Coca-Cola sponsorise la Roumanie, qui préside l’Union européenne

Il se dit que ce sont les lobbies qui influencent les lois européennes, ce « sponsoring » de coca-cola en est la démonstration. Partagez ! Volti

******

Source Foodwatch via Reporterre

La compagnie Coca-Cola sponsorise la présidence roumaine du Conseil de l’Union européenne, a dénoncé mardi 26 février l’ONG Foodwatch. L’organisation a lancé une pétition afin d’exiger de Donald Tusk, président du Conseil européen et de la Première ministre roumaine, Viorica Dăncilă, qu’ils cessent ce partenariat et adoptent des règles claires contre ces conflits d’intérêts.

Lire la suite

[MàJ] Coca-Cola et Nestlé vont privatiser la plus grande réserve d’eau de plusieurs pays d’Amérique du Sud…

Quand les trusts apatrides, plus puissants que les états qu’ils corrompent, auront fini de prendre le contrôle de toutes les ressources, de l’argent, de la santé, et de la nourriture, nous serons les bienvenus dans le meilleur des mondes où, nous ne déciderons plus de rien et serons esclaves de tout. C’est déjà en bonne voie, dans l’indifférence de la majorité des gens.  L’eau est une ressource vitale pour tous, malheureusement, pas tout le monde y a accès. Elle devrait être gratuite. Souvenez vous du chef Raoni qui luttait contre le barrage de Belo Monte, et de la corruption des autorités. Allons nous laisser faire et nous laisser déposséder de cette eau qui appartient à toute l’humanité pour le profit? Partagez!!!

Mise à jour: Vous avez été nombreux à nous signaler que le monde et 20minutes, signalaient « fausse nouvelle ». Au vu des antécédents de ces « firmes », dénoncés en leur temps par ces mêmes médias (entre autres), il n’est pas étonnant que nous l’ayons crû. Nous vous présentons nos excuses.

Voici quelques liens pour vous rendre compte:

https://www.20minutes.fr/planete/1108185-20130226-nestle-danone-coca-cola-accuses-nuire-a-environnement (2013)

https://www.20minutes.fr/economie/1421349-20140723-20140723-mexique-coca-cola-nestle-coupables-encourager-obesite (2014)

https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/en-direct-du-monde/en-direct-du-monde-en-inde-pepsi-et-coca-cola-soupconnees-de-surexploiter-les-rivieres-en-pleine-secheresse_1945455.html (2016)

http://www.lemonde.fr/planete/article/2011/03/04/coca-cola-au-centre-de-conflits-sur-l-eau-en-inde_1488352_3244.html (2011)

https://www.courrierinternational.com/article/2014/06/20/coca-cola-contraint-de-fermer-une-usine (2014)

http://www.altermondes.org/coca-cola-laisse-un-gout-amer-au-kerala/ (2016)

https://www.oxfamfrance.org/rapports/face-cachee-des-marques/face-cachee-des-marques (2013)

http://www.liberation.fr/planete/1998/05/25/le-lait-pour-bebe-plaie-des-pays-pauvres-15-million-de-nourrissons-meurent-chaque-annee-faute-d-etre_236961  (1998)

Donc ! ces trusts ont dit NON, pas de négociations pour l’eau en Amérique du sud. Avec un tel pédigrée………….

Des sociétés privées comme Coca-Cola et Nestlé sont en train de privatiser la plus grande réserve d’eau, connue sous le nom d’aquifère Guarani, en Amérique du Sud. L’aquifère est situé sous la surface du Brésil, de l’Argentine, du Paraguay et de l’Uruguay, il constitue le deuxième plus grand système aquifère connu au monde. Lire la suite

Bande de Gaza: Coca-Cola ouvre sa première usine et crée 120 emplois…

Quand on sait qu’il faut 9 litres d’eau, pour faire un litre de « coca ». Que l’entreprise n’est pas connue pour être vraiment altruiste, ni humaniste et son passé est plutôt sulfureux. Sa stratégie de communication est « top niveau », le succès de ce soda le prouve mais….. Lisez cet article d’AgoravoxLes mensonges de Coca-Cola« . La bande de Gaza a t-elle suffisamment d’eau, pour satisfaire la boulimie de l’entreprise, ou est ce que comme l’Inde, les gazaouis, vont ils tomber de haut? Un reportage de 2013 dénonçait le pillage de l’eau de la multinationale:  Un documentaire de 13 mn 02 sur les problèmes engendrés par la Mondialisation dans les pays dits émergents, ici l’Inde, ou le gouvernement a favorisé l’installation d’usines d’embouteillage de la multinationale Coca Cola qui pillent les ressources du pays notamment en eau, et polluent l’environnement par leurs rejets. Ceci se fait au détriment de la satisfaction des besoins vitaux des populations locales. L’usine d’embouteillage de cette zone située au nord de l’Inde consomme des millions de litre d’eau par jour, 1 litre pour chaque petite bouteille de Coca embouteillée, ce qui a provoqué la baisse de la nappe phréatique de 60 m. Les villageois sont victimes d’une pénurie d’eau, obligés d’acheter l’eau que les système installé par le gouvernement ne leur fournit plus, et leurs moyens de subsistance par l’agriculture ont eux aussi fortement baissés. VOIR.

