Licenciements : la dernière semaine de juin 2019 où tout a dérapé..

Quand on met les pièces du puzzle en place et que l’on regarde le tout, l’image finale n’est pas faite pour rassurer. Merci Françoise G. Partagez ! Volti

******

Source Jovanovic via Sott.net

Pixabay

En conformité avec toutes les prévisions dues aux trilliards de fausse monnaie déversée dans le système économique, les licenciements massifs continuent en raison de l’appauvrissement massif des populations qui consomment bien moins qu’avant. En France par exemple le gouvernement prend maintenant les impôts directement sur les salaires ce qui a provoqué une baisse radicale de 10 à 20% de la consommation.

Et cela fait 11 années que cela dure.

Non seulement il n’y a eu aucune amélioration, mais en plus le nombre de chômeurs et d’ultra pauvres ne cesse de croître.

Lire la suite

«On ne se relèvera pas d’une crise économique ne serait-ce qu’équivalente à 2008» selon Béchade..

Tous les économistes conscients, s’accordent à dire que la profusion d’argent et le désir des banques centrales de continuer leurs QI (planche à billets) va engendrer une catastrophe. L’argent ne vaut plus rien, les taux sont négatifs, et, les banques centrales n’ont pas le choix, elle doivent reculer le plus possible le moment fatidique où tout le système implosera. Ce sera le moment de dire adieu aux économies pour ceux qui en ont. le dernier édito de Charles Sannat va dans le sens de Mr Béchade, l’humour en plus. Merci ConscienceU12. Partagez ! Volti

******

Entretien avec Mr Béchade réalisé par Fabien Buzzanca pour Sputnik

Sputnik/Uncredited

Sputnik France a reçu Philippe Béchade, président des Éconoclastes, afin d’analyser les nuages qui s’amoncellent sur le ciel économique mondial. Sommes-nous à l’aube d’un cataclysme financier? Notre invité parle d’une situation économique «ubuesque» et assure que la prochaine crise pourrait faire bien plus mal que la précédente.

«Nous sommes dans un monde financier à la Lewis Carroll.»

Lire la suite

Linky : avec la bénédiction du Conseil d’Etat, les communes se font officiellement voler leurs compteurs d’électricité..

Énédis n’en fini plus de magouiller pour imposer son fichu compteur « intelligent » que de plus en plus de citoyens refusent. Pourquoi tant de polémiques ? C’est une ingérence dictatoriale pour imposer un objet qui inquiète et pose problème, en éliminant du débat, par des artifices et des manipulations de textes, le libre choix que chacun doit être en capacité de faire. Quelle est donc la raison de cet acharnement à pourrir la vie des gens ? Les futurs bénéfices ? Comme le laisse supposer Stéphane Lhomme, c’est la porte ouverte à l’accaparement de tous les biens publics communaux. Le démantèlement de notre patrimoine continue, avec la complicité de l’état qui languit de ses « smart city », avec ses « smart grids », sa 5G et consort, on ne parle plus que le franglais pour paraître « smart » (intelligent). Partagez ! Volti

******

Stéphane Lhomme pour http://refus.linky.gazpar.free.fr

C’est une particularité française : les compteurs d’électricité appartiennent aux communes. Pas seulement les compteurs des bâtiments publics mais tous les compteurs, y compris celui de votre propre habitation.

Mais, depuis le 1er décembre 2015, le distributeur Enedis (lucrative filiale d’EDF) a commencé à remplacer ces compteurs par un modèle communicant et vert fluo, le fameux Linky. Contrairement à ce qui a été écrit un peu partout, ce programme n’a pas été imposé par l’Europe, la directive concernée étant purement indicative.

Lire la suite

Comment des pesticides interdits en Europe se retrouvent dans nos jus, notre café et nos assiettes via le Brésil.. par BastaMag..

Mondialisation mercantile et hypocrisie à tous les étages. Nous sommes empoisonnés à l’insu de notre plein gré car, nous achetons les denrées en provenance du Brésil qui utilise des poisons interdits en Europe mais, vendus par des labos européens. Avec l’importation des produits brésiliens, nous ingérons par retour, ces poisons. C’est hypocrite et criminel. Encore la priorité donnée à l’argent au détriment de la santé. Vous savez ce qu’il vous reste à faire, n’achetez pas de produits venus du Brésil. C’est au porte-feuille qu’il faut s’en prendre pour faire changer les choses et, vu l’appétit grandissant pour faire toujours plus de bénéfices, ça peut influencer. Faire circuler, il y a encore trop de clients ignorants de ce scandale. Vous voyez la finalité de ces traités de libre échange ? Partagez ! Volti

******

Par Guy Pichard avec Rachel Knaebel pour BastaMag

Illustration

Champion du monde de la consommation de pesticides, le Brésil semble vouloir conserver son titre si peu honorifique avec le président Bolsonaro aux commandes. Le consommateur européen pourrait regarder cela de loin, se pensant à l’abri derrière les normes sanitaires plus restrictives de son continent. En fait, cela nous concerne aussi directement. Car des pesticides interdits en Europe continuent d’y être fabriqués puis sont exportés vers le Brésil, qui nous les renvoie ensuite parmi les tonnes de soja, de café, de raisin, ou d’oranges importées chaque année du Brésil vers la France et le reste de l’Europe. Explications.

