Etats-Unis : une note justifie l’assassinat d’Américains constituant une menace terroriste

C’est un mode d’emploi d’un genre très particulier, celui qui permet au gouvernement des Etats-Unis de tuer en toute légalité l’un de ses ressortissants lorsqu’il représente « une menace imminente d’attaque violente » de type terroriste.

Grand ordonnateur de la politique antiterroriste de Barack Obama, John Brennan devait être entendu, jeudi, par le Sénat, en vue de sa confirmation en tant que nouveau chef de la CIA.

Le document, que Barack Obama avait refusé de rendre public, a été révélé mardi 5 février par la chaîne NBC News. Cette publication intervient peu avant l’audition, jeudi, par le Sénat, de John Brennan, ordonnateur de la politique antiterroriste de Barack Obama, en vue de sa confirmation en tant que nouveau chef de la CIA. Onze sénateurs républicains et démocrates viennent d’ailleurs d’écrire à M. Obama pour réclamer la publication de l’ensemble des documents sur le sujet.

Sur seize pages rédigées par le ministère de la justice, sont développés les arguments juridiques censés donner une base légale à des exécutions ciblées par drone, telle que celle qui, le 30 septembre 2012, au Yémen, a visé Anouar Al-Aulaqi. Cet imam radical, citoyen des Etats-Unis et du Yémen, était le responsable de la branche yéménite d’Al-Qaida et considéré comme l’instigateur de plusieurs tueries. Lire la suite

Promotion des vaccins : Des scientifiques évoquent la corruption….

On avait un sacré doute sur les vaccins , si en plus certains scientifiques le confirment ………..

Utilisant le vaccin Gardasil comme cas d’espèce, une enquête se penche sur le contrôle quasi total de Big Pharma sur les décisions des agences gouvernementales, comme sur l’absence de réelle préoccupation des décideurs. En dépit de cette situation, des scientifiques ont décidé de prendre la parole, et voici ce qu’ils disent.

Des chercheurs parlent aujourd’hui ouvertement de corruption de la science en matière de vaccins. Ils sont certes minoritaires, mais leur compétence et les preuves solides qu’ils ont pu rassembler ont fini par être publiées dans des journaux médicaux.

Le problème des vaccinations qui ont causé des dommages à tant d’enfants est devenu le point central qui permet aujourd’hui de mieux éclairer la manière dont Big Pharma s’est accaparé la science au point de tomber dans la fraude pure et simple en vue de promouvoir ses produits.  Lire la suite

Israël et le 11-Septembre : les faits démentent Caroline Fourest

Caroline Fourest est à mes yeux aussi fiable et impartiale qu’un BHL ou un autre manipulateur dangereux, et la voilà qu’elle s’attaque à des sujets qui risquent de la ridiculiser plus qu’elle ne l’est déjà aux yeux de ceux qui s’informent ne serait-ce qu’un minimum. Ce qui peut m’inquiéter, c’est que certains vont gober le contenu de l’émission. Je relaie néanmoins cette manipulation de très bas niveau, cela permettra toujours quelques traits d’humour intéressants dans les commentaires.

Israêl et le 11 septembre-sujet tabou-illustration

© Hicham Hamza

Mardi soir, en prime time, France 5 a diffusé un documentaire intitulé « Les obsédés du complot » et réalisé par Caroline Fourest.

L’objectif affiché par la journaliste consistait à décrédibiliser la contestation de la version officielle du 11-Septembre en s’attaquant à certaines figures, plus ou moins marginales, du mouvement.

La méthode fut simple : approximations, amalgames et raccourcis ont émaillé les 52 minutes de cette prétendue « enquête ».

Une séquence visait ainsi à remettre en question l’assertion -présentée comme paranoïaque- selon laquelle existait, dès 2001, un projet américain de redécoupage du Moyen-Orient.

A 19’55 du documentaire, après la brève allusion (dont la fin est coupée au montage) d’un militant au sujet de certains « agents du Mossad qui se seraient fait passer pour…», Caroline Fourest donne le ton :

« Ce qui anime beaucoup la blogosphère, ce sont des gens beaucoup plus politiques, beaucoup plus idéologues qui sont un peu axés sur le complot américano-sioniste ». Lire la suite

