Le peuple souverain est interdit: France et démocratie.. partie 1..

Nous le disons souvent, l’électeur n’est plus un citoyen, s’il donne carte blanche à un individu qui ne fera que ce qu’il veut, au nom de ceux qui l’ont désigné, plutôt en phase avec son idéologie que par souci du bien commun. Partagez ! Volti

******

Auteur Jean Yves Jézéquiel pour Mondialisation

Après l’allocution de Macron, ce jeudi 25 avril 2019, ce qu’on savait déjà a été confirmé: hors de question de changer de cap, pour la simple raison que seuls les élus qui « représentent » le peuple savent ce qui est bien pour lui; ce qu’ils font est bien et ils vont continuer à faire ce qu’ils font, en accélérant même le mouvement!

Lire la suite

La création de méga-établissements regroupant écoles primaires et collèges inquiète élus et enseignants par BastaMag..

Méga, giga, toujours plus con-centré. On va fermer combien de classes ? Partagez ! Volti

******

Auteur Nolwenn Weiler pour BastaMag

Pixabay

C’est un amendement au projet de loi « Pour une école de la confiance », soutenu par la majorité parlementaire : il prévoit la création d’établissements regroupant collèges et écoles primaires d’un même secteur, sous l’autorité du principal du collège. En milieu rural, cette réorganisation de l’Éducation nationale risque d’accélérer le rythme des fermetures de classes. La disparition des directeurs d’école pourrait fragiliser les liens entre les équipes d’enseignants, les communes et les familles. Deuxième volet de notre série d’articles pour décrypter plusieurs aspects de la réforme en cours qui suscite nombre d’interrogations.

Lire la suite

Japon | Karoshi : des drones chassent les derniers travailleurs de leur bureau..

Au moment où on polémique sur les français travaillent-ils plus ou moins que leurs voisins ? Au Japon, on lutte contre ceux qui font des heures supplémentaires en excès qui les conduisent à la mort. La culture n’est pas la même et pour les japonais, travailler beaucoup est une preuve de l’attachement à l’entreprise. Il n’est pas rare que certains fassent 100 h en supplément par mois. Étonnant mais, de là à en mourir ! Partagez ! Volti

******

Source L’Express via Aphadolie

Le Japon utilise des drones pour s’attaquer au problème des heures supplémentaires excessives. Le pays lutte depuis des années avec ce qu’on appelle en japonais « karoshi » : des personnes qui travaillent littéralement à mort. La plupart des victimes décèdent des suites d’une crise cardiaque ou d’un accident vasculaire cérébral, d’un accident du travail ou d’un suicide.

Lire la suite

Dépossession: EDF, l’Etat renonce à ses dividendes. La Tribune..

Petits arrangements, vu que l’État c’est nous tous, à quoi faut-il s’attendre ? Partagez ! Volti

******

Source La Tribune via Liliane Held Khawam

L’Etat renonce à 400 millions d’euros de cash en prenant le solde de son dividende en titres pour l’exercice 2018. ll s’était déjà abstenu de prélever un dividende en cash en 2015, 2016 et 2017.

Le géant de l’énergie obtient de l’Etat un nouvel effort financier. L’Etat, actionnaire à 83,66% d’EDF, va renoncer pendant trois ans à son dividende en « cash » et le recevra sous forme d’actions, indique dimanche aux Echos le président de l’entreprise Jean-Bernard Lévy, dont le mandat a été renouvelé la semaine dernière.

Lire la suite

«Le massacre des classes moyennes ! » L’édito de Charles SANNAT..

Massacre ! Le mot en dit long et, en rajoutant un « s » on atteint les sommets dans tous les domaines. Partagez ! Volti

******

Charles Sannat pour Insolentiae

Mes chères impertinentes, mes chers impertinents,

C’est une étude du Centre pour la recherche économique et ses applications (CEPREMAP) qui est l’un des laboratoires de l’Ecole d’économie de Paris, réalisée par les économistes, Ariell Reshef et Farid Toubal qui met au cœur de l’actualité économique le destin dramatique des classes moyennes.

Leur étude de 96 pages est intitulée « La Polarisation de l’emploi en France » et démontre que la structure de l’emploi en France s’est profondément modifiée ces dernières années.

