Mort de Maxime Beltra, 22 ans neuf heures après le vaccin Pfizer

Il voulait juste vivre, nous dit son père dans une vidéo bouleversanteIl avait 22 ans, c’était mon unique fils, et il est mort, tué par une saloperie de vaccin qui n’a jamais été validé ni correctement testé, neuf heures seulement après l’injection, sous le regard horrifié des soignants qui n’ont rien pu faire pour endiguer les conséquences du choc anaphylactique violent qui l’a tué.

Il devait se faire vacciner pour pouvoir partir en vacances en Grèce, avec son amie, dit encore le père, qui peine à trouver les mots,  qui n’a pas encore accepté l’idée que son fils lui a été enlevé pour toujours.

Il n’a pas fallu attendre longtemps pour que les chacals et autres trolls à gage, sentant le scandale arriver, y aillent de leurs attaques diffamatoires, ajoutant l’insulte à l’outrage, la peine au chagrin.  Il ne suffit pas désormais que ce père aie perdu son fils, il devra encore endurer les attaques odieuses.

Ainsi nous avons un sieur Jean-Louis Gagnaire, qui à 8h56 (du matin, donc), se fend d’un tweet disant:

@JLgagnaire

On ne trouve aucun avis de décès au nom de Maxime Beltra !  Cette histoire destinée à effrayer les français, est inventée de toute pièce par les #antivax

Signalé… mais plainte devrait être déposée pour diffusion d’infos erronées à des fin politiques !
@Sante_Gouv @Interieur_Gouv

Ah ben oui, forcément, c’est louche si 10 heures après le décès du gamin le père n’a pas encore publié d’avis de décès sur des sites dédiés, c’est très logique.  Et donc ça mérite une plainte pour diffusion d’infos erronées à des fin politiques !  Alors entretemps, cet idiot s’est excusé dans un mea culpa absolument pathétique, mais le mal a été fait.  Et là on pourrait aussi porter plainte pour diffusion d’infos erronées à des fin politiques?  Voire diffamation, peut-être?

Et la palme de la crapulerie intergalactique revient à…

Midi Libre, qui à 20h nous pond un articulet, dans lequel on peut lire :

Sète : des interrogations sur les raisons du décès d’un jeune primo-vacciné

Lundi 26 juillet, un Sétois de 22 ans est décédé vers 23 h. Une mort tragique attribuée, par le père du jeune adulte, à la première dose de Pfizer que ce dernier avait reçu, à 14 h, au centre de vaccination de Sète. À une très probable allergie alimentaire grave, par des sources médicales concordantes, proches du dossier.

Tout d’abord, le père, dans sa déclaration, parle bien d’un choc anaphylactique, c’est donc le diagnostic qui a été posé en première intention.

Deuxio, pas besoin de rameuter « des sources médicales concordantes », seule l’autopsie (et une culture en labo du contenu de l’estomac du défunt ainsi qu’une analyse toxicologique) pouvant établir avec certitude une intoxication alimentaire comme étant la cause du décès.  Essaie-t-on de nous faire avaler qu’une autopsie a eu lieu et qu’ils auraient donc déjà les résultats, notamment sur la culture in vitro?  J’ai de gros doutes là-dessus, ça prend du temps, ces tests.

Je pense que face à un énième scandale, dans une situation déjà passablement explosive, les journalistes à la botte ont été dépêchés d’urgence pour tenter d’éteindre le feu qui menace de partir façon feu de garrigue sous le Mistral.

Mes condoléances au père de Maxime et à sa famille, j’ai personnellement deux enfants à peine plus âgés que Maxime, et je n’ose même pas imaginer ce qu’ils doivent vivre aujourd’hui, et le deuil difficile qui les attend.

Écrit la rage au ventre, mardi 27 juillet à 23h52.

 

 

16 commentaires

  • Demeter

    C’est quioi cette histoire de plainte… Le pyromane accuse les pompiers desormais… Putains de trolls et de gouvernement a la con!!! Des envies de meurtre commencent a me tordre les doigts… Mais quand va t’on vacciner nos politiques et tous les putassiers qui gravitent autour des politiques, les journalistes et autres avec une injection unique a base de plomb en 11.43… Ces politiques ne meritent pas autre chose!!! et une fois lancé, vaccination au plomb de tous ces escrocs de medecins, specialistes en rien, et qui ouvrent leur grande gueule pour diffuser des inepties… Cela prouve que les medecins sont devenus medecins grace a papa qui etait medecin, magouilles et compagnie….

    Toutes mes condoleances a la famille de ce jeune qui devient un martyr de plus dans cette guerre que nous lancons desormais contre la politique et la medecine… il va faloir sulfater dans les grandes largeurs bientot!!!!

  • engel

    « Nous sommes en guerre », avait-il dit.

    – Depuis ma retraite au fil de l’eau je vois passer les cadavres, malheureusement pas ceux de mes ennemis…

    – Innocence sacrifiée, jeunesse sacrifiée, démocratie sacrifiée.
    Bien prévisible, bien prophétisé, mais très peu entendu et encore moins compris.

