Bienvenue à VAXXED l’événement en ligne! …

Cet acharnement à vacciner sans tenir compte des alertes, est assez inquiétant. Vous connaissez Waxxed, ce film est en diffusion libre. Merci à Lucile L. Présentation. Partagez ! Volti

******

Source Waxxed-the-movie

Les campagnes de vaccination actuelles sont telles que ni les jeunes ni les parents ne peuvent donner de consentement éclairé.

Octobre vient de s’achever.  Alors que ce mois est désormais consacré aux victimes de la vaccination, et que les témoignages se succèdent, les autorités de santé continuent de les ignorer et poussent au contraire l’agenda vaccinal à un rythme effréné.

Du 1er au 8 novembre, le film”Vaxxed: de la dissimulation à la catastrophe” sera en diffusion mondiale gratuite en ligne et Cinéma Libre vous proposera des packs ‘DVD + dossier d’informations‘  à faire parvenir directement à vos élus!  Ce pack ‘DVD + dossier info’ est offert avec une réduction de 15%  sur le prix du DVD (PAL) et une livraison gratuite pour les envois de 10 DVD (PAL), partout dans le monde. Lire la suite

Au secours ! Empêchez les de m’assassiner

On ne refuse pas ce genre d’appel ! On connaît le combat de ce médecin et l’acharnement de la part de l’Ordre des Médecins, qui ne reconnaît pas les protocoles hors de son autorité. Sortir de la pensée unique, essayer d’autres thérapies, c’est le fondement même de la science médicale, rechercher et tenter de trouver de quoi combattre la maladie, ne pas se cantonner dans une norme établie . Pourquoi refuser d’autres pistes de soins, si elles s’avèrent efficaces ?  Si la vidéo disparaît, suivez les liens. Merci au Dr Moulinier qui a utilisé notre option « poster un article ». J’ai dû un peu remanier et étoffer son message, pour plus de compréhension.  Partagez ! Volti

******

Que reproche-t-on au Dr Moulinier, qui exerce à Bordeaux et en Espagne ? (Voir plus bas) N’avoir pas suivi à la lettre, dans plusieurs prescriptions, les protocoles définis par la Haute Autorité de santé (HAS), avoir adapté la dose des médicaments à l’état de ses patients et avoir eu recours à l’auto-hémothérapie (transfusion pratiquée avec le propre sang du malade). Bref, avoir traité ses malades en ne respectant pas strictement les « données acquises de la science », sous-entendu les « protocoles élaborés par les autorités sanitaires », ce qui n’est pas tout à fait la même chose…

Pas la moindre plainte de patients …/…Lire la suite

Lire la suite

Médicaments : d’inquiétantes ruptures de stock…

Voilà où mène la désindustrialisation et la délocalisation des entreprises. Quand on a un coffre fort à la place du cerveau, que la rentabilité prime sur le besoin des populations, on arrive à cette aberration, il n’y a plus de stocks de médicaments essentiels pour beaucoup de patients. Ceux qui ont les moyens vont se faire soigner en Suisse, et la majorité de ceux qui ne les ont pas les moyens, ils crèvent ? La solution ? Faisons une loi ! Une de plus dans le labyrinthe législatif, on fera au moins semblant de s’occuper de réparer les dégâts dus à la course au fric. Ces mondialistes/ultralibéraux, détruisent le pays mais, ils continuent à se passer le relais. Si on rajoute les molécules dont les brevets tombent dans le domaine public, et ne sont donc plus rentables… Partagez ! Volti

******

Source Le Parisien via Aphadolie + voir les vidéos

Pixabay

Le nombre de traitements indisponibles atteint un niveau inégalé. En première ligne, les malades de Parkinson, appuyés par les professionnels de santé, appellent l’État à réagir

La liste ne cesse de s’allonger. Alors que des centaines de médicaments et vaccins disparaissent des rayons des pharmacies et des hôpitaux, comment expliquer à des malades qu’on ne peut plus les soigner parce que leur traitement est « en rupture de stock » ? Face à l’urgence de la situation, le Collectif Parkinson et les neurologues lancent un cri d’alerte que dévoile Le Parisien – Aujourd’hui en France.

