L’INFLATION ALIMENTAIRE EST CONFIRMÉE !

Quelques informations intéressantes sur l’inflation alimentaire et les pénuries.

Les prix mondiaux des produits alimentaires sont en hausse de 33% en rythme annuel. La nourriture n’a jamais été aussi chère depuis 60 ans selon l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).

Image

Le Royaume-Uni risque de manquer de nourriture en raison du manque de transporteurs. Plus de 100 000 conducteurs de poids lourds manquent à l’appel. À cause du Brexit oui probablement un peu, mais cette pénurie est surtout due aux mesures catastrophiques qui ont été mises en place contre le Covid-19. Les conséquences seront désastreuses pour les prix et le pouvoir d’achat c’est certain. On a même des supermarchés vides selon Euractiv… Lire la suite

LE CONTRAT DES SOUS-MARINS FRANÇAIS ÉTAIT MENACÉ DEPUIS DES ANNÉES

Sans volonté politique de puissance, pas de défense des intérêts nationaux

La France n’aurait pas dû être surprise de l’annulation par l’Australie d’un contrat de construction de sous-marins, étant donné que des préoccupations majeures concernant les retards, les dépassements de coûts et l’adéquation avaient été exprimées officiellement et publiquement pendant des années, ont déclaré des politiciens australiens.

Paris a rappelé ses ambassadeurs de Canberra et de Washington, affirmant avoir été pris de court par la décision de Canberra de construire des sous-marins à propulsion nucléaire avec les États-Unis et la Grande-Bretagne, plutôt que de s’en tenir à son contrat pour des sous-marins diesel français.

Pourtant, dès septembre 2018, un conseil de surveillance indépendant dirigé par un ancien secrétaire américain à la Marine, Donald Winter, avait conseillé à l’Australie d’envisager des alternatives, et s’était demandé si le projet était dans l’intérêt national, montre un rapport public de 2020 de l’Auditeur général du pays.

Les auditions et rapports parlementaires australiens sur le projet, d’abord évalué à 40 milliards de dollars et plus récemment à 60 milliards de dollars, avant même que la construction n’ait commencé, ont également montré l’émergence de problèmes. En juin, le secrétaire à la défense a déclaré au Parlement que des « plans d’urgence » pour le programme étaient en cours.

Lire la suite

EXTENSION DU PASS : DEUX BANQUIERS POUR LIQUIDER PARIS ET ROME

Mario Draghi et Emmanuel Macron, les deux valets de l’oligarchie en Europe continentale, ont-ils pour mission de liquider la France et l’Italie avant un éventuel cataclysme financier dès cet automne-hiver 2021/2022 ?

Vaccination quasi obligatoire

Nous pouvons légitimement nous poser la question quand on observe l’agenda politique de ces derniers jours dans ces deux grands pays latins.

En effet, il y a quelques jours le 16 septembre 2021 le gouvernement italien sous la férule de l’ancien directeur de la BCE Mario Draghi, a annoncé l’extension « finale » du green Pass (pass sanitaire) à l’ensemble des salariés italiens.

Ainsi, afin de se protéger d’une éventuelle nouvelle vague dans les prochaines semaines, l’Italie par cette mesure, espère vacciner « tout le capital humain du pays ». Et pour y parvenir, ce « green Pass » (tout est dans ce nom anglophone et vert) va devenir obligatoire sur l’ensemble des lieux de travail à compter du 15 octobre. Lire la suite

LIBAN : OR ET CRYPTOMONNAIE CONTRE LA FAILLITE DES ÉTATS !

Liban : En pleine pénurie, nouvelle hausse des prix du carburant

Depuis l’automne 2019, le Liban traverse l’une des pires crises économiques au monde depuis le milieu du XIXe siècle, selon la Banque mondiale.

En plein effondrement économique, le pays a augmenté le prix des carburants de près de 70 %, actant une nouvelle réduction des subventions dans le pays privé de devises étrangères et en proie à des pénuries.

