Lecture : Kleptocratie Française par Eloïse Benhammou …

Philippe Pascot avec les « Pilleurs d’État » et « Du Goudron et des Plumes« , dénonçait la corruption tout azimut de ces « intouchables » qui gouvernent la France, profitant sans vergogne de l’argent facile, pris dans la poche des citoyens. Un autre ouvrage, né après une enquête drastique d’Éloïse Benhammou, met au jour les autres pilleurs que sont les banques et la finance internationale. On ne s’étonnera pas que la boulimie d’argent de ces vampires institutionnels créent des crises et le pire, c’est qu’ils pillent tous les secteurs. RSI, ACOSS, AGIRC, ARRCO, CADES, Caisses de retraite, tout y passe. Un bouquin indispensable pour savoir et comprendre, que nous n’avons pas fini de payer. Partagez ! Volti

******

Présentation : Le Jardin des Livres par Mary G

Contrairement aux journalistes économiques, Eloïse Benhammou sait lire un bilan. Normal pour une comptable.

Et c’est en analysant les bilans (par exemple dans l’affaire Kerviel) des diverses entités de la Société Générale qu’elle a découvert de très étranges entités, destinées avant tout à brouiller les pistes.

Au fur et à mesure de son enquête menée dans différents environnements financiers, elle dévoile devant nos yeux totalement incrédules, tout le système technique et ultra-opaque comptable qui permet aux banques françaises et étrangères de voler chaque jour des milliards à la France et aux Français, et cela en toute discrétion, raflant au passage nos cotisations sociales. Lire la suite

Bon aller ! Je fais une croix sur la Lune et Mars ! ….

La réflexion de Sylvain Rochex sur l’enracinement continue. Si vous avez aimé la première partie, lisez la suite, ça pique et ça gratte mais c’est si vrai. Partagez ! Volti

******

Sylvain Rochex pour descolarisation.org

Titre original: Bon aller ! Je fais une croix sur la Lune et Mars ! Je continue sur le thème de l’enracinement.

Pixabay

Le rapport d’une partie des êtres humains avec la Terre a changé. La possibilité matérielle de pouvoir rejoindre à tout moment n’importe quel point du globe a chosifié la Terre. La Terre est devenue la propriété privée de chacun d’entre-nous (occidentaux) et chacun entend pouvoir jouir sans entrave de sa propriété. Lire la suite

Une anticipation visionnaire : Fahrenheit 451 de Ray Bradbury…

À lire ou à relire sans modération et, pour ceux qui ne connaissent pas, ils apprendront peut-être à dire non ! Partagez ! Volti

*****

Auteur Juliette Seguin pour Sens Critique via SOTT

Fahrenheit 451(1), soit la température à laquelle un livre se consume. Écrit en 1953 dans un contexte d’après-guerre, Ray Bradbury publie un livre d’anticipation. L’intrigue se déroule dans une société futuriste, basée sur la consommation de masse et le plaisir immédiat, où les livres sont prohibés.

Suite aux nouvelles normes de sécurité qui rendent les bâtisses non-inflammables, les pompiers sont recyclés en brûleurs de livres. On ne rêve pas, les pompiers communément comparés dans notre société à de véritables super-héros, sont dans Fahrenheit 451 des pyromanes brûlant tous les ouvrages littéraires.

On y voit la volonté de les éradiquer, à la manière d’un génocide culturel. Les combattants du feu ne sont plus de ce monde, on parle maintenant d’une armée ayant des faux airs de police politique. Le personnage au cœur de l’aventure est Montag, un pompier prometteur. Mildred, sa femme, est une accro à la télévision et fervente adepte de cachets en tous genres. Dans cette société dictatoriale, la TV, bien évidemment gérée par l’Etat, donne les directives de vie. La ligne de conduite est établie par les médias et s’en vient une poursuite de l’accession au bonheur. Lire la suite

L’enracinement ou la mort ! …

Une réflexion du philosophe jardinier Sylvain Rochex, du site Déscolarisation.org. Ce qui fera plaisir à ceux qui me demandent de ses nouvelles et apprécient ses billets. Une rencontre citoyenne et partage de savoir aura lieu dans la salle polyvalente de Détrier en Savoie (73110) le mercredi 14 novembre à 19h, elle sera animée par l’association Les-Pieds-sur-Terre, contact : lespiedssurterre.asso@gmail.com.  Partagez ! Volti

******

Auteur Sylvain Rochex pour Déscolarisation.org

Illustration

Je ressens le besoin de sonner encore l’alarme concernant l’entropie générale en insistant sur le sujet apocalyptique du déracinement.

