Karen Hudes, lanceuse d’alerte de la Banque mondiale, révèle comment l’élite mondiale dirige le monde

Traduit par Le blog de Lucien PONS

Karen Hudes est diplômée de la Yale Law School et elle a travaillé dans le département juridique de la Banque mondiale depuis plus de 20 ans. En fait, quand elle a été congédiée pour avoir dénoncé la corruption à l’intérieur de la Banque mondiale , elle occupait le poste de Conseillère Senior. Elle était dans une position unique pour voir exactement comment l’ élite mondiale dirige le monde , et les informations qu’elle révèle maintenant au public sont absolument stupéfiantes .

Selon Hudes , l’élite utilise un noyau très serré des institutions financières et des méga -sociétés pour dominer la planète. Le but est le contrôle. Ils veulent nous asservir tous à la dette , ils veulent asservir tous nos gouvernements à la dette, et ils veulent tous nos politiciens accros aux énormes contributions financières qu’ils canalisent dans leurs campagnes . Puisque l’élite détient aussi toutes les grandes sociétés de médias, les grands médias ne nous informent jamais de ce secret : il ya quelque chose de fondamentalement mauvais dans la manière dont notre système fonctionne.

Rappelez-vous, ce n’est pas une  » théorie du complot  » qui dit ces choses. C’est une avocate -instruite à Yale- qui a travaillé à l’intérieur de la Banque mondiale depuis plus de deux décennies. Le résumé qui suit de son curriculum provient directement de son site …

Karen Hudes a étudié le droit à Yale Law School et l’économie à l’Université d’Amsterdam . Elle a travaillé dans l’ Export Import Bank américaine des États-Unis de 1980-1985 et dans le département juridique de la Banque mondiale de 1986 à 2007 . Elle a créé le Comité d’ Organisation Non Gouvernementale de la Section du droit international de l’ American Bar Association et le Comité sur le multilatéralisme et la responsabilité des organisations internationales de la branche américaine de l’ International Law Association . Lire la suite

Italie : Berlusconi interdit de tout mandat public pendant deux ans

© FILIPPO MONTEFORTE / AFP
Sivio Berlusconi, le 4/10/13 /

Après sa condamnation pour fraude fiscale en août dernier, la Cour d’appel de Milan a fixé samedi à deux ans l’interdiction pour l’ancien Premier ministre italien d’exercer une fonction au Parlement. Une décision qui ne prend cependant pas effet immédiatement.

Une nouvelle étape vers la fin de la carrière politique de Silvio Berlusconi a probablement eu lieu ce samedi avec la décision de la Cour d’appel de Milan de fixer à deux ans la durée de l’interdiction pour l’ex-Premier ministre italien d’exercer tout mandat public.

Cette sentence, qui ne prend pas effet immédiatement, s’inscrit dans le cadre du procès fleuve Mediaset intenté au magnat des médias pour fraude fiscale. Il a déjà abouti le 1er août à la première condamnation définitive du Cavaliere à une peine de prison : quatre ans ramenés à un seul en raison d’une amnistie. En raison de son âge, 77 ans, Silvio Berlusconi ne la purgera pas derrière les barreaux. Il a demandé à effectuer des travaux d’intérêt général. Lire la suite

Gautier-Sauvagnac reconnaît avoir versé de l’argent aux syndicats

L'ancien président de l'UIMM Denis Gautier Sauvagnac au tribunal correctionnel de Paris, le 7 octobre 2013L’ancien président de l’UIMM Denis Gautier Sauvagnac au tribunal correctionnel de Paris, le 7 octobre 2013 (Photo Eric Feferberg. AFP)

L’ex-dirigeant de la fédération patronale de la métallurgie (UIMM) s’était jusqu’à présent refusé à dire à qui étaient versées les sommes en liquide puisées dans les caisses de son organisme.

L’ancien patron de l’UIMM, Denis Gautier-Sauvagnac, a confirmé lundi au tribunal correctionnel de Paris que les syndicats étaient bien les bénéficiaires des enveloppes d’argent liquide de la puissante fédération patronale de la métallurgie.

La justice s’interroge sur la destination de quelque 16 millions d’euros retirés en liquide entre 2000 et 2007 des caisses de l’Entraide professionnelle des industries et des métaux (Epim), une structure de l’UIMM destinée à apporter «un appui moral et matériel» à ses adhérents subissant un conflit du travail.

