Fit for 55 – Le Pacte vert européen et l’effondrement industriel de l’Europe

Le peuple, aveuglé par le chiffon rouge « covid19 », ses variants et, les mesures totalitaires qui l’accompagnent, n’en sont qu’aux prémices de la destruction de leur mode de vie qui s’annonce, au nom de l’idéologie du « réchauffement climatique » et des mesures qui se veulent, et se disent « vertes ». Tout est déjà planifié. Une fois le peuple piqouzé, mâté et assagit, les choses sérieuses pourront commencer. Cette transition, voulue par les non élus de Bruxelles et leurs affidés, ne sera sûrement pas une partie de plaisir.

Par F. William Engdahl via Mondialisation.ca

L’une des rares déclarations honnêtes de Bill Gates a été sa remarque, début 2021, selon laquelle si vous pensez que les mesures du Covid sont mauvaises, attendez les mesures pour le réchauffement climatique. L’Union européenne est en train d’imposer, de haut en bas, les mesures les plus draconiennes à ce jour, qui détruiront effectivement l’industrie moderne à travers le visage des 27 États de l’Union européenne.

Sous de jolis noms tels que « Fit for 55 » et European Green Deal [Pacte vert pour l’Europe], des technocrates non élus finalisent à Bruxelles des mesures qui provoqueront le pire chômage industriel et le pire effondrement économique depuis la crise des années 30. Des industries telles que l’automobile ou le transport, la production d’électricité et l’acier sont sur la sellette, tout cela pour une hypothèse non prouvée appelée réchauffement climatique d’origine humaine.

Alors que la plupart des citoyens de l’UE ont été distraits par des restrictions sans fin concernant une « pandémie » de type grippal appelée Covid-19, les technocrates de la Commission européenne à Bruxelles ont préparé un programme de désintégration planifiée de l’économie industrielle de l’UE. L’aspect pratique d’un groupe supranational non élu, loin de Bruxelles ou de Strasbourg, est qu’il n’a pas de comptes à rendre à de véritables électeurs. Ils ont même un nom pour cela : Le déficit démocratique. Si les mesures sur le point d’être finalisées par la Commission européenne, sous la direction de la présidente allemande Ursula von der Leyen et du technocrate néerlandais Frans Timmermans, vice-président chargé du réchauffement climatique, sont adoptées, voici un aperçu de ce qui se passera.

« Fit for 55 »

Le 14 juillet, la Commission européenne présente son programme vert « Fit for 55 ». Bien que le titre ressemble davantage à une publicité pour un centre de santé pour personnes d’âge moyen, il s’agira du programme de désindustrialisation le plus draconien et le plus destructeur jamais imposé en dehors de la guerre.

Fit for 55 sera le cadre central des nouvelles lois et règles de Bruxelles pour réduire considérablement les émissions de CO2, en utilisant des systèmes tels que les taxes sur le carbone, les plafonds d’émission et les systèmes de plafonnement et d’échange.

En avril 2021, la Commission européenne a annoncé un nouvel objectif européen en matière de climat : Les émissions doivent être réduites de 55% d’ici 2030 par rapport à 1990, contre 40% précédemment. D’où le joli nom « Fit for 55 ». Mais l’industrie et la main-d’œuvre des États membres de l’UE seront tout sauf en bonne santé si ce plan est mis en œuvre. En clair, il s’agit d’un fascisme technocratique imposé sans débat public à quelque 455 millions de citoyens européens.

Ce « Fit for 55 » représentera la première fois au monde qu’un groupe de pays, l’UE, impose officiellement un programme visant à imposer un absurde « zéro » CO2 d’ici 2050 et une réduction de 55% du CO2 d’ici 2030. Le tsar du Pacte vert pour l’Europe, le commissaire Frans Timmermans, a déclaré en mai : « Nous allons renforcer le système d’échange de quotas d’émission de l’UE, actualiser la directive sur la taxation de l’énergie et proposer de nouvelles normes de CO2 pour les voitures, de nouvelles normes d’efficacité énergétique pour les bâtiments, de nouveaux objectifs pour les énergies renouvelables et de nouvelles façons de soutenir les carburants propres et les infrastructures pour des transports propres ». En réalité, il détruira l’industrie des transports, de l’acier, du ciment ainsi que la production d’électricité à partir de charbon et de gaz.