Lire la suite

Pour l’UE la 5G est une nécessité, pas un choix..

Le combat va être rude et pas gagné pour refuser la cinquième générations du numérique. Les bains d’ondes nocives rivaliseront avec les bains de soleil tout aussi nocifs. Insensée cette idéologie, cette croyance au tout connecté. Faire des villes inondées de cette technologie est irresponsable. Où vont bien pouvoir se réfugier, les sensibles aux OEM (enfin reconnus par la justice) ? Tout cela sera possible grâce aux « smart grids » ces compteurs « intelligents » que beaucoup refusent, autrement dit aux Linky. À noter, « Toutes les villes seront couvertes ainsi que toutes les grandes voies de transport à des fins commerciale pour 2020 et 2025« . La santé, la planète n’est pas une priorité, le fric oui! Tous dans le « Big-Data » pour vous proposer ce qu’il y a de mieux. Selon certains, des essais auraient tué des centaines d’oiseaux, évidemment les débunkers contestent l’info de même que les alertes des scientifiques et parlent de « complotisme », alors que les ondes électromagnétiques sont classées cancérigènes probables par l’OMS. On ne peut pas compter sur les aboyeurs du gouvernement pour ne serait ce que, poser les bonnes questions. Avec un Macron à fond pour la techno, pas étonnant!! C’est fou le nombre de théories du complot, qui se sont vérifiées dans le temps. Partagez ! Volti

******

Source Key4Biz (activez les sous-titres, mais la trad n’est pas au top)

[Traduction] Pour la commission européenne, la numérisation n’est pas un choix mais une nécessité. Elle ne peut pas être arrêté, mais a besoin d’être accompagnée. Dans la vidéo ci-dessous à partir de 2018, le commissaire européen Peter Stuckman parle du plan concernant la 5G et l’Internet des objets. En 2013, la commission européenne a créé un partenariat public privé ( PPP) qui est une coopération entre l’UE, les entreprises de télécommunications et d’autres partenaires liés au projet 5G.

Lire la suite

L’Union européenne dans la stratégie nucléaire du Pentagone..

L’article de Manlio Dinucci devrait mieux nous faire comprendre, la mise en garde du président Vladimir Poutine. Les peuples européens vont-ils réagir ou se rebeller quand il sera trop tard ? Avec des « amis » pareils, en guerre partout dans le monde, nous n’avons pas besoin d’ennemis. En cette période de « bronzette », la priorité n’est pas de savoir, si nous allons partir en chaleur et en lumière. Carpe Diem… Françoise G. Partagez ! Volti

******

Par Manlio Dinucci publié par Mondialisation.ca, via ilmanifesto.it. Traduit par Marie Ange Patrizio

Les ministres de la Défense de l’OTAN (pour l’Italie Elisabetta Trenta, M5S, pour la France, Florence Parly, LREM) ont été convoqués à Bruxelles le 26 et 27 juin pour approuver les nouvelles mesures de “dissuasion” contre la Russie, accusée sans aucune preuve d’avoir violé le traité FNI. En substance ils se mettront en rang derrière les États-Unis qui, en se retirant définitivement du Traité le 2 août, se préparent à déployer en Europe des missiles nucléaires à portée intermédiaire (entre 500 et 5500 km) avec base à terre, analogues à ceux des années 80’ (les Pershing II et les cruise) qui furent éliminés (avec les SS-20 soviétiques) par le Traité signé en 1987 par les présidents Gorbachev et Reagan.

Lire la suite

Jean-Marc Jancovici : « Si vous voulez vraiment l’Europe, il faut accepter de donner la moitié de vos revenus aux roumains »..

Ça fait neuf ans qu’on le dit sur tous les tons, avec des démonstrations et interventions de beaucoup de personnes bien avisées et informées, qui ont décortiqué pour nous, tous les traités de l’UE mais, les citoyens dans leur grande majorité n’ont toujours pas compris l’arnaque, puisqu’ils critiquent ce système destructeur, mais votent pour ceux qui le mettent en place. Et apparemment les « surprises » vont aller crescendo. De toutes les façons, formatés depuis bien longtemps, les cerveaux ont été manipulés par les promoteurs de cette gabegie européïste. Seront-ils à plaindre, ou à blâmer s’ils persistent à cautionner leur propre perte (et celle des autres) ? Leur dire qu’ils ont été prévenus, n’aura plus grand intérêt, on boira la coupe jusqu’à la lie tous ensembles… à moins que.. Christine G. Partagez ! Volti

******

Source UPR

Pixabay

Jean-Marc Jancovici, ancien élève de l’École polytechnique et ingénieur civil diplômé de l’École nationale supérieure des télécommunications, a été conseiller de Nicolas Hulot. Il anime un blog de vulgarisation scientifique qui connaît du succès sur Internet.

