Pour particuliers : Ils ont conçu une machine qui fabrique de l’huile!

Ce n’est qu’un concept, juste une idée concrétisée qui ne verra peut-être jamais le jour dans les rayons de nos commerces, mais il y a de l’idée. Une “machine” pour créer sa propre huile, même si cela demande beaucoup d’efforts et de temps pour un résultat qui peut sembler moindre…

En effet, 15 minutes et 100 grammes de noix ne donnent que 0,02 litres d’huile, quand aux olives, cela dépend de l’espèce des olives choisies: il faut soit 8kg pour la picholine, 7kg pour la grossane, 4,5kg pour la salonenque pour obtenir 1 litre d’huile.

Design – Taïwan : Simple d’utilisation, voici une machine au design magnifique… capable d’extraire de l’huile à partir d’une poignée de noix, par exemple…

Je vous montre le prototype, il s’appelle le Daily Expeller :)

Pour 100 gr d’ingrédients, vous obtenez 20 cc d’huile en 15 minutes… Bon, c’est du boulot pour pas grand-chose, c’est vrai! Mais…

… Mais, les experts s’entendent pour dire qu’un huile saine est le garant d’une bonne santé. Et puis, imaginez tout ce que nous pourrions extraire sur le même principe!

e4b880e697a5e6b2b9e8a18c-daily-expeller01-640x456

En savoir plus >>> Clic Clic Clic

Source+vidéo sur Humanosphere.info

Cela soulève néanmoins une question simple, comment fabriquer son huile-maison si l’envie nous en prend? Toutes les questions ont leur réponses sur cette page, mais cela reste relativement peu accessible au plus grand nombre, malheureusement, car un souci ressort avec les huiles: leur qualité. Lire la suite

Appel du 14 Juillet: Relance avec les Anonymous

Relance de l’appel à se réunir le 14 Juillet, quel autre moyen avons-nous réellement? Les pétitions de plusieurs millions de signatures sont inutiles et finissent au fond des poubelles. Les votes n’empêcheront pas le TAFTA ni la mise en place de lois aussi iniques que contraignantes. Seule compte la finance, nous ne comptons que lorsque nous avons de l’argent à donner. Alors faisons-nous entendre, à moins que vous ayez une meilleure idée, et pour celle-ci, on vous attend!

anonymous we are legion

Mettons-nous d’accord sur un point, les Anonymous, c’est tout le monde et personne en même temps, n’importe qui peut se prétendre Anonymous même le dernier des guignols avec une simple game boy comme arme, d’autres prétendent l’être par conviction et pour leurs actions. Les Anonymous, sont ceux qui sont en fait au services d’organismes plus ou moins gouvernementaux, mais également des anonymes qui combattent le système. Lire la suite

1001 trucs pour protéger l’environnement

Il faut des solutions? Des alternatives? Alors voici une page exceptionnelle réunissant un nombre relativement phénoménal de petits gestes et de petites astuces pour changer les choses. Nous ne vous ferons découvrir ici que “le menu” tant le sujet est riche et complet, mais il y a de quoi faire, et nous pouvons tous devenir acteurs du changement, vouloir, c’est pouvoir! Bien sûr, la plupart sont des gestes évidents auxquels nous ne pensons pas toujours tant ils sont simples, mais nous avons toujours besoin de rappels et d’astuces. Incontournable et à découvrir d’urgence!

hd-wallpaper-nature-40_1

Devenir plus respectueux de l’environnement n’est pas aussi difficile que nous pourrions le penser. Il y a de petites choses que l’on peut effectuer chaque jour pour aider à réduire les émissions de gaz à effet de serre et notre impact négatif sur l’environnement. Prendre soin de la Terre n’est pas seulement une responsabilité, c’est un privilège, voire un vrai plaisir citoyen !

Cet article vise à proposer 1 001 gestes importants que tout un chacun peut mettre en œuvre simplement (on ne parle donc pas ici de centrales éoliennes ou encore nucléaires).

Sommaire

Nettoyage de printemps : pensez au savon au fiel de boeuf !