Qui est concerné ? Lire la suite

Oméga-3 : ce qu’il faut manger, ce qu’il faut savoir …

On entend beaucoup de choses sur la nutrition. Maître de Conférences en Neurosciences, Université de Bordeaux, nous parle des Oméga-3. Connaître leur utilité pour bien se nourrir. Partagez ! Volti

******

Auteur: pour The Conversation

Oméga-3 : ce qu’il faut manger, ce qu’il faut savoir

File 20181017 41138 1gxk25e.png?ixlib=rb 1.1
Saumon et sardines.
Tsuchida Bakusen (1887 – 1936)

Agnes Nadjar, Université de Bordeaux

Notre laboratoire s’intéresse particulièrement au rôle des oméga-3 dans les pathologies cérébrales. En effet, de nombreuses données chez l’Homme associent une diminution des taux sanguins et cérébraux en oméga-3 à la dépression, la schizophrénie ou la maladie d’Alzheimer. Aussi, voici un court récapitulatif de ce qu’il faut savoir sur l’action de ces nutriments sur le cerveau. Lire la suite

Cancer de la bouche : encore une découverte en Taïwan !

Selon une étude effectuée par des chercheurs en Taiwan parue le mercredi 10 octobre 2018 dans le Journal of Investigative Medicine intitulé « Association entre les particules fines et le cancer de la bouche chez les hommes taïwanais »[1], des niveaux élevés de particules polluants sont liés à l’accroissement d’un risque de développement du cancer de la bouche. C’est la première étude qui évoque le risque accru du cancer de la bouche à cause de la pollution de l’air.

En 2012, les estimations s’élèveraient à 300 000 nouveaux patients souffrant du cancer de la bouche et 145 000 décès dus à cette même maladie dans le monde. Les causes de ce cancer sont principalement le papillomavirus humain (VPH), le tabac, l’alcool, ou encore la mastication addictive du bétel notamment en Asie du Sud-Est. Les chercheurs taiwanais suggèrent dans leur dernière étude une nouvelle cause propice au développement de cette maladie. Lire la suite

Œufs : l’enfer des poules pondeuses…

Les œufs sont des aliments complets qui peuvent remplacer la viande, à condition qu’ils soient de bonne qualité. La demande augmente et, face au prix de la viande de qualité ça se comprend. Doit-on pour cela, accepter l’enfer concentrationnaire que vivent les poules pondeuses, avec la lumière 24h/24 pour assurer un rendement optimal, au milieu des cadavres, dans des cages exiguës, sans jamais voir la lumière du soleil ni un brin d’herbe ? Bourrées d’antibiotiques, déplumées, stressées, peuvent-elles dans ces conditions, donner de bons œufs ? L’œuf est le moins cher des aliment, le payer un peu plus cher (il sera toujours moins cher que la viande) en l’achetant Bio, c’est participer à la disparition de ces hangars de la mort. Partagez ! Volti

******

Partagé avec Aphadolie, Fawkes-News, Manger-Vivant, L214, 2012-Un-Nouveau-Paradigme

Titre original : Œufs : l’enfer des poules pondeuses. L’association L214 dévoile les images choquantes d’un élevage intensif (Vidéos)

Une association de défense de la cause animale rend publiques des images accablantes pour le groupe Avril, qui met en lumière les conditions d’élevage déplorables de ses poules pondeuses dans l’Essonne.

L’association L214 dévoile ce jeudi matin de nouvelles images choquantes de maltraitance animale tournées fin septembre dernier dans un élevage de 150.000 poules pondeuses du groupe Avril, premier producteur d’œufs français, près de Forges-les-Bains en Essonne.

L’enquête réalisée par l’association révèle un élevage intensif où des milliers de poules sont entassées dans des plusieurs centaines de cages grillagées. Les animaux n’y ont pas la possibilité d’étendre leurs ailes, ni de s’éloigner les uns des autres en raison de la densité des cages.

Serrées les unes aux autres, déplumées, les poules sont agressives à cause de leurs conditions de détention. Parmi elles, certaines ne survivent pas et leurs cadavres se décomposent au milieu des autres.

L’association L214, qui lance une campagne et une pétition contre les œufs de poules en cage, prévoit de se rendre ce jeudi, de 12h à 14h, en délégation au pied de la Tour Montparnasse, près des locaux du siège du groupe Avril, afin d’interpeller le groupe et de réclamer l’exclusion des œufs de poules en cage pour l’ensemble de ses activités.

L214/Poules pondeuses

Aucune traçabilité de ces œufs

L’association L214 explique que le groupe Avril s’était pourtant engagé à cesser de produire des œufs de poules élevées en cage, notamment à travers sa marque Matines, bien connue du grand public.

