La petite dame qui déplaçait les montagnes

Loin de tous ces jeunes pseudo-écolos à la petite semaine lobotomisés par la surmerdiatisation de Gretta trucmachin l’idiote utile du moment, et qui défilent sous les flonflons en criant « Pas contents ! Pas contents ! » voici du vrai, du réel, du concret, du terrain.
De l’environnement, de l’humanitaire. Vrai, vrai, réel… Voilà comment on se sort vraiment les doigts du c.ul quand on veut faire de « l’environnement ».

Une histoire VRAIE, synonyme d’abnégation, de compassion, d’empathie, de pugnacité, de dangers, de courage, de volonté, de croyance et de foi en soi, de rassemblements, d’obstination, de force, oui de forceS. Lire la suite

ARMES NUCLÉAIRES ET ÉNERGIE NUCLÉAIRE DANS LE MÊME SAC…

LA PEUR DU NUCLÉAIRE FABRIQUÉE DE TOUTES PIÈCES PAR LES AUTORITÉS ET LE CARTEL DE L’ÉNERGIE ?
Se pourrait-il que les dangers attribués au nucléaire fassent part d´une campagne de désinformation ? L´histoire et la science ne font pas exception quant aux fausses croyances entretenues dans les esprits depuis plus d´un siècle… par ceux la mêmes qui aujourd´hui travaillent à faire disparaitre, détruire la France, notre beau pays.

En effet, le pétrole n´est pas une de source fossile, mais abiogène, est inépuisable. La théorie de l´évolution encore enseignée dans nos écoles s´avère fausse, la révolution dite française ne fut en rien le soulèvement du peuple, mais la prise du pouvoir d´une élite, etc.

Lire la suite

Trafic du bois au Cambodge : symbole lucratif d’un suicide écologique planétaire..

Tous ceux qui participent aux multiples G « x, y, z », pour la protection du climat, de la biodiversité, ou de la planète en général, se moquent royalement de nous. Nous sommes habitués à « la poudre aux yeux », aux grands discours et engagements des politiques qui s’arrêtent, une fois leurs discours prononcés et enregistrés. Ce sont les lobbys qui mènent un bal endiablé et destructeur et, sans prise de conscience globale, ce sont les peuples qui danseront « la danse macabre« . Comme le dit la conclusion de l’article « Si ce bilan n’a rien de très réjouissant, il démontre largement à lui seul que le marché et ses rouages politiques se moquent ouvertement des conditions de notre biosphère. Plus que jamais, le temps semble venu pour une révolution globale de nos manières de faire société, de consommer, de légiférer. Ça urge ! » Partagez ! Volti

******

Source Mr Mondialisation

Images satellite de Google Earth montrant la progression de la déforestation au profit des plantations industrielles

Aucun autre pays que le Cambodge ne connaît un taux aussi haut de déforestation. Les cultures agro-industrielles, les plantations d’hévéas et les concessions minières remplacent peu à peu les forêts. Même les zones protégées mises en place par le gouvernement ne sont pas épargnées, les arbres étant aussi victimes d’un trafic de cette précieuse ressource. D’énormes quantités d’arbres au bois précieux y sont abattues chaque jour, pour être transformées en meubles de jardin ou en parquet. Cette pratique parfois légale, parfois illégale, selon le bon vouloir des autorités, donne lieu à un commerce lucratif qui entraîne des ravages considérables sur l’environnement. Le point sur un drame invisible qui n’en finit pas.

Lire la suite

Un essaim de frelons asiatiques tue un guide thaïlandais puis se nourrit de son cadavre..