Les plus âgés d’entre nous connaissent, pour les autres essayez le. Ecologie et économie pour faire  sa “part du colibri” pour notre planète..

Des envies en période de printemps de tout nettoyer, mais, en lecteur fidèle de consoGlobe, sans polluer ? Pour vous aider à mettre en oeuvre cette excellente résolution, découvrez le savon au fiel de boeuf.

Déversez joyeusement votre fiel !

« Déverser son fiel », c’est bien sûr déverser sa bile, son amertume haineuse. Mais en entretien ménager, ce fiel – en réalité la bile de boeuf – ne vous vaudra que du bien. En effet, cette même acidité qui peut blesser dans les paroles, permet de disperser les graisses. Et donc contribuer à un savon détachant très performant !

« Mais l’odeur sur les mains ! ? », me direz-vous… Et bien non, le savon au fiel de boeuf ne sent pas mauvais. Alors, prêt(e) à vous lancer ? Lire la suite

Un village écolo 100 % open source va pousser cet été dans les Yvelines

Du 15 août au au 20 septembre, une centaine de makers va bâtir un village de la transition énergétique au château de Millemont. Co-fondateur du collectif OuiShare, dédié à l’économie collaborative, Benjamin Tincq est l’un des initiateurs de ce projet baptisé POC 21. Interview.

7598001-11733160

Le projet POC21, qu’est ce que c’est ?

Depuis plusieurs années on voit passer des projets durables très inspirants dans le domaine de l’écologie portés par les mondes de l’innovation open-source, des fablabs et des makers. Par exemple dans l’habitat, avec Wikihouse, cette maison en bois facile à construire et dont les plans sont librement accessibles. Dans les transports, avec Wikispeed, une voiture électrique conçue de manière collaborative par des passionnés du monde entier. Ou encore l’énergie (OpenEnergyMonitor), l’alimentation (Peer-to-peer Food Lab) ou l’agriculture (Open Source Ecology). Toutes ces solutions sont intéressantes mais elles s’adressent à une niche et à un public initié. La question est maintenant de savoir comment faire pour que le grand public puisse être touché par ces projets, les fabriquer, les acheter. Notre objectif est de faire émerger le sujet de l’innovation distribuée dans le cadre du débat sur la transition énergétique, qui s’amplifie à l’approche de la conférence COP21.

Concrètement, comment allez-vous mettre en valeur ces initiatives ?

Du 15 août au au 20 septembre, une centaine de participants vont fabriquer un véritable village de la transition énergétique au château de Millemont, dans les Yvelines, à 45 minutes de Paris. Un appel aux candidatures est ouvert jusqu’au 24 avril et douze projets seront retenus dans les domaines de l’énergie, de l’habitat, de la mobilité, l’alimentation, l’économie circulaire…

Lire la suite

Construire un petit générateur hydro-électrique

Le but ici n’est pas de révolutionner le monde, mais de tenter d’explorer des solutions qui pourront s’avérer utiles dans l’avenir, juste cela! Reste à savoir si celles-ci sont viables, si les promesses sont à la hauteur des espérances. Enfin, lorsque ces solutions vous intéressent, la découverte de celles-ci vous permettent de comprendre le fonctionnement pour, sait-on jamais, réaliser un modèle qui répondra à vos attentes.

Aujourd’hui donc, c’est du côté du générateur hydro-électrique que nos yeux se tournent.

L’hydro-électricité est méconnue; on l’associe souvent aux barages électriques; mais depuis longtemps les moulins hydrauliques ont su dompter l’énergie du courant pour en tirer partie. Les informations présentées permettent de créer de l’électricité à partir du plus infime déplacement d’eau régulier. Un tutoriel en anglais en PDF et une courte vidéo pour s’inspirer, ainsi que des liens (source)

hydro-electricite

MicroTurbine-Build Your Own [PDF]

Lire la suite

Semis : une grainothèque ouvre ses portes dans la région bruxelloise..

