Vos infos et news du 12 avril 2021..

Bonjour à tout le monde et, merci à mes correspondants.

POLITIQUE/SOCIÉTÉ

Merci pour l’image

A un an de la présidentielle, Macron fait du remplacement de l’ENA le symbole d’une volonté réformatrice intacte. Le chef de l’Etat a confirmé, jeudi, devant six cents hauts fonctionnaires réunis par visioconférence, qu’il entendait conduire « une révolution profonde » de la haute fonction publique.

A un an de la présidentielle française, la campagne s’annonce pleine d’imprévus. L’année précédant l’élection présidentielle en France réserve bien souvent des surprises. Même des favoris peuvent trébucher sur le tapis rouge menant à l’Élysée. Les derniers scrutins le prouvent.

PRÉSIDENTIELLE: Pour Philippe de Villiers, Emmanuel Macron « ne pourra pas » se présenter à la prochaine élection présidentielle en 2022. « J’ai du mal à penser qu’Emmanuel Macron puisse se représenter. Il ne pourra pas. Quand vous avez enfermé un peuple pendant un an, le peuple s’en souvient et ce n‘est pas un bon souvenir. C’est humain. (…) Quand votre nom est associé à un malheur vous partez avec le malheur », a affirmé le fondateur du Puy-du-Fou.

Lire la suite

L’idée de la contagion

Pour illustration/123.rf

Par Aajonus Vonderplanitz

Penser que les maladies sont contagieuses est faux et entrave notre sérénité. Nous rendons les animaux, les autres personnes et les microbes responsables de nos maladies. Si nous rendons les autres responsables de nos maladies, y compris les microbes qui sont en nous, nous enfermons notre esprit dans l’idée que les maladies ne font pas partie de nous. Nous croyons que nous sommes des victimes impuissantes. Inconsciemment, nous croyons que nous ne pouvons et ne devons pas faire confiance à la nature, aux créatures et à nos semblables. Lire la suite

Le front du Donbass, poubelle de l’Ukraine !

Ça ne se retrouvera pas dans les MMS, je ne mettrai que le texte déjà très explicite sur ce qui se passe en Ukraine. Les provocations à répétition de la part de ceux qui distribuent « leur démocratie » partout, sur fond de russophobie hystérique, risquent de nous précipiter dans un contexte ravageur. Nos gouvernements soumis à l’OTAN, soutiennent inconditionnellement cette escalade guerrière. Regardez l’idéologie défendue par Kiev et imaginez la suite si la Russie, lasse de ces provocations et n’ayant plus le choix, décide de réagir et, elle le fera pour défendre ses ressortissants du Donbass. Images et vidéos réservées aux plus de 18 ans. Merci à mon correspondant.

******

Groupe de combat du bataillon « Azov » (devenu régiment), positionné sur le front de Mariupol

Par Erwan Castel pour Alawata (clic pour voir l’article complet images et vidéos)

Depuis le Maïdan, on voit renaître l’idéologie nazie, essentiellement à partir de la Galicie, cette région géographiquement et identitairement occidentale de l’Ukraine, où les braises d’une idéologie bandériste ayant collaboré – avec un zélé criminel exceptionnel – au totalitarisme hitlérien.

Cette résurgence du nazisme ukrainien qui trouve de nombreux échos parmi les nationalismes occidentaux communautaro-centrés et surtout les officines étasuniennes et mondialistes qui considèrent (à juste titre) les paramilitaires nationalistes, bandéristes, hooligans et autres ukropithèques décérébrés, comme des idiots utiles parfaits pour agiter une russophobie hystérique et violente sur les frontières de la Russie.

Lire la suite

Alors, les vaccinés contre le COVID risquent-ils davantage de mourir ? Oui, selon deux documents officiels.

S’il y a des inquiets qui se sont fait vacciner, le titre ne va pas les rassurer.. Merci à Sully Morlandimus.