Avec cette nouvelle hausse, les prix des carburants ont pratiquement triplé en deux mois depuis que la Banque centrale a commencé en juin dernier à réduire les subventions allouées aux importations.

Cette augmentation se répercutera sur toute l’économie et entraînera une nouvelle hausse des prix dans ce pays touché par l’hyperinflation. Avec la crise, les prix dans les supermarchés augmentent quasiment de semaine en semaine, en raison d’une dépréciation de la livre libanaise que rien ne semble enrayer.

L’or et les cryptomonnaies sont indispensables pour pallier aux défaillances actuelles et futures des États.

Panique dans le pays

Un mécanisme de la Banque centrale (BDL) permettait de fournir aux importateurs des dollars au taux officiel de 1.507 livres libanaises, plus avantageux que celui du marché, jugulant ainsi les prix de certains produits.

Mais à court de devises, la BDL a commencé à rationner progressivement ses dollars. Fin juin, elle avait annoncé l’adoption d’un taux de 3.900 livres pour un dollar pour les importations de carburant. Samedi, lors d’une réunion entre le président, le Premier ministre sortant et le gouverneur de la Banque centrale, un nouveau taux de 8.000 livres a été adopté.

La Banque centrale avait d’abord annoncé le 11 août qu’elle ne financerait plus les subventions sur les carburants, provoquant la panique. Depuis plusieurs semaines, la population éreintée vit de longues heures sans électricité et même les hôpitaux sont menacés par la crise énergétique. Environ 78 % de la population libanaise vit désormais sous le seuil de pauvreté, selon l’ONU.

Files d’attente interminables pour l’essence

Selon la nouvelle liste des prix publiée par l’Agence nationale d’information ANI, celui de l’essence sans plomb 98 et 95 a augmenté de 67 % et 66 % par rapport aux derniers tarifs annoncés le 11 août.

Quant à la bonbonne de gaz ménager, son prix a augmenté de 50 %.

En raison des pénuries, de nombreuses stations d’essence n’ouvrent même pas et des files d’attente interminables se forment devant celles qui acceptent des clients. Pour se dédouaner, les autorités pointent du doigt la contrebande vers la Syrie voisine, où le carburant est vendu bien plus cher que sur le marché libanais. L’armée a lancé des perquisitions et saisi des tonnes de carburant dans des stations-service ou chez des fournisseurs accusés de les stocker à des fins spéculatives.

Face à l’État failli, on a les cryptomonnaies pour ceux qui veulent vivre avec leur temps (et être plus flexible que l’or) :

Revue mensuelle Cryptomonnaie & Blockchain

Note : Cet article est en tribune libre, en cliquant sur les liens, vous pouvez être soumis à des propositions commerciales, ce que ne cautionnent pas les moutons enragés qui ne publient aucun article sponsorisé

Les commentaires et les articles y compris ceux en « tribune libre » sont signés du nom des auteurs et engagent leur seule responsabilité sans que « lesmoutonsenrages » ne prennent en rien à leur compte leur orientation

DICTATURE NUMÉRIQUE EN AUSTRALIE SOUS PRÉTEXTE SANITAIRE

Rien ne va plus au royaume des Kangourous

L’Australie est officiellement le pays le plus avant-gardiste concernant la coronafolie. Premièrement, l’armée patrouille dans les rues lorsque vous êtes confiné à domicile, pour veiller au grain. Un coup de pression qui vaut son pesant de cacahuètes.

Mais le rapport de force de notre génération est bien entendu en ligne, et cela l’oligarchie l’a bien compris. C’est pourquoi le gouvernement australien souhaite aller encore plus loin pour « lutter contre les abus ». Lire la suite

LES CRYPTOMONNAIES BIENTÔT RÉGULÉES AUX ÉTATS-UNIS ?

Statecoin

La société Circle, créatrice du stablecoin USDC, a annoncé que sa cryptomonnaie équivalente au dollar sera soutenue à 100% par des liquidités et des bons du Trésor américain à partir de ce mois de septembre.

