[MàJ] Aldous Huxley en 1958 : La pharmacologie et la propagande feront que les masses adoreront leur esclavage

Mise à jour de la vidéo qui est sous-titrée en français par Mr Aphadolie que je remercie.

Source Anguille sous roche

Alors que le monde est contraint d’accepter des niveaux de contrôle gouvernemental de plus en plus importants dans tous les domaines de la vie, rappelez-vous que rien en politique n’arrive par hasard. La création d’empires est une science. Des ouvrages ont été écrits sur les techniques de contrôle des masses populaires.

Trois axiomes importants ressortent : les gens sont beaucoup plus faciles à contrôler lorsqu’ils aiment leur esclavage, les gens dans la peur sont très faciles à contrôler et l’individualisme est dangereux pour l’État.

Lors d’une interview prophétique avec le journaliste Bill Wallace en 1958, Aldous Huxley a commenté ce qu’il prévoyait comme un avenir potentiel pour les États-Unis et le monde.

Lire la suite

L’obsession de la « vaccination » contre la COVID-19

Depuis le début de cette campagne de propagande covidiste acharnée dans le seul but de rendre obligatoire la « vaccination » anti-Covid, ou tout au moins dans le but de faire pression sur les personnes afin de les pousser, bon gré mal gré, à se faire injecter les produits expérimentaux à ARNm ou à ADN, je constate que ceux qui ont « accepté » ou qui défendent aujourd’hui, l’opportunité de ces injections appelées « vaccins », me démontrent tous, sans exception, qu’ils ont pris une décision plus émotionnelle que rationnelle !

Lire la suite

De l’empire britannique au IVème Reich

par Valérie Bugault.

Le globalisme financier, véritable intégrisme commercial, comme origine des Guerres Mondiales d’hier et de demain

I°) Bref rappel du déroulé des séquences historiques depuis les Révolutions du XVIIIe siècle

Du point de vue politique, à partir des velléités impériales d’Olivier Cromwell (1599 – 1658 ; cf. herodote.net/Lord_protecteur_et_dictateur_de_fait-synthese), ce qui deviendra l’empire britannique a étendu son emprise sur le monde via le développement du système des banques centrales, du parlementarisme représentatif et du droit anglo-saxon (qui tourne autour des seuls axes commerciaux et maritimes). Il faut immédiatement rappeler que ce « droit anglo-saxon » s’était émancipé du principe de droit continental à partir de 1531 (naissance de l’Église anglicane sous le règne du Roi Henri VIII), transformant sa vocation initiale, qui était d’organiser les conditions de la vie en commun, en « arme de contrôle des populations » aux mains des puissants.

Lire la suite

Le soma de Huxley et le vaccin mondialiste

Source Réseau International

par Nicolas Bonnal.

 

Les mondialistes se rapprochent de leur but. Ils détruisent à Kaboul et ailleurs ce qui reste d’empire américain, même si les distraits pensent que cela met fin au Nouvel Ordre Mondial – alors que cela ne fait que le mettre en place. L’Amérique était une dernière protection, il serait temps de le dire. Voyez mon texte sur le tyran de Syracuse Denys (une femme prie pour que ce tyran reste au pouvoir) : elle a en effet compris que le tyran suivant est toujours PIRE. C’est maintenant que l’on va déguster avec la tyrannie des banquiers et des informaticiens.

Ils sont obsédés par ce vaccin imposé. Il doit bien y avoir une raison. Je me suis rappelé alors du soma de Huxley. Et comme je préfère la copie à l’original (le « retour » au Meilleur des mondes »), je le relis et lis ceci :

« Le soma était une plante dangereuse, si dangereuse qu’elle rendait même malade le grand dieu du ciel en personne, Indra. Les simples mortels mouraient parfois d’une dose un peu trop forte mais l’expérience procurait une telle béatitude transcendante et une telle illumination qu’elle était considérée comme un privilège qu’on ne pouvait payer trop cher. » Lire la suite

Similitudes entre l’obligation des pseudos vaccins anti-covid et l’obligation faite aux déportés de subir des essais de vaccins.

L’obligation d’injections anti-covid expérimentales aux soignants est inutile, car elles n’empêchent pas d’être malade, ni de faire des formes graves, ni de transmettre la maladie. Elle rappelle les tristes expériences vaccinales qu’ont imposées les médecins nazis aux déportés.

On reproche parfois à certains de faire le parallèle entre les médecins nazis et ceux qui imposent l’obligation des pseudo vaccins [1] expérimentaux actuels.

On reproche aux Français de comparer le QR code à l’étoile jaune, mais quand les Israéliens le font, va-t-on les traiter d’antisémites ?[2][3]

Pourtant la mémoire du passé est nécessaire à l’analyse du présent et, manifestement, certains faits et enseignements de la Seconde Guerre mondiale ont été oubliés. Un petit rappel historique s’impose pour souligner les similitudes entre les crimes commis entre 1940 et 1945 contre nos grands-parents déportés, résistants, tziganes, communistes et juifs et l’obligation actuelle d’un médicament expérimental, affublé du nom trompeur de vaccin.

Lire la suite

Dernier message avant l’acceptation du Pacte

Après le discours infantilisant, totalitaire et haineux de Mr Macron, le lundi 12 juillet dernier, il est clair que la France a basculé dans une forme de dictature déjà condamnée par l’OMS et que le sujet n’est décidément pas le « coronavirus ni ses variants » !

