« Vacciner » de force sans motifs sanitaires !

Pourquoi donc un tel acharnement des Etats profonds, contre les Etats Nations, à vouloir leur imposer de force ces « vaccins », alors que rien de sanitaire vient justifier cet acharnement, sauf évidemment dans le discours ouvertement mensonger, manipulateur, outrancier des politiques au pouvoir qui nous content leurs menaces, leur chantage, leur criminalité consciente ou inconsciente…

Nous avons les preuves multiples, objectives, statistiques, chiffrées, vérifiées, et de plus provenant des institutions officielles elles-mêmes, qui se sont accumulées depuis plus d’un an, indiquant clairement que le narratif lui aussi officiel sur la « vaccination » et la « pandémie », les « variants », les « vagues successives » menaçant les « non-vaccinés », sont clairement mensongères et ouvertement odieuses en plus d’être incohérentes avec les sources même de ce qui est déclaré « officiel ».

Ceux qui réclament des références, des confirmations, des sources, peuvent les trouver en abondance dans le dossier COVID de www.mondialisation.ca

Ces prédateurs au pouvoir et leurs chiens de garde qui traitent les « non-vaccinés » de « coupables », « d’inconscients », de « criminels » qui « mettent en danger la vie des autres », sont précisément eux-mêmes ce qu’ils condamnent !

Selon la DREES (Données statistiques publiques en santé et social) https://data.drees.solidarites-sante.gouv.fr/explore/dataset/covid-19-resultats-par-age-issus-des-appariements-entre-si-vic-si-dep-et-vacsi/export/?refine.age=%5B80;%2B%5D) le taux de positivité des vaccinés est devenu le même que chez les non « vaccinés », à partir de la semaine 42, soit le 18 octobre.

Depuis cette date, la situation ayant évolué, le taux de positivité des « vaccinés » est devenu supérieur à celui des non « vaccinés ».

Depuis cette semaine 42, en France, les vaccinés de plus de 40 ans avaient un risque plus important d’être infectés que les non-vaccinés !

Une étude israélienne d’octobre a démontré que les anticorps ont diminué de 40% chaque mois chez les personnes « vaccinées ».

(https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2021.08.19.21262111v1)

De plus, rappelons que les Autorités publiques ont sciemment, volontairement, farouchement empêché les médecins de traiter la Covid-19. Les traitements y compris naturels connus et efficaces ont été interdits et les covidistes qui continuent de railler ceux qui rappellent cette « incohérence », sont démunis de tout argument pour justifier cette décision criminelle qui devra bien un jour rendre des comptes. Si vous étiez malade, vous deviez vous contenter de paracétamol et rester chez vous ou courir le risque de vous faire intuber et en mourir. Que les covidistes se calment en entendant ce que nous venons de dire, car cette déclaration n’est pas gratuite : elle est basée sur de nombreux cas et multiples témoignages que nous avons pu entendre ou lire dans les différentes publications de l’année 2020/2021, venant du personnel soignant ou de la part des familles concernées par ces nombreux cas.

Une étude australienne publiée dans le très sérieux MJA (The Medical Journal of Australia) révèle qu’entre 2007 et 2017 il y a eu 95 668 admissions avec un diagnostic confirmé d’intoxication au paracétamol dans les hôpitaux australiens, occasionnant plus de 200 morts.

Les chercheurs indépendants sont encore plus que jamais traînés dans la boue : tout esprit critique, libre des « conflits d’intérêts », qui interroge le narratif officiel sur les « vaccins », en débusquant ses nombreuses contradictions et ses incompatibilités avec la connaissance scientifique, se retrouve discrédité, attaqué devant les institutions de l’Etat profond, toutes au service d’une guerre contre l’Etat Nation. C’est le cas des Professeurs Didier Raoult, du Professeur Christian Perronne, du Professeur Fourtillan, du Dr Louis Fouché ou du Prix Nobel de médecine le Pr Luc Montagnier, pour ne citer que les plus connus concernant la France, mais la longue liste des maltraités dans le monde ne s’arrête pas là…

Les principaux moteurs de recherche sur Internet, censurent les informations qui démontrent clairement que les « vaccins » ne sont pas motivés par des raisons sanitaires. Des groupes en ligne sont brutalement fermés ; des vidéos sont vite introuvables ; des reportages de journalistes indépendants sont déclarés « complotistes », parce qu’il n’y a aucun argument solide à leur opposer ! Pourquoi cet acharnement ? Pourquoi cette violence, si les responsables de ce délire collectif étaient au service de la vérité qui a l’habitude de se défendre toute seule sans menacer personne ?!