Voici les principales parties du sinistre Fit For 55.

Voitures et camions

L’un des principaux objectifs du « Pacte vert » pour l’UE sera de prendre des mesures qui obligeront les véhicules à moteur à combustion interne – voitures et camions à essence ou diesel – à respecter des limites d’émissions de CO2 si punitives qu’ils seront contraints de quitter les routes d’ici 2030, voire plus tôt. Le plan modifiera l’objectif actuel d’une réduction de 37,5% des émissions de CO2 des véhicules d’ici à 2030 pour le remplacer par un objectif de zéro émission d’ici à 2035, selon la rumeur.

Le 7 juillet, une coalition de syndicats, d’entreprises du secteur des transports et de fournisseurs, dont la Confédération européenne des Syndicats et l’Association des Constructeurs européens d’Automobiles, a adressé un appel urgent au tsar de l’écologie, Frans Timmermans. Ils ont déclaré : « …nous voulons voir la transformation industrielle et l’innovation en Europe, plutôt que la désindustrialisation et les perturbations sociales ». La lettre souligne que l’UE n’a aucun plan pour une soi-disant « transition juste » pour l’industrie automobile européenne, notamment aucune nouvelle formation qualifiante pour les travailleurs déplacés : « Actuellement, il n’existe aucun cadre de ce type pour les 16 millions de travailleurs de notre écosystème de mobilité, et notamment pour le secteur automobile européen, qui est un moteur de l’emploi industriel ».

Il ne s’agit pas d’un problème mineur, car la transition des voitures et camions à moteur à combustion interne vers les voitures électriques entraînera une perturbation sans précédent des chaînes de fournisseurs automobiles actuelles. La lettre souligne qu’à l’échelle de l’UE, le secteur automobile compte 8,5% de tous les emplois manufacturiers européens et a produit en 2019 près de 10% du PIB de la seule Allemagne, ainsi que 40% des dépenses de recherche et développement du pays. L’UE représente aujourd’hui plus de 50% des exportations mondiales de produits automobiles. Ils soulignent que la transition vers les véhicules zéro CO2 entraînera la perte d’au moins 2,4 millions d’emplois qualifiés et bien rémunérés dans l’UE. Des régions entières seront déprimées. La lettre souligne que Bruxelles n’a même pas encore dressé la carte des conséquences du Pacte vert pour le secteur automobile.

En avril, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a indiqué qu’en juillet, Fit for 55 pourrait étendre un système d’échange de quotas d’émission de carbone (SEQE) draconien au-delà des centrales électriques ou de l’industrie pour couvrir le transport routier et les bâtiments dans le cadre d’un ajout « pollueur-payeur ». Le lien avec le SEQE imposera automatiquement des pénalités financières aux conducteurs ou aux propriétaires, au-delà des taxes actuelles sur le carbone, malgré un impact très limité de quelque 3% sur les émissions. Cette mesure, qui s’ajoute au renforcement des normes d’émission des voitures, portera un coup fatal aux consommateurs et à l’industrie. Lorsque le gouvernement français a imposé une telle taxe carbone en 2018, elle a déclenché les manifestations nationales des Gilets jaunes et a obligé Paris à la retirer.

Acier

Le plan drastique de l’UE contient de nouvelles dispositions qui signifieront des changements radicaux pour les industries européennes de l’acier et du ciment, grandes consommatrices d’énergie. L’acier est la deuxième plus grande industrie au monde après le pétrole et le gaz. Actuellement, l’UE est le deuxième plus grand producteur d’acier au monde après la Chine. Sa production s’élève à plus de 177 millions de tonnes d’acier par an, soit 11% de la production mondiale. Mais le plan Timmermans introduira de nouvelles mesures qui pénaliseront ostensiblement les importations d’acier en provenance de producteurs « sales », mais qui, en fait, rendront l’acier européen moins compétitif au niveau mondial.

