Petits génies ou bons enseignants ? ..

Il y a des passionnés qui enseignent avec des méthodes adaptées. Ces enfants ne sont pas plus intelligents que d’autres, ils bénéficient d’un enseignement, qui tient compte de leur capacité d’apprentissage. On se rend compte du gouffre qui sépare l’enseignement privé, de celui public. Ça laisse rêveur. Merci à Thierry65. Partagez ! Volti

******

Source Guy Fawkes relayé par Réseau-International

Pixabay

L’école catholique Sainte Bernadette à Tarbes a publié sur son site il y a quelques jours une vidéo stupéfiante qui montre le savoir-faire certain de ses jeunes élèves de primaire (CM1, CM2). Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’ils sont très doués.

Ils sont capables de calculer de tête des multiplications complexes, des divisions avec 6 chiffres après la virgule, des racines carrés et j’en passe le tout en moins de 5 secondes. Non seulement leur niveau est à des années lumières de la moyenne des enfants de leur âge dans l’école publique mais il est certainement bien meilleur également que celui de la plupart des adultes. Démonstration:

Lire la suite

USA | Rob Greenfield : Le retour à la nature comme mode de vie..

Yakafokon et lui l’a fait. Il faut bien commencer pas un bout, ne se satisfaire que de l’indispensable. C’est repenser tout son mode de vie, en se recentrant sur l’essentiel. Ça donne le temps de vivre vraiment ? Partagez ! Volti

******

Source Positivr via Aphadolie

Illustratio

Il vit avec trois fois rien mais n’a pas besoin de plus. Sa seule ambition ? Vivre simplement et, si possible, entraîner les autres avec lui… Axel Leclercq

Beaucoup de gens rêvent désormais d’une vie plus simple, plus minimaliste, plus proche de la nature, moins centrée sur l’argent et davantage tournée vers le partage. Et, parmi tous ces gens, il y a ceux qui franchissent le pas, qui transforment ce rêve en réalité. Exemple avec Rob Greenfield qui vise l’autonomie alimentaire et la sobriété en toute sérénité…

Lire la suite

Meuble En Palette : LE Guide Ultime (mis à jour 2019)..

Pour les bricoleurs débutants ou confirmés, le guide des meubles en palettes, avec conseils, tutos etc.. Les palettes sont difficiles à démonter, leurs clous torsadés, le degré de séchage du bois, peuvent faire perdre du temps et les endommager, il existe des outils qui faciliteront le travail, sinon, pourquoi ne pas essayer avec un cric de voiture ? Partagez ! Volti

******

Source Homelisty.com

Des idées pour vous inspirer et des conseils pratiques pour vous lancer facilement !


Ce que vous allez découvrir

  1. Les meilleures idées en photos
  2. Quels sont les vrais avantages de la palette en bois ?
  3. Quels sont les inconvénients de la palette ?
  4. Les différentes palettes – les infos importantes
  5. Comment démonter facilement une palette ?
  6. Comment choisir les meilleures palettes pour vos meubles ?
  7. Où trouver / acheter des palettes ?
  8. Quelques conseils pour trouver des palettes gratuites
  9. Comment nettoyer une palette ?
  10. Comment peindre des palettes en bois ?
  11. Épinglez ces idées pour plus tard

Quel meuble aimeriez-vous fabriquer avec des palettes ?

Lire la suite

Tir à vue : Une poésie de Pierrouli..

Qu’il serait de bon ton, de savoir dire les choses avec autant de talent. Plus de violence! anéantie par l’intelligence de savoir dire son fait au nullissime « omniscient », avec des mots choisit, mais pas moins virulents. Seriez vous capables d’en faire autant ?? Donnez votre avis, la suite en dépend ! Partagez ! Volti

******

Auteur Pierrouli

Écrit en avril 1987, posté à l’intéressé le 07/09/87

Ma vindicte contre ce dernier commandant que j’ai eu dans la Marine a perduré très longtemps…..

Écrit plusieurs mois auparavant, je ne lui ai posté cet envoi qu’à la date exacte de mon départ à la retraite de la Marine. Avec le recul, je reconnais que j’ai eu « la dent dure »….

