne, sur sa chaîne YouTube de L’ArchiPelle, qui connaît une forte progression des abonnés depuis les premiers confinement, dont le compteur tourne au moment de l’écriture de cet article autour des 140 000. Lire la suite

1 2 3 76