Les grands médias des milliardaires, aux ordres, sont au service exclusif de cette gigantesque manipulation mondiale : la pensée unique triomphe ; la tyrannie des pouvoirs tous convertis aux lois du Nouvel Ordre Mondial, appliquent le plan du « Great Reset » qui déclare clairement que « la vie ne redeviendra jamais plus comme avant » !

Nous savons tous qu’il existe des traitements efficaces, peu coûteux, simples, ayant depuis longtemps fait leurs preuves, contre les menaces éventuelles de la Covid-19 pour les personnes fragiles. Les pays qui ont utilisé le protocole du Pr Raoult ont obtenu une mortalité inférieure de 76% par rapport aux pays comme la France qui l’ont interdit ! Les chiffres sont réels, ils sont objectifs et têtus, c’est pourquoi, le « narratif officiel » préfère les ignorer et faire comme s’ils n’existaient pas… !

L’Uttar Pradesh, un pays trois fois plus peuplé que la France, a utilisé l’ivermectine : grâce à cela, il a éliminé en quelques semaines le « Variant Delta ».

Le Rédacteur en Chef du Lancet, une prestigieuse revue de publications scientifiques spécialisée en médecine, déclarait : « Une grande partie des études scientifiques, sans doute la moitié, pourrait être tout simplement fausse. » Nous savons tous, ou nous devrions tous le savoir, que ces études sont la plupart du temps financées par l’industrie pharmaceutique !

Enfin, les solutions naturelles qui existent et dont l’efficacité a été démontrée par la recherche libre des « conflits d’intérêts », ne sont jamais évoquées par les médias qui les ignorent radicalement !

Lorsqu’on évoque tout cela, on entend aussitôt certains médecins de plateaux TV, des politiques collabos et d’autres hallucinés avec eux, ricaner bêtement, en tournant en dérision tout ce qui ne va pas dans le sens de la dictature estampillée au pan-médicalisme actuel servant de couverture à l’usage exclusif des prédateurs du Nouvel Ordre Mondial qui ont aboli de cette manière les « valeurs » de civilisation pour imposer la prévalence des « biens » : un matérialisme radicalisé ayant ainsi l’occasion rêvée de pouvoir s’imposer aux esprits en violant les corps de chaque personne humaine. On ne peut pas imaginer un esclavage plus féroce que celui qui a été généré par ce programme du « Great Reset » du FEM de Davos.

Bien entendu, il n’est pas question d’attendre une réflexion, une pensée, une cohérence, une objectivité, un argumentaire étayé, une manifestation de l’intelligence chez les fanatiques du « covidisme » et du « vaccinalisme » converti aux produits expérimentaux ! Demandez à n’importe quel covidiste ou simplement à n’importe quel « vacciné » de vous parler du contenu des « vaccins » anti-covid : aucun d’entre eux ne peut vous répondre ! C’est sidérant ! Des gens théoriquement intelligents consentent docilement à se faire injecter une substance expérimentale dans le corps sans rien savoir sur son contenu ! c’est le dernier « monsieur vaccin » nommé par Macron qui disait, dans son discours d’intronisation à sa nouvelle fonction, qu’il « n’existait encore aucun document scientifique à sa disposition, publiés sur les vaccins, mais seulement des notices publicitaires éditées par les laboratoires » !

Chacun sait que les députés européens ayant exigé de pouvoir consulter les contrats négociés par la commission européenne avec les laboratoires, ont été bloqués dans leur demande et lorsqu’ils ont pu obtenir les documents, des pages entières du contrat ont été occultées de telle sorte qu’on ne puisse pas savoir ce qu’elles contiennent ! C’est quelque chose qui dépasse l’entendement et qui signifie clairement qu’une « élite » de prédateurs décide seule le sort des peuples maintenus dans l’ignorance de ce qui les concerne au plus haut point !