Pour l’anecdote, le titre « Tir à Vue » est l’anagramme exact de son patronyme : VAUTIER, et ce monsieur, à force de pratiquer le « lèche-bottes » a terminé contre-amiral, alors que c’était un « nul »

TIR à VUE

Oh, combien de marins, ô mon cher capitaine
Ont soupiré en vain durant tant de semaines
Subissant votre humeur et vos éclats violents
A la moindre anicroche, ou même quelques fois sans !
La vérité est là, quoique pénible à dire,
Bon nombre d’entre nous ont bien dû vous maudire
Après quelque algarade où votre mauvaise foi
Faisait clouer le bec à bien d’autres que moi. Lire la suite

Fable pour la Macronie – Le paon, l’autruche et les poulets (Elodie Poux)…

Que tout cela est joliment dit. Bravo ! Partagez ! Volti

******

Merci à Médias-Presse-Info pour les paroles

Il y avait une fois en royaume de France
Évoluant aux côtés de ses contemporains
Un banquier jouvenceau oui mais plein d’élégance
Qui de son beau pays se rêvait souverain.

Son air benjamin, informel, bien élevé
Plaisait aux citoyens, par la vieillesse lassée
Sa rhétorique désuète et puis tantôt farceuse
Ravissait fort les nobles, et flattait bien la gueuse.

Et si jeune notre homme ne l’était qu’à moitié,
Il faut savoir qu’usée, certes, était sa moitié
Car se voulant moderne ne prenant point maîtresse
Il épousa la sienne malgré sa vieillesse. Lire la suite

Mr Mondialisation : Les « miracles verts » de ce jeune jardinier belge sur 15m2..

Un peu de positif en cette période très troublée, avec une escapade dans le tout petit jardin d’Arthur, un lieu où il fait de grandes choses en mettant en pratique, les conseils d’un papy de 80 ans . Mr Mondialisation, avec ce reportage et ses belles images, redonne un sacré espoir en notre jeunesse. Un exemple qui ne manquera pas d’être suivi, vu le succès de ce jeune adolescent sur Instagram avec 5000 « fans ». Bravo ! Partagez ! Volti

******

Source Mr Mondialisation

Crédit image : lepotagerdarthur.com

À quelques kilomètres de Bruxelles, Arthur, âgé de 17 ans à peine, soigne un micro-potager d’une productivité époustouflante. Ses succès, partagés sur les réseaux sociaux, suscitent un véritable engouement et surtout de la curiosité. Nous l’avons rencontré.

Avec son potager, Arthur emporte un véritable succès sur les réseaux sociaux. Sur Instagram, où il poste les photographies de ses réussites, plus de 5000 personnes le suivent alors qu’il commence à peine. Le jeune homme, qui vit à une dizaine de kilomètres de la capitale Belge y explique comment, sur un espace d’à peine 15 mètres carrés, il obtient une productivité importante, le tout sans intrant et autres produits de synthèse.

Crédit image : lepotagerdarthur.com

Sélection stricte des légumes et permaculture

« J’ai commencé à jardiner à l’âge de 7 ans », se souvient le jeune homme. « C’est un proche de mes parents âgé de plus de 80 ans qui m’a transmis cette passion fantastique », complète-t-il. Inspiré des techniques de la permaculture et des nombreux livres qu’il a lus, il jardine de manière écologique et privilégie les associations de cultures. Les photos de son petit espace en témoignent : les légumes sont plantés serré et chaque interstice est exploité. On y trouve des céleris, des choux, des haricots, des concombres. Et afin de gagner encore un peu plus de place, Arthur fait pousser les courges le long d’une palissade. Au programme également, le paillage du sol et l’installation de « Ollas », des pots en argile enterrés et remplis d’eau qui permettent de réduire la fréquence des arrosages. « En saison, je récolte des légumes tous les jours. Cette année, j’ai eu beaucoup de tomates ! », se réjouit-il.

Qu’en est-il des insectes et des champignons pouvant s’attaquer aux légumes ? « Je laisse faire l’écosystème. Et si ça ne marche pas, la plante meurt », confie le jeune homme avec beaucoup de philosophie. C’est un peu la part que la biodiversité prend pour elle. Néanmoins observe-t-il : la nature fait bien les choses, « de manière générale, les écosystèmes sont bien réglés », si bien qu’une « invasion de pucerons par exemple est régulée par l’arrivée de prédateurs naturels, comme les larves de coccinelles ». Les scientifiques observent effectivement que, dans la nature, l’augmentation d’une proie génère l’augmentation des prédateurs et inversement, permettant une auto-régulation dans le temps. Ceci n’est évidemment pas possible dans les monocultures industrielles où les mécanismes naturels sont bloqués par l’activité humaine.

