En finir avec la dictature policière française. ACTE VI

 

Macron et son gouvernement ont la comprenette difficile, mais ils vont bien être obligés d’abdiquer. Le mouvement s’amplifie. Place au RIC et ensuite à une vraie démocratie, sans politiciens véreux. 

Pourtant, Castaner, en bon petit soldat, redouble d’efforts pour assimiler les Gilets Jaunes à des terroristes. Les gentils CRS, les gentils policiers contre les méchants Gilets Jaunes. Mais, malgré les pièges tendus par l’usurpateur de la place Beauvau, les manifestations se déroulent dans le calme.

Ça se gâte quand les CRS obligent, sur ordre, les manifestants à être confinés. Tout ça pour rejeter ensuite la faute sur le mouvement. CQFD. Mais la mayonnaise ne prend plus. Le soufflé est plat comme une crêpe.

La vérité est que Castaner a du sang sur les mains. Qui est vraiment responsable des morts et des mutilations ? Qui est complice de tous ces blessés ? Macron et son gouvernement, aidés par une police répressive.

Police qui est au service d’une minorité de bobos bien nourris et sur-gavés,  qui est largement complice. Lire la suite

Gilets Jaunes en taule, Fiché S radicalisé en liberté ! Justice et police criminelles ?

 

Nous évoluons en plein cauchemar. La justice aidée par la police enferme et condamne des gens inoffensifs, mais laisse en liberté des criminels récidivistes. Cherif C fiché S islamiste radical en est un douloureux exemple.

Le point, l’Express, décrivent l’individu comme étant : *1

 » …connu pour des faits de droit commun. Selon nos informations, ce jeune homme de 29 ans, qui est né et a grandi à Strasbourg, présente 67 occurrences dans le traitement d’antécédents judiciaires (TAJ), le fichier commun à la police et à la gendarmerie, pour des faits commis en France, mais aussi en Allemagne. «  Il est notamment connu pour des faits de vols et violences sur personne dépositaire de l’autorité publique  », indique un haut fonctionnaire. Il a été condamné à plus de vingt reprises au cours de sa vie… » Lire la suite

Gilets Jaunes ACTE V. Le grand changement !

Samedi 8 décembre 2018, 23 h ! Le chef de l’état et son gouvernement viennent de perdre définitivement toute légitimité aux yeux du peuple français. Leur condescendance, leur mépris, leur absence de totale de compassion et surtout leur manque total de professionnalisme ont signés l’arrêt de mort de la Ve République. Plus de 200 000 manifestants dans l’hexagone et au moins 70 % de soutien de la population. 
Acte V. Le Président n’a plus le choix. Il doit demander la dissolution de l’AN et il doit organiser un référendum comme à fait le Général de Gaulle en 1969, pour ou contre son maintien à la tête de l’état.

Ensuite, création de la VIe république. Il est vital de refondre totalement nos institutions. Il est vital de revoir notre constitution.
La liste des propositions ci-dessous n’est pas exhaustive. À chacun d’y apporter des suggestions. Cette liste peut servir de base. Lire la suite

Les casseurs de la France ne sont pas ceux que l’on croit !

En effet, les véritables casseurs de notre pays sont en cols blancs (on pourrait les appeler les White blocs). À l’autre extrémité, se trouvent les Blacks blocs, que Castaner décrivit de suite issus de la mouvance ultra-droite. Bien pratique pour détourner l’attention. Au milieu de tout ça, la population, ceux qui bossent et qui endossent le Gilet Jaune. Seul moyen d’action ? Les manifestations. 

Au moment où j’écris ces lignes, Edouard Philippe vient de proposer quelques mesures. Le pipeautage habituel politicien qui ne mène à rien et ne résout rien. Je cite : « Suspension pour 6 mois des hausses de carburants, gel pendant l’hiver des hausses de l’énergie, et suspension aussi de la modalité pollution du contrôle technique automobile. »

Autrement dit, dans 6 mois, tout repartira de plus belle, et de nouveau, ce sera le même cinéma en technicolor. Tout repartira à la hausse. Ne nous laissons pas berner par ces suspensions de pacotille. Ne vous y trompez pas. Lire la suite

En finir définitivement avec les inégalités sociales !


Comment en finir avec la hausse du coût de la vie ? Comment en finir avec la paupérisation ? Le mouvement des Gilets Jaunes devrait inciter l’Etat à se poser les bonnes questions. Mais le Jupitérien en poste le souhaite-t-il ?

D’un point de vue économique, que s’est-il passé ? Depuis le passage à l’euro, nous nous sommes fait berner. L’inflation et la spéculation sont devenues galopantes. 1,20 € une baguette de pain. 1,50 € un café. 3,50 € un kilo de pommes. 40 000 € minimum pour une ruine à retaper.

À l’époque pas si lointaine du franc, pour 1 million de cette monnaie, vous pouviez acheter un château. Aujourd’hui, pour la même somme, soit 145 000 €, vous achetez une petite maison. Cherchez l’erreur.

Pour pallier à cette inflation galopante, les états européens sont devenus de plus en plus boulimiques. Comment rentrer encore et encore plus d’argent dans les caisses de l’état. En France, nous avons presque 300 impôts directs et indirects. Vertigineux. Nous sommes le deuxième pays le plus taxé au monde derrière le Danemark. Lire la suite

Gilets Jaunes must go on, Carlos Ghosn must go out !

Radicalisations, débordements, haine des journalistes, terroristes, incitations à la haine, facho-sphère et j’en passe et des meilleures ! Tout est bon de la part du gouvernement et de la quasi-totalité des médias pour discréditer le mouvement des Gilets Jaunes.

La peur du gouvernement et de la classe aisée est palpable. Comment faire pour dézinguer un mouvement sans responsables désignés et non encartés. Le gouvernement et les médias s’en donnent à cœur joie. Il faut stopper les gilets jaunes.

Rare sont les journalistes osant défier le pouvoir, les ordres du CSA et de Matignon.
Cyril Hanouna (C8) * et Philippe David (Sud Radio) * ont donné la parole à quelques sympathisants du mouvement.

Pour le reste des médias, haro sur les baudets qui bossent, mal payés et sur-gavés de taxes… Les relégués de la France d’en bas.

Et tout à coup, les pauvres se rebiffent. Comment est-ce possible ? Même le pathétique Secrétaire d’État chargé du Numérique tance Hanouna pour avoir osé inviter des « gueux » sur un plateau de TV.

Heureusement, ils ont pu s’exprimer librement sans qu’un énarque présent leur coupe la parole. Lire la suite