Plusieurs études, notamment espagnole et japonaise, ont découvert du graphène dans les « vaccins » anti Covid. Le graphène est un nanomatériau qui est toxique pour l’organisme. Les études démontrent que ce produit peut provoquer des thromboses, comme l’explique Amin Gasmi, chercheur en nutrition clinique. Pour les intéressés, il est utile de savoir que le graphène peut être dégradé par une enzyme – la myeloperoxydase – puis être ainsi éliminé facilement par les reins.

On peut également noter que certains de ces sectateurs du « covidisme » sont encore « choqués » lorsque nous faisons un parallèle avec les Juifs allemands, des années 1930, qui n’avaient pas quitté le pays parce qu’ils pensaient jusqu’au bout que le délire nazi finirait bien par s’estomper et que les choses allaient peu à peu « s’améliorer ». En 1933, quand Adolphe Hitler prenait les premières mesures anti-juives, personne n’imaginait que cela finirait par un génocide !

Voyez pourtant : la Lettonie vient de faire passer une loi qui prive ses parlementaires non « vaccinés » du droit de vote, sans aucune justification sanitaire !

L’Autriche vient de décider le confinement pur et simple pour tous les non « vaccinés » et depuis jeudi dernier, le confinement généralisé de la population.

En Allemagne il y a le pass vaccinal obligatoire. Les tests négatifs ne suffisent plus.

Depuis le 1er novembre 2021, l’Australie interdit à ses ressortissants non « vaccinés » de quitter le pays, même à ceux qui vivent à l’étranger et qui sont venus passer quelques jours dans leur famille. Une chasse à l’homme a même été organisée en Australie pour capturer un jeune homme, traité comme un animal, afin de l’interner dans un camp de déportés pour « non vaccinés »…

Au Canada c’est la même chose : on ne peut plus quitter le pays, même pour les étrangers qui ne présentent pas à l’embarquement leur QRcode de « vaccinés » ! Pour faire respecter cette règle de répression, il y a des camps d’internement spécialement édifiés pour les récalcitrants aux « vaccins » à produits expérimentaux.

A Singapour, les malades non vaccinés doivent payer eux-mêmes leurs frais d’hospitalisation ! D’ailleurs, depuis que le pays est passé à 90% de « vaccinés », il a été frappé par la plus grosse vague de contamination avec le nombre de décès le plus élevé de toute son histoire covidienne…

En France, depuis le « pass sanitaire », les non-vaccinés qui ont des maladies longue durée (cancéreux, diabétiques, porteurs d’une infection de longue durée, etc.) ne peuvent plus se faire soigner, sauf à faire des tests fréquents : c’est une obligation vaccinale de fait.

Les non-vaccinés qui ont un proche malade ou vulnérable ne peuvent pas visiter leurs parents en maison de retraite, ni leur enfant hospitalisé, ni leur épouse victime d’une crise cardiaque… sauf à se soumettre à des tests réguliers qu’ils doivent payer de leur poche.

Il faut payer (un test), pour accéder à l’hôpital en France…!

Les soignants français n’ont pas la possibilité de se faire tester pour éviter le « vaccin » : le saviez-vous ?!

Mardi, 16 novembre 2021, Renaud Muselier, président de la région Paca, traitait les non vaccinés de « bombes virales potentielles pour les autres… On ne va pas arrêter la totalité de notre vie économique et sociale parce que quelques-uns ne veulent pas se faire vacciner. »

Voilà le genre de sectaire fanatique ignare, responsable politique, à qui il faudrait expliquer que la vaccination n’empêche pas d’être positif au Covid, ni d’être source d’infection pour les autres… ! https://www.20minutes.fr/nice/3173407-20211116-coronavirus-paca-renaud-muselier-qualifie-non-vaccines-bombes-virales

Si toutes ces mesures – incluant la réactualisation du confinement dans plusieurs pays de l’UE – sont absurdes et sidérantes, c’est parce qu’elles n’ont aucune motivation sanitaire (rappelons que la Covid-19 est une maladie existante, frappant les personnes fragiles, âgées et porteuses de comorbidités avérées, mais il ne s’agit pas d’une pandémie, compte tenu des chiffres officiels qu’il est impossible d’ignorer !)

Ces mesures visant les « non-vaccinés » et aussi désormais les « vaccinés », sont tout à fait incohérentes, anti-scientifiques ; elles ne protègent pas de quelque épidémie que ce soit ; elles facilitent même la circulation de tous les virus et favorisent leur émergence… Ces « vaccins » n’empêchent pas les contaminations ni la transmission des virus.

