Le silence des pantoufles

Mes lecteurs fidèles l’auront remarqué, je n’écris plus guère ces temps-ci, lassé par le cruel constat que c’est parfaitement vain.   Pas que j’aurais eu tort, non, mais simplement que même la réalité observable aujourd’hui cède le pas à une hyperréalité anxiogène entretenue par le pouvoir et ses chiens de garde médiatique.

Cette hyperréalité, créée de toutes pièces aux fins de propagande vise à maintenir, par le moyen de violence psychologique, d’injonctions paradoxales et de lois iniques la population dans un état de prostration résignée, terrorisée par une « pandémie » qui n’a jamais existé.   On le sait maintenant, les chiffres sont là, ce virus n’a pas tué plus qu’une grippe, et aujourd’hui moins que jamais.   On ne vend plus du rêve, désormais, mais du cauchemar.  On sait qu’au plus fort de la crise, seuls 2% des personnes hospitalisées en France l’étaient en raison du covid, c’est officiel, et pourtant la comédie continue comme si de rien n’était, et une majorité de la population a été réduite à l’état de serpillères dociles et stupides1. Lire la suite

Le nouveau messie

Pour être un observateur attentif de la politique française depuis des décennies, j’ai de plus en plus l’impression que si l’histoire ne se répète pas, elle a une fâcheuse tendance à repasser les plats.   C’est normal, me direz-vous, puisqu’après tout, c’est dans les plus vieilles casseroles qu’on fait les meilleurs bouillons.

Ainsi, la stratégie du pouvoir pour écarter systématiquement toute opposition réelle a été soit de la diaboliser, soit de façonner des opposants en carton dont on sait que le moment venu, il sera facile de les battre.

Un des cas les plus emblématiques reste certainement l’élection de 2002, chef-d’oeuvre du genre, qui avait opposé au second tour Jacques Chirac et Jean-Marie Le Pen au grand dam de Lionel Jospin qui s’était fait débarquer au premier tour.  Exit donc le candidat gênant, et une victoire écrasante pour Chirac, trop heureux de se voir reconduire sur un score digne du parti communiste soviétique à l’époque de Brejnev (82,21%). Lire la suite

Édifier votre forteresse

Pour illustration/Forteresse/123.rf

Par Philippe_Huysmans

Quel plus terrible fléau que l’injustice qui a les armes à la main? – Aristote

Voilà 18 mois que ça dure, 529 jours1 pour être plus précis, et chaque jour qui passe apporte son lot de nouvelles anxiogènes et de nouvelles confiscations de nos libertés individuelles.  Il semblerait que rien n’arrêtera les psychopathes au pouvoir dans la plupart des démocraties occidentales.  Nous vivons désormais sous le régime de la loi du plus fort.  L’exécutif détenant le contrôle de la force publique s’arroge de fait tous les pouvoirs, au mépris complet de la constitution et des lois, sauf celles qui les arrangent.  Les lois n’ont pas de bras, on le mesure trop bien aujourd’hui.

Lire la suite

Les lois n’ont pas de bras

C’est une évidence, les lois et la constitution ne sont rien de plus que des textes consignés dans des recueils.   Ces textes constituent la source formelle du droit objectif, et l’ensemble des règles juridiques d’application obligatoire.  On ne va pas rentrer ici dans cette invention fumeuse qu’est le bloc de constitutionnalité, sorte de gloubiboulga insipide qui a été abondamment utilisé ces dernières années pour progressivement grignoter les droits fondamentaux des citoyens en toute discrétion.

Reste que ces textes n’ont pas de force, ils n’ont aucun pouvoir par eux-mêmes; et si je voulais être facétieux, je dirais qu’à l’inverse, ceux qui détiennent aujourd’hui le pouvoir et la force publique, eux, ne respectent plus aucune règle et se moquent du droit.

Lire la suite

Mort de Maxime Beltra, 22 ans neuf heures après le vaccin Pfizer

Il voulait juste vivre, nous dit son père dans une vidéo bouleversanteIl avait 22 ans, c’était mon unique fils, et il est mort, tué par une saloperie de vaccin qui n’a jamais été validé ni correctement testé, neuf heures seulement après l’injection, sous le regard horrifié des soignants qui n’ont rien pu faire pour endiguer les conséquences du choc anaphylactique violent qui l’a tué.

Il devait se faire vacciner pour pouvoir partir en vacances en Grèce, avec son amie, dit encore le père, qui peine à trouver les mots,  qui n’a pas encore accepté l’idée que son fils lui a été enlevé pour toujours.