Lire la suite

Saint Gobain; la grande liquidation de l’industrie française se poursuit…

Encore un de nos fleuron qui risque de passer sous pavillon étranger (chinois). Dépossession, le livre de Liliane H.K, explique tout cela. Partagez ! Volti

******

Source Usine Nouvelle et La Tribune proposé par Liliane Held Khawam

Saint-Gobain PAM, un fleuron industriel français bientôt étranger  ? Saint-Gobain PAM fait figure de poids lourd. Cette structure dispose d’un portefeuille conséquent d’actifs stratégiques ainsi qu’un savoir-faire centenaire qu’il est impératif de conserver en France afin que l’Hexagone conserve sur son territoire l’un des leaders mondiaux dans le domaine de l’eau. Cela alors que Saint-Gobain PAM pourrait être racheté par un concurrent étranger. Bref, un savoir-faire unique qui risque de partir à l’étranger (La Tribune)

Saint-Gobain Pont-à-Mousson s’apprêterait à ouvrir son capital à son concurrent chinois
Lire la suite

Un plan à 100 milliards de dollars par an pour sauver la Terre. Par SciencePost..

C’est la Terre ou l’humanité qu’il faut sauver ? Nous en sommes à la sixième extinction et la Terre est toujours là. Par contre, pour les humains et la biodiversité, il y a du souci a se faire. L’ère industrielle a permis de mieux vivre ( pas pour tous ), mais à quel prix quand on voit le « progrès » exporté vers des pays, dont les populations ne sont pas éduquées à le gérer. Comment mettre en place « ce plan » ? Il faudra que tous les acteurs, multinationales, industries, gouvernements, etc.. soient partie prenante dans ce projet mondial et donc oublier le profit et le mercantilisme. On peut douter. Partagez ! Volti

******

par Brice Louvet, rédacteur scientifique pour SciencePost

Pixabay

l y a eu cinq extinctions de masse dans l’histoire de la Terre. Mais nous sommes confrontés à la sixième, dont les principaux responsables sont les humains. Pour sauver la planète, une stratégie doit être mise en place. Un plan à 100 milliards de dollars par an ?

Un plan pour sauver la Terre

Cette étude a impliqué du monde, notamment des leaders internationaux des mondes universitaire, sociétal, philanthropique et industriel. Parmi eux, des chercheurs de la National Geographic Society, de plusieurs grandes universités américaines, de Fondation Leonardo DiCaprio, de l’Académie chinoise des sciences, ou encore de Google et Microsoft. L’objectif : réparer les pots cassés par l’Homme depuis le début de l’ère industrielle. La proposition – A Global Deal for Nature – est audacieuse, mais semble nécessaire pour espérer inverser la tendance : préserver la diversité et l’abondance de la vie sur Terre, pour un coût de 100 milliards de dollars par an.

« Ce n’est pas un prix énorme, assure Greg Asner, l’un des co-auteur de cette étude publiée dans Science Advances. Ce n’est pas un chiffre inespéré, mais nous devions nous rencontrer et nous mettre d’accord. Je sais que ces chiffres ne sont pas farfelus ». L’idée serait de mettre en place des accords sur le climat et la nature à l’échelle mondiale. L’accord de Paris sur le climat de 2015 était un premier pas, notent les chercheurs, mais un premier pas insuffisant.

« Toutes les nations (ou presque) ont signé cet accord, relève Eric Dinerstein, de l’organisation non gouvernementale Resolve, basée à Washington. Mais l’accord de Paris n’est qu’un demi-accord qui ne sauvera pas à lui seul la diversité de la vie sur Terre. Le Global Deal for Nature, dit-il, est un plan scientifique, planifié dans le temps. Sans lui, les objectifs de l’accord de Paris sur le climat sont inaccessibles. L’atteinte des objectifs du Global Deal for Nature serait le plus beau cadeau que nous puissions offrir aux générations futures – une restauration de l’environnement, une voie menant à un Eden 2.0. Nous devons saisir cette voie prometteuse ».

Restaurer la biodiversité terrestre

Pour ce plan, trois objectifs généraux ont été présentés.

– Protégez la biodiversité en conservant au moins 30 % de la surface de la Terre d’ici 2030.

– Atténuer le changement climatique en préservant les réserves de carbone naturelles de la Terre.

– Réduire les principales menaces auxquelles doit actuellement faire face l’humanité.

Par baisser ces menaces, les chercheurs entendent par exemple de mettre en œuvre des moyens de satisfaire la demande alimentaire mondiale à l’horizon 2050. De limiter – autre exemple – la pêche industrielle, la chasse et le braconnage. Et bien évidemment de réduire l’utilisation de plastiques ou de toxines écologiques. …/….