Au mois d’octobre dernier les infections chez les « vaccinés » de plus de 30 ans, étaient plus nombreuses que chez les non « vaccinés ». Que ce soit en Irlande ou en Islande, où on a des 99,7% d’adultes « vaccinés » comme à Waterford, se présente une nouvelle vague cadrant avec l’incohérence habituelle du narratif covidiste. Là, personne ne peut invoquer la « culpabilité » des inconscients « non vaccinés », responsables de la nouvelle vague ! Là, ce sont les dressés, obéissants et victimes de la fabrique du consentement qui sont directement frappés sans aucun « boucs émissaires » coupables et présents pour sauver le mensonge !

De plus, les pass sanitaires aggravent l’épidémie : les « vaccinés » se croyant protégés, participent largement à la circulation du virus. Des personnes qui se savaient « positifs » ont pris l’avion, sans qu’on leur demande quoi que ce soit parce qu’elles étaient vaccinées !

Certes, il faut souligner également que les Tests RT-PCR se sont révélés, au cours de l’année passée, comme étant peu fiables à cause des critères d’analyse sciemment appliqués, très élevés pour avoir toutes les chances de trouver obligatoirement des cas positifs…

L’acronyme RT-PCR signifie Reverse Transcriptase PCR, soit une PCR après transcription inverse d’un acide ribonucléique (ARN) en ADN complémentaire (ADNc).

Concernant les « vaccins » eux-mêmes, nous savons aujourd’hui que la principale raison pour laquelle les laboratoires ont refusé de publier les contenus de leurs produits expérimentaux, c’est qu’ils connaissaient la vérité sur la nocivité de leurs créations. Aujourd’hui des équipes de scientifiques indépendants du monde entier, libres des « conflits d’intérêts », ont pu analyser différents flacons de ces pseudo-vaccins. Elles ont découvert dans ces théoriques « vaccins », la présence de parasites, des organismes intelligents inconnus, du graphène et autres substances inattendues…

Redisons-le, l’interdiction faite aux non-vaccinés de sortir de chez eux, ou de quitter le territoire, sauf exception ; l’interdiction d’exercer faite aux médecins non-vaccinés, la suspension et le licenciement des soignants non-vaccinés ; l’interdiction de certaines manifestations sportives aux non-vaccinés ; ce qui est sidérant dans tout cela, c’est que ces mesures n’ont jamais aucune finalité sanitaire.

Tout cela est d’autant plus choquant qu’il y a des traitements précoces existants, plus efficaces que les vaccins et sans le moindre effet indésirable grave !

Les médecins honnêtes qui osent s’exprimer sont systématiquement poursuivis par l’Ordre des médecins (y compris le Pr Raoult, pourtant le meilleur infectiologue du pays !), et même les avocats comme Maître Di Vizio sont poursuivis par leur Ordre ; plus de 1000 morts suspects ont été déclarés à la pharmacovigilance, en France. Maxime Beltra, un jeune de 22 ans, était en pleine santé jusqu’à sa « vaccination » : il en est mort 9h00 après son injection. Sonia B, 17 ans, est morte d’une embolie pulmonaire 11 jours après son injection Pfizer. Mélanie, 16 ans, est décédée quelques jours après sa « vaccination » Pfizer…

Toutes les courbes officielles actuelles, comme l’a indiqué le Dr Gérard Delépine dans Global Research du 17 novembre 2021, indiquent que les décès et les maladies augmentent avec la vaccination dans tous les pays.

https://www.globalresearch.ca/trends-in-mortality-and-morbidity-in-the-most-vaccinated-countries-twenty-one-proven-facts/5761773

Ce que les covidistes disent être « la cinquième vague » de l’épidémie, ou « nouveaux cas de Covid », sont d’ores et déjà annoncés par les courbes sur les effets indésirables du « vaccin » lui-même et sur la flambée des autres maladies graves laissées pour compte par les mesures incohérentes de la répression pan-médicaliste du délire actuel, telles que les cancers, parce que les systèmes immunitaires naturels ne peuvent plus jouer leur rôle déterminant, comme l’annonçait depuis longtemps le Dr Vanden Bossch. (Voir article posté le 20 juin 2021 par Jean-Yves Jézéquel dans mondialisation.ca)

