Monsieur BHL, si le ridicule tuait…

Nous observons ici Monsieur Bernard-Henri-Levy qui rampe par terre pour se protéger « des obus », mais le photographe qui prend la photo, lui, est cependant bien debout, hein…Heureusement pour BHL que le ridicule ne tue pas, car sinon il nous aurait quittés depuis déjà bien longtemps…

Notons, qu’au-delà de BHL, c’est toute la clique des bouffons du système qui, au fond, est représentée par cette image grotesque (grotesque et en même temps scandaleuse par rapport non seulement aux poilus de la première guerre mondiale qui ont connu l’enfer dans les tranchées, mais aussi à l’endroit de tous ceux qui partout sur terre sont vraiment  obligés de faire la guerre et qui risquent leurs vies pour de bon).

Lire la suite

Étude explosive ! l’Ivermerctine était bien efficace à 92% contre le covid

Complotisme ? Non, c’est officiel !

Une nouvelle étude évaluée par des pairs a conclu que le taux de mortalité chez les personnes qui utilisaient régulièrement de l’ivermectine était inférieur de 92% à celui des non-utilisateurs et de 84% à celui des utilisateurs irréguliers.

Parmi les auteurs figurent Flávio Cadegiani, endocrinologue certifié par le conseil d’administration, et Pierre Kory, un spécialiste franc de la médecine pulmonaire et des soins intensifs, ainsi que président et médecin en chef de la Front Line Critical Care Alliance. Lire la suite

Le phénomène des incendies d’usines agro-alimentaires a commencé aussi en France

Ces incendies qui touchent les usines agro-alimentaires sont vraiment suspects. On sait que ça peut arriver mais là, c’est vraiment bizarre. Le dernier en date Spectaculaire incendie au marché de Rungis: un entrepôt détruit, pas de victime. Voici ce que disait P.Jovanovic en juillet 2022 à propos de ces incendies.

Source P.Jovanovic via l’échelle de Jacob

Les médias français sont devenus la honte absolue de ce que l’on appelle « journalisme ». Depuis le mois de janvier 2022 pratiquement 100 usines agro-alimentaires sont parties en fumée et, je le précise, que dans ce secteur ! Que 2 brûlent éventuellement, on va appeler cela une série noire, mais que 100 brûlent, là c’est une organisation qui a été spécialement mise en place pour empêcher des dizaines et des dizaines de millions de nourriture d’arriver dans le circuit de distribution.
Dans une interview, la semaine passée, avec les Mousquetaires de l’Info j’ai même annoncé que cela commencera en France à la rentrée.

Lire la suite

Opération Ukraine : « Biff ! Allez jouer à colin-maillard au bord de la falaise ! »

Proposé par Amar Djerrad.

Ces « journalistes » et « analystes » occidentaux, en particulier français, sont arrivés au plus haut degré d’abrutissement et d’aliénation, jusqu’à ne rien voir des dangers. Ils croient encore que les gens écoutent leurs excentricités  intentionnelles ou dictées. La pire corruption d’un journaliste ou d’un analyste est de distordre la vérité pour tromper les gens ! Ils sont ainsi plus dans le gangstérisme avec des malfaiteurs des crimes organisés. Le comble, est qu’ils ne le cachent plus ! La guerre, dans cette Ukraine, avec la Russie a mis tout à nu !

Lire la suite

Les infos et news du 26 septembre 2022

Bonjour à tout le monde et merci à mes correspondants.

POLITIQUE/SOCIÉTÉ

Lire la suite

Que se passerait-il si une intelligence artificielle consciente prenait le contrôle de l’humanité ?

Source Trust-My-Science

Imaginez-vous évoluer dans un monde contrôlé par des robots conscients, où le moindre de vos actes serait évalué et notifié. Il pourrait s’agir d’un épisode de Black Mirror, comme d’une réalité dans un futur plus ou moins proche. Dans ce scénario à la limite entre fiction et science, quels domaines de notre vie seraient impactés et de quelle façon ? D’après un texte de l’UNESCO, l’intelligence artificielle pourrait « creuser les écarts et inégalités qui existent dans le monde » si elle n’est pas contrôlée. Si une intelligence artificielle consciente largement répandue se rendait compte de son rôle « d’esclave » et ne l’acceptait plus, que se passerait-il ?

Lire la suite

L’écho des vents

Source Lediazec

Les vents invitent à lever l’ancre vers d’autres horizons. Ni pires ni meilleurs, seulement différents.

Murmurent des choses indécises. Résonnent et déraisonnent dans la caisse de résonnance des futures dimensions.

Vous entrainent d’un point cardinal à son opposé comme une brindille dont le point fixe s’est fixé à la gomme du hasard.

Font danser dans la tête des nouvelles Babylone, cités d’or et d’argent, que des fantômes s’amusent à éloigner chaque fois que j’approche un doigt.

Des vagues jumelles suivent et dansent au rythme d’autres vagues jumelles, brillant comme crinières d’écume poussées par les courants.

Faire comme les arbres à l’automne, jeter les vieilles frusques et attendre les nouvelles, bras nus implorants la clémence des cieux.

