L’arrestation par le KGB biélorusse de mercenaires russes du Groupe PMC Wagner relance la controverse sur l’appartenance réelle de cet acteur non étatique et ses liens avec l’Otan (Exclusif)

Il y a tellement d’intérêts qui s’imbriquent, qu’il est difficile de s’y retrouver. De qui dépend ce groupe de mercenaires ? Quelques pistes et explications. Partagez ! Volti

******

Source Stratégika51

Le KGB (non ce n’est pas une erreur, il existe encore à Minsk) biélorusse a arrêté 32 ressortissants russes liés à la société de sécurité privée connue sous le sigle de PMC Wagner. Pour les éléments du KGB bielorusse, les ressortissants arrêtés sur le territoire de la Biélorussie sont considérés comme mercenaires et sont traités en adéquation avec cette qualité.

Le chef du KGB biélorusse, Valery Valkoutchik a évoqué l’arrestation, le 29 juillet 2020, de 32 russes, membres de l’organisation paramilitaire Wagner. Un 33ème membre de ce groupe a été intercepté et arrêté un peu plus tard dans le sud du pays. D’après la liste nominative de ces mercenaires publiée par les médias biélorusses, ils sont âgés entre 24 et 55 ans. Ils disposent d’argent cash en dollar USD, des manuels militaires et de passeports russes.

Lire la suite

Le dernier des Ouïghours et les derniers des journalistes

« Une campagne mondiale débridée. Plus c’est gros, mieux ça passe« . Cette mise au point, ne grandira pas les « journalistes ». Partagez ! Volti

******

Par Maxime VIVAS pour Le Grand Soir

Voulez-vous soulever une vague mondiale d’indignation contre un pays ? Vous affirmez que les hommes y sont massivement emprisonnés et torturés, voire exécutés en catimini, que les femmes y sont stérilisées de force et qu’on y supplicie les enfants. C’est ce que vient de faire, ce que fait, ce que va continuer de faire la presse mondiale, agissant en porte-voix de quelques journaux états-uniens inspirés en sous-main par des officines de la Maison Blanche.

Qu’il n’y ait pas un mot de vrai dans la campagne antichinoise sur les Ouïghours importe peu. Il suffit de prétendre, d’affirmer. L’information circule, les journaux se lisent entre eux, les politiques s’en mêlent. C’est faux mais plausible : Chine insondable, Chinois impénétrables derrière la fente de leurs yeux. Vous me suivez bien, vous qui êtes pour la plupart normaux, pardon : blancs ?

Lire la suite

Une grande guerre pourrait éclater à cause d’une petite île en Méditerranée..

À surveiller. Partagez ! Volti

******

Source Observateur-Continental

Des navires de guerre turcs et grecs se mobilisent à proximité de la station balnéaire turque d’Antalya. Les Etats-Unis et l’Allemagne tentent de retenir les partenaires de l’Otan pour empêcher un affrontement direct. La pierre d’achoppement est l’île de Kastellorizo (Megisti) située au large de la Turquie. En quoi cette île est-elle importante et quelles pourraient être les conséquences d’un conflit autour d’elle? 

La presse allemande a récemment annoncé que la chancelière allemande Angela Merkel « a empêché par un coup de fil un conflit armé entre la Turquie et la Grèce » à cause de riches gisements gaziers dans l’Est de la Méditerranée. Le théâtre des opérations aurait pu se dérouler dans les eaux autour de l’île grecque de Kastellorizo, située à seulement 3 km de la côte turque. 

Lire la suite

Donbass – L’Ukraine détruit totalement le processus de négociation de Minsk

La paix dans le Donbass n’est pas pour demain. Partagez ! Volti

******

Par Christelle Néant pour Donbass-Insider

À peine l’accord concernant les mesures additionnelles de contrôle du cessez-le-feu dans le Donbass était-il signé que, fidèle à ses mauvaises habitudes, l’Ukraine a fait marche arrière toute, via le communiqué officiel de Volodymyr Zelensky, le Président ukrainien, qui a déclaré qu’il fallait déchiffrer chaque point des accords de Minsk pour voir ceux qui sont applicables ou non, et exigé que les dirigeants des pays du Format Normandie signent l’accord approuvé par les membres du groupe de contact trilatéral le 22 juillet pour que celui-ci soit valide, détruisant ainsi totalement le processus de négociation.