Les frelons asiatiques n’aiment pas être dérangés. Et ils sont arrivé en Europe, ces indésirables, ça sert aussi à ça la mondialisation et le commerce à importer incognito, des espèces invasives et dangereuses. De plus ils attaquent et déciment les ruches occidentales, nos abeilles ne sachant pas se défendre contre ce prédateur, a l’inverse de leurs cousines asiatiques qui elles, ont développé une étonnante stratégie. Il est fortement déconseillé, d’essayer de détruire un nid de ces frelons très agressifs. Partagez ! Volti

******

Source Trust-My-Science

Avec des dimensions bien supérieures à celles des guêpes européennes et un comportement de prédation agressif, le frelon asiatique est devenu une menace à la fois pour l’Homme et les différentes espèces endémiques qu’il chasse. La neurotoxine contenue dans son venin peut vite s’avérer létale en une seule injection. De nombreux cas de décès ont déjà été enregistrés à travers le monde. Récemment, des touristes français en voyage en Thaïlande ont assisté à la mort de leur guide de 58 ans lors d’un parcours dans la jungle. Le guide local, Sanchai, a été attaqué simultanément par des centaines de frelons asiatiques, qui se sont ensuite nourris de son cadavre pendant 4 jours.

Lire la suite

L’AMASSADA, appel pour le 1, 2, 3 novembre 2019..

Merci à Jo725. Partagez ! Volti

******

Source Douze

Ils sont la mort : ça va être leur fête…

Lorsqu’ils ont détruit l’Amassada, ils ont commencé par raser le potager. Ils ont passé un très gros gyrobroyeur sur les légumes qui s’envolaient en morceaux. Puis ils se sont attaqués, à coups de pelleteuse à chenilles, à la frêle éolienne artisanale que nous avions construite, l’abattant en quelques secondes. Depuis cinq ans, c’est elle qui alimentait le hameau, résistant vaillamment aux buffades hivernales du causse. Elle ne donnait pas beaucoup d’électricité, mais cela suffisait pour les vies que nous inventions là-haut. En arrivant par les chemins, c’est elle que l’on voyait d’abord, avec ses fanions colorés, preuve s’il en fallait que l’on peut faire mieux que ce monde suicidaire.

Lire la suite

Aux origines de la forêt de Provence : la métamorphose

Pour les provençaux les forêts sont principalement du maquis, des résineux et chênes. Il n’en a pas toujours été ainsi. Partagez ! Volti

******

Par christofer jauneau via Notre-Planète-Info url : https://www.notre-planete.info/actualites/3743-histoire-foret-Provence-agriculture

Paysage provençal/Pixabay

De nos jours, la Provence évoque la garrigue et ses herbes basses, sèches et ajourées, également le maquis, aux airs de savane buissonnante, ou encore les forêts de pins et de chênes au sous-bois généralement sec, dur et piquant. Ces paysages ne sont pourtant pas naturels. Ce sont les hommes qui ont radicalement transformé la forêt primaire, nettement plus humide et à la flore bien différente, en un biotope plus aride.

Lire la suite

Le cri d’alarme de l’ancien haut-commissaire à l’énergie atomique..

Un vrai cauchemar ces centrales où la sécurité pose problème, quand à leur état… Partagez ! Volti

******

Charles Sannat pour Insolentiae

Le débat sur le nucléaire est très complexe.

A titre personnel, je regarde cette énergie avec une grande méfiance et en acceptant le paradoxe que mon électricité et ma « lumière » sont avant tout nucléaire !

Ce qui est certain, c’est qu’en cas d’accident dans une centrale nucléaire et compte tenu de la superficie (réduite) de notre pays, nous courrons un risque collectif majeur. La sûreté nucléaire doit donc être au centre des préoccupations, et c’est bien souvent par l’opacité qui est la sienne que l’industrie du nucléaire pêche. L’absence de transparence laisse place à tout l’imaginaire.

D’ailleurs, lorsque l’on voit la manière dont a été traité l’accident de l’usine LUBRIZOL qui n’est rien de moins que la destruction d’une usine classée SEVESO ultra dangereuse, il y a de quoi craindre le pire en cas d’accident dans une centrale nucléaire.

Donc,  les craintes autour de cette énergie ne doivent pas être minimisées ni balayées d’un revers de main. Elles sont légitimes et il faut apporter de vraies réponses aux questions des gens.

Cela ne retire, néanmoins, rien à cette intervention dans le Point de l’ancien haut-commissaire à l’énergie atomique Yves Bréchet, que je vous invite à lire.

Voici l’un des meilleurs passages parce qu’il pointe une aberration toute française où l’on veut décarboner notre énergie nucléaire, qui est peut-être radioactive mais certainement… pas carbonée !