Madame Cécile Thibert, journaliste au Figaro, écrivait le 17 novembre dernier : « Non seulement la progression de personnes vaccinées est en constante augmentation dans les services de réanimation, mais elle est désormais majoritaire. »

« Il y a désormais plus de personnes vaccinées admises chaque jour en réanimation pour une forme grave de Covid que de non-vaccinés. Ces chiffres ne sont pas l’invention de quelques réfractaires à la vaccination. Il s’agit de données tout à fait officielles de la Drees, le service « statistiques » du ministère de la Santé. On apprend ainsi que le 31 octobre (date des dernières données disponibles), 26 personnes vaccinées ont été admises dans un service de soins critiques, contre « seulement » 23 non vaccinées. Le même phénomène est constaté pour les hospitalisations conventionnelles. »

Cette journaliste reconnait que les chiffres de la DREES sont « parfaitement exacts » et donc incontestables. Mais on est bien surpris de lire la suite, car on se demande d’emblée pourquoi cette personne se permet d’être à ce point-là irrespectueuse envers ses lecteurs, en pratiquant sa gymnastique rhétorique scabreuse au risque d’ailleurs de passer elle-même pour une idiote ?!

Elle écrit, sans scrupules : « Dans une population majoritairement vaccinée, où le vaccin n’empêche pas à 100% les formes graves (mais autour de 90% environ), il était attendu que la part des personnes vaccinées hospitalisées serait probablement plus importante un jour que celle des non-vaccinées. D’ailleurs, si 100% de la population était vaccinée, alors 100% des malades hospitalisés seraient vaccinés, CQFD ! »

Cette même journaliste devrait pourtant savoir qu’il y a déjà bien longtemps que la déclaration d’efficacité des « vaccins » à 90% est tombée dans les oubliettes et que tout le monde sait aujourd’hui les sérieuses déficiences accumulées par les études faites sur ces nouveaux produits, voire même carrément frauduleuses, comme le Dr Michel de Lorgeril l’a démontré.

https://www.rts.ch/info/sciences-tech/7808474-quelque-700-etudes-scientifiques-sont-retirees-chaque-annee-pour-fraude.html#:~:text=Les%20fraudes%20scientifiques%20r%C3%A9pertori%C3%A9es%20sont,2%25%20des%20%C3%A9tudes%20publi%C3%A9es%20annuellement.

De plus, notre journaliste du Figaro tire une conclusion sur une soi-disant évidence : « CQFD », dit-elle ! Si les « vaccins » avaient été efficaces et protégeaient réellement la population « vaccinée » à 100%, elle ne serait pas en train de se poser la question de savoir combien de « vaccinés » seraient admis en réanimation !

Quant à la réflexion suivante, on se demande aussi où sont formés les journalistes pour être aussi simplistes et pitoyables ?! Notre Madame Thibert déclare dans ce même article : « Avec plus de 7,3 milliards de doses de vaccins administrées dans le monde, cet outil a largement fait ses preuves. » N’importe qui est doté de quelques neurones qui lui permettent de comprendre que le nombre d’injections réalisées à travers le monde n’est pas la preuve par A+B d’une efficacité du produit injecté ! Ce genre de déclarations incongrues, prenant les lecteurs pour des débiles, prolifèrent et se succèdent dans l’article du Figaro et chez les covidistes en général…

La journaliste considère ensuite comme preuve de l’efficacité des « vaccins », le fait que les hospitalisations et les décès en mars/mai dernier ont été en baisse très nette ! Les « vaccins » auraient donc été la raison de cette amélioration de la situation, alors qu’elle signale elle-même que « le taux de couverture vaccinale n’était pas encore optimal » !

Qui ne sait pas encore qu’un virus en circulation est moins virulent à la période du printemps/été qu’en automne/hiver ?

Qui ne sait pas encore que les virus répandus évoluent naturellement vers une plus forte contagiosité tout en étant de moins en moins dangereux ?

Si, comme l’écrit tranquillement cette journaliste, l’amélioration de la situation en Mars/mai 2021 était due aux « vaccins », pourquoi la reprise des hospitalisations et des décès est à nouveau d’actualité alors que le taux des vaccinations est bien plus élevé aujourd’hui qu’en mars/mai dernier ?