Interrogé une nouvelle fois lundi en début d’audience sur les destinataires de ces fonds, Denis Gautier-Sauvagnac est revenu sur ses précédentes déclarations en désignant les bénéficiaires au tribunal. «En réalité, je reconnais que je n’ai pas été assez clair jusqu’à présent et je confirme ici les propos d’Arnaud Leenhardt», a-t-il déclaré. Lire la suite

Le nouveau fantasme de Monsieur Nollet, ou nouvelle arnaque après celle du voltaïque !

« L’éolien va faire gagner un milliard à la Wallonie » ! Cette déclaration émane du Ministre J-M Nollet (Ecolo Belgique). 

 

L’éolien peut faire gagner un milliard d’euros à la Wallonie, a estimé le ministre de l’Energie Jean-Marc Nollet qui a accordé une interview à L’Echo. « La Région wallonne veut produire 3.800 GWh (gigawattheure) d’ici 2020 avec des éoliennes. Le coût cumulé en 2035 est de 3,165 milliards d’euros avec un certificat vert à 1 euro. Pour le gaz, si on part de l’hypothèse que son prix sera indexé de 2% par an, on arrive à un coût de 3,835 milliards d’euros », souligne le ministre wallon.

« Le dieu Eole gagne sur le dieu Hadès »

« Il faut par ailleurs rajouter le coût du CO2. A 4 euros la tonne de CO2, le coût du gaz progresse de 122 millions d’euros, à 3,950 milliards d’euros. C’est très clair, l’éolien permet de dégager un bénéfice entre 800 millions (avec certificat vert à 0,9 euros) et 548 millions d’euros (avec un certificat vert à 1 euro). L’écart est encore plus important si on prend un coût du CO2 à 10 euros la tonne. Certaines projections vont même à dire que la tonne pourrait s’échanger à 50 euros en 2020. Cela dégage donc un bénéfice entre 1,9 milliard d’euros (avec un certificat vert à 0,9 euro) et 1,6 milliard (avec un certificat vert à 1 euro) pour l’éolien en 2035 », précise encore Jean-Marc Nollet qui souligne qu’à long terme, « l’éolien fait gagner 1 milliard (avec un coût de la tonne de CO2 entre 4 et 15 euros). »Le dieu Eole gagne sur le dieu Hadès », a-t-il conclu.

Source RTL-Info.be, ce matin.

Lire la suite

Droit de regard de l’UE sur les budgets nationaux

Petit à petit, les véritables buts de l’Europe se dévoilent à ceux qui jusque là n’ont rien voulu voir, c’est à dire le contrôle total du budget des pays: une gouvernance, une finance! Le mondialisme dans toute sa splendeur en vue de la mise en place du pacte transatlantique, vulgairement connu sous le nom de « Nouvel Ordre Mondial ». Pardon? Comme quoi le gouvernement Hollande ne décide pas de grand chose, et ce n’est qu’une constatation, les gouvernement successifs se sont acharné à détruire notre souveraineté pour que tout cela se mette en place! Le plus triste de tout cela, c’est que ce n’est même plus une théorie du complot, il suffit de regarder l’actu pour s’en rendre compte…

Le Président de la Commission européenne José Manuel Barroso © afp.

Pour la première fois cette année, la Commission européenne dispose d’un droit de regard sur les budgets des pays de la zone euro, et peut exiger des changements s’ils ne sont pas conformes aux objectifs de déficit ou aux recommandations économiques adressées aux Etats au printemps.

Cette prérogative risque de déplaire dans les capitales. « Les Etats membres sont au courant depuis mai, mais cela pourrait en surprendre certains », estime une source communautaire.

Two pack
Ce sont deux règlements visant à améliorer la gouvernance économique de la zone euro. Le principal texte concerne le droit de regard inédit de la Commission européenne sur les budgets. Le « two pack » prévoit également de renforcer la surveillance des Etats dont la stabilité financière est fortement mise à mal ou risque de l’être, notamment ceux sous programme d’assistance financière comme le Portugal et la Grèce.