Selon les organisations internationales, le taux de chômage dans la bande de Gaza dépasse les 40 %…

Logo officiel de la marque/Wikipédia

Logo officiel de la marque/Wikipédia

Lire la suite

Coca-Cola aurait payé des experts français pour vanter ses boissons light…

Déjà bien installée dans le monde entier, la firme Coca-Cola fait encore parler d’elle. Souvenez vous du scandale en Inde, avec le vol de l’eau dénoncé par Vandana Shiva! et cet autre article de Novéthic sur la bataille de l’eau, « Alors que Coca-Cola affirme qu’elle aura reconstitué les eaux souterraines utilisées par la compagnie en Inde à la fin de l’année et qu’elle sera globalement « neutre en eau » en 2012 dans le pays, l’India Resource Center parle d’ « escroquerie ». » Il faut 3.26 litres d’eau potable pour faire un litre de Coca-Cola……

Img/ALFRED/SIPA

Alors que les Coca « light », « zéro » ou « life » se sont fait une place au rayon des produits présentés comme « bons pour la santé », une ONG accuse le géant mondial des sodas de désinformation.

« Coca-Cola met les moyens pour que les conséquences des boissons sucrées ou édulcorées sur la santé soient minimisées, et pour échapper à ses responsabilités », écrit Foodwatch sur son site internet.

7 millions d’euros

Car selon une liste fournie par Coca-Cola et rendue publique par l’association, Coca-Cola France aurait versé, entre 2010 et 2015, près de 7 millions d’euros à des organismes médicaux, chercheurs ou encore nutritionnistes de l’Hexagone, afin qu’ils vantent les mérites de ses boissons dites « light ». Lire la suite

Complot mondial contre la santé – Coca-cola et la formule secrète

« Coca-cola et la formule secrète » est un documentaire déjà présenté au détour d’un article par Benji en 2014 (lien vers la vidéo mort aujourd’hui), il est malgré tout important de revenir régulièrement sur les fondamentaux. France 2 via son émission Infrarouge l’a remis en ligne sur Youtube en juin dernier avec une très belle qualité d’image ce qui aide pour les présentations dans le cadre familiale. A faire tourner sans modération…

« La recette du Coca-Cola est un secret industriel, quasi militaire, jalousement gardé. D’après la marque rouge et blanche, deux personnes seulement dans le monde connaîtraient la liste des ingrédients. Pourquoi tant de mystère autour d’une simple boisson sucrée ? Que cache-t-elle ? Doit-on se méfier de la boisson la plus consommée sur la planète ? C’est LE film que la marque n’aime pas que vous voyiez. D’après la marque, ce doc serait à charge… Et vous ? Vous en dites quoi ?

Un documentaire d’Olivia Mokiejewski, réalisé par Romain Icard. Produit par Nilaya productions. »

Source : https://www.youtube.com/channel/UCiHx0oUCPHImeWfrdw1rbnQ

https://youtu.be/xCNulbDos2o

L’autre facette du Coca-Cola, celle que vous ne devriez pas voir…

Qui ne connait pas le Coca-Cola, cette boisson vendue à travers la planète, chaque jour plus d’un milliard et demi de bouteilles sont vendues, le chiffre d’affaire annuel étant quand à lui de plusieurs dizaines de milliards. La boisson gazeuse se veut irréprochable, veut entrer dans tous les foyers, et aimerait même être le symbole de l’amitié, la musique en plus… Pourtant, comme toute entreprise, il y a une part sombre (voire bien plus) de beaucoup moins médiatisée, et elle ne se limite pas à ses accointances avec le IIIème reich avant la seconde guerre mondiale ni à sa manière de traiter ses employés de manière inhumaine dans certains pays…

Nous allons donc faire ici un petit tour des facettes du soda préféré de l’Empire, de quoi arrêter la consommation sur le champ!

Coca cola

Commençons avec « l’emmerdeuse« , une série de documentaires qui n’a malheureusement pas dépassé les deux épisodes, sa toute première cible ayant été la célèbre marque ayant créé le « Père Noël rouge »: Coca-Cola, et plus particulièrement sa formule secrète.

Olivia Mokiejewski est « accro » au Coca-Cola depuis 25 ans. Elle en a bu près de 7 000 litres, 20 000 canettes. Comme les milliards de consommateurs du célèbre soda, elle ignore ce qu’elle boit exactement depuis tant d’années.