Le vivant est un processus néguentropique (l’opposé de l’entropie) qui n’exclut pas le mouvement, mais ce mouvement doit rester dans certaines limites pour ne pas empêcher les rencontres, les interactions fertiles, les liaisons, les échanges, les concentrations, les développements, les cristallisations

Je pourrais vous reparler longuement de la dispersion et du bordel planétaire (j’ai beaucoup écrit là-dessus), mais je voudrais surtout insister sur ce que j’observe au quotidien en matière de déracinement de chacun. Lire la suite

H.G.Wells, Prophète du Nouvel Ordre Mondial ? Par Pierre Hillard…

La présentation par Pierre Hillard d’un ouvrage de H.G Wells, que l’on pourrait qualifier de prémonitoire. Merci à Giby. Partagez ! Volti

*********

Par ER Lille

Illustration

« De La Guerre des Mondes à L’homme invisible, de La machine à explorer le temps à L’Île du Docteur Moreau, nous connaissons H. G. Wells comme l’un des pionniers des romans de science-fiction. Mais il fut aussi un penseur politique, membre de cercles de réflexion influents, et un ardent défenseur d’un “Nouvel Ordre Mondial”, une expression qu’il forgea dès 1914 et développe dans un essai, publié en 1940. « Le samedi 2 juin l’équipe d’ER Lille accueillait Pierre Hillard pour présenter le contenu de cet ouvrage jusqu’alors inédit en français, mais qui vient de sortir aux éditions du Rubicon et dont il est le préfacier. Lire la suite

En cessant d’écrire à la main, on perd ces 7 aptitudes importantes …

Voilà un article intéressant, pour qui a pris conscience de l’importance de l’écriture, par rapport aux textes imprimés et l ‘uniformité des lettres « new roman » et autres, que la fonction « font » propose sur nos ordinateurs. Beaucoup de personnes ont des difficultés à déchiffrer un texte manuscrit, surtout si ces mêmes personnes, n’écrivent pas souvent, voire jamais. La plupart d’entre nous, avons appris à former les lettres sur les bancs de l’école,  aujourd’hui, que reste t-il de cet apprentissage avec les tablettes et autres claviers ? Qui envoie encore de longues lettres à un ami ? Qui sait encore écrire avec une plume « sergent major » ? Partagez ! Volti

**************

Source Sympa-sympa.com enrichi par Aphadolie

Pixabay

Le progrès est en marche pour éliminer pour toujours l’écriture de nos vies. À l’automne 2016 en Finlande, les enfants scolarisés n’avaient plus besoin d’écrire à la main. Et les scientifiques suédois pensent que les capacités motrices des enfants ne leur permettent plus d’écrire des lettres calligraphiées. Pourtant, les recherches affirment qu’en renonçant à l’écriture manuelle, on perd non seulement l’occasion d’écrire une lettre au Père Noël, mais aussi des choses beaucoup plus importantes. Lire la suite

Intoxication mentale ..

Lukas nous présente un de ses ouvrages, Intoxication Mentale. À voir aussi : l’invention de la crise, Escroquerie sur un futur en perdition, il revient sur une autre manipulation « la crise ». Vos avis sont les bienvenus. Partagez ! Volti

************

Représentation, confusion, aliénation et servitude

Nous oublions trop souvent que nos points de vue varient selon les situations, notre histoire et notre culture. Si notre mode de vie influe sur nos perceptions, voir d’une certaine façon crée sa propre réalité. Nous survivons sous influence d’un système qui formate nos conditions d’existences.

De notre éducation jusqu’au travail et son monde de fétiches, les religions, les croyances et les idéologies manipulent notre esprit. Le matraquage publicitaire nous bourre le crâne de clichés et de comportements à reproduire pour se donner l’illusion d’exister dans la mise en scène de nos apparences. Dépossédés de nos personnalités nous sommes conditionnés par nos représentations spectaculaires.

Intoxiqués par nos prothèses numériques, programmés par des machines omniprésentes, emportés par un désastre de confusions, nous sommes aliénés dans une soumission béate, une consommation exaltée et frénétique.

Mais cette intoxication mentale n’est que superficielle et manque de cohésion. Tout n’est qu’affaire d’apparences trompeuses se fissurant à la surface des choses marchandes en perte de crédit. Cette société en faillite dysfonctionne et se désagrège, mais renaît aussitôt par métamorphose à l’envers du décor.

L’expérience du monde réel n’est pas séparée de nous, sa réalité ne nous est pas extérieure, nous l’expérimentons avec d’autres et l’incarnons en la vivant. C’est notre monde que nous construisons à partir de ce que nous en percevons, que nous formalisons avec nos interprétations et lui donnons du sens avec nos représentations. Quand nous comprenons notre expérimentation du monde, nous faisons corps avec lui, il ne nous échappe plus, et nous pouvons commencer à nous le réapproprier. C’est alors que l’on peut reprendre librement le pouvoir sur notre vie.

Lukas Stella
http://inventin.lautre.net/linvecris.html#intoxment

1 2 3 4