Lecture : Men on strike (Helen Smith) par Michel Drac..

Proposé par Christine G qui nous dit : « Voilà où mène tout extrémisme. Les sociétés machistes et misogynes ont enfanté des sociétés féministes et misandres qui vont à leur tour enfanter une société asexuée où tout le monde se fout de tout le monde, la mort de l’amour quoi. ça fait un moment qu’on constate cette froideur, cette indifférence, ce mépris, cette haine que nos sociétés modernes occidentales ont poussé jusqu’à l’absurdité qu’évoque ce livre. Quelle tristesse ! Quelle décadence ! » Partagez ! Volti

******

Une note de lecture sur un ouvrage consacré à la crise de la virilité aux Etats-Unis

Michel Drac

  • L’auteur : 1:18
  • Une inquiétude sourde : 3:09
  • La cause principale : 4:45
  • Quelques chiffres : 6:08
  • A quoi sert encore le mariage : 8:17
  • Le syndrome de l’homme asexué : 9:31
  • La grève des études : 10:24
  • La guerre contre les hommes : 14:48
  • La dimension économique : 17:55
  • Les dérives du féminisme : 23:44
  • Des anecdotes sidérantes : 26:14
  • Les conséquences sur la société américaine : 28:23
  • Vers le masculinisme : 32:21
  • Mon point de vue : 34:40
  • Pour en revenir à l’actu : 41:33
  • Prochaine vidéo : 43:07

Proudhon parle Gilet Jaune. Par Guillaume de Mazalle

Une petite pensée à Pierre-Joseph Proudhon. Les Gilets Jaunes au travers de leurs revendications, n’en ont jamais été si proches. Partagez ! Volti

******

Auteur Guillaume de Mazalle pour Mauvaises-Nouvelles

« Il faut avoir vécu dans cet isoloir qu’on appelle une Assemblée nationale, pour concevoir comment les hommes qui ignorent le plus complètement l’état d’un pays sont presque toujours ceux qui le représentent. » Ainsi parlait – ou plutôt écrivait – Pierre-Joseph Proudhon. Son expérience de parlementaire lors de la IIème République l’aura davantage convaincu de la nécessité d’une démocratie directe que des vertus de la démocratie représentative.

Lire la suite

De Casablanca à Paris. Nouvelle opération “lâcher de livres”, face à la tour Eiffel, de l’écrivain Pierre Martial

Pour les amoureux des livres. Partagez ! Volti

******

Auteur Pierre Martial pour Des Livres Partout

Moins de deux mois après la vaste opération de crossbooking, en mars dernier, des Journées Internationales du Livre Voyageur (plusieurs centaines de livres déposés dans tout Paris), j’ai de nouveau organisé, ce week-end, avec les militants de l’association « Livres Partout!”, une opération de “lâcher de livres”.

Il s’agissait, cette fois, de relayer la 6ème édition de “Lâcher un livre – La renaissance des mots“, organisée par mon ami le docteur et écrivain marocain Ali Hrichi et près de 200 passionnées et passionnés de lecture du Maghreb et du monde entier.

Lire la suite

« J’espère que les élites paieront un jour pour certaines trahisons ! »..

Proposé par Christine G. Partagez ! Volti

******

Source Sputnik France

Les Gilets jaunes, un phénomène « miraculeux » ? Oui, selon le journaliste et romancier Olivier Maulin, qui cible durement les élites aujourd’hui au pouvoir dans un brûlot titré « Le populisme ou la mort ». Entretien choc avec le chroniqueur Edouard Chanot (Twitter : @edchanot).

Lire la suite

Tous les objets sont toxiques : absolument tous ! Par Sylvain Rochex..

Belle réflexion pour commencer la semaine et grand ménage. Tous vers le Feng shui ? Partagez ! Volti

******

Sylvain Rochex de Déscolarisation.org

PIXABAY

Des milliers de thèmes qui me viennent en plantant les patates, les radis et les fleurs et que je garde pour moi et l’univers, je décide d’en livrer un au monde aujourd’hui.
C’est une telle évidence pour moi aujourd’hui : les objets nous tuent. Ils nous tuent car chaque objet est pour moitié un poison et nous passons nos vies à nous obnubiler (étymologiquement : nous obscurcir de nuages) par ce que l’objet nous apporte au premier chef sans conscientiser son autre versant qui est TOUJOURS un toxique mortel, oui, le moindre petit objet, oui, ce capuchon de stylo-bic aussi ou ce joint de tuyauterie de 1cm de diamètre qui traîne à l’aplomb du lavabo : TOUS !!!

Lire la suite

L’essentiel traduit de « La Bible ‘Déterrée’ » d’I. Finkelstein et Neil A. Silberman par Résistance 71..