Source Le Blog à Lupus

Il s’agit de la citation d’un mémoire, auquel Europe 1 a eu accès, produit par le ministre de la santé pour contester la demande d’un octogénaire qui prétendait obtenir en référé du Conseil d’Etat le droit de ne pas se soumettre aux nouvelles restrictions COVID en mars, du fait qu’il avait reçu ses deux doses du vaccin Pfizer en janvier.

Relisez bien les propos de Véran : il reconnaît qu’être vacciné entraîne un risque plus grand de faire un COVID grave et d’en mourir pendant (suppose-t-on) la période où ledit vaccin n’a pas atteint sa pleine efficacité. Combien de temps ? Pour le requérant, cela faisait entre 6 et 8 semaines. Et puis il y a les ratés. Les cas où le vaccin n’est pas efficace du tout, et ils existent puisqu’aucun vaccin COVID n’affiche une efficacité à 100 %, et par ailleurs on sait que les défenses immunitaires des personnes très âgées – celles qui ne faisaient pas partis des essais initiaux de ces vaccins qui en sont encore à la phase expérimentale – ne répondent pas aussi bien que celles des jeunes.

Lire la suite

Crise COVID-19 – Quand la solution devient le problème

Par Dominique Muselet pour Mondialisation.ca

Moins ça marche, plus notre monarque s’acharne… Et c’est normal ! Nous avons tous tendance à faire toujours plus de la même chose. C’est un des travers humains les mieux partagés. Paul Watzlawick nous a mis en garde contre ses conséquences souvent tragiques dès les années 1980, dans des ouvrages aux titres évocateurs : Faites vous-mêmes votre malheur ou Comment réussir à échouer.

Mais, soit notre président, trop occupé à se faire des amis dans la Finance, n’a pas eu le temps de les lire, soit il a préféré les ignorer pour des raisons supérieures, comme de nous terroriser pour nous administrer un vaccin qui ne profite qu’à Big Pharma qui, en échange, aura à cœur, nous l’espérons pour lui, de financer sa prochaine réélection. A moins que les élections ne soient finalement reportées sine die, comme l’insinuent quelques complotistes et autres double-penseurs, recherchés par toutes les polices, la vraie et celle de la pensée.

Lire la suite

Vos infos et news du 11 avril 2021..

Bonjour et merci à mes correspondants.

******

POLITIQUE/SOCIÉTÉ

La relation avec un certain évènement n’est pas fortuite. Merci pour l’image

Régionales 2021 : Les maires consultés sur les mesures sanitaires à mettre en place. Interrogée samedi matin sur franceinfo, la députée macroniste Aurore Bergé (LREM) a souhaité que le gouvernement suive l’avis des maires, « les premiers concernés » (**En cas de report, « c’est pas moi! c’est les maires. » **)

«Affaire Rafale»: le scandale de trop pour le Parquet national financier? Dans une enquête sur les coulisses du contrat Rafale en Inde, Mediapart accuse l’ex-procureure du Parquet national financier Éliane Houlette d’avoir «enterré» une potentielle «affaire d’État». Après l’affaire Fillon ou encore la condamnation de Nicolas Sarkozy, ce nouveau dossier pourrait-il être le dernier clou envoyé dans le cercueil du PNF?

Lire la suite

Dioxines: Les dangers de l’incinération des masques en polymères, en plus du port de ceux-ci

Ces masques qui sont imposés à toute la population pour une « bonne protection » (?), sont déjà inefficaces s’ils ne sont pas utilisés dans de bonnes conditions et, rares sont les personnes qui le portent correctement, posent le problème de leur élimination. Non seulement ils polluent visuellement, on les retrouve jetés n’importe où, (risque de propagation du virus??), leur élimination provoquerait une pollution bien plus insidieuse de part les matières qui les composent. Leur incinération serait source de rejets de dioxines (cancérigène). Ça inquiète les canadiens qui s’interrogent, on les remercie d’avoir soulevé la question. Les français eux, ne semblent pas se poser de questions. Quant au confinement il est déconseillé par l’OMS. Proposé par Françoise G.

