Décryptage : la méthode de Cambridge Analytica pour manipuler nos cerveaux….

Voilà un décryptage qui est loin d’être rassurant, même si ce n’est pas fiable à 100%, à l’heure actuelle. Avec la technologie et les connaissances disponibles, ça aura un impact certain au fil du temps.  Partagez !

Comment fait-on de la propagande à grande échelle sans éveiller les soupçons ? Cambridge Analytica semble avoir trouvé quelques réponses en scrutant de très près nos comportements.

Vous n’avez pas suivi l’affaire Facebook/Cambridge Analytica ? Un petit rattrapage en deux phrases s’impose : Facebook est dans la tourmente pour avoir laissé « fuiter » les données de 50 millions d’utilisateurs, qui ont été récupérées par Cambridge Analytica.

Grâce à cette manne, l’entreprise anglaise a dressé et classé des profils psychologiques de personnes pour ensuite leur balancer des messages hyperciblés et adaptés en période de campagnes électorales – celle de Donald Trump en premier lieu.

Sur quelles théories psychologiques prétend s’appuyer Cambridge Analytica pour parvenir à ses fins ? C’est la question qui nous occupe aujourd’hui. Car ce « micro-targeting » ne pourrait pas fonctionner sans une méthode de classification pointue, presque obsessionnelle, des êtres humains. Pour établir ce grand catalogage, Cambridge Analytica déclare s’être appuyée sur des travaux scientifiques plus ou moins reconnus.

À la recherche des peurs enfouies

Avant d’observer de plus près ces travaux scientifiques, retenons que Cambridge Analytica ne poursuit qu’une seule chimère, dévoilée à la fois par Christopher Willie, le lanceur d’alerte interviewé par le Guardian, et également par des cadres de chez Cambridge Analytica, filmés à leur insu dans le documentaire choc de Channel 4 : il faut repérer les failles, les peurs, les fragilités des gens.

Pour revenir sur leur vocabulaire, les (ex-)employés évoquent nos démons intérieurs (« inner daemons »),nos vulnérabilités mentales(« mental vulnerabilities ») et nos biais cognitifs (« cognitifs biaises »). Et ça va même un peu plus loin que ça : ces peurs peuvent même être inconscientes et profondément enracinées (« unconscious » et « deep-seated »).

S’il est assez facile d’identifier ces peurs quand on dispose de millions et millions de données Facebook – en examinant, par exemple, ce que les gens ont liké et disliké – encore faut-il trouver la manière adaptée de titiller ces peurs sans se faire remarquer.

Le directeur de Cambridge Analytica, dans le reportage, affirme : « Il ne faut pas que ça ait l’air de propagande sinon le message ne sera jamais accepté. ». Comment faire, donc, pour qu’un message de propagande passe comme une lettre à La Poste ? En le taillant sur-mesure.

…/…

Lire la suite

Source Aphadolie via source principale Konbini:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Cambridge_Analytica

https://martechtoday.com/youre-u-s-marketing-data-company-psychology-profile-191498

http://www.konbini.com/fr/tendances-2/decryptage-la-methode-de-cambridge-analytica-pour-manipuler-nos-cerveaux/

https://www.channel4.com/news/data-democracy-and-dirty-tricks-cambridge-analytica-uncovered-investigation-expose

https://information.tv5monde.com/info/affaire-facebookcambridge-analytica-vers-une-regulation-du-secteur-technologique-227956

https://www.huffingtonpost.fr/2018/03/25/affaire-cambridge-analytica-facebook-soffre-une-pleine-page-de-pub-dans-la-presse-pour-sexcuser-encore_a_23394740/

Voir aussi:

Mésopotamie : Une tablette Babylonienne vieille de 3 700 ans change l’histoire des mathématiques

Amazing Japan : Un gratte-ciel en bois de 350 mètres verra le jour en 2041 à Tokyo !

4 commentaires

  • keg

    Etre ou ne pas être mouton. C’est selon que l’on est en ragé ou docile…. Les premiers diront non, les autres…. Ma foi, ce sont les autres, minoritaires mais pourtant eux-mêmes. L’évolution de l’humanité réside en ce changement « to be or not to be » devenu « to byte or not to byte »

    https://wp.me/p4Im0Q-2kV

  • Il m’est arrivé de décrire une dame que je ne connaissais pas, rien qu’en analysant ses maux dont me parlait la petite-fille de cette dame. « Mais tu me décris ma grand-mère ! » s’est elle exclamé.
    Il suffit de peu d’informations pour faire un profil psychologique d’une personne. et qui n’a pas dit un jour ou l’autre: j’ai mal à tel endroit, j’ai attrapé la grippe, la gastro…

    Les réseaux sociaux sont à éviter. Mais même en les évitant, nous ne sommes jamais assez prudents. Seuls à tapoter sur le clavier, nous nous laissons facilement aller, même en gardant un peu de retenue.

    • JBL1960 JBL1960

      @ biquette = Le simple fait de taper sur un clavier, et quelque soit le texte, est analysé par Gogole and Co, pour alimenter les recherches sur l’IA.
      C’est sûr avec FB, Twitter, tu alimentes directement, toi-même le truc.
      FB avait proposé à des utilisateurs de créer leur avatar, et de renseigner eux-mêmes comme avec un journal intime leurs goûts… Afin que le jour de leur mort, leur avatar puisse prendre sa place et ainsi, il ne serait jamais mort, et ses amis, sa famille pourraient continuer, via son avatar FB, de discuter avec lui… Et le MZ qui prétend qu’il veut resserrer les liens entre les gens, et modifier les algorithmes pour le « bien-être » de tous…

      Dans l’article original de Jamie Ross, sur Veterans Today du 20/03, traduit par R71 il y avait la photo de MZ aux côtés de S. Peres avec en légende ce commentaire édifiant : “Zuckerberg, ou plutôt le général Zuckerberg du Shin Bet, avec des amis” que j’ai intégré dans ma publication ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2018/03/22/mark-zukerberg-est-dhumeur-tres-mossad-finalement/

      Finalement, c’est un Tsa-hal temps pour la planète toute entière non ?

  • JBL1960 JBL1960

    Le directeur de Cambridge Analytica, dans le reportage, affirme : « Il ne faut pas que ça ait l’air de propagande sinon le message ne sera jamais accepté. ». Comment faire, donc, pour qu’un message de propagande passe comme une lettre à La Poste ? En le taillant sur-mesure.
    =*=
    Il a été a l’école avec les Chicago Boys lui ?

    Le Zbig avait prévenu en 1995 ; « On ne peut imposer une mondialisation directe, de façon totale, on doit le faire progressivement et cela se fait grâce à la régionalisation » et le David Rockefeller de rajouter « Nous arrivons vers l’émergence d’une transformation globale. Tout ce dont nous avons besoin, c’est de la crise majeure et le peuple acceptera le Nouvel Ordre Mondial ».

    Zbig et Rocky sont mourus, reste Henry K ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/05/27/zbig-apres-rockefeller-reste/

    FB utilise le même procédé que pour les compteurs communicants, l’obligation vaccinale… Cela ressemble furieusement à la mise en place d’une grille totalitaire comme décrit dans l’Agenda21 ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/09/01/maj-du-28-12-2017-dechirons-une-a-une-les-pages-de-lagenda-21-en-refusant-les-compteurs-communicants/