La recette du Coca-Cola est un secret industriel, quasi militaire, jalousement gardé. D’après la marque rouge et blanche, deux personnes seulement dans le monde connaitraient la liste des ingrédients. Pourquoi tant de mystère autour d’une simple boisson sucrée ? Que cache-t-il ? Doit-on se méfier de la boisson la plus consommée sur la planète ? Olivia Mokiejewski a décidé de s’attaquer à la face cachée de la marque la plus puissante du monde et de partir à la recherche de cette fameuse formule secrète…quitte parfois à passer pour une emmerdeuse ! Lire la suite

« Partager du bonheur », avec Coca-Cola

La réputation de la multinationale n’est plus à faire, son chiffre d’affaire ne cesse de grossir, et ses pratiques plus que discutables souvent mises en évidences, ne semblent pas motiver les consommateurs du « bonheur en bouteille » vers une autre boisson.

img/.lelotenaction.org

Alors que Coca-Cola vient d’annoncer le licenciement de 1250 salariés en Espagne, Esther Vivas, militante altermondialiste à Barcelone, rappelle, dans cette tribune, une décennie de conflits entre la célèbre firme et des syndicalistes, des écologistes ou des communautés locales à travers le monde. La face sombre du « bonheur » selon Coca-Cola.

« Merci de partager du bonheur » nous dit la dernière publicité de Coca-Cola. Mais en regardant les choses de plus près, il semble bien que Coca-Cola ne partage que très peu ce bonheur. Il suffit pour s’en convaincre d’écouter les travailleurs des usines que la multinationale veut fermer dans l’État espagnol, ou les syndicalistes persécutés – et y compris kidnappés et torturés – en Colombie, en Turquie, au Pakistan, en Russie, au Nicaragua ou les communautés de l’Inde qui sont restées sans sources d’eau après le passage de la compagnie. Sans parler de la pauvre qualité de ses ingrédients et de leur impact sur notre santé.

Selon les chiffres de l’entreprise, chaque seconde, nous consommons 18 500 canettes ou bouteilles de Coca-Cola dans le monde entier. L’empire Coca-Cola vend ses 500 marques dans plus de 200 pays. Qui aurait pu le prédire quand, en 1886, John S. Pemberton, inventa ce breuvage à succès dans une petite pharmacie d’Atlanta ? Aujourd’hui, la multinationale ne se contente pas de vendre une boisson, c’est bien plus que cela. A coups de chéquiers et de campagnes de marketing multimillionnaires, Coca-Cola nous vend quelque chose d’aussi précieux que le « bonheur », « l’étincelle de la vie » ou « un sourire ». Néanmoins, même son « Institut Coca-Cola du Bonheur » est incapable de masquer toute la douleur provoquée par la compagnie. Son historique d’abus contre les droits sociaux et du travail traverse, comme ses rafraîchissements, toute la planète.

Licenciements et menaces de mort   Lire la suite

Nestlé, Coca-Cola, Danone: l’OMG OXFAM dénonce la « face cachée des marques »

Nestlé, Coca-Cola, Danone : l'ONG Oxfam dénonce la "face cachée des marques"

L’ONG britannique Oxfam vient de publier un rapport dans lequel elle dénonce la politique environnementale de dix géants mondiaux de l’agroalimentaire dont Coca-Cola, Danone, Kellogg’s, Mars, Nestlé, Pepsico et Unilever.

« La face cachée des marques », c’est le titre du rapport qu’a publié mardi l’ONG Oxfam et dans lequel elle dénonce la négligence dont font preuve dix géants mondiaux de l’agroalimentaire vis à vis des droits de leurs millions de fournisseurs dans les pays en développement et leur politique environnementale pour le moins inefficace. « Aucune de ces sociétés ne s’est dotée de politiques permettant de protéger les communautés locales contre les accaparements de terres et d’eau », indique ainsi le rapport relayé par l’AFP. Lire la suite

Le 21 Décembre 2012, Coca-Cola devra quitter la Bolivie

J’aime bien l’idée: la fin du capitalisme le 21 décembre 2012! Bon, si on regarde un peu les prophéties, cela correspond bien à ce qui est annoncé, donc l’espoir fait vivre…

Le 21 Décembre 2012, Coca-Cola devra quitter la Bolivie

La compagnie américaine Coca-Cola ne sera plus autorisée au sein des frontières boliviennes dès le 21 décembre 2012. Une façon pour le gouvernement de marquer la fin du calendrier maya et celle « du capitalisme ».

Cela pourrait bien ressembler à la fin du monde pour Coca-Cola. La Bolivie souhaite très vite voir disparaître la célèbre bouteille rouge et blanche de ses rayons de supermarchés, rapporte Forbes. Le ministre des Affaires étrangères du pays, David Choquehuanca souhaite voir déguerpir la compagnie américaine le 21 décembre 2012, date à laquelle le calendrier Maya entre dans un nouveau cycle. Lire la suite

1 2 3 16