Des fuites dans le plan de l’UE indiquent qu’elle prévoit de supprimer les permis de polluer actuellement gratuits du SEQE pour les industries à forte intensité énergétique telles que l’acier ou le ciment. Cela portera un coup dévastateur à ces deux industries essentielles. Ils l’appellent le Mécanisme d’Ajustement du Carbone aux Frontières. Comme le souligne le Center for European Policy Network, les exportateurs européens d’acier « ne recevront aucune compensation pour la suppression de l’allocation gratuite. En conséquence, ils subissent des désavantages concurrentiels considérables par rapport à leurs concurrents des pays tiers ».

Taxes sur le carbone du charbon

Le nouvel objectif climatique de 55% de l’UE pour 2030 implique une élimination quasi-complète du charbon d’ici à 2030 dans l’ensemble de l’UE. L’Allemagne, qui est de loin le plus grand consommateur d’électricité au charbon de l’UE, sera touchée. Le gouvernement allemand, dont l’électricité est déjà la plus chère du monde en raison de la transition de l’Energiewende de Merkel vers des énergies solaire et éolienne peu fiables, qui entraînera la fermeture de la dernière centrale nucléaire en 2022, vient d’abandonner son projet d’élimination progressive du charbon d’ici à 2038. Elle abandonnera le charbon bien plus tôt, mais pour des raisons politiques évidentes en cette année électorale, elle n’a pas révélé sa nouvelle date « zéro charbon ».

Il est déjà évident qu’il est absurde de croire que l’UE, et en particulier l’Allemagne, sera en mesure d’atteindre le « zéro charbon » d’ici 2030, en le remplaçant non pas par du gaz naturel, mais par des énergies solaire et éolienne peu fiables. Le 1er janvier 2021, dans le cadre du mandat du gouvernement sur la réduction de la puissance du charbon, 11 centrales électriques au charbon d’une capacité totale de 4,7 GW ont été fermées. Cet arrêt progressif a duré huit jours, car plusieurs des centrales au charbon ont dû être reconnectées au réseau pour éviter les pannes dues à une période prolongée de vents faibles. Les centrales au charbon fermées ont reçu l’ordre de fonctionner en mode de réserve, aux frais des consommateurs. La commission gouvernementale de Berlin qui a rédigé le plan d’élimination progressive du charbon ne comprenait aucun représentant de l’industrie de l’électricité ni aucun expert en réseaux électriques.

Avec le nouvel élément du plan destructeur Fit for 55 de la Commission européenne, le cœur de l’industrie européenne, l’Allemagne, est préprogrammé non seulement pour un chômage industriel sévère dans les secteurs de l’acier, du ciment et de l’automobile. Elle est également préprogrammée pour des pannes d’électricité comme celle qui a dévasté le Texas au début de l’année 2021 lorsque les éoliennes ont gelé. En 2022, en Allemagne, comme nous l’avons indiqué, la dernière centrale nucléaire ainsi que d’autres centrales au charbon seront fermées, ce qui entraînera la suppression de 3% de l’électricité. En outre, 6 000 éoliennes seront également fermées en raison de leur âge, soit une réduction totale de 7%. Pourtant, l’ajout prévu de nouvelles éoliennes et de nouveaux panneaux solaires est loin de remplacer cette baisse, de sorte que d’ici 2022, l’Allemagne pourrait connaître un déficit de capacité de production de 10 à 15%.