Discrètement, la Chine fait main basse sur les mines d’or

Alors plusieurs point importants ici: le seul véritable placement autre qu’une maison avec un potager et un puits, en plus de réserves de nourriture, cela reste les métaux précieux, quoi qu’on en dise, ce n’est pas pour rien qu’ils souhaitent absolument vous racheter votre or (à un prix généralement dérisoire!), ou que la Chine a incité sa population à racheter le maximum d’or. L’or reste une valeur sure si le système doit passer au standard-or, système monétaire auquel nous reviendront inévitablement dans l’avenir, et cela reste une arme pour pouvoir se protéger des attaques financières pour les pays en général. Et c’est là qu’il y a un grain de sable pour la France, on a un gros souci avec notre or national qui a en partie été vendu par Sarkozy pour sauver le dollar… Reste les USA qui eux aussi sont au plus mal de ce côté là puisque Fort Knox est vide, c’est d’ailleurs pour cette raison qu’il a été dit clairement que si un audit était fait de ce côté là, cela serait la révolution dans le pays, et pire, l’Allemagne a demandé à récupérer son or stocké aux États-Unis, le gouvernement américain a demandé un délai de 7 ans pour tout leur rendre!!! L’or reste à surveiller de près, de très près même…

Small-scale miner holds his gold that was melted together at a processing plant north of the Mongolian capital city Ulan Bator

La Chine mène une politique de rachats très aggressive. Crédit Photo : © David Gray / Reuters/REUTERS

INFOGRAPHIE – Le pays multiplie les acquisitions dans les mines aurifères à travers le monde. Son but : aller chercher l’or directement au sous-sol pour assurer son approvisionnement sur le long terme.

La course à l’approvisionnement en or s’accélère pour la Chine. Depuis quelques années, la deuxième économie mondiale cherche par tous les moyens à augmenter son très faible stock de métal jaune. Objectif: diversifier ses réserves, en grande majorité constituées de dollars et d’actifs libellés en billet vert. Pékin dispose certes de 1054 tonnes d’or dans ses coffres – un chiffre qui n’a pas été réactualisé par les autorités depuis 2009 – mais le métal jaune ne représente que 1,7% de ses réserves totales. Une goutte d’eau comparé aux États-Unis, où l’or compte pour 76,3% des réserves.

Pour sécuriser ses approvisionnements, Pékin a décidé d’aller chercher le métal précieux directement à la source. Le pays s’est lancé dans une campagne agressive de rachats d’actifs dans les plus importantes sociétés aurifères mondiales. D’après une étude PwC publiée la semaine dernière, quatre des dix principales acquisitions recensées dans le secteur l’an dernier ont été réalisées par des acheteurs chinois, aux côtés des traditionnels canadiens et australiens. «La montée en puissance chinoise a été très rapide. Cette stratégie d’acquisition date seulement de 2006. Avant, la Chine était complètement inexistante des radars mondiaux des acquisitions, toutes matières premières confondues», constate Mariano Marcos, associé spécialiste des matières premières chez PwC. «Il y a des opérations internes qui entraînent un mouvement de concentration en Chine. Et puis il y a les acquisitions extérieures souvent réalisées avec l’appui de l’État», précise-t-il. Lire la suite

Quand la CIA finançait la construction européenne

D’accord, cet article n’est vraiment pas récent (2003) mais revient sur une partie de l’histoire à ne surtout pas négliger: l’Europe est avant tout un projet américain! Et après il faut saluer l’Europe comme étant une idée fantastique? Quand on voit de quoi est capable le « côté obscur » de l’Amérique, on ne peut que se méfier du bourbier vers lequel nous sommes dirigés par les traitres au pouvoir…

De 1949 à 1959, en pleine guerre froide, les Américains, par l’intermédiaire de leurs services secrets et du Comité pour l’Europe unie, versent l’équivalent de 50 millions de dollars actuels à tous les mouvements pro-européens, parmi lesquels ceux du Britannique Winston Churchill ou du Français Henri Frenay. Leur but, contenir la poussée soviétique…

A 82 ans, Henri Frenay, le pionnier de la Résistance intérieure, fondateur du mouvement Combat, arbore une forme intellectuelle éblouissante malgré sa surdité de l’oreille droite et sa récente opération de l’estomac. Pourtant, il n’a plus que trois mois à vivre. En ces jours de mai 1988, il me parle de l’Europe dans son appartement de Boulogne-sur-Seine. De cette Europe fédérale dont il a rêvé en vain entre 1948-1954. De la dette aussi que, en cas de succès, le Vieux Continent aurait contracté envers les Américains, ceux notamment du “Comité”. Et d’insister une fois, deux fois, dix fois, tandis que moi, je m’interroge : pourquoi diable ce mystérieux “Comité” revient-il à une telle fréquence dans nos conversations ? Pourquoi ? Mais parce que Frenay me confie, avec il est vrai d’infinies précautions de langage, son ultime secret : l’aide financière occulte de la CIA via l’American Committee for United Europe – le Comité – à l’Union européenne des fédéralistes dont il a été le président. Pour reconstituer cette filière inédite, il me faudra une quinzaine d’années. Un jeu qui en valait la chandelle puisqu’il me permet d’ouvrir, pour les lecteurs d’Historia, la porte d’un des compartiments les plus secrets de la guerre froide…