Nous avons pas mal de publications qui nous expliquent les mythes et légendes et ce qui pourrait être en réalité, revoyez les explications du déluge. Se fondant sur les découvertes archéologiques, les auteurs nous proposent de revisiter et de décrypter ce Grand Livre qu’est la Bible, base des fondements de nos croyances. La version PDF a été faite par JBL1960 et est disponible en téléchargement gratuit sur son site. Partagez ! Volti

******

Source JBL1960 via Résistance 71

Ces nouvelles perceptions de la Jérusalem ancienne et des circonstances historiques qui ont donné naissance à la Bible sont dues dans une très large mesure aux récentes découvertes archéologiques. Leurs trouvailles ont révolutionné l’étude de l’ancienne Israël et ont jeté un sérieux doute sur la base historique de telles célèbres histoires bibliques comme les patriarches errant, l’exode d’Égypte et la conquête de Canaan ainsi que l’existence des glorieux empires de David et de Salomon…”

Lire la suite

Quand Alexandre Zinoviev dénonçait la tyrannie mondialiste et le totalitarisme démocratique. Entretien 1999..

Les propos « visionnaires » d’Alexandre Zinoviev, tenus en 1999, confirment la mise en place du mondialisme. Dans un monde où il n’y a plus de « garde-fou » tout peut arriver. Ça rejoint l’analyse de Vladimir Boukovski. Partagez ! Volti

******

Source Liliane Held Khawam

« Il me semble que dans le système de séparation des pouvoirs, il faudrait ajouter à ses trois composantes traditionnelles, le législatif, l’exécutif et le judiciaire, une quatrième : le pouvoir monétaire. »Alexandre Zinoviv L’occidentisme (1995)

Avant-propos: Passionnante découverte: Alexandre Zinoviev (1922-2006). Auteur russe qui décrit dans cet entretien sa vision de la réorganisation du monde devenu unipolaire et post-démocratique.
Lire la suite

[Rappel] L’UE a-t-elle de nombreux points communs avec l’URSS ! ..

Vladimir Boukovski est écrivain, ancien dissident soviétique et prisonnier politique, il a passé 12 ans dans les geôles de l’URSS. Il expose sa vision de l’Union européenne et ses similitudes avec l’URSS. Il a vécu notre futur, d’après son analyse et, c’est inquiétant. Déjà proposé mais, un rappel n’est pas inutile, toute raison gardée. Merci JO725. Partagez ! Volti

******

Collège Européen

Toutes proportions gardées . Le jour d’avant : l’Union européenne est-elle dans le même état que l’URSS en 1988 ? (Article de 2013)

La crise n’en finit pas d’affaiblir l’Europe, mais personne n’imagine vraiment que l’union pourrait se dissoudre. Et pourtant… en 88 avant la chute de l’URSS, personne n’envisageait l’effondrement de la superpuissance…

Lire la suite

La Dépossession façon BNS. Entretien ORBIS TERRAE..

Il s’agit de la BNS (Banque Nationale Suisse) mais, il doit en être de même pour toutes les banques, qui devront être « sauvées » un jour ou l’autre. Gare à votre épargne ! Depuis que la menace plane… Partagez ! Volti

******

Liliane Held Khawam

« Les Suisses qui se croient encore à l’abri de la crise européenne vont connaître un réveil brutal… »

Interview de Vincent Held, auteur du Crépuscule de la Banque nationale suisse, par Orbis Terrae, Bernard Antoine Rouffaer,    janvier 2019

L’ouvrage de Vincent Held aborde une série de sujets brûlants : la politique d’affaiblissement du francs suisse menée par la Banque nationale suisse (BNS), l’imbrication de cette politique avec celles des banques privées suisses, la politique d’acquisition d’obligations d’Etat en dollars et en euros au détriment de la constitution d’un véritable fonds souverain… Le livre de M. Held touche au cœur nucléaire de la prospérité helvétique. Et ce qu’il nous apprend n’incite pas à l’optimisme.

Lire la suite

Inversion : Un texte de Zénon..

Rien à rajouter à ce superbe texte de notre ami Zénon. Partagez ! Volti

******

Auteur ZÉNON

Inversion Ou la nécessité de relire 1984, le Prince et l’Art de la guerre

« Je ne veux plus, d’ici la fin de l’année, avoir des femmes et des hommes dans les rues, dans les bois, ou perdus. » déclarait notre Jupiter fraîchement élu le 27 juillet 2017. Le téléspectateur ou lecteur normalement constitué pouvait interpréter ces propos comme une promesse d’offrir un toit aux plus démunis. C’est du moins ce que nous suggère en la circonstance notre bon vieux sens commun. Ce dernier, malheureusement, se trouve le plus souvent inapte à saisir l’intention profonde sous la permanente ambiguïté verbale d’un psychopathe. Car cet engagement pouvait tout aussi bien annoncer, sans ambages, la déportation pure et simple des sans-abris, sans que le bon peuple y voit malice… Vous trouverez peut-être ce contrepied délirant ou paranoïaque. Il illustre néanmoins à merveille la double-pensée si caractéristique du discours présidentiel.

Lire la suite
1 2 3 4 5 6