Earthlings

Earthlings est un film documentaire américain de Shaun Monson sorti en 2005 dont la réalisation a nécessité cinq années de travail et d’investigations. Il montre le traitement réservé aux animaux destinés à être des animaux domestiques, à la production de nourriture, à la confection de vêtements, aux divertissements et à la recherche scientifique.

Dans l’optique de diffuser au maximum le message du film, la société NationEarth, qui en détient les droits, a permis à certaines personnalités de re-doubler le film dans d’autres langues. C’est pourquoi il existe plusieurs versions du film. La version originale américaine, dont le narrateur est l’acteur Joaquin Phoenix, la version française, dont le narrateur est le réalisateur Maxime Ginolin, la version allemande, dont le narrateur est le comédien de doublage Helmut Krauss, et la version québécoise, dont le narrateur est l’ex-hockeyeur Georges Laraque des Canadiens de Montréal.

Version française : Lire la suite

Le poisson gonflé à l’eau, ça n’est pas une légende..

Rien ne nous sera épargné pour nous faire payer plus cher, même l’injection d’eau pour « gonfler » le poisson et l’alourdir. Ce qui ne se vend pas, ne se fabrique pas, changeons nos habitudes. Vous croyez que le voyage de ce poisson de la Norvège en Chine, n’a pas d’impact carbone sur le climat ? « Ils » continuent à nous prendre pour des abrutis, juste bons à payer. Partagez ! Volti

******

Source Positivr.fr via Aphadolie (vidéo)

Illustration

Des injections d’eau et de phosphate pour que le poisson ait l’air plus gros. Des cabillauds pêchés en Norvège qui font un détour par la Chine pour être débités en filet avant de revenir en Europe. Cette enquête de France 5 va vous donner envie de lever le pied sur ce poisson à chair blanche… Lire la suite

Lasagnes à la viande de cheval : six ans après, les fraudes alimentaires se poursuivent..

On se demande ce qu’il y a vraiment dans ces plats tout prêts, en dehors de ce que prétend l’étiquette. Partagez ! Volti

******

Auteurs Nolwenn Weiler, Simon Gouin, Sophie Chapelle pour BastaMag

Illustration/Pixabay

De la viande de cheval dans des lasagnes « pur boeuf » ! En février 2013, ce scandale alimentaire défraie la chronique. Depuis six ans, bien d’autres affaires ont éclaté, comme celle du fipronil, cet insecticide retrouvé dans les œufs. A chaque fois, la même promesse des gouvernements : résoudre les failles dans les systèmes de contrôle européens sur la sécurité alimentaire. Alors que le procès Spanghero se déroule jusqu’au 13 février, des chevaux impropres à la consommation humaine continuent aujourd’hui de se retrouver sur le marché européen. Et les consommateurs français sont loin d’être épargnés.

Lire la suite

« Urgence absolue pour le ver de terre » : la lettre d’un agronome au Président..

Sans faire de pessimisme et en tenant compte de la considération que Macron a du peuple bien visible et audible, on peut craindre que, le sort des vers de terre va lui passer de manière stratosphérique, au dessus de la tête. Pourtant, ces compagnons discrets et indispensables, sont les garants de la bonne santé des sols, de leur pérennité et d’une alimentation saine et naturelle. Nous en sommes à l’heure où, le semencier Syngenta obtient le droit de breveter la nature.(merci Françoise). C’est un fait gravissime, le monde agricole, y compris celui de l’agriculture productiviste, refuse cette décision, auront-ils assez de poids?  On doit absolument revoir les méthodes de productions, revenir sur une agriculture raisonnée. Cette folie productiviste qui fait le bonheur des agrochimistes tels Monsanto et consort, ainsi que de leurs actionnaires, est insoutenable à long terme. Les époux Bourguignon ont depuis longtemps lancé l’alerte, l’agriculture moderne a tué les sols ! Tout est à sauver dans la nature, les oiseaux disparaissent des campagnes françaises à une vitesse « vertigineuse ». La RTBF a elle aussi fait un article « SURVIE DE L’ESPÈCE HUMAINE : si les vers de terre disparaissent, l’homme sera en danger » mais, la Nature est livrée aux lobbies qui font la pluie et le beau temps, dans les couloirs du parlement européen, tout est à vendre, même les consciences, il suffit d’y mettre le prix et, ils ont les moyens. Même le Canada ! Santé Canada approuve le cancérogène glyphosate. Partagez ! Volti