La Grande Réinitialisation du FEM et le Pacte vert de l’UE

Ce que les citoyens sains d’esprit ont du mal à comprendre dans ce « Fit for 55 » de l’UE, dans la « Grande Réinitialisation » de Davos ou dans l’Agenda 2030 de l’ONU, c’est qu’il s’agit d’un plan technocratique délibéré pour la désintégration de l’économie, sous l’excuse frauduleuse d’un danger de réchauffement climatique non prouvé, qui prétend – sur la base de modèles informatiques douteux qui ignorent l’influence de notre soleil sur les cycles climatiques de la Terre – que nous verrons une catastrophe d’ici 2030 si le monde ne réduit pas les émissions de CO2 inoffensives et essentielles à la vie.

Le Forum économique mondial de Davos, toujours actif, joue également un rôle important dans l’élaboration du « Pacte Vert » pour l’Europe de la Commission européenne, dans le cadre de sa Grande Réinitialisation. En janvier 2020, le Forum économique mondial, lors de sa réunion annuelle à Davos, a réuni des leaders de l’industrie et du monde des affaires avec le vice-président exécutif Frans Timmermans pour étudier comment catalyser le Pacte vert pour l’Europe. Le dévoilement du 14 juillet par Bruxelles en est le résultat. Le FEM soutient le groupe d’action des PDG pour le Pacte vert européen afin que les grandes entreprises soutiennent le plan dystopique de Bruxelles.

F. William Engdahl

Article original en anglais :

“Fit for 55”: The EU Green Deal and the Industrial Collapse of Europe

Traduit par Réseau International

La source originale de cet article est Mondialisation.ca

Copyright © F. William Engdahl, Mondialisation.ca, 2021

16 commentaires

  • predateur

    le bon peuple ne va pas s en plaindre , si c est vert ,ça va être bien ,
    je me demande quel impact les feux de fôrets ,ceux du canada ,californie ,sibérie entre autres, ont sur la le co2,
    ils sont en partie dus à une mauvaise gestion de ces fôrets ,aux lignes électriques ….pendant que l on va une fois de plus accuser ce qui nous est indispensable de polluer

    • Wolf-Spirit

      une autre question …. l’électricité qui va remplacer l’essence et le diesel … il vont la sortir d’un chapeau … vu l’état du parc nucléaire en france ça va pas être gagné.
      Parce qu’on est d’accord que pour l’instant on en est pas à libérer les brevets sur les peintures et les vitres capables de créer de l’électricité et l’hydrogène on en parle plus de masses non plus .
      La pénurie déjà annoncé du lithium pas importants non plus
      Bref va falloir s’attendre à des délires au niveaux des effets d’annonces d’içi 2030 et bien après.
      On va certainement plus vers une restriction du droit de posséder un véhicule familial. et par voie de conséquence à une restrictions drastique du nombre de véhicules.

      • Volti

        Vous n’aurez plus rien et vous serez heu-reux!!

      • Demeter

        Deja il faut arreter de creer par transformation de l’electricité pour voitures, qui necessitent encore plus d’energie… L’exemple criant est la borne de recherge diesel pour charger les vehicules….
        Alimenter un moteur thermique a un rendement desastreux, mais l’hiver une partie de la chaleur perdue a un usage de chauffage de l’habitacle (6KWh pris sur les batteries des voitures electriques… La clim c’est identique…
        Preno,s les rendements des divers intervenants:
        Un pack de batterie a un rendement entre charge energetique et energie restituee de moins de 75%, ce qui veut dire que si on recharge 4 fois sa voiture, une des 4 charges ne sert a rien. Taisez vous les blondes, je vous voie venir!!!! 1/4 de l’energie servant a recharger une batterie ne servira pas a alimenter le vehicule…
        Le cas des alternateurs qui ont un rendement de 85%e environ fait qu’on utilise sur une hybride 15% de carburant pour rien pour la recharge en continu des batteries…
        Autre soucis, l’energie massique des batteries, oui, les batteries pesent lourd et ne stockent assez d’energie pour rouler que 400Km avec une charge de 100KWh. Si on augmente la capacité de stockage des batteries en terme d’energie massique, on pourra avoir plus d’autonomie pour guere plus de poids. Mais un autre probleme surgit: Sachant que mecaniquement un trajet coute une quantité d’energie donnée, et que cette quantité d’energie n’est pas optimisable car tout se transforme et rien ne se cree ou ne se perd, au plus on augmentera l’autonomie des voitures, au plus on augmentera la quantité d’electricité necessaire a la recharge… 800KM d’autonomie requiert 200KWh pour la recharge!!! Et quand 50% des vehicules seront electriques , c’est pas nos pauvres centrales REP meme dopées au MOX, et meme avec 20 reacteurs EPR de plus qui compenseront le besoin en energie… Sauf que nos dirigeants ont eu une idée, le partage energetique. Tu laisses ta voiture en journee raccordee, et quand le pays aura besoin en ,pointe d’energie, on tapera dans le parc de voitures electriques. et le soir, quand tu voudras rentrer chez toi, oups batteries vides alors que tu viens de payer une recharge en arrivant… enfumage tu la voies celle la??? Bref, de l’arnaque.
        Comment les vehicules electriques peuvent ils etre la solution?????