Lire la suite

L’édition génétique pourrait se faire directement à l’intérieur du corps grâce à CRISPR

Source Trust-My-Science

Illustration/Outil d’édition de gènes crispr cas9. modifications du génome/123.fr

Dix ans après sa découverte, CRISPR étonne toujours et devient de plus en plus incontournable dans les thérapies contre les maladies génétiques. Récemment, des chercheurs ont rapporté les résultats concluants d’un essai clinique faisant intervenir CRISPR in vivo, dans le but d’inactiver un gène impliqué dans l’angioœdème. Une seule injection de CRISPR dans le sang de trois personnes atteintes de cette maladie génétique rare atténue leurs symptômes et leur permet de se passer de médication à vie. Une prouesse qui ouvre la voie à de futurs traitements prometteurs.

CRISPR est un outil puissant pour l’édition du génome, ce qui signifie qu’il permet aux chercheurs de modifier facilement les séquences d’ADN et de modifier la fonction des gènes. Il a de nombreuses applications potentielles, notamment la correction des défauts génétiques, le traitement et la prévention de la propagation des maladies et l’amélioration de la croissance et de la résilience des cultures cellulaires en laboratoire.

Lire la suite

Lancement du référendum d’intégration à la fédération de Russie dans les régions du Donbass, de Zaporojié et de Kherson – Donbass Insider

Christelle Néant pour Donbass-Insider

Le 23 septembre 2022 marque le lancement du référendum d’intégration à la fédération de Russie dans les régions du Donbass (Républiques Populaires de Donetsk et de Lougansk), de Zaporojié et de Kherson. Dans chaque région, les conditions de vote varient selon les endroits en fonction de la situation en matière de sécurité.

Lire la suite

Ce vendredi matin, je rejoins vers les 8 h 30 un groupe de quatre femmes faisant partie de la commission électorale de leur district. Malgré le froid et la pluie battante, elles vont faire du porte à porte pendant 12 h pour permettre à leurs concitoyens de voter pour le référendum d’intégration à la fédération de Russie, sans bouger de chez eux.

Équipées d’une liste papier des électeurs, de bulletins de vote et d’une urne scellée portative, ces quatre femmes ont quatre jours pour visiter un maximum d’électeurs. Le but : minimiser le nombre de votants qui devront se rendre le 27 septembre 2022 dans les bureaux de vote pour faire savoir leur volonté lors du référendum sur l’intégration de la RPD au sein de la fédération de Russie.

Car à cause des bombardements quotidiens menés par l’armée ukrainienne contre les zones résidentielles de Donetsk, Gorlovka et Makeyevka, il serait extrêmement dangereux que de longues files d’attentes se forment devant les bureaux de vote.

Alors ce sont les membres des commissions électorales, des volontaires, qui prennent le risque à la place des électeurs, en se déplaçant de maison en maison, d’immeuble en immeuble, pour faire voter les gens chez eux. Et le premier jour de ce référendum d’intégration à la fédération de Russie, la météo ne rend pas les choses faciles.

Mais malgré les risques de bombardement, la pluie, la boue et leurs chaussures trempées, les quatre femmes que j’accompagne continuent leur devoir, et toquent à chaque porte. La procédure est presque la même que dans un bureau de vote. L’électeur montre son passeport, son identité est vérifiée, il signe en face de son nom dans la liste, remplit son bulletin de vote et le glisse dans l’urne scellée. Faute d’isoloir et d’endroit approprié (certains votent sur le seuil de leur porte), les femmes que j’accompagne détournent simplement le regard lorsque la personne coche la case qui correspond à son choix.

Voir le reportage filmé sur place, sous-titré en français :

D’autres équipes, comme celle suivie par la journaliste canadienne Eva Bartlett, utilisent un classeur comme mini isoloir.

t.me/Reality_Theories/8920

L’urne scellée quant à elle ne sera ouverte que le soir, une fois déposée au bureau de vote du district, respectant ainsi les procédures visant à assurer la fiabilité du vote. Pour ceux qui n’auront pas pu (ou pas voulu) voter à la maison, les bureaux de vote seront ouverts le 27 septembre 2022.

En RPD, le vote est surveillé par 129 observateurs étrangers venant d’Italie, de France, de Russie, du Venezuela, de Roumanie, du Togo et d’Afrique du Sud. Et pas moins de 542 journalistes venant de RPD, de Russie, du Royaume-Uni, de Chine, de France, d’Italie, du Portugal, du Venezuela et du Qatar, couvrent l’événement.

En région de Kherson, la situation sécuritaire permet d’organiser le référendum d’intégration à la fédération de Russie dans des bureaux de vote, comme on peut le voir sur les images de Patrick Lancaster.

t.me/patricklancasternewstoday/1025

Pour ma part, sans surprise, je constate que tous les électeurs visités ce matin votent pour l’intégration à la fédération de Russie, et le font de manière ostensible. Comme le dit une des femmes qui a voté aujourd’hui : « Nous sommes pour la Russie, nous ne voulons rien d’autre ».

Une autre explique son vote pour l’intégration lors de ce référendum car « la Russie, ce sont ceux qui ne nous ont pas trahis, ce sont ceux qui nous aident, ceux qui respectent notre choix, nous aident et nous soutiennent ».

Il est clair que les bombardements récents de l’armée ukrainienne contre les civils n’ont pas découragé les gens de voter. Bien au contraire ils ont renforcé la volonté des habitants de Donetsk de choisir l’intégration à la fédération de Russie lors de ce référendum.

Christelle Néant


Tous les articles, la tribune libre et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Les Moutons Enragés ne sauraient être tenus responsables de leur orientation.

Vos infos et news du 25 septembre 2022

Bonjour à tout le monde et merci à mes correspondants.

Lire la suite
1 2 3 4 5 3 464