« L’urgence climatique n’autorise pas les effets de manches. Et nous sommes en plus dans une guerre économique qui a succédé à la guerre froide. Dans cette configuration, on a plus que jamais besoin d’un Etat stratège. La problématique est de décarboner notre énergie. Mais, aujourd’hui, on s’évertue à décarboner une électricité déjà décarbonée ! Remplacer le nucléaire décarboné par les énergies renouvelables ne réduit en rien le dioxyde de carbone. L’Allemagne avait 20 % de nucléaire, mais a décidé d’en sortir, rouvrant ainsi ses usines à charbon, sans parler des milliards par an que coûte cette transition énergétique. Vous pensez que la France peut se permettre d’investir 1 200 milliards d’euros dans un parc de production éolien, avec des turbines à gaz pour pallier les absences de vent quinze jours par an ? Tout ça sans aucune diminution des gaz à effet de serre ? C’est autant d’argent qui n’ira pas dans la rénovation du bâtiment et dans l’électrification des transports. Mais plutôt que de se demander : « Qu’est-ce qu’on peut faire d’efficace ? », on se demande : « Qu’est-ce qu’on peut annoncer ? » Les énergies renouvelables locales font sens. Mais les mettre sur le réseau électrique, c’est beaucoup plus compliqué. Il faut pour cela des investissements massifs dans la recherche sur le stockage. Au lieu de cela, on subventionne des panneaux photovoltaïques importés de Chine »

Charles SANNAT

« Ceci est un article « presslib » et sans droit voisin, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source Le Point ici

Le Brésil vit la plus grosse marée noire de son histoire et personne n’en parle..

On soupçonne un bateau poubelle ! Donc, on ne sait pas vraiment qui est fautif. Le Brésil et ses magnifiques plages, souillées de galettes de pétrole visqueux. Après les feux, la protection de l’environnement laisse à désirer. Partagez ! Volti

******

Source Basta

Cabeza de Itacare Bahia

Une mystérieuse marée noire est en train de souiller des dizaines de plages et mangroves du littoral brésilien, et pourrait même atteindre Rio de Janeiro. Dans l’indifférence totale du gouvernement Bolsonaro.

Lire la suite

Dépossession, la 2ème contrainte qui sabote les États. Le lobbying

Le livre de Liliane Held Khawam est important, il permet de savoir et comprendre qui sont les spoliateurs/profiteurs qui dictent leurs lois aux gouvernements. Liliane nous à déjà offert des extraits de son livre Dépossession, elle récidive avec un nouvel extrait qui met en lumière tous les intervenants qui œuvrent dans l’ombre, pour s’accaparer le pouvoir et ça leur est facile face aux états soumis et à leurs marionnettes. Même si vous vous sentez impuissants, ne manquez pas de lire ce dossier, vous apprendrez que le multilatéralisme ne profite qu’à des vampires qui n’en ont jamais assez. Merci Liliane. Partagez ! Volti

******

Liliane Held Khawam

Le monde multilatéral accueille différentes sortes de partenaires dans sa gouvernance. Le partenariat multipartite vient se greffer au multilatéralisme et amène les gouvernements à inviter des partenaires privés non gouvernementaux à collaborer à la gestion du monde. Ceci inclut des banques, des hedge funds, des multinationales et leurs ONG-satellites ou autres think tanks.  C’est grâce à cette collaboration étroite que le super-État planétaire, business et financier, se forme en partenariat avec le monde des entreprises (corporate) et de la société civile (lobbies, ONG, think tanks, etc.).

Lire la suite

Un déshumidificateur à faire chez soi

L’humidité est un vrai handicap surtout quand elle existe dans votre intérieur. Celle-ci se manifeste sous la forme de condensation, c’est-à-dire des gouttelettes d’eau un peu partout sur les surfaces lisses. 

Pour éviter que cela n’arrive, vous pouvez acheter un déshumidificateur ou bien, mieux encore, le faire vous-même !

Dans cet article on vous expliquera comment réaliser votre propre absorbeur d’humidité en quelques minutes :

  • D’abord, munissez-vous d’une bouteille en plastique vide puis coupez-la en deux. N’oubliez pas de retirer le bouchon !

Lire la suite

1 2 3 4 5 543