        Les panneaux solaires, d’un rendement theorique de 1Kwh/m², mais qui en realité chez nous ne depassent pas 150Wh/m² en maximum de soleil…Dans les faits, la fabrication des PV le materiel d’infrastructure les batteries et les onduleurs tri synchro coutent plus d’energie que ne pourra fournir ce meme panneau solaire dans toute sa vie …
        Les eoliennes, la grande abberation!!!! L’eolienne est totalement non recyclable, car utilisant des materiaux toxiques, en passant par la fibre de carbone, les huiles non recyclables, et surtout l’energie depensee pour la fabrication du socle en beton, fabrication et transport des centaines de m3 de beton rien que pour le socle de l’eolienne… Idem aux PV, l’eolien coute plus a fabriquer que ce qu’il rapporte lors de son fonctionnement!!!

        Cette course a la vertu energetique est biaisée, et chaque pas en avant que nous faisons dans ces voies nous coute plus en pollution que cela nous rapporte en non pollution… La course ineluctable vers le precipice…

        L’ecologie actuellement et pour des annees a venior, c’est comme un livret A, ou quand tu as un capital, tes interets ne te rapportent pas, mais te coutent chaque année, des interets negatifs… Vous accepteriez de perdre de l’argent en placant vos tunes??? L’ecologie c'(est pareil, au plus on fait des systemes ecologiques, au plus cela engendre de par sa creation de la polution, et d’un niveau infiniment superieur au benefice ecologique realisé!!!

  • Après une réduction drastique de la population – le plan est en cours – il y aura beaucoup moins d’usines. Les plus grosses tourneront avec des robots et quelques humanoïdes. Toutes les PMI et PME, tous les petits commerces, seront éliminés au profit des gros conflits d’intérêts.
    En attendant, ils vont continuer à massacrer la population, à lui faire une « vie de merde » car leur plan n’est pas encore arrivé à terme: 500 millions d’individus sur toute la planète. Ils ont toutes les armes qu’il faut pour cela, en toute discrétion (pour qui ne va pas trop fouiller au moins).

    De l’argent, ils en ont pour plusieurs incarnations. Le pouvoir en revanche, ils n’en ont jamais assez. Et gouverner 1/2 milliard d’individus, c’est plus facile que d’en gouverner 7 milliards.
    Mais il me manque un chaînon dans mon raisonnement. Qui va consommer ce que les multinationales vont produire ?

    Ce n’est vraiment pas facile de raisonner comme eux tant nous sommes aux antipodes. Pourtant, trouver leur mode de fonctionnement serait trouver une partie de la solution.
    Je continue: elles produiront moins de fait, donc elles pollueront moins, peut-on penser. Alors pourquoi prendre des mesures drastiques ? Ces mesures concernent surtout les véhicules à moteur pendant que eux, s’achètent des droits à polluer.
    Ah oui, JBL nous dira sans doute: c’est pour enfermer les gens dans des smarts cities. On aura tout sur place, – comme le rappelle Volti – on ne possédera rien et on sera heureux ! Obliger les gens à quitter les campagnes et à se mettre sous la surveillance de Big Brother.
    Qu’en pensez-vous ?