******

Source Mr Mondialisation

Menacés par l’agriculture industrielle, le labour et les épandages de produits phytosanitaires, les vers de terre jouent pourtant un rôle indispensable pour l’aération et le travail du sol ainsi que la dynamique des nutriments.
Agronome et auteur de plusieurs ouvrages, dont Éloge du ver de terre  (Flammarion, 2018), Christophe Gatineau plaide que leur soit accordé un statut juridique particulier avant qu’ils ne disparaissent définitivement. Nous publions sa lettre à Emmanuel Macron.
Lire la suite

Déchets nucléaires : l’Andra paye des médias pour orienter l’opinion en faveur de Cigéo..

Ces déchets nucléaires dont on ne sait que faire, qui s’accumulent et deviennent très encombrants, en plus d’être dangereux. On ne sait absolument pas, comment se comporteront ces déchets dans la durée une fois enfouis. Nous n’avons pas la technologie pour les neutraliser et, quoi de mieux que de laisser les générations futures, se charger de cet héritage mortel. En souhaitant que rien ne soit venu perturber les « projections » de ces nucléocrates entre temps. Avec l’argent que ça coûte, pourquoi ne pas miser à fond sur les énergies renouvelables ? Que de temps perdu. Partagez ! Volti

******

Auteur Raphaël Goument pour Reporterre

Pour rendre acceptable le projet Cigéo d’enfouissement des déchets nucléaires, l’Agence nationale des déchets radioactifs porte une attention particulière au travail des consciences, notamment des plus jeunes. Avec l’aide – rémunérée – de médias et de youtubeurs.

______

Le projet titanesque Cigéo, conduit par l’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra) attend toujours une autorisation de création. Avant de creuser dans l’argile lorrain des puits et des galeries à 500 mètres sous terre pour y enfouir les pires des déchets nucléaires, cela fait vingt ans que l’Agence creuse son sillon dans les consciences afin d’influencer les populations. Et, en premier lieu, les plus jeunes. « L’Andra essaye d’arranger une histoire qui n’est pas simple du tout et elle veut faire passer cette solution excessivement dangereuse comme la solution miracle. C’est une politique de communication et non d’information, antinomique de l’idée de choix démocratiques », regrette Corinne François, de l’association Bure Stop. Lire la suite

Grève pour le climat – LAUSANNE – 2019 par Alexandre Salama..

Avec tout ce qu’il y a à changer et au vu de l’immobilisme de la part de tous les gouvernements, le seul constat qui s’impose, c’est de virer ce système ultralibéral et capitaliste qui ne détruit pas que des vies, mais aussi la planète. Partagez ! Volti

Retour en vidéo sur la première @Grève du Climat – Suisse avec 10’000 élèves dans les rue de Lausanne à manifester. En réponse à nos gouvernements qui refusent d’agir, la jeunesse se mobilise et appelle à un état d’urgence climatique. Prochaines étapes: Manifestation pour le climat – Lausanne le 2 février et une grève internationale le 15 mars. Alexandre Salama. Lire la suite

« Ne me parlez plus d’i-coulogie !! » L’édito de Charles SANNAT..

Et oui l’écologie est un créneau générateur de taxes et de supposées « bonnes conduites », qui n’impactent que notre environnement immédiat. Quand on voit le bord des routes où les décharges sauvages, on a tout compris des priorités de certains con-citoyens. N’empêche qu’il faut continuer à faire durer l’illusion.. Partagez ! Volti

******

Charles Sannat pour Insolentiae

Mes chères impertinentes, mes chers impertinents,

Mes chers et fidèles lecteurs.

Dans le grand débat présidentiel, il va nous falloir parler d’i-coulogie, vous savez, la transition énergétique blablablabla… I-coulogie par-ci, i-coulogie par là et re-blablablabla.

J’aime les petits oiseaux, l’environnement et les animaux. Je suis, tenez-vous bien… contre la pollution. Si, si, je vous assure.