Réponse de l’UE à la crise de l’euro
Cette législation s’inscrit dans un ensemble plus vaste adopté dans le cadre de la réponse de l’UE à la crise de l’euro: elle complète le « six-pack » qui renforce les sanctions pour les 28 en cas de dérapage budgétaire, et le traité budgétaire qui impose la règle d’or de retour à l’équilibre budgétaire à moyen terme dans 25 pays de l’UE.
Lire la suite

Les niveaux de radioactivité multipliés par 6500 en 24 heures à Fukushima

On continue dans le grand n’importe quoi avec Fukushima qui est devenue incontrôlable depuis longtemps, le niveau de radioactivité autour d’une zone de stockage ayant été multiplié par 6500 en 24 heures seulement, quand aux solutions pour remédier à cela et enrayer la dégénérescence de la situation, elles sont inexistantes.

UN-atomic-agency-releases-report-of-new-Japan-nuclear-safety-measures_NGArticleFull

Les niveaux de radioactivité dans un puits à proximité d’un réservoir de stockage de la centrale nucléaire de Fukushima ont énormément augmenté ce jeudi, suivant ce qui a été signalé par Tepco. Les fonctionnaires de la Tokyo Electric Power Company (TEPCO) a déclaré vendredi qu’ils ont détecté 400.000 becquerels par litre de substances radioactives émettrices de rayons bêta – y compris du strontium – sur le site, un niveau 6.500 fois plus élevé que les lectures prises le mercredi, a rapporté NHK World.

Une fuite du réservoir de stockage a libéré plus de 300 tonnes d’eau contaminée, en Août, dont une partie est soupçonnée d’avoir atteint la mer via un fossé. Le puits en question se trouve à environ 10 mètres de la cuve et a été creusé afin d’évaluer les fuites. TEPCO a déclaré que les résultats montrent que des substances radioactives comme le strontium ont atteint la nappe phréatique. Des niveaux élevés de tritium qui se répand beaucoup plus facilement dans l’eau que le strontium, avaient déjà été détectés. Les responsables de TEPCO ont expliqué qu’ils vont retirer la terre contaminée autour de la cuve de stockage pour contrôler les niveaux de radioactivité de l’eau autour du puits.

Source et article complet: rt.com traduction LME

Petit rappel: Ces francs-maçons qui nous gouvernent

Une femme a « pété les plombs » à la chambre des représentants américaine, parlant au passage des francs-maçons, mais peut-être certains ici ont oublié que nous aussi nous sommes gouvernés par des FM, un rappel rendu possible grâce à un commentaire de Derdesders.

Depuis l’élection de François Hollande, les frères sont de retour. Et peuvent compter sur des relais haut placés, au Sénat à l’Assemblée ou à Matignon. Portraits.

Pouvoir : les francs-maçons aux premières loges. (Sipa)

Pouvoir : les francs-maçons aux premières loges. (Sipa)

MANUEL VALLS

Le ministre de l’Intérieur a été initié au Grand Orient de France dans les années 1980. Ce n’est pas Alain Bauer, son ami et futur grand maître qui l’a mis au parfum mais un responsable socialiste parisien. Valls a pris ses distances avec les ateliers dès 1996. Mais place Beauvau, où la tradition maçonnique perdure, cette formation se révèle utile… (photo Witt-Sipa)

JEAN-YVES LE DRIAN

Membre du GO de longue date, le maire de Lorient et fidèle ami de François Hollande a pris les rênes du ministère de la Défense. Cédric Léwandowski, directeur du cabinet du ministre, est un initié influent. Selon la tradition républicaine, les frères sont nombreux parmi les officiers. La nomination de Le Drian n’a pas fait de vagues. (photo Sevgi/Sipa) Lire la suite

BHL à la tribune: Marine Le Pen, le Front National et l’Extrême Droite

Ce blog a choisi une ligne rédactionnelle simple: relayer de l’info, généralement officielle, sourcée et vérifiable, mais nous avons également opté pour le débat et l’info « très officielle » une fois de temps en temps (la soupe qui vous est servie généralement), car ceux qui ne s’informent que modérément n’ont au final, qu’une vision tronquée de l’actualité réelle. Et BHL n’a jamais été vraiment relayé ici si ce n’est pour la présentation de sa batterie de cuisine puisqu’il est spécialisé en casseroles en tout genre. Notons au passage que mon opinion se rapproche de  cette analyse quand à « l’écrivain à la mèche énervante« , mais ce n’est pas pour autant que je ne peux pas relayer certains de ses propos qui méritent leur petite analyse. En effet, certains seraient tentés de se contenter de sa tribune sans chercher plus loin, pourtant, on peut surement faire mieux…