Lire l’article complet

Source originale Phys.org via Sciencepost

Voir aussi sur SciencePost :

Le changement climatique a transformé certains Néandertaliens en cannibales

Les voitures électriques ne permettraient pas de réduire les émissions de CO2 selon une étude !

Un robot pour trier les déchets à la place des humains ?

États-Unis : les ordures des personnes riches génèrent une véritable économie parallèle !

Voici l’ancêtre de l’iPhone qui n’est jamais sorti !

Voici Bicar, la micro-voiture électrique bientôt produite en série !

NOM : qui tire les ficelles ?

Joseph de Nouveau-Monde, tente une explication sur, qui se cache derrière ce Nouvel Ordre Mondial qui inquiète. Il ne faut pas tout mélanger, c’est diviseur plus que rassembleur pour ceux qui sont contre ce système, nous dit-il. Vos avis sont les bienvenus. Partagez ! Volti

******

Joseph pour Nouveau-Monde

Différents protagonistes des milieux alternatifs souvent assimilés à des « complotistes » par les défenseurs du Système tendent tous à identifier tels groupes ou tels individus comme meneurs principaux du Nouvel Ordre Mondial. Certains privilégient les sionistes, d’autres les jésuites, d’autres les riches, d’autres, encore, les franc-maçons, etc. En conséquence et malheureusement, ils se tirent beaucoup trop souvent mutuellement dans les pattes au lieu de s’unir et de mettre en commun le résultat de leurs découvertes. Certains d’entre eux finissent alors même par apparaître comme de faux résistants à l’oppression, ou comme des opposants contrôlés. Est-ce qu’ils le sont véritablement ? Eux seuls le savent. Cependant, s’en défendre, même haut et fort, ne suffira pas à rassurer ceux qui manifestent de sérieux doutes quant à leurs motivations réelles.

Lire la suite

« Les hommes se disent en crise mais ils possèdent 70 % des richesses mondiales et 80 % des terres de la planète ! »…

Le féminisme est-il responsable de la « crise » que disent subir les hommes ? L’explication de l’auteur Francis Dupuis-Déri, interrogé par BastaMag. Partagez ! Volti

******

Propos recueillis par Nolwen Weiller pour BastaMag

Illustration/Pixabay

L’identité masculine serait en péril, menacée par l’ « inquisition féministe » ou le « totalitarisme » de mouvements comme #metoo. C’est ce que répètent écrivains ou éditorialistes réactionnaires, jusqu’à des groupes haineux de « célibataires involontaires », se référant souvent à – ne rigolez pas – la virilité mythifiée des chasseurs préhistoriques. Ce discours ne date pas d’hier : il était déjà tenu dans la Rome antique ou à la fin du Moyen Âge, « dès que les femmes veulent s’affranchir des normes », nous explique Francis Dupuis-Déri, auteur de La crise de la masculinité, autopsie d’un mythe tenace. « La crise de la masculinité est une rhétorique politique visant à ré-affirmer la domination des hommes. » Entretien.

Basta ! : Que disent ceux qui affirment qu’il y a une crise de la masculinité ?

Lire la suite

Dépossession: la financiarisation de l’immobilier, par LHK

Encore un vrai problème que le logement, surtout le prix des loyers. Partagez ! Volti

******

Source Zone-Bourse via Liliane Held Khawam

BlackStone progression en un an

Blackstone Real Estate: We are one of the largest real estate private equity firms in the world today with $136 billion of assets under management. We operate around the globe with investments and people in North America, Europe, Asia and Latin America. We seek to generate attractive risk-adjusted returns for our investors across cycles and over the long term. The Blackstone Real Estate platform encompasses investments across the risk spectrum from opportunistic to core+ to debt.
We seek to acquire high quality investments at discounts to replacement cost. We then improve the properties through hands-on management and targeted value-add initiatives. Our efforts result in solid returns for investors and strong economic assets for communities. Blackstone’s real estate portfolio includes office, retail, hotel, industrial and residential properties. Blackstone real estate also operates one of the leading real estate finance platforms, including management of the publicly traded Blackstone Mortgage Trust (NYSE:BXMT).

Protéger le logement de la finance ? Porté jusqu’à l’Onu, un combat au bien-fondé incertain.

Lire la suite
1 2 3 4 30