Je suis aussi contre le réchauffement climatique. Si, si. Lire la suite

Un cargo en feu contenant 3 800 voitures, dérive dans le Pacifique…

Ce monstre qui transporte des milliers de voitures, va finir au fond de l’océan et polluer un peu plus. Partagez ! Volti

******

Christophe Magdeleine pour Notre-Planète-Info

Le Sincerity Ace dans le port de Antwerp – Belgique
Crédit : Alf van Beem / Wikimedia – Licence : CC0

Symbole de la mondialisation, le transport maritime est en général sûr, peu couteux et moins polluant que les autres modes de transport. Et pourtant, un incendie sur un cargo transportant 3 800 voitures a contraint on équipage à l’abandon. Depuis, il dérive en attendant de couler…

Un cargo en détresse transportant 3 804 voitures dont 3 500 de la marque Nissan dérive dans l’océan Pacifique comme en témoigne cette vidéo : Lire la suite

Idiocratie : devenons-nous tous idiots ?..

Une bonne réflexion sur les multiples causes de la baisse de QI constatée dans nos sociétés. C’est assez inquiétant avec l’utilisation débridée des produits chimiques, la chose qui devrait contribuer à l’éducation, à savoir la télévision, qui s’avère être une cause importante de « l’idiocratie » qui s’installe insidieusement, la carence en iode qui empêche la glande thyroïde de jouer son rôle. Enfants hyper-actifs, déficit d’attention, posez vous les bonnes questions. Pouvons nous inverser la tendance ? Partagez ! Volti

******

Source Aphadolie

Pixabay

Cocktail toxique : comment les perturbateurs endocriniens empoisonnent notre cerveau ?

Tous les jours, notre organisme absorbe et emmagasine une quantité croissante de polluants chimiques provenant de notre environnement. Ces produits toxiques ont des conséquences néfastes sur notre cerveau et sur celui de nos enfants dès leur conception.
Pesticides, plastifiants, désinfectants, retardateurs de flamme, agents tensio-actifs, filtres UV : ces polluants omniprésents contribuent non seulement à la multiplication alarmante des troubles neurologiques et des difficultés d’apprentissage, mais ils pourraient bien, dans un futur plus ou moins proche, être à l’origine d’une baisse globale des performances cognitives chez l’être humainune première dans l’histoire de l’humanité. Lire la suite

Mr Mondialisation : Les « miracles verts » de ce jeune jardinier belge sur 15m2..

Un peu de positif en cette période très troublée, avec une escapade dans le tout petit jardin d’Arthur, un lieu où il fait de grandes choses en mettant en pratique, les conseils d’un papy de 80 ans . Mr Mondialisation, avec ce reportage et ses belles images, redonne un sacré espoir en notre jeunesse. Un exemple qui ne manquera pas d’être suivi, vu le succès de ce jeune adolescent sur Instagram avec 5000 « fans ». Bravo ! Partagez ! Volti

******

Source Mr Mondialisation

Crédit image : lepotagerdarthur.com

À quelques kilomètres de Bruxelles, Arthur, âgé de 17 ans à peine, soigne un micro-potager d’une productivité époustouflante. Ses succès, partagés sur les réseaux sociaux, suscitent un véritable engouement et surtout de la curiosité. Nous l’avons rencontré.

Avec son potager, Arthur emporte un véritable succès sur les réseaux sociaux. Sur Instagram, où il poste les photographies de ses réussites, plus de 5000 personnes le suivent alors qu’il commence à peine. Le jeune homme, qui vit à une dizaine de kilomètres de la capitale Belge y explique comment, sur un espace d’à peine 15 mètres carrés, il obtient une productivité importante, le tout sans intrant et autres produits de synthèse.

Crédit image : lepotagerdarthur.com

Sélection stricte des légumes et permaculture

« J’ai commencé à jardiner à l’âge de 7 ans », se souvient le jeune homme. « C’est un proche de mes parents âgé de plus de 80 ans qui m’a transmis cette passion fantastique », complète-t-il. Inspiré des techniques de la permaculture et des nombreux livres qu’il a lus, il jardine de manière écologique et privilégie les associations de cultures. Les photos de son petit espace en témoignent : les légumes sont plantés serré et chaque interstice est exploité. On y trouve des céleris, des choux, des haricots, des concombres. Et afin de gagner encore un peu plus de place, Arthur fait pousser les courges le long d’une palissade. Au programme également, le paillage du sol et l’installation de « Ollas », des pots en argile enterrés et remplis d’eau qui permettent de réduire la fréquence des arrosages. « En saison, je récolte des légumes tous les jours. Cette année, j’ai eu beaucoup de tomates ! », se réjouit-il.