Macron nous a menacés de nous imposer prochainement le « vaccin » obligatoire étendu à tous, sans distinction. En attendant il va « rendre la vie impossible » à tous ceux qui ne veulent pas se faire injecter ce produit à ARNm ! 

En bonne logique, c’est le virus qui aurait dû être le cauchemar des non « vaccinés » en étant la cause naturelle de leur vie « rendue impossible », et non pas Macron avec ses mesures tyranniques ! Le procédé est odieux et nous avons là un comportement irresponsable qui ne peut qu’être contreproductif et qui va inévitablement déboucher sur de la violence. 

Lire la suite

Que cherche à faire notre Néron national en montant les vaccinés contre les non-vaccinés ?

C’est au moment de l’incendie de la cathédrale Notre Dame que je me suis dit que le tyran de l’histoire auquel Macron ressemblait le plus était Néron, un mélange de bouffon et de pervers narcissique mégalomane. J’imagine très bien Macron jouant de la lyre et chantant sur le toit de l’Elysée entouré des bloggeurs  Mcfly et Carlito et des danseurs de la communauté LGBT, à côté de l’hélicoptère prêt à l’emmener en Arabie saoudite, le paradis des dictateurs, si les choses se gâtent, pendant que Notre-Dame brûle. Je parie que je ne suis pas la seule, et d’ailleurs je serais curieuse de connaître le nombre d’incidences sur Internet où les termes pyromane, incendiaire, enflammer, etc. sont associés à Macron.

Au pouvoir par effraction

Comme Macron, Néron est arrivé au pouvoir par  « effraction ». Sa mère, Agrippine, a d’abord réussi à évincer Britannicus, le légitime héritier du titre d’empereur, exactement comme la Caste a réussi à éliminer Fillon avec la complicité de procureurs et de juges corrompus. Puis Agrippine a fait assassiner son mari, l’empereur Claude. La Caste n’a pas eu besoin d’assassiner Hollande, il s’en est chargé tout seul !

Néron et Macron sont montés très jeune sur le trône. Aussitôt en place, ils se sont débarrassés de leur dernier challenger, Néron de Britannicus, et Macron de Mélenchon.

Lassés de par la gente féminine, Néron a fini par faire assassiner sa mère, tandis que Macron épousait symboliquement la sienne. Autres temps, autre mœurs.

Lire la suite

Pass sanitaire, ou comment s’asseoir sur l’éthique

Le pass sanitaire est une atteinte aux droits naturels.

Par Patrick de Casanove.

Le gouvernement a fini par réussir à imposer le pass sanitaire. En transformant le passeport vaccinal en pass sanitaire, moins fermé, il tient formellement parole sur la non-obligation vaccinale. Pour cela il intègre d’emblée la guérison naturelle de l’infection et la possibilité d’un test négatif.

Grâce à cela, il court-circuite le débat sur l’éthique de la vaccination de masse que le pass implique, et il essaie d’éviter de braquer ceux qui ne veulent pas être vaccinés.

Pour la vaccination, il agira par d’autres voies. En créant un seuil à partir duquel le pass sera obligatoire, il ne serre pas trop le nœud coulant pour éviter que les personnes ne se rebiffent. Serrer viendra plus tard. Lire la suite

Comment expliquer l’adhésion massive des individus et des sociétés au discours manipulateur du pouvoir?

1 – CONSTAT DÉSARMANT !

Concernant la France, rappelons-nous que 28% des électeurs inscrits sur les listes électorales avaient voté aux présidentielles de 2017 pour Emmanuel Macron ! La magistrale manipulation médiatique allait ensuite faire le reste pour que cet homme, sans profil de chef d’État, se retrouve à la présidence française !

Il y a une foule de personnes très intelligentes, brillantes, douées même, avec du talent, qui pourtant adhèrent étrangement au discours narratif de la propagande du pouvoir, cette dernière manipulant de manière sidérante, les personnes paraissant placées sous hypnose par le jeu dangereux du psittacisme médiatique…

On est spontanément enclin à penser a priori qu’un être intelligent se pose des questions de bon sens, face à l’incohérence, face à une absence de logique, face aux signes objectifs d’un délire collectif, ou face à des éléments probants indiquant d’évidents « conflits d’intérêts » qui devraient en soi alerter toute conscience et toute intelligence même a minima ! Lire la suite

Au 3ème confinement, vous croyez encore au mythe des révolutions populaires « spontanées » ?

Macron, mercredi, a annoncé ce qui est une sorte de troisième confinement, même s’il est difficile de les compter, puisqu’ils ne prennent jamais vraiment fin, et que les gens, même les vaccinés, peuvent sortir dans un périmètre limité, bien qu’il n’y ait plus rien de vivant dans la société. Et aucune véritable réaction. Rien. Personne dans les rues hier soir après son allocution. Rien. Selon les médias, et à juste titre, les Français ont peur du virus, les Français sont résignés. En voyant ce qui se passe, ou plutôt ce qui ne se passe pas, après toutes ces mesures inutiles sur le plan sanitaire, qui détruisent les hommes et les sociétés, l’on comprend à quel point les révolutions, aujourd’hui, sont des mécanismes scrupuleusement organisés. Mais la France n’est pas dans la liste, puisqu’elle est dans le « bon » camp.

Macron a annoncé les dernières nouvelles, sans grande surprise, l’opinion publique étant travaillée en profondeur depuis quelque temps : on garde le couvre-feu à 19h mais sur tout le territoire, fermeture des commerces « non-essentiels », fermeture des écoles pour 4 semaines, télétravail généralisé, sorties autorisées dans un rayon de 10 km, etc.

Lire la suite

1 2 3