Vaccin Pfizer, la Rolls-Royce des poisons?

En cette époque où le pouvoir, les médias à la botte et les vedettes stipendiées essayent à toute force de nous vendre le vaccin comme s’il s’agissait de la panacée, puisqu’il n’existe aucun remède contre le covid (mantra), je crois qu’il serait bon de s’arrêter deux minutes pour réfléchir, avant de commettre l’irréparable.

Se faire inoculer un vaccin n’a rien d’anodin, surtout qu’en l’espèce, on ne peut pas vraiment parler de vaccins, mais bien de thérapies géniques n’ayant jamais été expérimentées sur l’homme, dont on ne connaît rien des effets à long terme, et qui restent, quoi qu’on en dise, au state expérimental de phase III jusqu’en 2023 au moins.  On a oublié de vous le dire, ça?  Ce sont pourtant des données publiques fournies par les fabricants et centralisées sur le site https://clinicaltrials.gov/.

D’ailleurs ces thérapies n’ont jamais fait l’objet d’une autorisation de mise sur le marché autre qu’une AMMC, soit une autorisation de mise sur le marché conditionnelle.  La condition sine qua non pour qu’un traitement encore en phase de test puisse être mis sur le marché étant qu’il n’existe aucun traitement reconnu contre la maladie.  Vous commencez à comprendre l’empressement des États, des Diafoirus de plateau et des lobbies qui leur graissent la patte pour nier l’efficacité des nombreux traitements qui ont pourtant fait la preuve de leur efficacité?  Ceci est aujourd’hui attesté par des dizaines d’études scientifiques publiées dans des revues à comité de lecture.

Lire la suite

Double mutant indien, la mystification continue

Le pouvoir et les médias à la botte sentant que le bon peuple commence sérieusement à renâcler, et que d’autre part il devient de plus en plus rétif à l’idée de se faire vacciner, nous ont créé, comme ça, vite fait sur le gaz une énième faribole bien anxiogène histoire de terroriser le chaland.  Mesdames et Messieurs, laissez-moi vous présenter le variant double mutant indien.

D’une dangerosité sans pareille (il est pas double mutant pour rien), ce virus qui est déjà parmi nous représente la fine fleur du covid.  A entendre les médias, l’Inde serait en passe de se transformer en pays de zombies, c’est une catastrophe sanitaire sans précédent : hopitaux débordés, respirateurs qui viennent à manquer, c’est plus ou moins une scène d’apocalypse.  Et si nous prenions la peine de vérifier par nous-mêmes ce qu’il en est réellement?

Lire la suite

Surmortalité covid 2020 en France, vraiment?

Si vous êtes intéressé à connaître les sources de données qui ont servi à l’élaboration de cet article, ou que vous souhaitez procéder à vos propres vérifications, tout figure dans cet article.

Tout comme moi sans doute, vous aurez remarqué que désormais on ne parle plus trop de la surmortalité spécifique due au covid sur l’année 2020.  La raison à ça est toute simple, elle n’a pas tué à hauteur des espérances des Cassandre de pacotille.  On parle d’une différence brute de 55.000 personnes par rapport à 2019 qui était une année exceptionnellement clémente en termes de mortalité des personnes âgées.

Et ce qu’il faut bien comprendre c’est qu’on parle bien de personnes très âgées, la moyenne d’âge des décès covid se situant autour de 84 ans.

Lire la suite