Voir les trésors de son potager sur sa page Instagram

Crédit image : lepotagerdarthur.com

Une passion partagée avec ses camarades

Pour Arthur, le jardinage, ce n’est pas seulement la joie de pouvoir consommer des légumes frais. « Je suis toujours époustouflé par les plantes qui se développent à partir de si petites graines », nous explique-t-il avec fascination. Et puis, travailler au jardin, c’est aussi l’occasion de bricoler : « les hôtels à insectes « fonctionnent du tonnerre. Au printemps ça ressemble plus à une ruche qu’à un simple hôtel ! »

Si l’on a souvent l’image d’une jeunesse qui ne s’engage pas, Arthur participe à démontrer le contraire. Le jeune homme partage sa passion avec ses camarades et échange des semences avec ceux qui jardinent tout comme lui. À l’école, il a même été invité à présenter son projet en cours. Et pour la suite ? Il ne sait pas encore exactement. Néanmoins, à l’avenir, il espère pouvoir s’investir à son échelle contre le changement climatique. Osons lui avouer qu’il le fait déjà, et ce d’une très belle manière…

Pour suivre le travail inspirant d’Arthur, son site web et sa page Instagram.

Voir toutes les images

Propos recueillis par Mr Mondialisation / Nos travaux sont gratuits et indépendants grâce à vous. Afin de perpétuer ce travail, soutenez-nous aujourd’hui par un simple thé

Source et remerciements à Mr Mondialisation

À lire absolument, le piratage n’est en aucun cas de la démocratie, même avec un engagement politique qui ne saurait justifier le pillage de contenu d’autrui. Le partage dans le respect des sources et sans but lucratif, est le gage de la continuité de sites de qualité, qui sous contrat Créative Commons autorise un tel partage, à la condition expresse que le but soit seulement le partage, ce que certains ont oublié. Mr Mondialisation pousse un coup de gueule justifié, envers des plagiaires qui se font les coucougnettes en or sur leur dos et, sur celui d’autres sites que nous apprécions. Je ne pouvais pas passer sous silence, cette démarche qui est garante d’un Internet libre, informatif, et respectueux du travail fourni par des équipes talentueuses et motivées, qui sont souvent peu rémunérées, les sites fonctionnant sur les dons. Ceux qui ont des sites ou blogs, savent que les porte-monnaie sont extra-plat et que les serveurs dédiés coûtent cher. Si vous vous sentez motivés par la démarche, signalez aux « pirates » leurs forfaits sur leurs pages et ne jouez pas le jeu de « pute à clics », qui enrichissent les voleurs aux dépens des vrais auteurs. Partagez !

Conclusion de l’article:

…/….

Que puis-je faire en tant que lecteur ? 4 actions simples et utiles :

1. Cesser de suivre les pages qui plagient comme La Vraie Démocratie. Sans vous, les copieurs n’existent pas. Les suivre, c’est encourager l’appauvrissement des auteurs.

2. Laisser un commentaire sur ces pages pour exposer les copieurs. Signaler à Facebook les contenus copiés. Ensemble, nous pouvons arrêter ça.

3. Inviter les victimes d’un contenu copié à porter réclamation. Il existe un formulaire simple pour dénoncer une plagiat avéré sur Facebook.

4. Prévenir en privé les médias victimes du plagiat afin qu’ils puissent s’en défendre.

5. Faire un don aux auteurs des contenus originaux. L’univers médiatique engagé et alternatif existe grâce à leur travail.

Lire

La copie de nos articles à des fins commerciales nous tue. STOP.

 

Qu’aurais-je à craindre ? par Zénon …

Merci à Résistance71 pour avoir publié ce texte de Zénon. Vous pourrez retrouver tous les textes de Zénon, chez JBL1960 en pdf gratuits. Je trouve le trouve bien à propos et d’actualité en ces temps de lutte.  Partagez ! Volti

******

Source Résistance71

Qu’aurais-je à craindre ?

Dis-moi, qu’aurais-je à craindre, l’ami,
Des tenants d’un ordre en décrépitude, déjà au bord du tombeau ;
Car nous étions, sommes et serons unis
Comme au temps de la servitude à l’éclosion du renouveau. Lire la suite

Génération Gueul’man II. Empoisonne-moi …

Ils ont de jolies voix et le message est « mortel ». Partagez ! Volti

******

Allez, une enceinte, deux micros-bananes et c’est parti !! Bon, on vous laisse regarder tranquillement, nous on va manger une tartine de Nutella… Bisous à tous :) Lire la suite

1 2 3 52