Or, cet engagement ne concerne pas les œufs transformés par ses autres entreprises, telles qu’Ovoteam. Pour ces œufs, le consommateur ne dispose donc d’aucune traçabilité, notamment quant au mode d’élevage, contrairement aux œufs coquille, qui eux sont marqués par un code. « Ces œufs se retrouvent ainsi dans nos biscuits, cantines scolaires, maisons de retraite ou encore restaurants d’entreprises. », rapporte L214.

« Si le groupe Avril prend en compte l’opinion des consommateurs comme il le prétend, il serait incohérent qu’il continue de commercialiser des œufs liquides provenant d’élevages en batterie. C’est pourquoi nous appelons le groupe Avril à lever cette ambiguïté en étendant son engagement à l’ensemble de sa production. », déclare Brigitte Gothière, cofondatrice de L214.

Img/L214

Pourquoi faut-il absolument manger des œufs BIO ?

Comment parler de l’œuf sans parler de la poule ?

Les conditions d’élevage et l’alimentation des poules ont un impact direct sur la qualité des œufs pondus.

En France, 80% des œufs proviennent de poules élevées en batterie…

A gauche, une poule “bio” élevée en plein air, ayant accès à un terrain herbé, libre de ses mouvements, pouvant courir, picorer et dormir à souhait, nourrie à 90% d’aliments biologiques, dont 40% devant être produits sur place.

A droite, une poule élevée en cage (batterie), se voyant imposer plus de 16h d’éclairage artificiel par jour pour plus de ponte mais qui n’a jamais vu et ne verra jamais la lumière du jour.

Pour survivre : vaccins, antiseptiques et antibiotiques à gogo…

Son alimentation est industrielle et de médiocre qualité.

Et les œufs dans tout ça ?

Entre les œufs de poule de batterie et les œufs biologiques, la composition en macronutriments est quasi similaire (protéines, lipides) mais il ne faut pas s’arrêter là !

Voici quelques exemples d’avantages des œufs biologique issus de poules saines :

  • Acides gras de meilleure qualité (le double d’oméga 3, moins d’oméga 6).
  • 60% de vitamine A en plus.
  • 3 fois plus de vitamine E !
  • 7 fois plus de bêta-carotène !

Comment déterminer facilement l’origine et donc la qualité d’un œuf :

Regardez le premier numéro du code sur la coquille, il nous donne ces informations :

  • 0” : œuf certifié biologique de poule élevée en plein air [vous pouvez y aller !]
  • 1” : œuf non-biologique de poule élevée en plein air (dont label Rouge) [de temps en temps]
  • 2” : œuf non-biologique de poule élevée en intérieur au sol [à bannir !]
  • 3” : œuf non-biologique de poule élevée en intérieur en cage ou en batterie [à bannir !]

Le prix des œufs biologiques reste abordable, selon votre lieu de résidence vous pouvez même trouver des fermiers qui vous fourniront des œufs d’excellente qualité au même prix que les œufs de batterie !

Pour ceux d’entre vous qui achètent des produits déjà préparés (pâtisserie, gâteau, plat préparé) contenant des œufs, à moins d’avoir un label “bio” ou “label rouge”‘ vous pouvez être certains qu’il s’agit d’œufs de batterie…  Une raison supplémentaire de ne pas acheter ce type d’aliments.

Le groupe Avril, c’est la marque Lessieur, Puget et Matines pour les plus connues.

Comme d’habitude, si l’on regarde leurs spots publicitaires, on y voit des « œufs choyés par des mères poules » au milieu des champs en liberté…

La qualité de vie des animaux se ressent sur le prix de l’œuf : environ 12 centimes l’œuf élevé en cage contre 22 pour celui élevé en plein air et 28 pour le label rouge et bio. Cependant, choisir les œufs de poules élevées en cage, c’est faire le choix de la souffrance animale pour le plus grand profit de l’industrie agroalimentaire. Dans la mesure où ce n’est pas un produit cher à la base, on peut bien payer quelques centimes de plus à mon avis.

Img/L214

Sources:

https://www.l214.com/

https://groupe-avril.stopcruaute.com/

http://www.fawkes-news.com/2018/10/l214-denonce-un-elevage-de-poules.html

https://www.mangervivant.fr/pourquoi-faut-il-absolument-manger-des-oeufs-bio/

http://www.2012un-nouveau-paradigme.com/2018/10/l214-devoile-les-images-choquantes-d-un-elevage-intensif-de-poules-pondeuses.html

https://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/l214-dévoile-les-images-choquantes-d’un-élevage-intensif-de-poules-pondeuses/ar-BBOx4iY?li=BBoJIji

Vidéo L214

Ne vous laissez pas manipuler par la publicité

France Inter : Fabrice Drouelle, émission santé incomplète, spectateurs indignés

Le Jeudi 20 septembre 2018, Fabrice Drouelle, présentait dans son émission « Affaires sensibles » les travaux du Professeur Beljanski titrés « L’Étrange cas du Professeur Beljanski ». La Fondation Beljanski, qui poursuit actuellement les recherches scientifiques initiées par le Professeur Beljanski, étonnée de ne pas avoir été consultée dans le cadre de cette émission souhaite apporter un complément d’information.