    J’en conclus que, en effet, c’est vraiment pour pousser les gens à bout. En baissant le taux vibratoire des individus (en générant la peur et la colère), ils affaiblissent le système immunitaire là encore.

    • Volti

      Biquette, l’argent ils l’ont déjà en quantité, sinon, ils le créent et encore il va disparaître sans que personne ne s’en inquiète, facilitas ! paiement sans contact, carte bleu etc…. Ce qui leur manque, c’est le pouvoir absolu sur tout et, ils sont en passe d’y parvenir. Souviens toi de ce que je disais il y a quelques années : « Si on laisse faire, quand ils auront le contrôle total de l’argent, de la santé et de la nourriture, ils contrôleront le monde ». Punaise ! que j’aurais aimé me planter sur ce coup là !!!

      • Demeter

        tu etais dans le vrai, et de plus en plus au vu de ce qui arrive… je viens de tomber sur un truc incroyable, le Drive intermarché, et particulierement chez intermarché dans un petit village de la drome sud… Quand tu vas faire tes courses, les rayons sont vides. J’ai testé parmi une liste de produits que j’achete en permanence, et ces produits ne sont plus disponibles, pas recu ou pas livrés si on en croit les chefs de rayon… J’ai essayé dans ce meme magasin de passer une commande au drive. Etrangement, tous les produits en rupture physiquement dans les raysons sont disponibles au drive!!! Le prix est en plus, legerement superieur… Se faire des tunes en imposant aux gens de passer par un drive et en vidant les rayons pour cela, c’est veritablement un scandale. Et en plus ils imposent une société de livraison tierce pour ceux qui ne peuvent pas venior retirer les produits, d’où un gros surcout de plus…Merci les mousquetaires du Roy Macron: Intermarché!!! Je cite la marque volontairement.

        Edit 25/07: Ca a du chier dans la boutique, depuis mon messages, nombre de produits sont affichés sans prix et en ‘prochainement disponibles », et ils ont re ajusté les prix du drive pour coller aux prix physique du magasin… Seraient ils aux abois??? Le drive ne propose meme plus certains produits en rayon, et l’inverse est vrai toujours!!!

        • Volti

          La misère des uns, fait la richesse des autres. Le devise des mousquetaires, « un pour tous et tous pour un » quelle enfoirerie. Combien de millionnaires en plus depuis cette crise provoquée ? Faut pas lâcher le morceau sinon, on est cuit !

        • Wolf-Spirit

          tout les coups bas sont bons et la grandes distri est assez exemplaires dans ce domaine

    • Marsi

      Je l’ai déjà dit mais le but est d’instaurer le gouvernement mondial unique, une monaie unique et une religion unique. Dominer le monde et se prendre pour Dieu, décider de ce qui est bien ou mal et imposer ses idées par la ruse ou la force. Ils en ont les moyens. Quand on voit déjà comment les moutons se laissent vacciner pour partir en vacances, aller au resto… je vous laisse imaginer la suite quand l’économie s’effondrera, ce qui fait partie de leur plan. Les gens imploreront alors la gouvernance mondiale du moment qu’on leur donne du pain et quelques avantages. On leur implantera alors une micropuce qui les soumettra entièrement. Le vaccin est pour moi déjà un conditionnement à accepter cette micropuce. Ce sera alors la véritable persécution telle qu’annoncée dans l’Apocalypse pour ceux qui ne l’accepteront pas.

    • Demeter

      La suede depuis des annees le labo des dingues du NOM… Ou comment quand tu as trimé pour avoir ton argent, on t’empecher de l’utiliser…..

  • Lilith

    1. On s’attaque a votre mobilité en supprimant les hydrocarbures , c’est pas une mauvaise chose en soit mais comme il ni a pas d’alternative a l’électricité l’hydrogène n’étant pas encore sur le marché. d’ici 10 ans certaines personne auront droit a un véhicule privé les autre devront se contenté de voiture partagée et encore si votre salaire le permet.

