Je suis l'auteur des essais "le complot inconscient" (génocide participatif du sexe masculin) et "l'instrumentalisation du corona" (objectifs civilisationnels et anthropologiques à long terme). Je publie en outre dans diverses revues en France et en Allemagne.

L’état voyou d’Arabie Saoudite organisera les jeux asiatiques de 2029.

 

Quand les lobbys mondialistes récompensent les pays les plus abjects…

 

Quand j’ai entendu la nouvelle, j’ai cru d’abord que c’était une blague. Mais, non, cela était bel et bien la réalité. Les Jeux asiatiques d’hiver 2029 seront organisés dans ce désert à la fois géologique et éthique qui est l’état voyou d’Arabie Saoudite. Le tout devant être bien évidemment compris comme un premier pas qui permettra au sinistre royaume d’organiser dans un avenir proche les Jeux Olympiques «tout court». Car ne nous leurrons pas, le comité des jeux asiatiques est bien sûr étroitement lié au CIO (comité international Olympique). https://www.lemonde.fr/sport/article/2022/10/04/l-arabie-saoudite-designee-pour-accueillir-les-jeux-asiatiques-d-hiver-en-2029_6144327_3242.html

Lire la suite

Avec 43,2 % des voix Bolsonaro démasque une fois pour toutes la grotesque malhonnêteté des instituts de sondage et des médias brésiliens.

Contrairement aux prédictions mensongères et truquées des instituts de sondage et médias brésiliens (qui comme en Europe sont noyautés par les lobbys féministo-maçonniques-LGBT), qui avaient «prédit» (afin d’influencer les électeurs) à peine 31 % de voix pour Bolsonaro et donc l’élection de son concurrent Lula dès le premier tour des présidentielles, Mr Bolsonaro aura réussi à récolter plus de 43% des voix (Lula 48%). Il y aura donc un deuxième tour fin octobre.

Certes, que le Brésil soit infecté par les ONG et par toute la panoplie habituelle des lobbys du pire politiquement correct (avortement, prosélytisme homosexuel etc.), cela n’est pas une surprise. Nous le savions déjà. À vrai dire, cela fait déjà des décennies que les ONG ont commencé, hélas avec succès, leur entreprise de «décatholicisation» du pays. Lire la suite

La légalité, est-elle supérieure à la vérité?

Pour illustration/Chemin vers la vérité/123.rf

À l’aide de quelques exemples simples, allant de l’invasion de la Crimée et des quatre provinces ukrainiennes par les Russes jusqu’au problème de la légalisation de l’avortement, nous allons essayer d’éclaircir cette question essentielle qui est au fond la clé de voûte pour comprendre l’erreur fondamentale de la culture occidentale post-chrétienne.

1) Mr Poutine a-t-il eu raison d’envahir la Crimée ainsi que plus récemment les régions de Donetsk et Lougansk, Kherson et Zaporijjia?

Lire la suite

Monsieur BHL, si le ridicule tuait…

Nous observons ici Monsieur Bernard-Henri-Levy qui rampe par terre pour se protéger « des obus », mais le photographe qui prend la photo, lui, est cependant bien debout, hein…Heureusement pour BHL que le ridicule ne tue pas, car sinon il nous aurait quittés depuis déjà bien longtemps…

Notons, qu’au-delà de BHL, c’est toute la clique des bouffons du système qui, au fond, est représentée par cette image grotesque (grotesque et en même temps scandaleuse par rapport non seulement aux poilus de la première guerre mondiale qui ont connu l’enfer dans les tranchées, mais aussi à l’endroit de tous ceux qui partout sur terre sont vraiment  obligés de faire la guerre et qui risquent leurs vies pour de bon).

Lire la suite

Les émeutes iraniennes (comprendre).

Cette fausse révolution féministe qui a lieu depuis quelques jours en Iran, est en réalité, et par le truchement des réseaux sociaux, téléguidée par la franc maçonnerie occidentale, qui après avoir déchristianisé l’occident, veut maintenant dé-islamiser l’Iran. C’est qu’au-delà de sa religion initiale, il faut faire de l’être humain postmoderne, un individu soumis au nouveau normatif athée satanique.