Image supprimée à la demande de l’auteur: Mr François Delabruyère caricaturiste

Simple illustration mise en place par le blog

Pour que les journalistes perdent la désagréable habitude d’accoler le qualificatif d’extrême droite (sic !) au Front national et à sa dirigeante, il faudrait :

– que celle-ci, quand elle décide, en pleine campagne présidentielle, de se changer les idées en allant valser à Vienne, ne choisisse pas le bal donné par la plus extrémiste, la plus radicale, la plus nostalgique de l’hitlérisme, des « corporations pangermanistes » (Le Point, 2.2.2012) ;

– que, quand elle profite de l’occasion pour procéder à un  » échange de vues  » avec un responsable politique du pays, elle ne tombe pas pile sur un homme, Martin Graf, qui est membre, et fier de l’être, d’une Burschenschaft néonazie, antisémite, négationniste (Rue 89, 31.1.2012) ;

– que, quand son parti cherche à se faire de nouveaux amis et, si affinités, à constituer avec eux un groupe parlementaire à Bruxelles, il ne choisisse pas, comme par hasard, le Parti de la Grande Roumanie, le FPÖ autrichien, l’Ataka bulgare, le Parti pour l’indépendance britannique, les Italiens de l’Alternativa sociale, le Vlaams Belang de Belgique, bref, ce qui se fait de plus officiellement nauséabond dans l’extrême droite européenne (L’Express, 7.10.2013) ;

– qu’elle rappelle à l’ordre sa nièce, la députée Marion Maréchal-Le Pen, qui, il y a quelques jours encore, au moment même où la chef fixait, tout sourire, la nouvelle ligne de la nouvelle « guerre sémantique » (re-sic), venait à Boom, près d’Anvers, parler dans un meeting du Vlaams Belang, qui est le grand parti séparatiste flamand prêchant, entre autres gracieusetés, la haine de la France et de tout ce qui est français (Le Monde, 10.10.2013) ; Lire la suite

Un accord de sortie de crise scellé aux Etats-Unis (MàJ)

Juste une question de procédure, mais rien n’est réglé pour autant. Les USA sont toujours extrêmement endettés, le nombre de chômeurs reste indécent, celui de personnes vivant de bons alimentaires également, et le manège continue inlassablement… Mies rien n’est véritablement réglé!

© reuters.

MISE À JOUR Un accord a été conclu in extremis mercredi au Sénat américain afin d’écarter le risque d’un défaut de paiement des Etats-Unis, laissant espérer un dénouement rapide à la crise qui paralyse Washington depuis plus de deux semaines.

A moins de 12 heures de l’échéance, le dirigeant de la majorité démocrate au Sénat Harry Reid a confirmé qu’il avait conclu un compromis avec le chef du groupe républicain, Mitch McConnell.

Accord historique
M. Reid a salué un « accord historique, consensuel pour rouvrir l’Etat et éviter un défaut sur les factures de la nation ». « Le compromis que nous avons conclu donnera à notre économie la stabilité dont elle a désespérément besoin ». Selon Mitch McConnell, le vote du Sénat pourrait avoir lieu dès mercredi.

L’accord relèverait le plafond de la dette jusqu’au 7 février et rouvrirait jusqu’au 15 janvier les agences fédérales partiellement fermées depuis le 1er octobre, tout en convoquant une commission pour négocier un budget pour 2014.
Lire la suite

Syrie – Du faux massacre des bébés au Koweit aux vrais sacrifices des anges à Goutha

Une fois n’est pas coutume, c’est avec une vidéo que débute l’un des découpages de l’émission de radio l’Autre Monde du 09 octobre 2013.

Il s’agit d’un extrait de reportage de France 3 de début des années 2000 (soit plus de 10 ans après les faits) sur l’affaire des couveuses au Koweit, un reportage probablement diffusé tard le soir.

En effet, les moins jeunes d’entre nous se souviennent encore de l’intervention de cette jeune femme qui va émouvoir le monde entier, mais combien ont pu prendre conscience en visionnant ce reportage 10 ans plus tard de la formidable manipulation  que vont alors utiliser une fois de plus les psychopathes au pouvoir.

Il est donc toujours utile de faire circuler ce type de mise en évidence des manipulations du système, surtout lorsque la folie à vomir est au bout 23 ans plus tard.

Toujours utile de faire circuler, surtout lorsque même sous wikipédia, les sources disparaissent une à une

http://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_des_couveuses_au_Kowe%C3%AFt

 

1 611 612 613 614 615 716