    Dommage.

  • soubiemyriam

    Le soutien de tout mon coeur aux proches. Perdre un enfant c’est une blessure terrible qu’aucun parent ne devrait avoir à subir.

  • Oh les chacals en effet !! Quelle tristesse !
    Le jeune avait 22 ans, l’âge de s’informer sur ce qu’on allait lui inoculer. Il a fait un choix et je ne lui enlèverais pas sa responsabilité. Pas comme les petits vieux à qui ont a imposé la vax, ou certains employés qui n’auront pas d’autres choix, sous peine de crever de misère, eux et leur famille.
    J’ai entendu parler aussi de deux jeunes, 18 et 19 ans je crois, deux frères, morts tous les deux !
    Quel drame pour les parents ! Comment accepter cela ?

    Je n’enlève pas non plus la plus grande part de responsabilité aux génocidaires, bien évidemment. Pour eux, il leur faudra vraiment un régime spécial. La corde au cou, c’est trop rapide.
    Tiens, ça me fait penser qu’une des rapporteuses du projet du sénat, qui voulait mettre un bracelet aux confinés, s’appelle Guillotin. Vous aviez relevé ?

  • Ananar

    C’est faire injure à ce jeune homme de faire croire qu’il aurait pu ingérer un aliment dont il savait être allergique !

    Mais rien n’arrête la vilainie du pouvoir, tel le procureur de la raie-publique qui insinue que ce serait la cause du décès.

    Avec des gens pareils ont ne peux même plus invoquer la honte, ils y sont inaccessibles.

    Pour info : j’ai fait un choc anaphylactique en 1985 avec coma de trois heures, j’ai eu beaucoup de chance d’avoir pu appeler les secours avant de m’effondrer en bas d’un talus d’autoroute près de la borne d’appel.

    • xc

      Il aura pu, pour une fois, oublier de demander la composition des plats, ou le serveur aura oublié l’ingrédient fatal dans la liste, ou les plats utilisaient des ingrédients plus ou moins exotiques, dont nul ne connaissait les propriétés allergisantes. Attendons…

    • xc

      Dans un article publié hier sur le site du Midi Libre, d’abord en accès libre, que j’ai pu consulter avant qu’il ne soit réservé aux abonnés, il est dit que Maxime a commencé à manger d’un plat contenant de l’arachide, qu’il a recraché tout de suite, avant de prendre un autre plat. Mais le peu d’arachide ingurgité lui aura été fatal. Donc, d’après cet article, il se savait allergique à l’arachide. Pourquoi a-t-il tout de même pris un plat en contenant est un point à éclaircir. Pourquoi ne pas avoir fait prévenir SAMU ou pompiers avant que l’allergie ne se déclenche en est un autre.
      Affaire prise en charge par la Justice. La famille a pris un avocat. On en saura plus, espérons-le, dans quelque temps.

      • M.G.

        Comment peuvent-ils avoir le culot de s’avancer de la sorte, avant même que l’autopsie ne soit réalisée ! Comme tous les médias-menteurs, Midi Libre applique le principe du « premier qui a parlé a raison » en enracinant immédiatement dans la tête de ses lecteurs la ligne de la doxa étatique pour dédouaner le vaccin …

        M.G.

      • Volti

        Il est invraisemblable que ce jeune se sachant allergique, ait pris le risque mortel, d’ingurgiter un plat ou une préparation contenant l’allergène néfaste. Il ne devait pas le savoir, c’est une des explications les plus plausibles.

      • CryptoKrom

         » il est dit que Maxime a commencé à manger d’un plat contenant de l’arachide, qu’il a recraché tout de suite, avant de prendre un autre plat. Mais le peu d’arachide ingurgité lui aura été fatal. »

        – donc il y avait un témoin a coté de lui qui l’a raconté a ce merdia ?
        – et puisque ce fut fatal, il est mort avant vaxxination….?

        Ils sont allez voir une voyante pour trouver ses informations ?
        Ou le toubib lié au secret médical qui aurait révéler son allergie ?

        Quel foutoir…

    • denf

      « les anticorps mis en contact avec un allergène l’identifient comme tel et se collent à lui. Ils envoient des messages à certains globules blancs du sang (les mastocytes et les basophiles) qui libèrent des substances inflammatoires responsables des symptômes de l’allergie. Ceux-ci se manifestent dans les minutes ou les heures qui suivent. Dans le cas d’une réaction allergique retardée, les symptômes n’apparaissent que plusieurs heures voire plusieurs jours après l’exposition. »
      https://www.planetesante.ch/Magazine/Autour-de-la-maladie/Allergie-medicamenteuse/L-allergie-aux-medicaments-est-tres-repandue

      Article écrit sous la supervision du Pr François Spertini (spécialiste en allergologie au Centre hospitalier universitaire vaudois) et du Dr Julien Ducommun (spécialiste en allergologie à Vevey).