Tout commence à l’automne 1948. Déjà coupée en deux, l’Europe vit sous la menace d’une invasion totale par l’armée rouge. Au “coup de Prague” en février, vient de succéder en juin le blocus de Berlin. Un petit cénacle de personnalités de l’ombre jette alors les bases de l’American Committee for United Europe, l’ACUE – son existence sera officialisée le 5 janvier 1949 à la maison de la Fondation Woodrow-Wilson de New York. Lire la suite

Pic de pollution : les véhicules les moins polluants seuls autorisés à circuler ?

Hé alleeeeez! Non seulement les pauvres doivent se priver de beaucoup de choses, mais bientôt ils risquent de devoir se priver de leur voiture s’il y a trop de pollution! Limite, cela va peut-être permettre de recaser-brader les 400 000 véhicules que Peugeot ne peut plus vendre à l’Iran car la France s’aplatit devant les USA et leur foutu embargo!

bouchons matin périphérique autoroute grève transport
Le périphérique parisien (archives). / Crédits : TF1/LCI

Le gouvernement veut restreindre la circulation en cas de pic de pollution aux seuls véhicules « vertueux », identifiés grâce à un système encore à déterminer, a annoncé mercredi à la presse la ministre de l’Ecologie, Delphine Batho.

Le gouvernement s’attaque au problème de la pollution. La ministre de l’Ecologie Delphine Batho a annoncé mercredi que le gouvernement entendait restreindre la circulation en cas de pic de pollution aux seuls véhicules « vertueux ».

Ne reste plus qu’à déterminer le système qui permettra d’identifier ces véhicules, reconnaît la ministre. Il existe toutefois déjà des indices : ces véhicules autorisés sont ceux, plus récents, qui pollueront le moins, selon le ministère, qui va lancer une étude pour déterminer les « véhicules vertueux en terme d’émissions ». Pour autant, a expliqué la ministre, « ce n’est pas le retour de la pastille verte » déjà utilisée puis vite abandonnée dans les années 90 pour identifier les voitures les moins polluantes. « Il y a aujourd’hui des techniques plus modernes », a-t-elle ajouté. « La France ne respecte pas la réglementation communautaire » en matière de qualité de l’air, a rappelé enfin Delphine Batho, qui a annoncé un total de 38 mesures dans le cadre d’un « plan d’urgence pour la qualité de l’air ». Lire la suite

Les « déchets nucléaires ultimes » émettraient 2 fois plus de neutrons que de photons

Le 11 novembre 2011, l’association ACRO 1 a été invitée à effectuer un relevé radiologique indépendant au niveau d’un train de déchets nucléaires stationné dans la gare de bifurcation de Valognes (50), peu avant son départ pour l’Allemagne 2.

2013-02-06_16h36_59

(1) Une partie du convoi de déchets vitrifiés (AP/SIPA)

14 wagons et 123 tonnes de déchets nucléaires “ultimes”

Ce convoi était composé de déchets radioactifs dits “ultimes” et donc constitués principalement de déchets HAVL 3 retournant après vitrification dans leur pays d’origine après le processus de retraitement effectué dans les installations de la Hague.

Le retraitement consiste à séparer la partie du combustible qui peut être récupérée (Uranium et Plutonium) des produits de fission et d’activation qui eux, ne sont pas recyclables. Au sein de ces déchets ultimes, les actinides mineurs représentent moins de 0.1% de la masse initiale de combustible irradié 4 alors que, par comparaison, les produits de fission représentent environ 3.5% de la masse de l’inventaire 5.

Estimation de l’inventaire radiologique des colis

Sachant que les 123 tonnes entreposées sur le convoi sont enrobées (vitrifiées) et donc composées de plus ou moins 15% de radionucléides représentant un peu moins de 20 tonnes d’éléments radioactifs, il est possible de déduire “à la louche” que cette masse de déchets ultimes renferme environ 1/2 tonne d’actinides mineurs, principalement du Neptunium-237 6 et de l’Américium-241 et 243 7, trois radionucléides extrêmement radioactifs et de période longue à très longue. Lire la suite

RBS paiera 615 millions de dollars pour le scandale du Libor

Les banques américaines ont payé, la RBD paye, ET LES BANQUES FRANÇAISES??? Que font nos politiques qui ne se sont pas insurgés contre ces banquiers pourris qui ont volé des millions de foyers français? Que fait cette ligue de défense des consommateurs qui elle aussi aurait dû agir? Quand est-ce que le scandale éclatera en France?