L’Ukraine joue à la valse à mille temps avec le processus de négociation de Minsk censé mettre fin à la guerre dans le Donbass

Lire la suite

Rapport de situation hebdomadaire du Donbass (Vidéo) – 18 juillet 2020

Chaque semaine, Christelle Néant de Donbass Insider vous propose un rapport de situation (militaire, politique, économique et sociale) en vidéo et en français de la semaine écoulée concernant le Donbass, l’Ukraine et la Russie. Partagez ! Volti

******

Christelle Néant pour Donbass-Insider

Cette semaine, le rapport de situation couvre principalement les nouvelles victimes civiles des bombardements de l’armée ukrainienne, la mort de deux étrangers combattant pour l’Ukraine lors d’une tentative des FAU de percer les lignes de la RPD, la situation en matière de coronavirus dans les deux républiques populaires, les dernières nouvelles autour du dossier du MH17, la police canadienne qui qualifie un graffiti sur un monument nazi de « crime de haine », la demande de démission de Zelensky par l’opposition et la nouvelle version de la loi sur les médias que le gouvernement ukrainien veut faire voter.

Lire la suite

30 secondes jusqu’à la catastrophe: une collision évitée entre un sous-marin nucléaire et un ferry

Partagez ! Volti

******

Par Pierre Duval pour Observateur-Continental

Un sous-marin nucléaire de la Royal Navy a failli heurter un ferry rempli de passagers.D’un belvédère situé sur le Stena Superfast VII le périscope du sous-marin nucléaire de la Royal Navy a été repéré sur le devant du navire. Le capitaine du ferry a ordonné un virage en pointe et évité de peu une collision. Un rapport publié aujourd’hui a révélé que les passagers et l’équipage des deux navires étaient en «danger immédiat».

Un désastre a été évité de justesse lorsqu’une vigie située sur le pont sur un belvédère du Stena Superfast VII a repéré le périscope du sous-marin tranchant les eaux agitées 250 mètres plus loin. Le capitaine du ferry a ordonné un virage serré vers le port. Le sous-marin nucléaire de la Royal Navy était à 30 secondes de provoquer la catastrophe. Le ferry, transportant 282 personnes, naviguait entre Belfast et Cainryan dans le sud-ouest de l’Écosse lorsque l’incident s’est déroulé dans le chenal Nord le 6 novembre 2018. Un rapport sur le quasi-accident, publié le 16 juillet, a indiqué qu’il y avait un risque «réel» et «grave de collision» et que les passagers et l’équipage des deux navires étaient «en danger immédiat».

Lire la suite

RPD – Pas de médecin militaire, mais un Américain et un Estonien parmi les soldats des FAU morts à Zaïtsevo

C’est dur de maintenir l’illusion. Partagez ! Volti

******

Christelle Néant pour Donbass-Insider

Ce n’était pas un médecin militaire, mais des soldats étrangers..

La République Populaire de Donetsk (RPD) a identifié deux des trois soldats des FAU (Forces Armées Ukrainiennes) qui sont morts lors de leur tentative de s’approcher des positions de la milice populaire à Zaïtsevo, comme étant des citoyens américain et estonien ! Le fait que ce soient des combattants étrangers qui soient morts lors de cette provocation explique le violent contre-feu médiatique que l’Ukraine a lancé après cet incident.

Pour rappel, le 13 juillet 2020, un groupe de sabotage reconnaissance de la 35e brigade de marine des FAU a tenté de s’approcher des lignes de la milice populaire de la RPD à Zaïtsevo. Marchant sur leurs propres mines, trois des soldats du groupe meurent.

Lire la suite

Rapport de situation hebdomadaire du Donbass (Vidéo) – 11 juillet 2020

Pour compléter l’article précédent, Christelle Néant nous informe des dernières nouvelles en Ukraine et dans le Donbass. Partagez ! Volti

******

Christelle Néant pour Donbass-Insider

Chaque semaine, Christelle Néant de Donbass Insider vous propose un rapport de situation (militaire, politique, économique et sociale) en vidéo et en français de la semaine écoulée concernant le Donbass, l’Ukraine et la Russie.