En voilà une bonne idée!!  les échanges de semence déjà présentes à l’initiative de sites comme LesBrinsdherbe 100-racines, ou graines et plantes, il y en a bien d’autres, ont le vent en poupe. Ce sont nos amis belges qui vont pouvoir échanger via la grainothèque..

Dans la bibliothèque néerlandophone d’Uccle, il n’y a pas que les livres que l’on prête. Depuis quelques jours on peut également emprunter des graines, que ce soit des semences de fleurs, d’aromates ou de légumes. De quoi se faire une terrasse ou un jardin bien agréable car on y trouve une quarantaine d’espèces différentes.

Les semences se réunissent dans de la grainothèque

Lire la suite

Électricité gratuite et infinie, à la portée de tous, réellement?

Cela paraît trop beau pour être vrai, et pourtant cette vidéo est assez convaincante pour inciter à la relayer sur le blog. Est-il réellement possible de produire du courant aussi facilement en créant un moteur perpétuel avec du matériel de récupération? Je laisse les experts débattre sur le sujet, car si nombre de projets peuvent être considérés comme étant fantaisistes sur le web, celui-ci est tout de même intéressant au vu des explications de la vidéo…

Moteur perpetuel

Ce tutoriel en français vous explique comment obtenir de l’électricité gratuite et infinie dans la limite de 1000W par montage. Très simple à réaliser pour un coût médiocre comparé aux économies effectuées. Un live sera programmé très prochainement afin de répondre à vos questions et de fabriquer en live un générateur. Les erreurs à ne pas commettre afin que cela fonctionne. Trop de gens galèrent avec les aimants et je reviendrais là dessus. J’attends le matériel pour effectuer ce live et je vous tiens au courant maximum la 1ère semaine d’avril.

Lire la suite

Un jeune designer belge, Julien Phedyaeff, a-t-il créé la machine à laver du futur?

La machine du futur, comment l’imaginez-vous? Entièrement électronique voire même autonome? Une trentaine de programmes dont 25 ne serons jamais utilisés? Et un tableau de bord digne d’un boeing contrôlable via un Iphone? Le designer belge Julien Phedyaeff a une vision différente de l’avenir du lave-linge, et son concept porte bien son nom: l’increvable. L’idée, si simple et pourtant si évidente, une machine qui lutte contre l’obsolescence programmée, à montrer soi-même et dont chaque pièce peut être reconditionnée. Terminé le matériel changé au bout de quelques années, place au matériel qui comme sa machine aurait la capacité de tenir 50 ans avec chaque pièce remplaçable soi-même.

Reste à savoir quel est la portée réelle d’un tel projet, et à quel prix…

Sous-titre du projetusr-409-img-1407237107-61cc7-534x356

Un lave linge pour la vie

Source d’inspiration

Je démonte des objets depuis tout petit, par curiosité, pour les comprendre mais aussi pour les réparer, voire les transformer. Démonter est à mon sens le premier pas permettant d’être acteur vis-à-vis des objets. Or cette capacité à agir sur les objets entre en conflit avec les pratiques actuelles d’obsolescence programmée et de verrouillage systématique dont on est témoin tous les jours avec nos smartphones, voitures, lave-linge etc. Nous sommes éloignés des objets, nous ne les connaissons qu’en superficie et on nous apprend à nous en séparer le plus rapidement possible et sans remords.

Le quotidien nous prouve qu’il est de plus en plus difficile de garder un objet à long terme. La durée de vie des objets industriels baisse. L’obsolescence programmée dicte notre consommation d’objets, elle permet d’entretenir une production mais aussi de faire croitre à l’envi cette production et l’économie, souvent dans l’irrespect le plus total des ressources, des consommateurs et de la planète.

«L’increvable» propose une alternative aux dérives de l’obsolescence programmée.
Je ré-évalue à travers cette marque la condition de certains objets de grande consommation, objets qui répondent au concept d’objets stables.

«L’objet que je définis comme stable est un objet qui a peu évolué technologiquement et formellement dans un temps donné et qui répond efficacement à un usage intemporel.»

Lire la suite

1 118 119 120 121 122 139