« Les supermarchés ouverts à Paris 24h/24 !! » L’édito de Charles SANNAT…

Sur le billet sur la pollution de l’air, il était question du mot d’ordre « con-sommez », à présent ce sera 24/24h et, il aura des gens qui vont trouver ça génial. La confirmation, avec l’édito de Charles Sannat.

Pixabay

Lors de mon voyage estival annuel, qui est le seul moment où je peux aller réellement parcourir le monde pour observer, voir et analyser, ce qui me permet après de pouvoir partager avec vous tout au long de l’année, j’avais découvert en Italie avec une immense surprise qu’à 3 heures du matin, les supermarchés Carrefour étaient … ouverts !!!

Alors que je faisais une halte dans la belle citée de Sirmione afin d’aller étudier les prix de l’immobilier autour du lac de Garde, quelle ne fut pas ma surprise, en arrivant à un bon 3 heures du matin sonnantes, de voir de la lumière dans un supermarché.

Je vous assure que j’ai dû y regarder à deux fois avant d’en croire mes yeux, qui avaient, vu l’heure tardive, une fâcheuse tendance à vouloir se fermer et mes deux paupières avaient, elles, une furieuses envie de se rejoindre.

Bref, ce n’est que le lendemain, à la lueur du jour et du soleil italien, que je découvrais la confirmation que ce n’était la veille ni un hold-up ni un inventaire nocturne… mais bien la possibilité de faire ses courses 24 heures sur 24.

Et vous savez quoi ?

Quelle que soit l’heure, le magasin est plein… C’est « remarquable ».

Qui de l’œuf ou de la poule est le premier, le débat a été tranché par Carrefour en Italie, à savoir que si vous ouvrez à d’autres horaires, vous allez évidemment créer le besoin, aussi absurde que soit évidemment ce besoin.

Je suis donc revenu d’Italie avec une conviction : que la grande distribution allait évidemment étendre ce fonctionnement à notre pays, en données corrigées de sympathiques jeunes sauvageons qui se feront sans doute un plaisir de faire quelques descentes et rapines régulières dans ce type de magasin, ce qui… n’arrive pas en Italie, mais c’est un autre sujet – les Italiens n’accepteraient jamais le degré de chienlit que les Français, bien braves, supportent depuis trop d’années.

On peut donc prévoir sans trop de problèmes que le principal obstacle à l’ouverture nocturne des supermarchés en France sera évidemment la délinquance.

On me dira que je suis pessimiste. Je répondrai que j’ai découvert, également ébahi, en voulant faire le plein de mon réservoir comme de mon estomac (qui crie très rapidement famine), que les stations-service étaient barricadées la nuit. Qu’il fallait demander à travers l’hygiaphone ce que l’on souhaitait, par exemple un jambon-beurre et une bouteille d’eau, qu’un type allait vous chercher ça en rayon, et vous le passait à travers un sas sécurisé après avoir dûment payé évidemment avant… Ouah, j’ai trouvé que nous avions fait des progrès remarquables dans les relations entre êtres humains, et dans le « vivre-ensemble » qui manifestement a su atteindre de nouveaux sommets insoupçonnés.

Je peux vous lâcher des noms. C’est la première station-service en quittant Paris, ou en arrivant sur Paris. C’est même une station Total et c’est sur l’A13, vous savez, juste avant le péage… C’est ici et maintenant, dans notre pays, à la nuit à peine tombée… Situation détestable à laquelle nous sommes priés de nous plier. J’ai bien du mal à me résigner.

Comme prévu, à Paris, un magasin Franprix ouvert toute la nuit

N’imaginez pas que je me réjouisse d’avoir raison, bien que, intellectuellement, ce soit toujours satisfaisant : voir encore une fois nos vies se résumer à un accès H24 à la consommation et ne tourner qu’autour de cette idée que nous ne sommes seulement des Homo Economicus est absolument terrible.

« L’enseigne Franprix, propriété du groupe de grande distribution Casino, a annoncé lundi l’ouverture toute la nuit de l’un de ses magasins parisiens. »

Le supermarché Franprix, situé rue Cossonnerie dans le quartier des Halles (1er arrondissement), quartier très touristique et ayant une véritable vie nocturne, reste ouvert entre 21H00 et 6H00 du matin, a précisé à l’AFP une porte-parole du groupe Casino.

Pour elle, « ce dispositif est une réponse adéquate à la clientèle urbaine d’aujourd’hui, avec notamment des consommateurs aux horaires décalés ».

On apprend par cet article de Challenges que « un peu avant 21H00, le magasin bascule en mode automatique. Les caisses manuelles laissent la place aux caisses automatiques et deux vigiles veillent à la sécurité du magasin. Une télémaintenance pourra quant à elle assister les clients en cas de besoin. La vente d’alcool est en revanche interdite ».

Le Groupe Casino indique réaliser 20 % de son chiffre d’affaires journalier entre 21H00 et 6H00. Et revendique quelques centaines de clients par nuit ! C’est évidemment considérable. La question est surtout de savoir si deux vigiles seront suffisants pour éviter quelques séances de pillages.

Et ce n’est pas tout… Ce n’est que le premier magasin à ouvrir et d’autres vont suivre car en effet, dans le 16e arrondissement de Paris, un autre magasin teste depuis quelques jours ce dispositif, avec cette fois-ci une fermeture à minuit, tandis qu’un deuxième supermarché devrait ouvrir 24H/24H « dans les jours à venir », avance Franprix sans plus de détails…

C’est donc un progrès immense (mode ironique), nous allons pouvoir travailler la nuit et faire notre « shopping » la nuit, faire garder nos enfants dans des crèches ouvertes toutes les nuits également… Et puis la femme travaillera de jour et l’homme de nuit, il sera de garde le dimanche et elle, le samedi… Nous vivrons dans une société enfin idéale où plus aucun être humain ne pourra avoir de relation sociale, on nous transformera enfin en robot en nous fusionnant plus ou moins avec Google et autres robots à l’intelligence artificielle…

Je crois que je vais revendiquer le droit à la création de réserves d’homo sapiens ancienne génération. Des réserves dans lesquelles on pourrait encore lire des livres, regarder les étoiles la nuit puis dormir, travailler le jour et se retrouver ensemble le week-end…

Comme ce pauvre Abraracourcix, il y a des moments où je me sens las, las, mais las….

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !

Charles SANNAT pour Insolentiae

Voir aussi:

 

 

5 commentaires