Big data, multiplication des antennes et des ondes : bienvenue dans le monde merveilleux de la 5G..

Le but premier est bien évidemment le profit, la captation des données dans un gigantesque big-data pour offrir aux « clients » toujours plus de « services » payants. Quel monde stupide est-on entrain de nous préparer. Nous n’avons pas besoin d’aller toujours plus vite dans la connerie, elle est déjà ce qu’il y a de plus destructrice et partagé sur la planète. Entre ceux qui rêvent d’être à égalité avec l’Occident et les accros aux news-tech, toujours plus demandeurs, sans se préoccuper des conséquences, c’est un monde bien tristounet qui s’annonce. Les mises en garde contre les ondes des tablettes et autres portables sont légions. Va-t-on vers un scandale sanitaire que « personne » (?) ne prévoit ? Partagez ! Volti

******

par Leila Minano pour BastaMag

5G-médical innovation

C’est un nouvel eldorado pour les opérateurs de téléphonie et la Commission européenne. Celle-ci y voit la promesse d’une forte croissance et de centaines de milliers d’emplois d’ici 2025. La 5G fait fantasmer, avec son débit ultra-rapide, la possibilité de développer des millions d’objets connectés « intelligents », et les milliards de données qu’elle permettra de collecter. Au delà de la mise en scène marketing, son utilité et ses retombées économiques réelles n’ont rien d’une évidence. Pour déployer le réseau, les antennes-relais devront être bien plus nombreuses, avec toutes les interrogations que suscitent les effets sanitaires d’une densification des ondes. La collectif de journalistes Investigate Europe, partenaire de Basta !, a mené l’enquête.

Lire la suite

Pour une planète viable, arrêtons la 5G ..

Nous avons du souci à nous faire, baigner dans un bain d’ondes néfastes à la santé , va être notre quotidien si cette 5G est déployée. L’accumulation des ondes, toutes sources confondues, ne sont pas à prendre à la légère, le principe de précaution n’est pas respecté, on nous prépare un monde hyper-connecté, avec des engins de plus en plus sophistiqués qui émettront 24/24h. Déjà, des vaches meurent à Nozay et des humains sont malades, depuis l’installation d’éoliennes, les ondes basses/hautes fréquences sont-elles en causes ? Tout l’environnement sera impacté avec la domotique, LINKY, le WI-FI, antennes relais et autres « box ». Nous ne voulons pas de « smart city« !!. La liste des médecins, scientifiques, membres d’organisations environnementales et citoyens ayant signé cet appel est disponible ICI. Partagez ! Volti

******

Source : https://www.5gspaceappeal.org via REPORTERRE

L’offensive de l’industrie des télécommunications pour le déploiement du réseau sans fil de cinquième génération (5G) se déroule avec l’appui des gouvernements. Les signataires de cet appel demandent d’y mettre un terme à cause des conséquences irréversibles pour la santé et l’environnement que cette technologie va provoquer.

Lire la suite

Solar Foods, la startup finlandaise qui veut nourrir les Hommes avec de la poudre de bactéries [Vidéo] Publié par Aphadolie

Rien que le nom « Solein », m’a fait penser à Soylent Green, le film Soleil Vert. Si ça tient la route, c’est la fin de la faim dans le monde ? Non malheureusement. Quelles économies! Plus de cuisine, de vaisselle, plus de marché, plus besoin de frigo, plus d’abattoirs, plus de pesticides et l’environnement préservé, etc etc…. En route pour tous végan ? J’ai comme un doute sur ce moyen de se nourrir. Partagez ! Volti

******

Sources multiples via Aphadolie

Solar Food n’utilise pas de produits agricoles, ce qui lui permet de « faire de la nourriture dans l’espace, le désert ou l’Arctique. » Image : Solar Foods

L’étude fait partie du projet de recherche conjoint Neo-Carbon Energy mené par des scientifiques de l’Université de technologie de Lappeenranta et du Centre de recherche technique VTT de Finlande. Le système de création d’aliments utilise un bioréacteur contenant de l’eau, des microbes et des nutriments tels que l’azote, le soufre et le phosphore.

Lire la suite

Des hybrides mouton-humain ont été développés en laboratoire. Michael Greshko. National Geographic

Au point de vue humaniste, nous pouvons concevoir que tout soit fait pour sauver un malade mais, au point de vue éthique, ça pose un certain nombre de problèmes. « Cultiver » des organes en manipulant les gènes, en les associant avec ceux d’animaux est-ce bien raisonnable ? Selon un rapport de l’OMS 2018,  » 821 millions de personnes souffrent à présent de la faim et plus de 150 millions d’enfants accusent des retards de croissance, menaçant ainsi l’objectif Faim Zéro ». (ICI) Ne méritent t-elles pas de vivre ces populations ? Partagez ! Volti

******

Source National Géographic via Liliane Held Khawam

Une société pervertie évolue sous nos yeux ébahis et impuissants. LHK

Hybride humain/Porc

Cette avancée significative rapproche les chercheurs de la culture d’organes humains qui pourront servir la greffe d’organes. Des cellules humaines ont été implanté dans cet embryon de porc au début de son développement, qui a duré quatre semaines. L’expérience avait déjà fait les gros titres en 2017 ; la science va aujourd’hui plus loin dans l’espoir d’apporter une alternative aux dons d’organes.

Lire la suite

Guerre contre les peuples par irradiation d’ondes électromagnétiques..