    2. On s’attaque au parc immobilier c’est le future fers de lance des khmers verts, une des première mesure l’interdiction de feu ouvert ensuite si votre bien ne répond pas aux normes environnementales imposée impossible de revendre ou de louer. la aussi on se dirige vers un habitat partagé, fin de la propriété privé…

    3 On va décidé de ce que vous aurez droit de mangé et toujours sur base de votre revenu universel, on décidera également de ce que vous pouvez vous mettre sur le dos et à terme votre carte bancaire se bloquera si d’aventure vous dépasser votre quota de CO².
    Restriction de voyage toujours sur base de calcule de CO² il va falloir apprendre a pédaler si on veut aller loin!

    Et cela ne sont que 3 chapitres sur 18 du « climate law » entrer en vigueur début juillet dans un silence assourdissant…pas vraiment je dirais étouffé par les clameurs de hordes de supporter de l’EURO.

    Même Karl Marx na pas fait mieux mais dormez tranquille brave gens tout cela c’est pour votre bonheur mais parait que on ne le sait pas encorehttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

  • mianne

    Quand j’ai lu « le meilleur des mondes » et « 1984 » , dans les années soixante , j’ai pris cela pour de la science-fiction totalement improbable sans me douter qu’en 2021 on en serait là , qu’en 2011 ces psychopathes du Forum de Davos feraient une première tentative ratée de nous imposer cette dictature pandémique avec une « épouvantable » grippe H1N1 sans réussir à nous terroriser . Bien qu’imposant le gel hydroalcoolique dans les lieux publics , ils n’annonçaient pas quotidiennement un énorme nombre de morts et ne distribuaient pas des primes aux hôpitaux et aux médecins pour faire passer tous les morts de causes diverses pour des morts de la pandémie . Là, en 2019 , ils ont fait le nécessaire pour terroriser les populations , pour interdire le traitement efficace et peu cher contre ce Covid 19 afin d’essayer d’imposer en 2020-21 de prétendus vaccins , en fait des produits expérimentaux à ARN messager , qui semblent causer des morts au lieu de protéger les gens . La réduction de la population mondiale planifiée par les milliardaires du Forum de Davos semble donc en bonne voie , c’est révoltant .
    La question que je me pose est : comment ces psychopathes du Forum de Davos trouvent-ils du plaisir à amasser toujours plus de fric alors que ce supplément ne leur apporte rien de plus ? N’ayant pas le don d’ubiquité , ils ne peuvent piloter qu’un avion de luxe à la fois, un yacht de luxe à la fois, dormir que dans un seul palais à la fois et ne peuvent manger plus que ce que peut contenir leur estomac. Quel plaisir maladif trouvent-ils à causer l’effondrement de l’économie de tous ces pays , à plonger tous ces peuples dans une misère noire et à les faire mourir en masse, à priver les survivants de liberté , à les dominer , à les contrôler ? Ce sont donc des malades mentaux et l’on peut se demander pourquoi notre peuple français accepte d’obéir aux représentants à Bruxelles de ces malades mentaux du Forum de Davos, des chefs non élus d’une entité supranationale , l’Union Européenne , dont notre peuple a refusé démocratiquement l’autorité et son traité de Maastricht-Lisbonne par le referendum de 2005 .

  • Mario

    « …Les émissions doivent être réduites de 55% d’ici 2030 par rapport à 1990… »

    Donc 40 ans en arrière en 2030 !!!

    C’est impossible, sauf si vous pédalé pour faire chauffer le café au levé de votre paillasse dans une hutte ou une grotte au petit-matin.

    Et ce n’est pas de l’exagération :(

    Ce sera l’électronique énergivore, ou mangé chaud, mais pas les deux,
    sauf peut-être les plus riches.

    Certains diront: merde, ils veulent qu’on crève ?

    Oui, c’est évident !