Apple obtient l’interdiction de vente d’appareils Samsung aux USA

Quelle magouille, alors que dernièrement Samsung à réussi à faire interdire la vente de certains appareils Apple sur le territoire américain, c’est un revirement de situation après que le gouvernement américain soit intervenu pour sauver Apple de cette décision de justice, et le hasard faisant bien les choses, c’est maintenant au tour de Samsung de se voir interdit de vente sur le sol d’Obama! Que voulez-vous, « ils » ne pouvaient pas laisser faire ce géant de la technologie (et du « Big Brother ») en difficulté alors que c’est une des rares entreprises du pays qui rapporte encore réellement…

La Commission américaine du commerce international (USITC), saisie par Apple, a interdit vendredi au groupe sud-coréen Samsung d’importer et de vendre aux Etats-Unis certains de ses appareils électroniques. Ces derniers violent selon elle des brevets de son rival américain.

Apple, qui avait saisi l’USITC en août 2011, n’a toutefois pas gagné sur toute la ligne: la Commission a estimé que Samsung avait violé 2 de ses brevets, quand il accusait le sud-coréen d’en avoir enfreint 6.

Cette décision constitue le dernier rebondissement en date du conflit entre Apple et Samsung, qui cherchent, en défendant leurs droits respectifs en matière de propriété industrielle, à défendre leurs positions sur le marché des téléphones portables, téléphones intelligents et tablettes.

Source: Agence de presse via Romandie

Algérie : appel à livrer la guerre au peuple Kabyle et à raser les églises suite à l’acte des non-jeûneurs

Suite de l’affaire des kabyles ayant mangé en plein jour et en public en Algérie. Les réactions négatives ne se sont pas faites attendre, tout comme les appels à la haine. Diviser pour mieux régner ou justifier certaines attaques, quoi qu’il en soit, mieux vaut observer et analyser la situation plutôt que de prendre l’info brute et se fourvoyer. N’oubliez pas que si l’Algérie à échappé jusqu’à présent aux printemps arabes, le pays n’en est pas moins dans le viseur d’autres nations quand aux ressources naturelles notamment…

Le 3 août, des centaines de personnes ont mangé en public en plein ramadan à Tizi-Ouzou en Kabylie pour affirmer la liberté de conscience et dénoncer l’Inquisition de l’État. Un rassemblement s’est tenu à Montréal le même jour par solidarité. Dans cette interview diffusée sur Dzaîr le 4 août au JT Soir, Samia Ait Tahar, initiatrice de cette action, explique la démarche des non-jeûneurs :

Les réactions ne se sont pas fait attendre. Les non-jeûneurs se sont attirés les foudres du Haut conseil islamique d’Algérie. (source : AFP via 20 minutes) :

« Nous condamnons avec force cette attitude qui relève de la provocation et de l’exhibitionnisme », déclare le HCI qui critique cette « minorité d’individus » qui ont affiché « avec ostentation leur non respect du jeûne en plein jour ».

L’instance officielle affirme sa « solidarité avec la population de Tizi Ouzou et à sa tête les imams et les forces politiques représentatives de la région qui se sont fermement opposés à cette minorité de semeurs de discorde ». Citant l’un des préceptes de l’islam sur la liberté de conscience, le HCI estime que les manifestants « ne se seraient pas livrés à une telle provocation s’ils n’étaient encouragés par certains cercles à l’intérieur du pays, notamment certains médias, mais aussi à l’étranger et qui oeuvrent à déstabiliser notre Nation ». Lire la suite

Israël: les solutions finales

Les « pourparlers de paix » israélo palestiniens sont un écran de fumée servant à cacher l’intensification de la guerre régionale menée par des proxis takfiristes al Qaeda & C°pour le compte de l’entité coloniale juive sioniste et son complice l’Empire américain corrompu et sur le déclin. Un film de l’Israélien Yotam Feldman intitulé  » Le Lab » révèle comment la guerre en Israël est devenu une source permanente de profits avec la complicité active des concepteurs et vendeurs d’armes mais aussi des universitaires juifs sionistes comme ce professeur au département des sciences sociales de l’Université de Tel Aviv, Isaac Ben Israel,* travaillant sur des « solutions finales  » : des modèles mathématiques pour prédire le taux de succés des assassinats extrajudiciaires ou le nombre d’individus à tuer pour faire s’effondrer toute une organisation ou tout un système politique.

Le nouveau film de l’Israélien Yotam Feldman « The Lab » ( Le Lab) présente les hommes qui font des territoires palestiniens occupés le plus grand et plus moderne des laboratoires de tests d’armement : les concepteurs et vendeurs d’armes les experts militaires les dirigeants de l’industrie de l’armement mais aussi des universitaires et intellectuels juifs sionistes qui non seulement cautionnent les guerres le bizness de l’armement et ses immenses profits mais participent activement à la recherche de « solutions finales » pour détruire ceux qui sont considérés comme ennemis de l’entité coloniale juive sioniste. Lire la suite

La Corée du Nord a-t-elle doublé sa capacité d’enrichissement d’uranium?