Royal Bank of Scotland (RBS) paiera un total de 615 millions de dollars (455 millions d'euros) d'amendes liées au scandale de manipulation du Libor. /Photo d'archives/REUTERS/Stefan Wermuth LONDRES (Reuters) – Royal Bank of Scotland (RBS) a annoncé mercredi qu’elle paierait un total de 615 millions de dollars (455 millions d’euros) d’amendes liées au scandale de manipulation du Libor.

Dans un communiqué, la banque britannique précise que John Hourican, directeur général de sa division marchés, quittera le groupe.

Deux traders de Londres se sont rendus coupables de collusion avec d’autres banques et brokers mais RBS en tant que personne morale n’est pas accusée de malversation, ajoute-t-elle.

Une source proche du dossier avait dit auparavant s’attendre à ce RBS écope de pénalités de l’ordre de 400 millions de livres (463 millions d’euros) pour son rôle dans le scandale de manipulation du taux interbancaire de référence.

RBS est la troisième banque à conclure un accord avec les autorités dans le dossier de la manipulation des taux Libor, après Barclays et UBS.

Source: Reuters

Deux avions qataris à la rescousse des djihadistes au Mali

Les qataris, ce sont eux dont certains politiques français lèchent les bottes car ils « investissent » en France, et ce sont eux également qui financent le « terrorisme » au Mali (entre autres régions du globe) et protègent les djihadistes, cherchez l’erreur…

Des informations font état de l’atterrissage de deux avions du Qatar au nord du Mali «pour transporter des djihadistes et empêcher leur arrestation ou leur élimination par les armées française et malienne». L’opération qui commence à faire le tour du monde du renseignement, expliquerait, en partie, le fait que des chefs d’Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) et du Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao) ne soient pas arrêtés, jusqu’à présent, plusieurs semaines après le début de l’offensive militaire française et la récupération de plusieurs villes du Mali, dont Kidal, Tombouctou, Monti et Gao. «Cette information circule depuis récemment», nous a déclaré Eric Denécé, directeur du Centre français de recherche sur le renseignement (CF2R).

Le Qatar, qu n’a, jusqu’à présent, pas démenti cette information, avait, rappelle-t-on, exprimé son désaccord vis-à-vis de l’intervention militaire française, au Mali, après avoir proposé d’assurer la médiation avec les djihadistes armés se trouvant au nord de ce pays.

Pour rappel, quatre humanistes qataris avaient été signalés au nord du Mali. Ce qui nous a été confirmé par Mickael Sibdiga, chef d’antenne de la Croix-Rouge à Kidal. Lire la suite

Hollande promet de pousser les feux de l’intégration européenne

Quand je dis que Hollande ne fait que continuer le programme de Sarkozy!!! Plus d’intégration au niveau de l’Europe et moins de France, le programme est simple et nous ne décidons de rien! Quand à sa petite déclaration (en fin d’article en gras), c’est bien la preuve qu’il plane très haut au dessus des réalités!!!

Devant le Parlement européen, François Hollande a plaidé mardi pour que l'Europe se dote d'une véritable politique de change afin de stabiliser le cours de l'euro actuellement soumis à de fortes oscillations sur les marchés. /Photo prise le 5 février 2013/REUTERS/Christian Hartmann STRASBOURG (Reuters) – François Hollande a affiché mardi devant un Parlement européen tout acquis à cette cause sa volonté de pousser les feux de l’intégration européenne dans tous les domaines, même s’il reste flou sur les contours de l’étape ultime, l’union politique.

Les députés européens, très majoritairement fédéralistes, ont réservé un accueil enthousiaste au président français, qui a prononcé à Strasbourg un discours dans lequel il les a soigneusement caressés dans le sens du poil.

« Je vous le dis tout net, le sursaut sera collectif ou ne sera pas », a-t-il déclaré devant un hémicycle plein à craquer.

« Ce qui nous menace aujourd’hui n’est plus la défiance des marchés, mais c’est celle des peuples », a-t-il dit. « L’intérêt national est en train de prendre le pas sur l’intérêt européen. »

Le député écologiste Daniel Cohn-Bendit a résumé le sentiment de l’ensemble des députés après le discours.

« François, je t’ai compris. Le changement, c’est maintenant », a-t-il ironisé. « Chiche ! »

Pour le chef du groupe libéral-démocrate du Parlement européen, Guy Verhofstadt, le fédéralisme est la seule voie. Lire la suite

1 614 615 616 617 618 660