Lors d’une récente conférence à la Société Française de Physique (SFP), il a expliqué qu’il est non seulement tout à fait logique, mais inévitable, que les Français s’appauvrissent au fur et à mesure que l’on construit « l’Union Européenne ».

Lire la suite

Du gaz lacrymogène dans les yeux : la réponse de l’Etat aux défenseurs du climat..

la « subite verdoyance » de la macronie, (depuis que les citoyens, loin d’être les incultes avérés, tels que les imagine le « saigneur » de la France, ont lancé l’alerte), s’est imposée à tous les gueux de ce pays avec un seul credo, c’est MOI seul, le « grand bouzilleur » qui en ai la primauté, nul autre que MOI « sérénissime idéologue capitaliste » n’a le droit de défendre sa maison, sa Terre, l’avenir de ses enfants (que je n’ai pas), contre le libéralisme, le mondialisme, les méfaits des multinationales et le tout pour le fric, dont JE SUIS le promoteur. Aucune décision couillue de la part de ce gouvernement fantoche et corrompu, lié avant tout au capital et à la finance, ne viendra. Il n’a pas de solution à part, des mots, encore des mots, toujours des mots, pour que nous acceptions les maux que ces aberrations mondialistes nous font subir. Françoise G. Partagez ! Volti

******

Auteurs Alexandre-Reza Kokabi et Gilles Potte (Reporterre)

Plus de 300 activistes non violents se sont regroupés sur le pont de Sully, à Paris, pour dénoncer l’inaction face au dérèglement climatique. Gaz lacrymogène dans les yeux, coups de matraque, injures… la réponse de l’Etat. Reporterre était là.

Vendredi 28 juin, le mouvement international de désobéissance civile Extinction Rebellion prévoyait d’occuper un célèbre pont parisien. L’idée : alerter les citoyens, les responsables politiques et les détenteurs de pouvoir économique « sur les menaces qui pèsent sur notre avenir, celui des autres sociétés et celui des autres espèces ». Ateliers, spectacles, tribunes et délibérations collectives devaient ponctuer cette journée. Il n’en a finalement rien été. Les activistes ont été violemment chassés du pont de Sully par la police, au bout de 30 minutes.

Lire la suite

Alerte à la disparition des petits sites alternatifs, fin des débats et critiques ?…

C’était dans les tuyaux et merci à Crashdebug qui suivait cette « affaire ». il va y avoir interdiction pour les sites, de reprendre, citer, lier les infos venant des médias (subventionnés par l’argent public). Ces mêmes médias, qui profitent du retour quand ils sont cités, et le trafic n’est pas négligeable, avec la publicité gratuite que nous leur faisons..

À partir du 3 juillet, nous ne pourrons plus nous référer aux articles et nouvelles diffusés par la presse officielle, donc ! Plus de revue de presse. Si vous voulez rester informés, il faudra vous abonner chez les intéressés. C’est Google qui est soi-disant ciblé en première instance nous dit Next-Impact, Nous ne serons que « les dommages collatéraux ». J’espère qu’ils pardonneront la citation.

Lire la suite

Des communes tentent d’interdire localement des pesticides, malgré l’opposition de l’Etat par Bastamag..

Il y a des maires courageux mais, autant pisser dans un violon, la production intensive à besoin d’empoisonner la terre pour pouvoir vendre. Faire cesser cet empoisonnement généralisé, qui met la santé en danger n’est pas la priorité de ce gouvernement qui s’est soudainement verdit en façade, seulement en façade. Partagez ! Volti

*******

Par Sophie Chapelle pour BastaMag

38 euros d’amende pour celui ou celle qui utilise du glyphosate, qu’il soit jardinier amateur ou agriculteur. C’est l’objet de l’arrêté municipal pris le 14 juin par le maire de Boussières, une commune d’un millier d’habitants dans le Doubs. « L’utilisation de tout produit contenant du glyphosate » y est proscrit sur l’ensemble du territoire communal. Depuis le 1er janvier 2019, la loi interdit l’utilisation des pesticides de synthèse, dont le glyphosate, aux utilisateurs non professionnels. Le maire a décidé d’aller plus loin en étendant l’interdiction du glyphosate à tous les usagers. « L’État n’a pas le courage de prendre ses responsabilités, explique Bertrand Astric, le maire de Boussières. J’estime, moi, que j’ai la responsabilité de prendre des mesures pour veiller à la bonne santé de mes administrés. » [1] Lire la suite

1 2 3 4 38