******

Pour illustration

Par cgelinas pour Forum.Chaudière.ca

La combustion des masques dans des incinérateurs pourrait-il mener à la formation de produits chimiques toxiques, tels que les dioxines?

En raison d’un potentiel de grande dangerosité biologique, les équipements de protection individuelle (EPI) tels que les masques ne sont pas recyclés. L’éventuel désassemblage d’un masque serait de toute façon compliqué alors il reste l’enfouissement ou l’incinération.

La question de l’incinération des masques s’avère cruciale en ce moment où des États, comme le Québec sous gouverne décrétiste caquiste, obligent le port du masque et donc, contribuent de ce fait à générer des millions de masques supplémentaires qui prennent, jour après jour, le chemin des incinérateurs de la province.

Lire la suite

Lanceur d’alerte : IdFM // marché public câble A

Illustration

L’autrichien Doppelmayr a été retenu par Ile-de-France Mobilités pour le marché du câble A (94).

Doppelmayr France n’est qu’une représentation commerciale du groupe autrichien Doppelmayr. Elle représente moins de 50 salariés. Cependant l’ensemble de la conception, de la gestion de projet et de la production de Doppelmayr est basé en Autriche et en Europe centrale où l’essentiel des prestations pour le projet y seront réalisées. Le capital, la R&D ainsi que l’ensemble du management décisionnel sont situés en Autriche. Il semblerait que ce soit cette filiale de représentation commerciale qui ne réalise qu’en moyenne que 20 millions d’euros de chiffre d’affaires annuel qui soit mandataire solidaire (ce qui était demandé par IDFM dans le cadre du marché) du groupement pour la réalisation de ce projet à plus de 100 millions d’euros.

UNE ENTREPRISE CONNUE POUR DES METHODES PLUS QUE DOUTEUSES Lire la suite

Suppression de la déclaration d’impôt sur le revenu : refusez la déclaration automatique!

Pour illustration

Par Thibault Diringer pour CorrigeTonImpôt

Le gouvernement annonce la fin de la déclaration d’impôt sur le revenu pour des millions de contribuables. L’avantage mis en avant est la simplicité pour les français. Ne soyez pas dupes, derrière cette simplification apparente se cache le risque pour vous de passer à côté de dizaines de niches fiscales voir même de subir un redressement fiscal. Ce qui fait augmenter l’impôt est toujours pré-rempli dans la déclaration fiscale… mais c’est au contribuable de remplir les cases permettant de réduire la note. Malgré la possibilité d’opter pour une déclaration d’impôt automatique, ne vous faites pas avoir : prenez le temps de la faire!

Lire la suite

Billet d’humour : Quand Merkel supplie Poutine de suivre, comme l’Europe, la voie coloniale

Par Karine Bechet Golovko pour Russie Politic

Délégation militaire américaine arrivée dans le Donbass

Faut-il en rire ou en pleurer ? Peut-on réellement prendre cela au sérieux ? Sincèrement, j’hésite en entendant Angela Merkel, qui a quand même un certain bagage politique, voire un bagage certain, demander à Vladimir Poutine, qui n’est pas non plus un débutant, de retirer les forces armées russes, présentes en Russie, mais trop proches, à son goût, de la frontière ukrainienne. L’Allemagne, et l’Europe, ont-elles à ce point pris le pli des pays occupés, ne pouvant plus disposer de leurs forces armées, qu’elles sont choquées de voir un pays, autre que les Etats-Unis bien sûr, pouvoir souverainement décider de l’emplacement et du déplacement de son armée sur son territoire ?

Certes, nous vivons dans un monde qui se veut global. Donc dans un monde, qui ne doit avoir qu’un seul centre décisionnel. Si d’autres centres apparaissent, si les Etats-satellites ne s’exécutent pas, n’importe lequel, même le plus petit car c’est une question de principe, ce monde est en péril. Et avec la Russie, qui est loin d’être le plus petit des Etats, ce monde global a de sérieux problèmes – elle a vraiment prix le goût de la souveraineté. 

Lire la suite
1 2 3 4 3 169