Coca-Cola sponsorise la Roumanie, qui préside l’Union européenne

Il se dit que ce sont les lobbies qui influencent les lois européennes, ce « sponsoring » de coca-cola en est la démonstration. Partagez ! Volti

******

Source Foodwatch via Reporterre

La compagnie Coca-Cola sponsorise la présidence roumaine du Conseil de l’Union européenne, a dénoncé mardi 26 février l’ONG Foodwatch. L’organisation a lancé une pétition afin d’exiger de Donald Tusk, président du Conseil européen et de la Première ministre roumaine, Viorica Dăncilă, qu’ils cessent ce partenariat et adoptent des règles claires contre ces conflits d’intérêts.

« Alors que la malbouffe et ses conséquences désastreuses sur la santé constituent un vrai sujet de société, il est tout à fait inadmissible que la présidence du Conseil de l’Union européenne soit sponsorisée par Coca-Cola », a fustigé l’ONG dans un communiqué.

La Roumanie exerce la présidence du Conseil de l’Union européenne depuis janvier 2019, pour six mois. Des journalistes allemands ont déjà révélé comment Coca-Cola avait notamment sponsorisé la réunion des ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne à Bucarest le 31 janvier dernier. Les participants ont été accueillis avec des panneaux indiquant que « Le système Coca-Cola soutient fièrement la première présidence roumaine du Conseil de l’UE ». Il y avait aussi des poufs Coca-Cola, des pancartes publicitaires et des boissons.

« Ce parrainage par Coca-Cola de l’une des principales instances politiques d’Europe est tout simplement choquant. Les conflits d’intérêts et l’influence d’un tel sponsoring par un poids lourd de la malbouffe sur l’agenda politique européen et, en fin de compte, sur le contenu de nos assiettes sont inacceptables », a déclaré Karine Jacquemart, directrice générale de Foodwatch France.

D’après Foodwatch, Coca-Cola aurait ainsi « l’intention de riposter à des mesures d’intérêt général qui iraient contre ses intérêts », comme une éventuelle taxe sur le sucre en Europe. Or, justement, au cours des prochains mois, les responsables politiques de l’Union européenne doivent examiner par exemple la révision de la législation alimentaire, ainsi que l’importante question de l’étiquetage nutritionnel sur les emballages des denrées alimentaires.

Source Foodwatch. via Reporterre

Voir:

Le maire de Cabestany aide les militants du climat à décrocher le portrait de M. Macron

Fanny, militante du climat, a été libérée après 9 h de garde à vue. Son crime : avoir décroché un portrait de Macron

Des cellules solaires atteignent le rendement record de 29 %

Centrale de Landivisiau : le Conseil d’État donne raison aux opposants

5 commentaires

  • kalon kalon

    Bof, cette commission est un cirque permanente !
    Alors un peu plus, un peu moins, ma foi, cela n’a plus beaucoup d’importance !
    Par ailleurs, je verrais bien Junker sponsorisé par « pampers » ! lol https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

    • pour lui j’aurais dis Jack Daniels

      • Avatar mianne

        Coca_Cola, la seule boisson qui échappe en France à l’obligation légale d’afficher sa composition exacte sur l’étiquette , avec sans doute quelques moyens de pression

      • Avatar mianne

        Alors pour Junker, les sponsors Pampers et Jack Daniels associés, la classe ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif
        Dire que la survie au quotidien de tous les Européens dépend de ce triste clown . C’est tragique , une dictature supranationale où le peuple se voit imposer par on ne sait qui de minables chefs sortis d’on ne sait où et qu’il ne connaissait même pas et se voit appliquer contre sa volonté un traité de Maastricht-Lisbonne qu’il a refusé par referendum en 2005 .

  • Avatar Bormes

    Que cette commission ait du coca a tous les repas, en quelques années ils seront morts, TCHIN !