Ni voir aucune relation avec Linky, la 5G, et les OEM en général. Tout est question de fréquence et de puissance. Qu’est ce qu’ils ne vont pas chercher en recherche militaire, alors que les recherches sur les OEM, dans le médical en aurait bien besoin. Partagez ! Volti

******

Sources multiples via Aphadolie


Fusil à ondes électromagnétiques, anti-drone

Les armes à micro-ondes sont utilisées contre les populations depuis des dizaines d’années. En Angleterre, il se dit que dans les années 80, lors des grèves de mineurs, Margaret Thatcher avait fait installer des émetteurs dans les quartiers populaires où ils vivaient, afin de les rendre apathiques.

Il s’agit en l’occurrence d’armes qui émettent des extrêmement basses fréquences (ELF : Extremely Low Frequency) ou à l’inverse des ultra hautes fréquences (UHF), dont le but est d’interférer sur le cerveau humain.

Lire la suite

Recherche et analyse sur les métaux lourds.

Métaux lourds : les tests pour en avoir le cœur net

Illustration/ Ne fait pas partie de l’article

Source : Presse santé Par Marie Desange – 22 janvier 2018

Il est maintenant établi que l’aluminium, au fil des années, s’accumule dans le cerveau induisant la survenue de maladies neuro-dégénératives. Ce n’est plus un mystère pour personne, nous baignons dans un environnement qui nous expose aux métaux lourds. Dentisterie, vaccins, alimentation, ustensiles de cuisine, cigarette, etc.. les sources de contamination font partie de notre quotidien. Il y a donc de bonnes raisons à se demander si tel ou tel métal lourd ne serait pas la source ou un facteur aggravant d’une pathologie. Pour en avoir le cœur net, plusieurs tests existent. Lire la suite

« Silence on tue dans les hôpitaux français! Colère dans les cathéters. » L’édito de Charles SANNAT

Avec tous le personnel soignant qui se plaint du manque de tout, il y a forcément des dommages collatéraux. Partagez ! Volti

******

Charles Sannat pour Insolentiae

Dans notre pays, tout devient comptable.

On compte.

Trop cher.

Silence on tue.

Chaque jour.

Avec « tact, humanité et délicatesse »…

Elle est vieille votre grand-mère… « va falloir vous y faire ». 93 ans, on ne lui donne plus à manger à la petite vielle.

Lire la suite

Quand un scandale sanitaire est trop gros pour éclater

J’enquête depuis presque 2 ans, sur une substance chimique qui a littéralement envahi nos vies, en particulier celles des nourrissons. Pour le pire.

Il y a des produits toxiques qui ont un statut particulier : ceux dont la rentabilité financière est si importante qu’ils échappent à toutes les règles, à toutes les lois en vigueur, en particulier en matière de sécurité. Pendant près d’un siècle, l’Industrie a ainsi dissimulé les méfaits du plomb dans l’essence, de la cigarette ou de l’amiante. Toujours avec les mêmes arguments :

  1. Ce toxique s’élimine facilement
  2. Ce toxique est « naturellement » omniprésent
  3. Ce toxique n’est utilisé qu’à faibles doses
  4. Ce toxique est utilisé depuis longtemps : RAS
  5. Ce toxique est indispensable

Pour défendre ces poules aux œufs d’or, l’Industrie est capable d’absolument tout, y compris d’avoir recours à une « science du faux » : la science dite « défensive », dont le seul but est de produire de fausses informations, d’attaquer les chercheurs indépendants, de faire croire que le toxique n’est pas toxique. L’important est de gagner du temps, un temps précieux pour les profits au détriment de la santé publique (voire de l’écosystème mondial dans le cas du glyphosate). Lire la suite

Les pillards de la télécommunication..

« Les pillards n’ont aucun égard pour leur prochain – à moins qu’il ne lui soit utile pour accroître leurs débouchés commerciaux. Les pillards, quelle que ce soit leur nature, répercutent sans scrupules leurs immenses dommages collatéraux sur la communauté mondiale » . Partagez ! Volti

******

Proposé par Françoise G. Via KlaTv
**Transcription : Si la vidéo ne s’affiche pas** Mais tant qu’ils peuvent remplir de poissons leurs gros chalutiers, la destruction de la faune marine les laisse froids. Tant que leur portefeuille se remplit et qu’ils peuvent s’emparer de territoires entiers pour établir leur industrie, la destruction de la flore terrestre les laisse froids. Tant que le pétrole qu’ils volent leur rapporte des billions de profits, la destruction de l’environnement tout entier les laisse froids. Lire la suite

Depuis l’ouverture du parc éolien de Nozay, les vaches meurent et les humains sont malades. Reporterre..

Triste histoire que celle de ces éleveurs et habitants où, l’installation d’un parc éolien semble poser de nombreux problèmes aux hommes et aux animaux. Se pourrait-il qu’ils soient victimes des OEM (ondes électromagnétiques) ? À l’heure où on nous parle de 5G, de Linky et du tout connecté, l’accumulation de ces ondes, ne doit pas être exclue. Pour l’instant, les « études » se poursuivent, sans qu’une implication formelle des éoliennes ne soit évoquée, mais le doute subsiste. Bizarre tout de même que ce soit depuis l’installation que les soucis sanitaires soient apparu. Partagez ! Volti

******

Auteur Thibault Dumas (Mediacités) pour Reporterre


Pixabay

Des animaux qui meurent, des hommes malades, deux agriculteurs au bord de l’asphyxie financière… Depuis l’implantation d’un parc éolien en 2012 à Nozay, entre Nantes et Rennes, les services de l’État sont désemparés face à des effets secondaires aussi alarmants qu’inexpliqués. Une situation qui préoccupe jusqu’au ministère de la Transition écologique.

Lire la suite
1 5 6 7 8 9 314