Elle finit par avouer : « L’efficacité du vaccin baisse au cours du temps » ! Conclusion, selon cet article du Figaro, « il faut donc faire une troisième dose » ! Ainsi, la démonstration est faite qu’il est impossible de « revenir à la vie normale », contrairement à ce que promettait l’équipe des clowns au pouvoir… Il faudra se faire « vacciner » régulièrement et obligatoirement, comme vient de l’annoncer le Chancelier autrichien; il faudra garder le masque ; il faudra s’en tenir aux « gestes barrière » ; il faudra continuer la « distanciation sociale » ; et cerise sur le gâteau : il faudra « reconfiner » les « vaccinés » et les « non vaccinés », comme vient de l’annoncer encore le Chancelier autrichien et le gouvernement belge, en décrétant la reprise du télétravail ;

Borris Johnson avec Emmanuel Macron disent que « l’épidémie repart à la hausse », une « cinquième vague » déferle sur l’Europe, sans se dire que le facteur saisonnier est naturel. Ils en profitent pour marteler la nécessité d’une troisième dose de « vaccin ». Ils savent chacun respectivement dans leur pays que les agences officielles, comme l’ANSM pour la France, dans son dernier rapport, parle de 110.000 effets secondaires tragiques et que les « vaccins » n’empêcheront pas la cinquième vague en Europe. Borris Johnson ou Emmanuel Macron doivent convaincre les « non-vaccinés » sur l’efficacité des « vaccins » et convaincre les « vaccinés » que les « vaccins » sont si peu efficaces qu’il est nécessaire d’envisager une troisième dose !

Cette nouvelle vague qui est liée à la saison, sera sans doute beaucoup moins grave que les précédentes vagues, mais les covidistes l’attribueront évidemment au taux de vaccination et à l’efficacité des « vaccins ». Si éventuellement cette nouvelle vague s’avérait plus meurtrière que les autres, par exemple, à cause d’une dégradation du système immunitaire naturel, les covidistes l’attribueront aux « anti-vax », les boucs émissaires, aujourd’hui minoritaires mais toujours trop nombreux !

CONCLUSION

Tout ce que nous avons pointé dans ce tour d’horizon sur la situation présente, tout ce que chacun peut objectivement constater aujourd’hui, c’est ce que nous étions nombreux à annoncer déjà il y a plus d’un an. Mais, à cette époque-là, tous les chiens de garde du système nous traitaient de « complotistes » et nous harcelaient par toutes sortes de mesures coercitives. Ce qui était vrai hier est encore vrai aujourd’hui comme on peut le voir et sera vrai demain. Ceux que l’on traite de « complotistes » sont de fait les seuls à défendre l’honneur de l’humanité, la raison, l’objectivité, la vérité et donnent au monde la bonne direction, le bon sens à rétablir, indiquant la porte de sortie de cette folie collective !

La mobilisation exceptionnelle des Etats profonds contre les Etats Nations, démontre, à cause de trop nombreuses incohérences et des contradictions scientifiques, la violence verbale de l’agressivité officielle contre les opposants à l’injection aux produits expérimentaux. Les « vaccins » ne sont pas imposés par des personnes au-dessus de tout soupçon, ils sont imposés par des gens en « conflits d’intérêts » et dont la parole est obligatoirement suspecte ! Plus nous avançons dans le temps et plus nous constatons à quel point les motifs sanitaires sont une pure façade pour naïfs ou innocents installés dans une croyance en l’impossibilité d’imaginer que le Pouvoir puisse se tromper et les tromper.

L’objectif évident des Etats profonds est de « vacciner » coûte que coûte leurs populations en rendant la vie impossible aux libertaires impénitents, en imaginant tous les coups tordus possibles pour enfin dresser les derniers résistants à la soumission et à la piqure du marquage indélébile pour un esclavage de masse et l’avènement du transhumanisme. Le programme du « Great Reset » traduisant la volonté du Nouvel Ordre Mondial, sera imposé au monde et « personne ne pourra s’y opposer » dixit Sarkozy.