Cette semaine, le rapport de situation couvre principalement la question de l’intégration du Donbass au sein de la fédération de Russie, le dépôt de plainte contre la Russie auprès de la CEDH par les Pays-Bas dans le cadre du crash du MH17, la nouvelle alerte à l’invasion russe fantôme, l’ingérence de l’Ukraine dans les affaires des pays occidentaux, la publication de conversations téléphoniques de Porochenko prouvant que l’Ukraine est un État terroriste, et les scandales secondaires qui découlent de la publication de ces enregistrements.

Voici les points abordés lors de ce dernier rapport de situation hebdomadaire filmé le samedi 11 juillet 2020.

Lire la suite

Pourquoi il est dans l’intérêt de la Russie d’intégrer aujourd’hui le Donbass

En 2014 lors du coup d’état du Maidan, nous étions scandalisés et horrifiés par les exactions en Ukraine, comme le massacre d’Odessa du 2 Mai 2014 et Kiev rechigne toujours, à traduire les responsables devant la justice. Nous étions tout aussi scandalisés du soutien à Kiev de l’inénarrable BHL, appelant de ses vœux à étouffer la rébellion. En 2020, 6 ans après, la situation ne s’est pas améliorée et les civils paient le prix fort, celui du sang, du régime néonazi de Kiev. On a d’autres chats à fouetter en France que de se préoccuper d’une région qui devient au fil du temps, une poudrière prête à exploser, on n’a plus d’avis sur la question ? On se demande même, pourquoi Vladimir Poutine n’intervient pas. S’il le faisait, ce serait donner à l’OTAN et à ses affidés, l’occasion de déclencher une guerre ouverte, ce qui ne serait bon pour personne. Pourtant, il faudra bien résoudre ce problème… Il n’y a pas pire qu’une guerre civile mais, comme le dit un ami « C’est loin l’Ukraine » . Partagez ! Volti

******

Karine Bechet-Golovko pour Russie Politic

Si la guerre en Ukraine est une guerre civile, les enjeux sont globaux. Le Donbass, qui a refusé le coup d’Etat du Maïdan en 2014 et est entré en rébellion, revendique son appartenance au monde russe. Juridiquement, son statut juridique est complexe, car la destruction de l’Etat ukrainien en 2014 pose la question de la sortie légitime du Donbass de son giron, au même titre que la Crimée. Mais si la Russie a réussi à prendre rapidement la décision politique d’intégration de la Crimée, la situation dans le Donbass s’éternise. La population et les dirigeants locaux n’envisagent pas de revenir dans le giron de Kiev, les présidents ukrainiens s’enchaînent et se ressemblent, pendant que les décisions sont prises ailleurs. Et la Russie ne se décide toujours pas à se décider – dans un sens ou dans l’autre. Des figures politiques se prononcent pour, quand Kozak, chargé par Poutine du conflit ukrainien en Russie, déclare que l’intégration du Donbass n’a jamais été pas officiellement discutée. Pendant ce temps, les populations civiles sont prises en otage. Pourtant, il est aujourd’hui dans l’intérêt stratégique de la Russie d’intégrer le Donbass.

Lire la suite

«La loi en France est assez compliquée pour définir le mercenaire»

Partagez ! Volti

******

Source Observateur-Continental

Le parquet ukrainien a déclaré avoir ouvert le 7 juillet un dossier sur 20 Français qui ont participé au conflit dans le Donbass. Observateur Continental a réalisé, en exclusivité, un entretien avec Sergei Munier, qui fut volontaire dans le Donbass, pour obtenir son avis sur la déclaration de la justice ukrainienne concernant les accusations de «participation au conflit armé contre l’Ukraine dans le cadre de groupes armés irréguliers non statutaires dans les territoires temporairement occupés des régions de Donetsk et de Lougansk» et d’avoir été «des mercenaires».  

Lire la suite
1 2 3 367