Coca-Cola aurait payé des experts français pour vanter ses boissons light…

Déjà bien installée dans le monde entier, la firme Coca-Cola fait encore parler d’elle. Souvenez vous du scandale en Inde, avec le vol de l’eau dénoncé par Vandana Shiva! et cet autre article de Novéthic sur la bataille de l’eau, « Alors que Coca-Cola affirme qu’elle aura reconstitué les eaux souterraines utilisées par la compagnie en Inde à la fin de l’année et qu’elle sera globalement « neutre en eau » en 2012 dans le pays, l’India Resource Center parle d’ « escroquerie ». » Il faut 3.26 litres d’eau potable pour faire un litre de Coca-Cola……

Img/ALFRED/SIPA

Alors que les Coca « light », « zéro » ou « life » se sont fait une place au rayon des produits présentés comme « bons pour la santé », une ONG accuse le géant mondial des sodas de désinformation.

« Coca-Cola met les moyens pour que les conséquences des boissons sucrées ou édulcorées sur la santé soient minimisées, et pour échapper à ses responsabilités », écrit Foodwatch sur son site internet.

7 millions d’euros

Car selon une liste fournie par Coca-Cola et rendue publique par l’association, Coca-Cola France aurait versé, entre 2010 et 2015, près de 7 millions d’euros à des organismes médicaux, chercheurs ou encore nutritionnistes de l’Hexagone, afin qu’ils vantent les mérites de ses boissons dites « light ».

Problème pour l’ONG : les édulcorants utilisés pour remplacer le sucre sont loin de faire l’unanimité au sein de la communauté scientifique, à l’image de l’aspartame, l’un des plus controversés.

Coca-Cola se défend

De son côté la firme américaine a réagi dans un courrier adressé à Foodwatch : « nous comptons sur la recherche scientifique pour prendre des décisions sur nos produits, et donner le pouvoir aux tiers indépendants de faire ce travail ».

La multinationale souligne aussi qu’elle souhaite jouer un rôle « dans la lutte contre l’obésité », une démarche qui « implique des réunions et des partenariats avec des tiers, y compris des universités, des professionnels de santé, des ONG ».

foodwatch France ‏@foodwatch_fr Coca sait mettre la main au portefeuille pr minimiser les risques des boissons édulcorées http://bit.ly/1qu6oRG

Source 20Minutes

FoodWatch demande aussi le retrait des lentilles corail distribuées par Auchan.

Une ONG demande le retrait de lentilles corail Auchan contaminées aux hydrocarbures

ALIMENTATION – L’ONG Foodwatch se tourne vers les pouvoirs publics pour obliger le groupe Auchan à rappeler ses lentilles corail, qui selon des prélèvements, sont contaminées par des hydrocarbures.

En octobre 2015, Foodwatch avait alerté sur la contamination chimique de nombreux produits alimentaires comme les pâtes ou le riz, le plus souvent par les emballages cartonnés recyclés, et en appelait déjà aux pouvoirs publics et aux industriels pour qu’ils réagissent…/…

Lire la suite sur huffingtonpost

8 commentaires

  • Pazoozoo

    Bonjour les ME.

    Comme disait le regretté JP Coffe: Mais tous ça, c’est d’la meeeeerde! Réveillez-vous!

    Le Coca au départ c’était un médicament, pour quoi? Je n’en sais rien, en tout cas, j’ai goûté 1x ce truc et j’ai trouvé ça infecte comme goût. Light, zéro ou rouge, c’est rempli de sucre dans des dosages inimaginables. Par contre le coca est un très bon nettoyant pour métaux et pour produit WC, là où est sa place réelle.

  • salutation

    tant mieux…..que ceusses qui en boivent en prennent encore et encore….. çà lave plus blanc que blanc……et vu que nous sommes soit disant trop nombreux çà fera de la place….quand l’homme disparaîtra bon débarras…

    N’oublions pas : quand les sans dents ne seront plus là … ils ne pourront plus jouir de leur suprémacie…..les loups se bouffent déjà entre eux

  • SURICATE

    Light ou pas, Coca-Cola comme l’aurait dit JP. Coffe « c’est de la merde » !
    On peut imaginer demain que cette firme américaine se trouvera dans les rayons dits BIO avec l’aide « d’experts »ou pire encore dans les rayons de produits dits « équitable » …Quand bien même ce bio et cet équitable relèvent du domaine de l’impossible.

    Alors que pouvons-nous manger sans craindre pour notre santé ? Plus grand chose. Même dans les boutiques BIO ai toujours de sérieux doutes. Il suffit de regarder le ticket de caisse pour comprendre combien ce marché est plus que juteux !

    Les oeufs on les trouve à la ferme d’à côté de chez soi où l’on peut voir les poules courir dans le pré. Le miel d’acacia de mon petit village point besoin qu’il soit noté bio sur les pots. Mis à part ces deux produits, je ne trouve plus grand chose qu’il ne soit pas dangereux de manger.

    Depuis que les fraises et les concombres se trouvent en hiver l’empoisonnement par l’alimentation a bien vu le jour.

    Ne manger que des fruits et des légumes de saison, çà les gens ne veulent pas en entendre parler.

  • Le veilleur

    L’amère vérité sur l’aspartame

    Selon les chercheurs et les médecins étudiant les effets indésirables de l’aspartame, les maladies chroniques suivantes peuvent être causée ou aggravées par l’ingestion d’aspartame: tumeurs au cerveau, perte de mémoire, sclérose en plaques, épilepsie, syndrome de fatigue chronique, maladie de Parkinson, maladie d’Alzheimer, retard mental, lymphome, malformations congénitales, fibromalgie et diabètes.

    http://www.earthrainbownetwork.com/AspartameTruth.htm

    L’Aspartame endommage le cerveau quelle que soit la dose.

    http://stopmensonges.com/laspartame-endommage-le-cerveau-quelle-que-soit-la-dose/

  • Pareil ! J’en ai goûté il y a fort longtemps. Beurk ! J’ai cru avaler une pharmacie entière !
    Ce n’est vraiment pas une boisson indispensable.
    Sauf en effet pour… déboucher les wc !