Grâce aux « vaccinations », une grande partie de l’humanité sera éliminée de facto ; une autre partie sera exterminée par les artifices de la « loi », pour s’y être opposée ; et enfin, les survivants constitueront la nouvelle société faite d’êtres ayant consenti en eux-mêmes le mariage de l’homme et de la machine, les transhumains, une sorte de « cyborgs » formatés aux directives et consignes tyranniques émises par une « élite » de dominants régnant sans partage sur des dominés ! Tous seront au service exclusif de l’argent, garantissant le pouvoir indéfini des riches sur le monde. Tous devront adorer le chiffre en étant marqués par le chiffre et ne pouvant rien faire d’autre que de servir sa cause …

Jean-Yves Jézéquel

A consulter :

https://www.lefigaro.fr/sciences/covid-19-est-il-normal-qu-il-y-ait-desormais-plus-de-vaccines-que-de-non-vaccines-a-l-hopital-20211117

https://michel.delorgeril.info/politique-de-sante/la-protection-conferee-par-les-vaccins-anticovid-est-elle-reelle/

https://www.rtn.ch/rtn/Actualite/Monde/Autriche-le-confinement-des-non-vaccines-porte-deja-ses-fruits.html

https://www.rtbf.be/info/societe/detail_retour-du-teletravail-obligatoire-allons-nous-bientot-quitter-les-centres-villes-au-profit-de-la-campagne?id=10881110

https://www.capital.fr/economie-politique/covid-19-reconfinement-general-en-autriche-vaccination-obligatoire-des-fevrier-1420488

https://ansm.sante.fr/actualites/a-la-une

https://edition.cnn.com/2021/11/17/world/coronavirus-newsletter-intl-17-11-21/index.html

La source originale de cet article est Mondialisation.ca

Copyright © Jean-Yves Jézéquel, Mondialisation.ca, 2021

6 commentaires

  • Amis entends tu le bruit sourd des canons…

    bonne journée à tous les résistants. !!!!!

  • userseb

    Ce qu’on apprend pas par la sagesse, on l’apprend par la douleur. Et c’est cette douleur commune qui lie les peoples.
    C’est peut être la 1er fois que l’humanité est confrontée à une attaque de cette ampleur, mais le loup qui a faim est plus agressif et déterminé que celui qui est repu.
    beaucoup vont être sacrifié mais malgré leur pouvoir de corruption qu’est l’argent, mais ils ne gagneront pas.
    A un moment où l’autre dans un conflit, vous savez que l’issue se passe entre 4 yeux.

  • Un article frappé au coin du bon sens !
    La baisse périodique des admissions à l’hôpital peut aussi venir de la fréquence des vax, non régulière, et au fait que, après un pic de vax, il peut y avoir un pic de morts. Après ce pic de morts, il y a baisse du nombre de morts, avant que la hausse ne revienne.
    Oups, je ne me fais sans doute pas bien comprendre…
    Exemple: Jupiter va parler -> hausse des vax => hausse des morts (pour les plus réactifs, les autres, c’est pour plus tard) – puis baisse du rythme des vax (après l’afflux, ou les vacances…) => baisse du nombre de morts et d’effets secondaires => puis nouvelle intervention ou autre pub, ou rentrée scolaire …=> repart à la hausse…

  • CryptoKrom

     » Il faut payer (un test), pour accéder à l’hôpital en France…!  »

    Donc, le Pognon IMMUNISE contre le Covid .

    Les factures deviennent Vaxxins hein…
    Ils persistent a prendre le Peuple pour des C…

  • CryptoKrom

    En lien avec l’article sur l’Autriche, extraits:

     » Ce n’est pas de gaieté de coeur que nous avons partiellement privé de liberté … »

    – privé de Liberté , ne veux pas dire « privé de Nourriture »…. POURTANT….les sanctions ILLEGALES sur les non-vaccinés sont bien réelles !

     » Je veux amener les non vaccinés à se faire vacciner et non enfermer les vaccinés  »

    – JE…..VEUX ! ( LUI…il veux ! )
    – tel un sale gosse mal éduqué ! « Je VEUX…..je veux je veux….. »
    (pic de crise de syndrome d’Enfant-Roi ….
    vu que le Pognon et le Pouvoir CORROMP…donc Perte de MATURITé !
    l’Adulte corrompu retombe, pourri, en Sale Gosse mal éduqué ! )

    Pognon et Pouvoir font REGRESSER !

Laisser un commentaire