Dans une certaine mesure, c’est aussi pour cela que l’occident veut détruire la Russie, pays qui, à ses yeux, est encore trop influencé par le christianisme. Il faut faire de l’Iranien ou du Russe, un veau du politiquement correct occidental «comme les autres» (eh oui, les « autres » c’est nous, hein…). C’est ici que se trouve le fond du problème. Tout le reste n’est que diversion pour rebelles de panurge. Lire la suite

L’imposition d’insectes dans nos assiettes, élément essentiel de la déconstruction (comprendre)

La nature est bien faite. Le fait même d’éprouver un sentiment de répulsion à l’endroit d’une chose n’est jamais le fruit du hasard. Ainsi, si la plupart d’entre nous est contre la légalisation du mariage homosexuel, cela n’est pas par homophobie à l’endroit de la personne concernée (l’homosexualité cachée et en privée, même si elle demeure un très grave péché, ne dérange au fond que peu de monde), mais bien plutôt parce que nous savons intuitivement que la «normalisation-universalisation» absolue de l’homosexualité mettrait en péril la reproduction de l’espèce (puisque les gays, en effet, ne peuvent pas se reproduire entre eux). Quand l’être humain rejette spontanément une chose, c’est qu’en général cette chose n’est pas bonne pour lui. Ce principe, qui fonctionne d’ailleurs également pour les espèces animales, est à la base de l’évolution (attention, cela ne fait pas de moi un partisan de Darwin, loin s’en faut…) Lire la suite

À vous tous qui avez fait la France, nous vous demandons pardon !

Pardon ! Ô Oui, pardon !
Vous les Français de toujours, les Français de cette France éternelle qui jadis était le plus beau et le plus noble pays du monde, cette France qui s’est battue pour répandre la vérité du Christ aux quatre coins de la terre, Pardon !
Pardon, car nous ne sommes que l’ombre de vous-mêmes !
Pardon, car nous les Français contemporains, nous ne méritons pas la France !
Pardon, car nous nous complaisons dans un ignoble esclavage, sans nous rebeller. Lire la suite

Cette étrange union de fait entre spécialistes et illettrés, est du pain béni pour la dictature.

Pour illustration/123.rf

« L’honnête homme », tel que le définissait l’acception du mot au XVII siècle, et qui bien sûr pouvait aussi être une femme, était une personne cultivée qui sans être spécialiste dans un secteur particulier, possédait néanmoins une bonne culture générale dans quasiment tous les domaines. Ainsi, cet honnête homme avait les moyens intellectuels de se forger lui-même une opinion et, éventuellement, de résister aux manipulations. Or, et cela est une évidence, cet honnête homme a quasiment disparu de la scène. À sa place nous avons désormais dans nos sociétés modernes plus que deux catégories d’individus : Les illettrés et les ultras spécialistes savants.

Lire la suite

Les médecins, sont-ils les nouvelles «putains» de l’air du temps ?

Bon an mal an et jusqu’à un passé récent, les médecins avaient au fond une assez bonne réputation. Ils étaient perçus à la fois comme compétents et altruistes. De même que «Monsieur le curé» et l’instituteur, le «docteur» était lui aussi considéré comme une autorité morale, une sorte de «garde-fou» sur lequel, quand tout allait mal, on pouvait compter. Or, en l’espace de deux petites générations (en gros, depuis la fin de la deuxième guerre mondiale), la perception du grand public à leur égard aura radicalement changée. Ils sont aujourd’hui, dans l’ensemble, considérés- hélas, à juste titre- comme des sortes de « larbins en chefs » du système, toujours prêts à ramper devant la dictature du moment. Oui, ces dernières décennies, les médecins n’auront fait qu’osciller entre l’appât du gain d’un côté et  un lâche conformisme de l’autre, ils auront systématiquement raté le train de l’histoire. Bref, ils n’auront fait que s’aplatir devant le diktat du moment.

Je propose, en m’appuyant sur quatre exemples simples, d’essayer de convaincre les bonnes âmes qui seraient encore bercées d’illusions… Lire la suite

Psychanalyse, marxisme, écologisme, darwinisme, même combat satanique ?

Pour illustration/Sygmund Freud/123.rf

Il ne s’agit pas ici de contester tous les apports de la psychologie et de la psychanalyse. L’idée fondamentale de Freud selon laquelle les événements de la tendre enfance contribueront à former ultérieurement la personnalité d’un individu une fois adulte, sinon globalement juste, contient au moins des éléments de vérité. En outre, l’idée thérapeutique basique qui consiste à soulager un patient en lui faisant en quelque sorte extérioriser par la parole ses souffrances, n’est pas infondée non plus (et d’ailleurs n’est pas nouvelle). De même il y a certainement une part de vérité dans l’intuition de « l’inconscient collectif » qui a été développée par Jung (Jung hélas finira plus tard par se laisser infester par le New Age et la théosophie). Tant que la psychologie et la psychanalyse se cantonnent, avec modestie, dans leur domaine, elles restent crédibles.

Lire la suite
1 2 3