Lire la suite

Le retour du « bon vieux temps »

L’illusion de la démocratie n’est plus, désormais, en France, pays des hommes libres.  C’est la dictature qui avance sans masque, s’étant affranchie de tout ce qui fait la différence entre une démocratie parlementaire et la tyrannie.   Aux oubliettes la constitution, les conventions internationales, le traité européen.  Désormais vous n’avez plus de droits, pas même fondamentaux, et même votre corps, pourtant réputé inviolable, ne vous appartient plus.    Vous voilà devenus des objets dénués de volition, dépourvus du moindre attribut d’humanité, sujets à tous les caprices délirants du prince, lequel se trouve être un dangereux psychopathe suivi d’une litanie de godillots tremblotants uniquement préoccupés par les avantages que leur procure leur mandat de député.

Lire la suite

Vaccination des jeunes en Belgique, en dépit de la loi

Je n’ai cessé de l’écrire depuis plus d’un an, nous ne vivons plus désormais en démocratie, mais dans un système qui est en train de basculer à toute vitesse vers la dictature.  Le pouvoir ne se soucie plus ni des lois, ni de la constitution, et s’aligne aveuglément sur les mesures démentes décidées par les officines aux mains de ceux qui détiennent le vrai pouvoir, le pouvoir de l’argent.

Quelle n’a pas été ma surprise de découvrir dans la presse une série d’articles, manifestement basés sur une dépêche Belga, disant que la vaccination serait bientôt étendue aux 16-17 ans, sur base volontaire… même sans consentement des parents. Lire la suite

Le vaccin Moderna contient bel et bien un ingrédient douteux

Peut-être avez-vous déjà entendu parler de la polémique qui fait rage autour d’un des ingrédients listés par le fabricant Moderna pour l’élaboration de son vaccin à ARNm.  Tout débute lorsque, sur les réseaux sociaux, un internaute curieux à cherché à savoir à quoi correspondait l’ingrédient listé sous sa dénomination commerciale, le SM-102.

Ceci faisait suite à la publication, sur le site officiel de l’État du Connecticut de la liste des substances intervenant dans la fabrication du vaccin de Pfizer et celui de Moderna.

Tout d’abord il faut savoir que le produit SM-102 est une dénomination commerciale, un peu comme les fraises Tagada sont un produit du catalogue de la société Haribo.

En l’occurence, le SM-102 est un produit de la société Cayman Chemical

Lire la suite

Connais ton ennemi

Mars 2020, une majorité des pays les plus riches, mais aussi les plus endettés de la planète basculaient dans la dictature sanitaire.  Incarcération domiciliaire en dehors de tout cadre constitutionnel, décrets et arrêtés toujours plus liberticides, absurdes, humiliants, contradictoires, contraires au bon sens et à l’évidence scientifique.  Tout ça pour quoi?  Pour un virus qui ne tue pas plus qu’une mauvaise grippe.

Lassé de courir après la baballe en attendant le prochain train de mesures quasi-dictatoriales décidées dans le confortable entre soi d’un quarteron de pourritures et claironnées le lendemain par tous les médias de grands chemins, j’ai décidé de m’arrêter un instant pour réfléchir.  Eh oui, la vraie question à se poser c’est comment des pays réputés démocratiques ont-ils pu basculer simultanément dans la dictature sanitaire, et donc comment l’ensemble des politiques aux pouvoir dans ces pays ont-ils pu s’affranchir du droit pour imposer des mesures dont on se rend parfaitement compte aujourd’hui qu’elles ont tué par centaines de milliers?

Lire la suite

Vaccin Pfizer, la Rolls-Royce des poisons?

En cette époque où le pouvoir, les médias à la botte et les vedettes stipendiées essayent à toute force de nous vendre le vaccin comme s’il s’agissait de la panacée, puisqu’il n’existe aucun remède contre le covid (mantra), je crois qu’il serait bon de s’arrêter deux minutes pour réfléchir, avant de commettre l’irréparable.

Se faire inoculer un vaccin n’a rien d’anodin, surtout qu’en l’espèce, on ne peut pas vraiment parler de vaccins, mais bien de thérapies géniques n’ayant jamais été expérimentées sur l’homme, dont on ne connaît rien des effets à long terme, et qui restent, quoi qu’on en dise, au state expérimental de phase III jusqu’en 2023 au moins.  On a oublié de vous le dire, ça?  Ce sont pourtant des données publiques fournies par les fabricants et centralisées sur le site https://clinicaltrials.gov/.

D’ailleurs ces thérapies n’ont jamais fait l’objet d’une autorisation de mise sur le marché autre qu’une AMMC, soit une autorisation de mise sur le marché conditionnelle.  La condition sine qua non pour qu’un traitement encore en phase de test puisse être mis sur le marché étant qu’il n’existe aucun traitement reconnu contre la maladie.  Vous commencez à comprendre l’empressement des États, des Diafoirus de plateau et des lobbies qui leur graissent la patte pour nier l’efficacité des nombreux traitements qui ont pourtant fait la preuve de leur efficacité?  Ceci est aujourd’hui attesté par des dizaines d’études scientifiques publiées dans des revues à comité de lecture.

Lire la suite

1 2