L’émission en quelques lignes

Mirko Beljanski est bien présenté en tant que chercheur à l’institut Pasteur puis au CNRS et enfin en tant que chercheur indépendant. Fabrice Drouelle fait un focus sur « L’affaire Beljanski » avec beaucoup de suspens et mises en doute. Puis, le Dr Dominique Dupagne médecin généraliste, propriétaire du magazine en ligne Atout Santé, actionnaire et administrateur de Vygon, fournisseur de matériel médical, et intervenant sur plusieurs émissions sur France Inter, donne son avis personnel en trois points: chercheur cupide, effet placebo et aucune étude scientifique sérieuse. Lire la suite

François Ruffin : «Avec Sanofi, le scandale est sous nos yeux»…

Comme nous n’avons aucun doute sur la politique collabo de l’exécutif avec les lobbies, quels qu’ils soient, on ne sera pas trop étonnés. Il y a un insoumis François Ruffin, qui hurle sa colère, et tente de mettre ce même exécutif devant ses responsabilités. Peine perdue ? Le Premier ministre, Edouard Philippe, lui a rétorqué : «On ne doit pas dénigrer une entreprise qui fonctionne bien». On pourrait être cynique et rajouter on gratifie un empoisonneur de plus, pourvu que ça lui rapporte un maximum, tant pis pour la santé des citoyens. Partagez ! Volti

******

Laure Equy et Rachid Laïreche, envoyés spéciaux à Amiens, ont réalisé l’interview pour le journal Libération

Révolté par l’affaire de la Dépakine, le député de La France insoumise accuse le laboratoire de privilégier la logique financière au détriment de la santé publique. Et l’exécutif de cautionner ces pratiques. Il entend déposer une proposition de loi.

Ces derniers jours, on l’a vu aux prises avec les députés La République en marche qui ne décolèrent pas contre le coup de gueule qu’il a poussé jeudi dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale. Le député (La France insoumise) de la Somme, François Ruffin, avait passé un savon à la majorité qui avait rejeté, sans la discuter, une proposition de loi LR sur «l’inclusion des élèves en situation de handicap», et fait circuler sur les réseaux sociaux les noms de ceux qui avaient voté «pour empêcher le débat» : «J’espère que le pays ne vous pardonnera pas», a-t-il balancé. «Cynisme», «instrumentalisation», «grosses ficelles de la démagogie», ont rétorqué ses collègues macronistes. Lire la suite

Les dates de péremptions sont-elles dépassées ? …

Pour les non paranos, nous avons tous constaté que certains aliments pouvaient être consommés sans risque, bien après la date de péremption. Il y a confusion entre les termes inscrits sur les emballages. Reste à connaître la réaction des industriels qui risquent d’augmenter leurs prix, si le consommateurs prend conscience, qu’il peut ne pas gaspiller ce qui est encore consommable. Vous avez expérimenté ? Dites nous. Partagez ! Volti

******

Auteur pour STATISTA

Des acteurs de la lutte contre le gaspillage alimentaire appellent à faire évoluer le système actuel des dates de péremption. Il existe en effet à l’heure actuelle deux types de dates qui peuvent porter à confusion pour les consommateurs. Lire la suite

Controverse autour des fruits et du sucre.

Plus personne ne conteste aujourd’hui que les sucres consommés en excès font des ravages. Actuellement, le sucre est tellement décrié que l’on va jusqu’à critiquer la consommation de fruits.(RB) Partagez ! Volti

******

Auteur René Bickel

Les fruits frais et mûrs représentent la meilleure des nourritures pour l’homme

Cependant, cueilli avant maturité pour être mis en chambre froide, le fruit n’atteint pas ses qualités nutritives et gustatives.

Les fruits non mûrs sont impropres à la consommation. Ils sont néfastes pour la santé. Souvent, il en résulte un inconfort digestif et, suite à cela, on conseille de ne pas consommer trop de fruits. Lire la suite

1 2 3 4 304