La Corée du nord prochaine cible de l’empire? A moins qu’ils ne voient un danger direct dans ce pays qui pourrait riposter pour toute attaque de l’Iran, pays avec lequel ils ont plusieurs accords et des liens très étroits…

Kim Jong-Un. © afp.

Des images satellite suggèrent que la Corée du Nord aurait doublé sa capacité d’enrichissement de l’uranium sur son site de Yongbyon, a indiqué jeudi un centre d’études américain qui surveille le programme nucléaire nord-coréen.

Selon l’Institut pour la science et la sécurité internationale (ISIS), les images satellite montrent que le bâtiment abritant les centrifugeuses a doublé de surface ces quatre derniers mois.

Lorsque la Corée du Nord a révélé l’existence de ce site fin 2010, lors d’une visite d’un scientifique américain, le bâtiment contenait quelque 2.000 centrifugeuses pour enrichir l’uranium, destiné, selon Pyongyang à alimenter une centrale nucléaire.

Mais pour Washington, Séoul et leurs alliés, la Corée du Nord veut utiliser cet uranium enrichi pour des armes.

Avec 4.000 centrifugeuses, Yongbyon pourrait produire jusqu’à 68 kilos d’uranium enrichi par an, soit un volume suffisant pour la fabrication de trois bombes nucléaires, selon l’ISIS. Lire la suite

Le PDG d’Axa plaide pour le gaz de schiste et l’allégement des impôts

Le gaz de schiste n’est ni une alternative, ni une solution! La plupart des producteurs américains du domaine, si ce n’est l’intégralité, sont en déficit. Au moins, avec une telle annonce, on sait pour qui il roule…

Le PDG d’Axa, Henri de Castries, a livré samedi 3 août dans Le Figaro un plaidoyer vigoureux en faveur de l’exploitation du gaz de schiste, estimant qu’on ne pouvait pas à la fois l’interdire et « se plaindre que nous n’ayons pas davantage de croissance » en France.

Pour M. de Castries, le « renouveau remarquable » de l’économie américaine s’appuie sur « l’avantage compétitif transitoire qu’offre le gaz de schiste, avant que les énergies nouvelles ne prennent le relais ». Par opposition, il dénonce la vision « frileuse » et « régressive » de l’avenir portée par « certains pays européens », dont la France. Vantant le « principe de responsabilité », il estime qu’avec le « dogme » du principe de précaution, mis en avant par François Hollande pour interdire l’exploitation du gaz de schiste, « nous n’aurions découvert ni les vaccins ni l’Amérique ». Lire la suite

Iran: Hassan Rohani a officiellement pris ses fonctions présidentielles

Alerte maximale des gouvernements quand aux risques d’attentats, des ambassades de fermées, la paranoïa au maximum, et Hassan Rohani qui prend ses fonctions en Iran aujourd’hui! Une coïncidence? Surtout que ce nouveau président veut s’éloigner de l’extrémisme, donc de ces terroristes armés ou financés par d’autres nations pour déstabiliser les pays qui ne sont pas « sous contrôle », et de plus, il ne reconnais pas l’état d’Israël, un pur sacrilège pour certains…

Hassan Rohani a officiellement été investi président de l’Iran après l’approbation de son élection par le guide suprême. Dans son discours, il a promis qu’il ferait le nécessaire pour que les sanctions occidentales contre le programme nucléaire iranien soient levées.

VIDEO. Iran: Hassan Rohani a officiellement pris ses fonctions présidentielles

Hassan Rohani succède à Mahmoud Ahmadinejad à la tête de l’Iran après son élection en juin. AFP/Behrouz Mehri

Coup d’envoi d’un mandat de quatre ans. Le religieux modéré Hassan Rohani a pris officiellement samedi ses fonctions de président de la République islamique d’Iran après l’approbation de son élection par le guide suprême Ali Khamenei, lors d’une cérémonie retransmise en directe par la télévision d’Etat.

« Le choix d’un homme compétent qui a servi pendant trois décennies l’establishment (islamique) et a résisté face aux ennemis en tant que religieux témoigne d’un message de fidélité au régime et de confiance au clergé », a écrit le guide suprême dans son décret d’investiture lu par son chef de cabinet.

Le nucléaire comme thème de mandat

Hassan Rohani a également déclaré lors de son investiture que son gouvernement allait oeuvrer pour « lever les sanctions injustes » adoptées par les pays occidentaux pour peser contre le programme nucléaire iranien.

« Le gouvernement va oeuvrer pour sauver l’économie, relancer l’entente constructive avec le monde, faire de nouveaux pas pour la grandeur de l’Iran, assurer les intérêts nationaux et lever les sanctions injustes » imposée au pays, a déclaré le nouveau-président.  Lire la suite

Le gouvernement américain vole au secours du groupe Apple

On ne s’attaque pas impunément à d’aussi serviles collaborateurs de big brother une entreprise qui sert de béquille à l’économie américaine, même si l’action n’est pas au plus haut. Une décision de justice a été rendue pour des violations de brevets de la part d’Apple, empêchant la marque à la pomme de vendre certains de ses produits sur le sol américain, le gouvernement est donc intervenu et à opposé son véto à la décision de justice. Notons au passage que ces histoires de brevets deviennent de plus débiles, Apple à même breveté « la page qui tourne » sur ses tablettes!