Multi-pass

PayPal a annoncé le lancement d’un nouveau service au Royaume-Uni permettant d’acheter, de détenir et de vendre des cryptomonnaies via la plateforme de paiement.

Lire la suite

RAPPORT : LE PASSEPORT VACCINAL EUROPÉEN PRÉVU DEPUIS 2018 (COMMISSION EUROPÉENE)

Voici une traduction d’un document de 2019 de la Commission européenne à propos de sa feuille de route au sujet des vaccins. Veuillez excuser la mise en page c’est une traduction automatique :

Version originale en anglais :

Récupérez les reportages, dossiers fuités, articles censurés sur les plateformes des GAFAM : Lire la suite

BONNE RENTRÉE SANITAIRE : VERS UN MONDE D’APRÈS TOTALITAIRE

Le 12 juillet dernier, Emmanuel Macron annonçait l’extension du passe sanitaire, autrement dit une vaccination (presque obligatoire) pour celles et ceux qui souhaitent conserver un mode de vie normal.

Cette annonce présidentielle du début de l’été a fait l’effet d’un choc pour la partie (encore consciente) de la population, qui a vu ses doutes se transformer définitivement en réalité. En effet,  l’instauration d’un régime totalitaire ayant pour prétexte une fausse crise sanitaire, s’accélère de semaine en semaine depuis le mois de mars 2020.

Et désormais on peut le dire sans honte, ce ne sont pas les 114 000 morts officiels du Covid-19 (30 aout 2021) en déjà presque deux années, qui peuvent légitimer ce basculement dans cet autre paradigme.

Bien sûr, le Golem Macron dans un entretien au Financial Times avait déjà annoncé cette fameuse « Bête de l’Évènement », mais peu nombreux était ceux qui pensaient que la France allait basculer aussi vite dans ce régime de manipulations et d’hystérie sanitaire, prélude d’un cataclysme mondial. Lire la suite

⚡️ LES TAUX DE VACCINATION CONTRE LE COVID-19 ONT CHUTÉ ET LES EXPERTS S’INQUIÈTENT

Relâchement sur les mesures vaccinales

Lorsque les vaccins contre le coronavirus ont été développés, testés et autorisés pour une utilisation d’urgence et en un temps record, des millions de personnes attendaient avec impatience cette protection promise et la tranquillité d’esprit qu’elles offraient.

Mais environ neuf mois après le début des campagnes de vaccination en Occident, il y a eu un ralentissement de certaines d’entre elles à l’échelle des États aux États-Unis et des nations en Europe.

Ce ralentissement, combiné à une lente adoption dans certains domaines, inquiète les experts. D’autant plus que de nombreuses mesures préventives contre le Covid-19 ont été assouplies et que les cas augmentent aux États-Unis et dans certaines parties de l’Europe.

« La stagnation de l’utilisation des vaccins dans notre zone est très préoccupante », a déclaré le docteur Hans Kluge, directeur régional de la Région européenne de l’OMS, dans un communiqué de presse la semaine dernière. Lire la suite

FONDAMENTAUX : RENTRÉE SOUS TENSION POUR LES CRYPTOMONNAIES

Le deuxième prêteur hypothécaire américain acceptera les paiements en bitcoins

United Wholesale Mortgage a annoncé son intention d’accepter les cryptomonnaies pour les prêts immobiliers. Une grande première apparente pour le secteur hypothécaire national. La société espère commencer à accepter le bitcoin au troisième trimestre et pèse actuellement d’autres devises numériques comme l’Ethereum.

Test de CBDC en Corée du Sud avec Samsung

Samsung prévoit de tester le projet pilote de monnaie numérique de la banque centrale de Corée du Sud (CBDC) via son smartphone Galaxy pour examiner si les transactions peuvent être effectuées sans accès à Internet. Lire la suite

1 2 3 20