François Ruffin revisite La Marseillaise avec La Horde..

Du bon vieux rock, un texte engagé et ça plaît à beaucoup. Il a le sens de la communication et plusieurs cordes à son arc François Ruffin. À votre avis ? Partagez ! Volti

******

Source François Ruffin. Titre original « MA MARSEILLAISE (ft. La Horde) »

A l’occasion du 14 juillet, le groupe punk la Horde m’a demandé de revisiter la Marseillaise. J’ai dit “oui”, parce que “j’ai fantaisie de mettre dans ma vie un petit brin de fantaisie”. F.R

Les paroles

Allons enfants de mon pays
Le jour d’espoir est arrivé
Contre nous de la tyrannie
Tout un peuple doit se lever.

Lire la suite

Poésie: Fait Divers ..

Un ami des mots, du nom de Gilles Lesjaunes m’a demandé de lire et partager quelques poésies. Je les ai toutes lues et aimées, une en particulier m’a touchée. Merci Gilles. Donnez votre avis. Volti

******

Auteur Gilles Lesjaunes

Petit cri d’effroi lancé vers cette sombre intelligentsia qui mène ce monde, et rendre sa dignité à cette dame inconnue, veuve de 89 ans qui est décédée de froid dans son appartement faute de pouvoir le chauffer… On lui avait coupé son compteur électrique pour défaut de paiement, elle mesurait 1,50 m et pesait 35 kilos… C’était à Toulouse ce 21 janvier 2019 dans la rubrique Faits Divers, ici dans notre France, la 5ème « puissance » mondiale… Liberté – Égalité – Fraternité…

Lire la suite

Tir à vue : Une poésie de Pierrouli..

Qu’il serait de bon ton, de savoir dire les choses avec autant de talent. Plus de violence! anéantie par l’intelligence de savoir dire son fait au nullissime « omniscient », avec des mots choisit, mais pas moins virulents. Seriez vous capables d’en faire autant ?? Donnez votre avis, la suite en dépend ! Partagez ! Volti

******

Auteur Pierrouli

Écrit en avril 1987, posté à l’intéressé le 07/09/87

Ma vindicte contre ce dernier commandant que j’ai eu dans la Marine a perduré très longtemps…..

Écrit plusieurs mois auparavant, je ne lui ai posté cet envoi qu’à la date exacte de mon départ à la retraite de la Marine. Avec le recul, je reconnais que j’ai eu « la dent dure »….

Pour l’anecdote, le titre « Tir à Vue » est l’anagramme exact de son patronyme : VAUTIER, et ce monsieur, à force de pratiquer le « lèche-bottes » a terminé contre-amiral, alors que c’était un « nul »

TIR à VUE

Oh, combien de marins, ô mon cher capitaine
Ont soupiré en vain durant tant de semaines
Subissant votre humeur et vos éclats violents
A la moindre anicroche, ou même quelques fois sans !
La vérité est là, quoique pénible à dire,
Bon nombre d’entre nous ont bien dû vous maudire
Après quelque algarade où votre mauvaise foi
Faisait clouer le bec à bien d’autres que moi. Lire la suite