500x_stevedollar

Washington a volé samedi au secours du groupe américain Apple dans la guerre des brevets qui l’oppose au sud-coréen Samsung. L’administration Obama a annulé une décision qui l’aurait empêché de vendre certains produits aux Etats-Unis.

Le gouvernement américain a eu recours à un droit de veto qu’il n’avait plus employé depuis 1987. Il a « décidé de désapprouver » une décision juridique défavorable à Apple prise en juin par la Commission américaine du commerce international (USITC), selon une lettre adressée à cet organisme par le représentant américain au Commerce, Michael Froman.

Saisie d’une plainte déposée par Samsung en août 2011, l’USITC avait estimé que certains smartphones iPhone, tablettes iPad et baladeurs iPod d’Apple violaient des brevets du groupe sud-coréen et interdit en conséquence leur importation depuis l’Asie, où ils sont fabriqués, vers les Etats-Unis. Cela revenait à empêcher le groupe américain de les vendre sur son marché domestique. Lire la suite

Etats-Unis : le PIB gonflé par un nouveau calcul intégrant la production intellectuelle

Quand les chiffres sont mauvais, tout est bon pour sauver les apparences, même truquer les chiffres. Et là, ils font fort, ils vont compter la « production intellectuelle!

Cela pourrait se traduire par un ouf de soulagement outre-Atlantique : les Etats-Unis viennent en effet de trouver la recette miracle pour afficher au monde entier que tout va bien dans le meilleur des mondes, et que la croissance américaine reprend de la vigueur.
Comment cela ?
C’est avec une relative discrétion qu’à compter du 31 juillet prochain, la production intellectuelle rentrera dans le calcul du PIB des Etats-Unis. Les dépenses en recherche et développement ainsi que la création artistique seront donc désormais considérées comme des investissements.
Une mise à jour de formules mathématiques dirons-nous poliment … qui permettra au gouvernement américain d’afficher une croissance de près de 3%. Pas belle la vie ?
Bien sur, le pays de l’oncle Sam dispose de sérieux arguments pour justifier la nécessaire évolution de l’indicateur.
Selon Steve Landefeld, directeur du Bureau de l’analyse économique (BEA) du ministère du Commerce des Etats-Unis, chargé de mesurer le PIB, la créativité et la recherche a été sous-évaluée jusqu’à présent dans les calculs. « Alors que notre économie repose de plus en plus sur le savoir, les statistiques officielles ne reflètent pas correctement cette réalité » estime-t-il.
Ajoutant que le produit intérieur brut (PIB), qui, selon lui, « résume à lui seul la taille de l’économie » est un cas flagrant de manque de pertinence d’indicateur. Lire la suite

Le Congrès américain se penche sur le rôle de la SNCF

N’oubions pas une chose: la SNCF a été contrainte d’effectuer ces convois, les entreprises américaines se sont fait quand à elles des fortunes grâce au régime nazi et à Hitler lui-même! On peut citer dans le lot la banque Chase qui a fusionné avec la JP Morgan par la suite et qui appartenait à la famille Rockefeller, mais aussi la société Ford avec le créateur Henry Ford, antisémite reconnu qui fabriquât camions et voitures pour les nazis, Ford reçu même la plus haute distinction de l’époque des mains de Hitler, quand à General Motors, ils fournissait voitures et avions. Citons également la Standard Oil of New Jersey, Coca-Cola avec le Fanta, entre autres entreprises…

RAILS2

Des élus du Congrès américains souhaitent que les compagnies ferroviaires puissent être jugése aux Etats-Unis sur leur rôle pendant la deuxième guerre mondiale. Une vieille histoire pour la SNCF.
Sur le même sujet
Les regrets officiels de Guillaume Pépy , le président de la SNCF, n’auront pas suffi. Outre-Atlantique, la SNCF pourrait être reconnue responsable légalement pour son rôle dans la déportation de 76.000 juifs et d’autres victimes de la déportation pendant la deuxième guerre mondiale. Le sénateur Charles Schumer (New York) annonce avoir déposé une proposition de loi qui pourrait aboutir à une telle condamnation. « Bien qu’elle ait été forcée à collaborer, la SNCF a cherché des dédommagements de la part de l’Allemagne et de la France avant et après à libération, faisant payer des billets de troisième classe pour ceux qui étaient transporté dans des wagons à bestiaux « , écrit le sénateur dans un communiqué. 

Le but de sa proposition de loi? Lever l’immunité dont bénéficient les entreprises étrangères afin que des survivants et les descendants des victimes puissent porter plainte et réclamer des réparations. A la Chambre des représentants, une proposition similaire – qui ne cible officiellement aucune entreprise en particulier, déposée en avril et baptisée « Holocaust rail justice act », vise à autoriser la justice américaine à procéder à de tels jugements.  Elle est soutenue par 22 représentants républicains et démocrates. Lire la suite

1 613 614 615 616 617 703