L’après coronavirus?

La population et l’économie sont manipulées par les quelques uns qui n’ont que faire de la première. Quand j’observe les comportements de la masse, je demande si au final c’est pas quelque part mérité? Je suis plus que jamais effaré de constater le degré de soumission du troupeau.

KromoZom Y

 

 

En France, on pouvait suivre l’évolution de l’épidémie de COVID-19 en allant sur GEODES, puis dans la rubrique « pathologie », on pouvait cliquer « COVID-19 ».

Lorsqu’on examine les données disponibles au 6 juin 2020, on obtient des renseignements sur le nombre de personnes positives au quotidien ; le nombre de personnes qui ont été testées au quotidien ; le taux de positivité au quotidien ; le nombre de personnes actuellement hospitalisées ; le nombre actuel de personnes en réanimation ; le nombre de personnes décédées du COVID-19 depuis le 1er mars 2020 ; le nombre de personnes qui sont retournées à leur domicile depuis le 1er mars 2020.

Bien entendu, tous ces chiffres sont obligatoirement aléatoires, pour ne pas dire « bidons », « faux », « erronés », « manipulateurs », car le COVID-19 était déjà en circulation en Europe et en France, bien avant le 1er mars (probablement depuis novembre 2019); aucune étude comparative avec la mortalité des autres années n’est mise en perspective dans cette observation ; il faut ajouter la plainte de nombreux médecins sur le fait qu’ils ont été poussés à rédiger un grand nombre de certificats de décès, en signalant le COVID-19 comme cause de mort, alors que divers cas de morbidité ont été relevés sur 83%  des personnes décédées en France!

Lire la suite

Deux écrans, deux mondes, deux systèmes de production

Il est plus que temps de reprendre le contrôle de nos existences, malheureusement une partie de la population est perdue, on ne pourra pas les sauver, ils ne le veulent tous simplement pas, peut-être même nous empêcheront ils d’aider ceux qui le souhaite.

Face à l’oligarchie capitaliste, nous représentons le nombre, la force, si on les voit trop grands, c’est que nous sommes à genoux.

KromoZom Y

par Dominique Muselet.

Pendant que nous étions enfermés seuls chez nous, nous étions dans une position tout à fait spéciale pour observer la scène du monde à travers les deux écrans que nous avions à notre disposition, l’officiel, la télévision, et l’alternatif, l’ordinateur et Internet.

Deux écrans

Il faut une solide colonne vertébrale pour garder l’équilibre entre ces deux pôles. À la TV, la parole des puissants est célébrée comme parole d’évangile, quel que soit son niveau de crédibilité, et on dirait même que moins elle en a, plus les médias l’encensent, sans doute pour compenser. Les experts, les journalistes et autres éditorialistes qui squattent les plateaux sont la lie de l’humanité en matière de compétence comme de probité, leur seule qualité est d’être serviles jusqu’à l’abject. La loyauté à l’organisation est la qualité mafieuse par excellence.

Lire la suite

Le piège de la peur

La corrélation  entre  les travaux de Millgram, la violence exacerbé des représentants des forces de l’ordre et les médias mainstream qui ne constituent plus et depuis longtemps de contre pouvoir.
Tous utilisent le levier de la peur afin de faire accepter au peuple leur soumission volontaire.
Restez libre de vos pensées.
KromoZom Y
 

Le grand sujet qui nous préoccupe aujourd’hui est celui d’une orchestration de la peur qui est pratiquée à grande échelle partout dans le monde. Nous devons être vigilants et nous en défendre.

Nous serons toujours étonnés par l’inconscience ou la légèreté de l’être humain, sa faible empathie, ou son empressement défensif à nier la réalité, ce rejet répressif prenant souvent la forme d’une censure mentale, une sorte d’aveuglement dont font preuve les privilégiés de la société moderne, jouissant de leurs privilèges même lorsque ceux-ci sont en réalité minimes ou même inexistants!

Lire la suite

Le grand simulacre

Par Dominique Muselet

« Gouverner, c’est faire croire » a écrit Machiavel. C’est clairement tout ce que notre société a retenu de ce grand penseur, bien qu’il ait surtout été un amoureux de la liberté. Selon lui, pour être autonomes, nous devons vivre dans un État libre, c’est à-dire un État, lui-même libre, où la liberté de chacun se mesure à l’aune de la liberté  de tous.

Lire la suite