Qu’en est-il des insectes et des champignons pouvant s’attaquer aux légumes ? « Je laisse faire l’écosystème. Et si ça ne marche pas, la plante meurt », confie le jeune homme avec beaucoup de philosophie. C’est un peu la part que la biodiversité prend pour elle. Néanmoins observe-t-il : la nature fait bien les choses, « de manière générale, les écosystèmes sont bien réglés », si bien qu’une « invasion de pucerons par exemple est régulée par l’arrivée de prédateurs naturels, comme les larves de coccinelles ». Les scientifiques observent effectivement que, dans la nature, l’augmentation d’une proie génère l’augmentation des prédateurs et inversement, permettant une auto-régulation dans le temps. Ceci n’est évidemment pas possible dans les monocultures industrielles où les mécanismes naturels sont bloqués par l’activité humaine.

Voir les trésors de son potager sur sa page Instagram

Crédit image : lepotagerdarthur.com

Une passion partagée avec ses camarades

Pour Arthur, le jardinage, ce n’est pas seulement la joie de pouvoir consommer des légumes frais. « Je suis toujours époustouflé par les plantes qui se développent à partir de si petites graines », nous explique-t-il avec fascination. Et puis, travailler au jardin, c’est aussi l’occasion de bricoler : « les hôtels à insectes « fonctionnent du tonnerre. Au printemps ça ressemble plus à une ruche qu’à un simple hôtel ! »

Si l’on a souvent l’image d’une jeunesse qui ne s’engage pas, Arthur participe à démontrer le contraire. Le jeune homme partage sa passion avec ses camarades et échange des semences avec ceux qui jardinent tout comme lui. À l’école, il a même été invité à présenter son projet en cours. Et pour la suite ? Il ne sait pas encore exactement. Néanmoins, à l’avenir, il espère pouvoir s’investir à son échelle contre le changement climatique. Osons lui avouer qu’il le fait déjà, et ce d’une très belle manière…

Pour suivre le travail inspirant d’Arthur, son site web et sa page Instagram.

Voir toutes les images

Propos recueillis par Mr Mondialisation / Nos travaux sont gratuits et indépendants grâce à vous. Afin de perpétuer ce travail, soutenez-nous aujourd’hui par un simple thé

Source et remerciements à Mr Mondialisation

À lire absolument, le piratage n’est en aucun cas de la démocratie, même avec un engagement politique qui ne saurait justifier le pillage de contenu d’autrui. Le partage dans le respect des sources et sans but lucratif, est le gage de la continuité de sites de qualité, qui sous contrat Créative Commons autorise un tel partage, à la condition expresse que le but soit seulement le partage, ce que certains ont oublié. Mr Mondialisation pousse un coup de gueule justifié, envers des plagiaires qui se font les coucougnettes en or sur leur dos et, sur celui d’autres sites que nous apprécions. Je ne pouvais pas passer sous silence, cette démarche qui est garante d’un Internet libre, informatif, et respectueux du travail fourni par des équipes talentueuses et motivées, qui sont souvent peu rémunérées, les sites fonctionnant sur les dons. Ceux qui ont des sites ou blogs, savent que les porte-monnaie sont extra-plat et que les serveurs dédiés coûtent cher. Si vous vous sentez motivés par la démarche, signalez aux « pirates » leurs forfaits sur leurs pages et ne jouez pas le jeu de « pute à clics », qui enrichissent les voleurs aux dépens des vrais auteurs. Partagez !

Conclusion de l’article:

…/….

Que puis-je faire en tant que lecteur ? 4 actions simples et utiles :

1. Cesser de suivre les pages qui plagient comme La Vraie Démocratie. Sans vous, les copieurs n’existent pas. Les suivre, c’est encourager l’appauvrissement des auteurs.

2. Laisser un commentaire sur ces pages pour exposer les copieurs. Signaler à Facebook les contenus copiés. Ensemble, nous pouvons arrêter ça.

3. Inviter les victimes d’un contenu copié à porter réclamation. Il existe un formulaire simple pour dénoncer une plagiat avéré sur Facebook.

4. Prévenir en privé les médias victimes du plagiat afin qu’ils puissent s’en défendre.

5. Faire un don aux auteurs des contenus originaux. L’univers médiatique engagé et alternatif existe grâce à leur travail.

Lire

La copie de nos articles à des fins commerciales nous tue. STOP.

 

1 2 3 4 5 518